AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2890211509
Éditeur : La Courte Echelle (20/09/2005)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Alex écrit toujours à Irène, sa marraine, qui vit à Paris. Irène, c'est un peu sa deuxième mère. Avec tendresse ou ironie, il lui parle de Colette, cette grand-mère espiègle dont il vient ' juste de faire la connaissance; des amis qui partent ou qui ne partent pas en vacances; de Maryse, sa blonde, qui travaille tout l'été. Et il lui dresse la liste de ce qui lui donne un petit frisson dans la nuque...
Après avoir été séduits par Alex dans Le nombril du monde... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sachenka
  30 octobre 2016
Dans ce petit roman jeunesse, Alexandre continue sa correspondance avec sa tante qui vit à Paris. Mais plus pour très longtemps, elle commence à avoir le mal du pays et songe à rentrer à Montréal. de toutes façons, le jeune garçon ressent de moins en moins le besoin de se confier. C'est qu'il n'est plus un enfant. Dans les deux tomes précédents, le jeune homme, orphelin de mère, est passé à travers l'infarctus de son père, la mort d'un de ses amis (qui a succombé à la leucémie), ses démêlés avec les filles et tous les aléas d'une vie ordinaire… Maintenant, dans Les grandes confidences, il doit gérer deux nouvelles situations. D'abord, sa relation amoureuse avec Maryse, d'un an son ainée. Ça a ses avantages et ses inconvénients. Ensuite, l'arrivée inattendue de sa grand-mère paternelle, qu'il n'a jamais vue et qui a ses propres secrets.
Ces nouvelles expériences amènent Alexandre à constater que le monde des adultes, dans lequel il a maintenant un pied, est certes plus complexe qu'il ne l'aurait cru. Et il commence à faire les erreurs qu'il reprochait lui-même à son entourage il n'y a pas si longtemps. Est-ce possible d'éviter ces pièges ? de ne pas tourner comme son père et son enseignant de français ? Il découvre aussi qu'il ne peut pas toujours compter sur les adultes, qu'ils ont leurs propres problèmes, qu'on ne peut pas toujours les aider et qu'il faut apprendre à faire ses propres choix et à les assumer. C'est une vraie leçon de vie. Mais Alexandre est optimiste, il croit pouvoir faire mieux. Je peux résumer sa pensée comme suit : si on reste fidèle à soi-même, on ne se débrouille pas trop mal.
Quand j'étais adolescent, j'adorais Alexandre et cette petite trilogie. Je l'ai lu et relu de nombreuses fois. Et c'est en grande partie dû à l'écriture de Jean-Marie Poupart. Il a réussi à me faire croire à cet adolescent. Ces lettres qu'il écrivait, elles ressemblaient beaucoup à celles que j'aurais pu envoyer moi-même. le vocabulaire est un peu relevé pour un gars de seize mais, après tout, il est premier de classe en français et un champion d'échec par-dessus le marché. Mais ça reste suffisamment accessible pour tous. Bien sur, un lecteur intéressé par les grands drames sera un peu déçu mais ce n'est pas vraiment ça la vie. Non ? Celle d'Alexandre (et de ses amis Edward, Hervé – comme j'ai détesté ces deux noms, toutefois ! – Angela, Agnès et les autres) est plus proche de la réalité des jeunes. du moins, celle des jeunes des années 1990. Mais bon, l'adolescence n'a pas trop changé…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
autres livres classés : Montréal (Canada)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3535 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre