AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782370470713
300 pages
Éditeur : Editions Lajouanie (10/06/2016)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 87 notes)
Résumé :
Ancien membre des forces spéciales américaines, Lynwood Miller coule une retraite paisible dans les Pyrénées. Un soir, non loin de sa bergerie, il sauve d’une brutale agression une jeune femme. Après avoir blessé et fait fuir les deux malfrats, il conduit la victime, Éli, à l'hôpital. Il apparaît vite que cette femme d’une beauté déroutante détient des pouvoirs hors du commun et suscite de nombreuses convoitises.
Avec l’aide de Simon, un jeune hacker install... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
Franckync
  02 septembre 2017
Titre : Lynwood Miller   
Année : 2016
Editeur : Lajouanie
Auteur : Sandrine Roy
Résumé : Lynwood Miller, jeune retraité des forces spéciales américaines vit dans une bergerie perdue au beau milieu des montagnes françaises. Une nuit de tempête, attiré par des hurlements, il parvient à sauver la belle Eli des griffes de deux malfrats. Une relation passionnelle se nouera entre cette jeune fille aux pouvoirs étonnants et Miller qui n'aura de cesse de pourchasser les auteurs de cette tentative de meurtre.
Mon humble avis Les habitués de ces petites chroniques se rappellent peut-être à quel point je considère les polars comme la chasse gardée quasi exclusive des auteurs anglo-saxons. Même si mon opinion sur le sujet est en train d'évoluer, je reste souvent circonspect devant l'immense succès de moultes auteurs francophones considérés comme des maîtres du polar contemporain. La réception de l'ouvrage de Sandrine Roy aurait pu me conforter dans cette opinion mais il se trouve que ce premier roman est plutôt de bonne facture, sans autre prétention que  de divertir son lecteur et rédigé avec une simplicité et une fluidité dont pourraient s'inspirer nombres d'auteurs confirmés. Evidemment Roy ne révolutionne pas le genre mais son oeuvre est rythmée, parfaitement construite et addictive. Une pincée d'humour et des personnages attachants font de ce premier roman une jolie réussite et un plaisir de lecture simple et évident. Certains lecteurs seront sans doute désarçonnés par quelques défauts présent dans ce texte : maladresses (surtout dans la première partie du roman), mais aussi par les aspects artificiels de la relation Lynwood/Eli et certains dialogues quelque peu convenus. Pourtant, et c'est à mon humble avis la première qualité de ce court polar, Roy parvient à captiver son lecteur jusqu'au dénouement. Lynwood se révèle donc être une bonne surprise, un roman honnête et léger qui pourra ravir, j'en suis sûr, bon nombres de lecteurs.
J'achète ? : Mon avis, tu l'auras constaté, est plutôt positif. Roy est une auteure honnête, ici pas d'artifices ni de fausses-pistes n'ayant d'autre ambition que de tromper le lecteur. L'enquête est réussie, simple et conviendra à la plupart des aficionados du genre. 
Lien : http://francksbooks.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Tostaky61
  25 mars 2019
Connaissez-vous Lynwood Miller, le héros du roman de Sandrine Roy ?
Lynwood est un ancien militaire des forces spéciales américaines au passé mystérieux qui vient s'installer dans les Pyrénées, dans un coin qu'il espère tranquille.
Il a pour voisin Simon un jeune homme plein de mystère lui aussi.
Dans les Pyrénées les hivers sont froids et enneigés et il vaut mieux prévoir des réserves en cas de coupures de courant par exemple.
Et bien Lynwood, lui, en novice, il n'a pas été assez prudent.
Alors qu'il se lance à la recherche de carburant, il se voit contraint de porter secours à une jeune femme.
Est-ce vraiment le hasard qui l'a guidé jusqu'à elle ?
Qui est cette mystérieuse jeune fille ?
Qui semble prêt à tout pour la faire disparaître ?
Aidé de Simon entre autres, Lynwood mène la traque...
Premier opus de la série que consacre l'auteure à son héros, ce Lynwood Miller est bien plus qu'une chasse à l'homme. C'est aussi des amitiés qui se créent, des amours qui naissent.
La rencontre extraordinaire d'hommes et de femmes pas tout à fait ordinaires qui se cherchent et qui cherchent à oublier un passé trouble ou à se reconstruire.
D'ailleurs, au "lu" des dernières pages, où la romancière laisse libre cours à ses fantasmes, on ne se fait pas de soucis pour ses protagonistes qu'on aura plaisir à retrouver dans les épisodes suivants...
Un page-turner sympa. A découvrir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Loley
  09 juin 2016
Il faut que je vous raconte quelque chose avant de commencer, j'ai sympathisé avec Sandrine Roy via facebook, j'ai trouvé derrière mon écran une femme pétillante.
Je pense pouvoir dire que le coup de foudre humain est réciproque, cette passion qu'est la littérature m'amène à rencontrer des gens formidables.
J'ai donc attendu avec impatience la sortie de ce roman mais avec une appréhension, celle de ne pas aimer le livre et oui ça peut arriver.
Cependant mon avis serait resté objectif bien entendu, l'un n'empêche pas l'autre mais les Editions Lajouanie ont un sacré catalogue donc no stress.
Je suis donc rentrée tout doucement dans les premières pages et tout juste sur la onzième j'ai levé le nez avec soulagement en me disant que c'était bon et même très bon, déjà harponnée par l'histoire.
Simon, geek en informatique rencontre Lynwood, l'américain dont l'installation au village fait jaser.
Ils se lient d'amitié rapidement et vont s'entraider quand Lynwood sauve une jeune femme séquestrée qui vient de subir des sévices sexuels.
Le bel américain la confie aux soins de l'hôpital le plus proche et va rester auprès d'elle jusqu'à son difficile réveil.
A partir de ce moment là il va se rendre compte que Eli est un être à part et son but ultime sera de la protéger et de retrouver les criminels qui en ont après elle...
Argument de choc, on va d'action en action, l'attention du lecteur est boostée.
L'auteure possède un style racé, elle dépose déjà sa propre patte, en voyant les lignes défiler je me suis dit que l'écriture est un don, on l'a ou on ne l'a pas mais dans le cas présent c'est juste incroyable, je ne peux pas croire qu'il s'agisse d'un premier roman.
Comme je l'ai dit plus haut j'ai attendu plusieurs semaines la sortie de ce roman, j'ai donc pu cumuler les fausses idées.
En premier lieu je m'attendais à un rythme plus calme et c'est carrément punchy, ça va vite, très vite et j'aime ça plus que tout.
Je m'attendais aussi à du polar soft et bien c'est encore raté nous sommes face à une violence contenue mais bien réelle, ça dépote même.
Est glissé subtilement un soupçon d'humour bien appréciable, j'ai adoré le prénom du chien de Simon appelé Maurice en hommage au poisson rouge de la pub mais si vous savez celui qui a bouffé tous les Choco suisse.
L'auteure ressent un réel amour pour ses personnages, c'est fort, c'est beau, ils vivent à travers les pages, c'est perceptible.
J'ai pour le coup éprouvé une attraction envers eux, je suis donc ravie de savoir qu'il s'agit d'une série avec plusieurs volumes, c'est addictif.
Une maîtrise à tous niveaux c'est beau, une fin intense et poignante, je vais être claire j'ai adoré ce bouquin, l'enchaînement des événements est juste excellent.
Oui oui oui c'est un coup de foudre pour Lyndwood Miller !!!

Lien : https://leshootdeloley.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Soukiang
  26 juin 2018
Quelque part, dans les Pyrénées, la vie peut s'y couler paisiblement, le calme, la neige l'hiver, les animaux sauvages vaquant à leur occupation, les versants sont parés de beauté naturelle et bucolique, loin de toute civilisation, un décor de carte postale parfait pour profiter de la vie ou ... s'oublier.
C'est le cas de cet homme mystérieux qui vient tout juste d'arriver, les villageois se posent immanquablement des questions, qui est-il, d'où vient-il, que vient-il faire dans ce coin isolé ?
Pour Simon, son voisin le plus proche et informaticien dans la vie, c'est une aubaine pour sortir un peu de sa zone habituelle, sa cohabitation avec sa mère lui pèse de plus en plus et entrave quelque peu son émancipation.
Un évènement imprévu va voir se rapprocher ces deux hommes, les voies de Dieu sont impénétrables.
"Enchanté Simon, je m'appelle Lynwood Miller ..."
Ce qui frappe d'emblée dans ce premier roman, c'est la facilité avec laquelle la plume de l'auteure embarque le lecteur, d'une redoutable addiction, une lecture qui fuse, sans temps mort, c'est fluide à tous les niveaux où que l'on se place, une histoire intrigante, des personnages mystérieux avec leur passé non moins troublant, c'est d'abord les Editions Lajouanie qui va faire connaître Lynwood Miller avec cette couverture d'une blancheur immaculée, ses sapins majestueux, cette ombre qui se laisse entrevoir en arrière-fond et surtout cette phrase qui accompagne le titre "Roman policer mais pas que ..." puis c'est au tour des Editions Gallimard et la collection Folio Policier qui lui donne une deuxième carrière avec le format poche et une nouvelle couverture rougeoyante, pleine de sensualité, estampillée Thriller, se serait-on trompé quelque part sur les lignes éditoriales ?
La réponse intervient graduellement, au lecteur de se faire sa propre opinion, c'est une histoire qui ose, qui ne prend pas de gant pour bousculer tous les codes littéraires qu'on veut bien lui imposer, très vite, vous vous apercevrez que les personnages sont au coeur, ce sont bien eux qui vont imposer le rythme, donner cette dynamique incontournable et temporelle pour vous rendre rapidement accro, l'intrigue aussi importante soit-elle, la psychologie des personnages prend le pas sur tout le reste, l'équilibre est délicat et pourtant, l'auteure s'en tire avec brio, telle une magicienne des mots, avec son talent certain de trouver le ton juste, le dosage subtil dans un récit qui avait tout pour partir en vrille, Lynwood Miller marque la naissance d'un personnage, un de ces héros dont le monde d'aujourd'hui a cruellement besoin, un homme qui réunit toutes les qualités pour vous faire succomber à son charme mais également soulever des questions sur ses origines, son passé obscur ...
Une bonne histoire doit réunir tous les ingrédients pour rendre le tout cohérent, des personnalités récurrentes autour de laquelle gravitent d'autres personnages secondaires tout aussi intenses et intéressants pour donner envie de poursuivre l'aventure, une quête qui se voudra tour à tour identitaire, existentielle, une enquête de terrain qui vous fera quitter le cocon doux et confortable des montagnes, des éléments inquiétants viendront entâcher la vie du pesonnage principal et surtout celle par qui tout arrive ou comment se faire envoûter par le biais des mots ?
Chaque lecteur a son talon d'achille, des histoires qui pourraient faire basculer le coeur, faire languir des attentes, donner dans l'énigmatique et de l'épaisseur à ses personnages pour partager avec eux leur doute, leur espoir et aussi le désir, l'amour, lire un roman réussissant à conserver cette qualité à travers toutes les pages tient du miracle et de la vision d'une auteure qui sait parfaitement agripper, faire rebondir l'intrigue jusqu'à la toute fin, des hauts et des bas dans les romans n'est pas une simple gageure, l'écriture est une forme d'art comme un autre, devant un tableau, tournant autour d'une statue, en écoutant des sons mais aussi en lisant le roman de Sandrine Roy, l'effet est le même, l'émotion qui se dégage dans le combat mené par Lynwood Miller dans son coeur et son esprit, il est difficile de rester de marbre devant le "beau ténébreux", celui qui peut passer d'un état d'âme à un autre, de charmer comme user de ses facultés physiques quand la situation l'exige, rarement je n'ai ressenti une telle attirance pour un héros masculin qui forme un duo de choc avec son acolyte Simon dans la lutte du bien contre le mal, dans une mission à haut risque qui va les embarquer et les sortir définitivement de leur existence habituelle ou prévue.
L'humour au deuxième degré, l'attachement à tous les personnages, cette part de fantastique qui n'est pas sans rappeler certaines références culturelles liées à nos souvenirs de dévoreur de ces histoires extraordinaires (Poe, King, Koontz etc ...), il se dégage un envoûtement permanent, une chose irrationnelle, intangible qui m'a juste fasciné, comme aimanté par ce magnétisme et ce dialogue aux frontières du réel, l'attraction des pôles, la lumière qui filtre dans l'insconscience des solitudes, le contact qui transcende l'espace-temps, Lynwood Miller ne le sait pas encore mais sa vie va prendre une tournure aussi imprévue, même dans ses rêves les plus fous qu'il n'a jamais avoués, ce ressenti est le reflet d'une personnalité qui cherche encore sa place dans le monde, qui attend son heure, prêt à se sacrifier pour atteindre non plus ses objectifs mais le seul qui lui importera.
Un premier roman qui démontre déjà un savoir-faire dans la montée du suspense, dans l'action frénétique, dans l'ambiguïté forte et prégnante de ses personnages, une enquête non avare de moments intenses aussi bien dans l'investigation que dans les rencontres riches en rebondissements, des secrets qui résistent à l'usure du temps, aux flottements de certains esprits dérangés et ambitieux, un vrai plaisir de lecture pour renouer aussi avec une histoire dans laquelle tout peut prendre des revirements inattendus mais toujours savoureux, la violence est étouffée et retenue, le silence de la montagne fait écho avec celui qui anime parfois les protagonistes, surprenante dichotomie et hypnotisante à souhait, délectable du début à la fin, Sandrine Roy n'a rien à envier aux meilleurs auteurs du genre, si plusieurs se mêlent ici pour former une trame des plus suaves et policières qui soient, à coup sûr elle mérite sa place dans ce panthéon.
Une suite est déjà sortie avec Pas de printemps pour Eli, vous l'avez compris maintenant, il vous faudra d'abord lire ce premier roman pour découvrir qui est Eli ? Comment va-t-elle rencontrer Lynwood Miller et pourquoi ils vont devoir collaborer ensemble pour affronter une menace terrible ?
C'est non seulement une belle découverte avec cette auteure originaire de Bordeaux, Sandrine Roy, une personnalité aussi attachante dans les salons du livre que son personnage fétiche et charismatique de son roman, Lynwood Miller, loin de respecter les constantes attendues dans la construction, ses pirouettes et révélations retentissantes achèvent pour transformer ce roman policier mais pas que ... en un roman brillant et addictif !
Lynwood Miller de Sandrine Roy, un magnifique premier roman d'une auteure qui a tout d'une grande !
Un coup de coeur ! ❤️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jazzynewyork
  14 juin 2016
Mais qui est Lynwood Miller, ce beau quinquagénaire fraichement débarqué dans ces montagnes françaises ? Un Américain ? Son accent ne trompera personne, mais que nous cache-t'il ? Et lorsqu'il sauve une jeune femme d'une très mauvaise posture, il se révèle un preux chevalier.
"Sans vraiment réaliser ce qu'il faisait, pour la première fois depuis qu'il la veillait, il prit sa main, une main minuscule, chaude et fine, qu'il aurait pu écraser d'une simple pression. "
Mais qui est cette inconnue ? Que nous cache cette clairvoyance ? En attendant elle a mis la tête à l'envers à notre bel Américain.
"Tu vas rester dans ma tête encore longtemps comme ça ?
C'est sans compter sur le pouvoir des femmes, de vraies magiciennes, et là c'est rien de le dire .
En compagnie de Simon un Geek haute catégorie avec qui il a sympathisé à son arrivée, il va tenter de percer les secrets que cache cette histoire, tout en veillant sur Elie. Miller, l 'homme au tempérament, mi agneau, mi loup.
"-Miller ! hurla une voix tonitruante ... Qu'est-ce qui vous a pris de l'arranger comme ça, mon vieux ! Vous êtes devenu fou ? Encore heureux que vous n'ayez pas d'arme entre les mains ou bien c'est un cadavre qu'on aurait à interroger!
-Il s'est débattu.
-C'est ça foutez-vous de moi!
Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises. A travers son écriture fluide, qui va direct à l'essentiel, Sandrine Roy nous offre un premier roman policier mais pas que, d'une belle facture. Un suspens présent à chaque instant qui vous captive et vous accroche jusqu'au final très étourdissant. La construction de l'intrigue est réussie et son idée plutôt pas mal (si je vous dit tout c'est pas drôle, donc je contourne tout en espérant vous attirer dans ses filets). Je pense que l'on a pas fini de découvrir les aventures de Lynwood Miller, pour mon plus grand plaisir, à la seule condition de ne pas mettre trop de guimauve.
En attendant ce fut un très bon moment de lecture. Un cadeau supplémentaire que me fit Sandrine et je l'en remercie.
Une jeune auteure fraichement débarquée mais déjà bien Encrée. Une belle entrée chez Lajouanie aux cotés d'auteurs déjà dans la place, une belle cours de talents, et un de plus ça ne se refuse pas.
N'hésitez pas, faites-vous plaisir et découvrez l'histoire de Linwood et Elie un duo surprenant, dans une histoire peu ordinaire .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   10 avril 2018
Ce pervers avait il osé tenter d'enlever Eli? Inconcevable! Jamais il n'aurait pu ordonner de la torturer puis de la violer! Alors qui? et surtout, pourquoi?
Commenter  J’apprécie          130
SeleniteSelenite   10 mars 2018

Je quitte Linwood à regret...
Tout commence comme un thriller classique, mais cela n’est que pour mieux nous embarquer dans une histoire aux multiples facettes.
L’intrigue est maîtrisée de bout en bout, et Sandrine nous dévoile les ficelles de celle ci tout en douceur.
Parce que Linwood ce n’est pas seulement un thriller, mais aussi une romance et tout cela avec une touche de fantastique ou de surnalturel plutôt.
Sandrine a su lier habilement tout cela en y mêlant suspens et action.

La plume est efficace et addictive.
J’ai passé un très agréable moment de lecture, et ne saurez que vous inciter à le lire vous aussi !

Vous l’aurez donc compris, si ce n’est pas encore fait, foncez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lalyMlalyM   07 janvier 2019
- Et pas de petit copain, répéta-t-elle en le défiant du regard.
- J'ai bien compris cette partie-là, dit Lynwood. Alors je suis quoi pour toi, du coup ?
Eli garda la silence un moment, réfléchissant à ce qu'elle allait répondre. Elle savait ce qu'il voulait lui faire dire, ses yeux gris n'avaient aucun secret, elle y lisait aussi clairement que dans un livre qu'elle aurait écrit.
- Vous êtes bien plus que ça, et vous le savez très bien.
Bien sûr qu'il le savait. Mais le lui entendre dire n'avait pas de prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Beatrice258Beatrice258   06 juillet 2020
Une année s'était écoulée.Il neigeait sans interruption depuis 10 jours.A l'extérieur, le silence était lourd, toute activité humaine ayant cessé à cause des intempéries.Selon les autochtones habitués aux hivers rigoureux, cela faisait plusieurs décennies qu'il n'avait pas neigé autant.
Sur les conseils de Simon, Lynwood avait acheté un groupe électrogène, au cas où. Sans télévision ni internet, les jours lui parurent aussi longs que des semaines.
Anxieux, il descendait chaque jour au sous-sol pour vérifier le niveau d'essence du générateur.
Il tournait l'avant-dernière page du second volume lorsque le ronronnement du groupe électrogène cessa tout d'un coup. Fuck ! La nuit venait de tomber, il alluma une bougie et descendit au sous-sol. Plus une goutte d'essence. Le seul endroit où il pouvait en trouver, était le sous-sol de la cabane de berger de Simon. C'était la première fois qu'il faisait ce trajet la nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Herve32Herve32   05 décembre 2019
...Arrivée devant la villa, elle monta les deux premières marche et attendit qu'il descende de voiture, son manteau blanc volant sous les bourrasques. ses cheveux bouclés balayaient son visage éthéré.
Il s'approcha. Elle le regardait la tete légèrement penchée.
Elle ne souriait pas, mais ses yeux semblaient l'appeler.
Quand il fut aux pieds des marches, elle enroula ses bras autour de son cou sans un mot, et se serra contre lui comme si sa vie en dépendait. Il enfouit son visage dans ses cheveux glacés par la morsure de l'hiver, et l'enlaça a son tour sans se compte qu'il la soulevée de terre. C'était une sensation délicieuse, le temps semblait s'etre arreté...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : pyrénéesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1914 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..