AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266247808
Éditeur : Pocket (13/11/2014)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Nounou Ogg, l'une des plus célèbres sorcières du Disque-Monde, publie une sélection de sa vaste collection de recettes parmi les plus savoureuses. Mais au-delà des délices de la " Branlante aux fraises " ou du " Poudingue de l'araignée de la maman de Chicard ", Madame Ogg partage ses pensées sur la vie, la mort, les convenances (" Si vous allez aux obsèques des autres, alors ils feront en sorte de venir aux vôtres "), la séduction, les enfants et le mariage, et ce d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  07 décembre 2014
Prenez un bon chaudron, de préférence ensorcelé. Réunissez tous vos ingrédients : bave de crapaud, queue de serpent pilée... NON, STOP !!! Ça, c'est le manuel des sorcières ! Rien de tout ceci dans les recettes de Nounou Ogg ! Elles sont tout à fait comestibles, à l'exception peut-être (à vous de voir !) des recettes des nains... La pizza aux rats, très peu pour moi ! Mais vous verrez que notre charmante cuisinière vous propose des variantes avec des aliments qui vous raviront les papilles. Ajoutez à tout ceci une bonne rasade d'humour et nous voici en présence d'un cocktail détonant.

Mais notre maîtresse de maison ne s'arrête pas là. Elle donne des conseils de bienséance, du savoir-vivre à table... Je ne suis pas certaine que cela plairait à Nadine de Rothschild mais après tout, cette dernière ne vit pas à Ankh-Morpork. Bon, évitez tout de même de jeter, comme il est préconisé, les feuilles d'artichauts dans l'abat-jour, je ne suis pas sûre que cela soit apprécié, surtout si vous n'êtes pas chez vous !

Nounou Ogg aborde tous les sujets de la vie quotidienne avec verve et truculence : naissances, fiançailles, noces, mort, langage des fleurs (là, c'est corsé !) Bref, on se détend, on rit, on passe un très très bon moment.

Allez, tous avec moi pour fêter ça et reprendre en choeur ce petit refrain pour rendre hommage à ce livre :

♪♪♪ Les recettes de Nounou Ogg,
C'est pour ceux qu'en ont dans l'froc !
Les recettes de Nounou Ogg,
C'est pour ceux.... ♪♪♪


Un grand merci à Babelio et aux Éditions Pocket pour ces quelques heures d'hilarité !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
isajulia
  10 janvier 2015
Avant de commencer cette critique, je tiens à souhaiter une très bonne année 2015 à tous les lecteurs de Babelio riche en belles découvertes littéraires. D'ailleurs, vu que j'aborde le sujet de la découverte, j'ai pu, grâce à Babelio et aux Editions Pocket, avoir un avant goût du mode de vie au sein du Disque-Monde grâce à Nounou Ogg et son livre de recettes on ne peu plus original!
Entrez, entrez mes amis! Venez vous réchauffer dans l'antre d'une maîtresse de maison hors pair, prenez place à table et préparez-vous à assister à un cours de cuisine comme jamais vous n'en avez-vu. Ouvrez grand vos oreilles et préparez vos papilles, avec Nounou Ogg vous saurez tout, non pas sur le zizi, mais sur le Disque Monde, alors à vos chaudrons, à vos couteaux, prêts? Cuisinez!
Moi qui voulait lire la série des Annales du Disque-Monde, je peux dire que lire Les Recettes de Nounou Ogg est une bonne alternative pour rentrer dans l'univers déjanté de Terry Pratchett, disons que je ne serai pas trop larguée quand je me plongerai dans les différents volumes du Disque-Monde. En dehors de ce tout petit détail pratique je dois bien avouer que ce livre est très drôle. Réunissant un manuel de cuisine, les derniers potins et des conseils avisés en matière de savoir-vivre, Les Recettes de Nounou Ogg est LE livre que chaque jeune mariée devrait avoir en sa possession!
Bien entendu vous vous doutez bien que j'exagère un poil néanmoins je suis bien forcée d'avouer qu'à maintes reprises j'ai été tentée de tester certaines recettes proposées. Si on fait l'impasse sur tout le côté imaginaire, je suis sûre qu'il est fort possible de réaliser des plats sympas, originaux et pas trop chers. Bon, il y a aussi des recettes à éviter, surtout quand on est pas fan des créatures bizarres ou alors à réserver uniquement à son pire ennemi, effet vomitif garanti!
Complètement à l'opposé de mon style de lecture habituel, j'ai vraiment bien aimé ce bouquin pour son humour et son côté décalé. A certains passages (notamment en ce qui concerne les potins sur certains habitants du Disque-Monde) j'ai été un peu perdue mais rien de bien méchant. C'est drôle, sympa, fantastique mais pas de trop, idéal pour maintenir mon attention et m'empêcher de décrocher. A ceux qui ont aimé Les Annales du Disque-Monde, vous savez dans quel livre vous plonger pour retrouver cet univers sinon pour les autres, n'hésitez pas à découvrir Nounou Ogg vous ne serez pas déçus!
Découverte à faire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          303
Marcellina
  24 janvier 2015
Un régal pour les yeux, un délice pour les papilles, un grog bien chaud pour le coeur et pour l'esprit, du pur plaisir.
Ce petit livre de recettes hilarant, truculent et gouleyant en même temps me laisse un sourire béat sur la figure que la misère du monde via mes tweets n'arrive même pas à effacer.
Juste ce qu'il faut de bonne cuisine le tout enrobé de recettes plus ou moins loufoques et de règles de savoir-vivre finalement presqu'adaptables à notre monde surtout si on joue le jeu de l'absurde pas si absurde que cela :-)
Et pour mes amis gourmands j'ai vraiment envie de tester le 'bourre-pif', ce doit être une pure merveille gustative :-)
Voilà, comme quoi la cuisine mène à tout même à une plongée dans l'univers magico-merveillo-délicioso-génial du Disque-Monde.
Non, non, Christelle, je ne te le rends pas ! Trop amusant, avec des recettes à tester absolument et je ne parle pas de la branlante aux fraises :-p
Commenter  J’apprécie          51
DrJackal
  23 janvier 2016
Restons dans le disque monde mais changeons un petit peu de registre pour connaître un peu plus des us et coutume de se monde merveilleux.
Nounou Ogg, sorcière de son état, nous donne les différentes recette des mets que l'on croise au fil des aventure, ainsi que des conseilles de savoir vivre en société le tout agrémenté d'un humour sans faille à l'anglaise... pardon a L'anck Morpokienne...
C'est bien écrit, fluide, facile à lire enfin Pratchett quoi.... y a pas grand chose de négatif qui peu en être dit.
Donc un peu à la Julie Andrieu on suit les commentaire des différentes recettes (que l'on peu d'ailleurs réaliser dans la vrai vie et qui sont pas mauvaise.... sauf peut être le rat caramélisée que je n'ai pas envie de tester...), la deuxième partie sur le comment vivre dans les différentes communauté du Disque-monde est bien faite on s'y croirais...
Décidément Pratchett réussi a faire de ça saga fantastique une réalité proche de la perfection... c'est magique, on se dirais presque finalement j'annule mes vacances en corse pour aller gouter un plat de Planteur j'metranchelagorge dans la capitale du disque....
C'est bien c'est beau c'est bon.... encore ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeScribouillard
  30 juin 2018
Un régal, pour le cerveau comme pour le ventre ! (Quoique... Quand j'ai essayé de les faire...)
C'est donc avec plaisir que j'ai découvert ce petit dérivé des "Annales du Disque-monde", qui recense les différentes recettes qu'on a pu y croiser, ainsi que des conseils sur comment s'y comporter, le tout entrecoupé par les remarques des censeurs, qui pour une fois méritent une comparaison aux Monty Python.
Sinon, la plume nounou-oggienne est... toute particulière. On y retrouve sa personnalité jusque dans la liste des ingrédients. Elle vous dit tout sur tout, et elle n'oublie aucun détail. Évidemment, on ne peut pas passer à côté du coup de la blague qui avait déjà été faite dans un volume précédent, mais l'ensemble, si ce n'est pas un livre qui se hisse aussi haut que les "Annales", ça n'en reste pas moins deux cents pages de plaisir.
Par contre, comparé à d'habitude, j'ai trouvé que le correcteur de Pocket faisait mal son boulot. On y trouve pas mal de fautes qui viennent ternir le reste : saut de page en plein milieu de la 72, "permet" à la place de "permis" à la 133, "de prunes" au lieu de "des prunes" à la 135, "Quand à" au lieu de "Quant à" à la 159... Et j'en passe !
Sinon, mise en page impeccable, couverture superbe et hilarante de Marc Simonetti (c'est exactement comme ça que je me l'imagine !), pour un prix aussi bas, ça vaut vraiment le coup. À déconseiller néanmoins aux non-initiés qui se sentiront déstabilisés dès la première page.
Lien : https://www.youtube.com/watc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Elbakin.net   26 novembre 2014
Les bons mots ne manquent pas et tout démarre très fort avec la présentation de Nounou Ogg par ses éditeurs, avec moult précautions et autre avertissements. En même temps, quoi de plus logique quand il est parfois question de cuisiner du rat ? Au-delà de cette boutade parmi d’autres, on rit en effet souvent au cours de cette lecture.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   06 décembre 2014
Aujourd'hui, j'entends les gens d'Ankh-Morpork parler de "régime équilibré". Mais ceux qui en parlent sont presque toujours des hommes. Pas que j'aie quelque chose contre les hommes, bien au contraire. Mais ils ne savent pas faire à manger. Oh ! Ils savent faire la cuisine, ça oui. Mettez-les dans une salle immense avec des douzaines de chefs et de marmitons sur qui crier, et ils vous sortiront un œuf au plat qu'ils agenceront délicatement avec des brins de n'importe quoi sur un lit de quelque chose de vaguement sinistre, mais demandez-leur de nourrir une flopée de gosses affamés avec un budget de six sous, et ça leur tiendra du casse-tête. Je veux bien croire qu'il y a des hommes qui peuvent y arriver, mais, généralement, quand on dit qu'un mari sait cuisiner, ça veut juste dire qu'il connaît une recette d'un truc très cher qu'il fait deux fois par an. Et qu'après il laisse les plats sales dans l'évier "pour tremper". (P26-27)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          306
sl972sl972   05 janvier 2015
1. Ne vous approchez jamais du château d'un vampire, quel que soit le mauvais temps.
2. Lorsque vous vous êtes approché du château du vampire, ne frappez pas à la grande porte interdite.
3. Lorsque vous avez frappé à la grande porte interdite, n'acceptez pas l'invitation de l'étrange homme en vêtements noirs à entrer à l'intérieur.
4. Lorsque vous êtes entré, n'allez pas dans la chambre d'ami.
5. Lorsque vous êtes dans la chambre d'ami, quoi qu'il arrive, ne dormez pas la fenêtre ouverte.
6. Lorsque vous vous êtes endormi la fenêtre ouverte, ne venez pas vous plaindre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sl972sl972   05 janvier 2015
Le témoin doit épouser la promise si le marié ne se présente pas.Cela peut donc constituer ou pas une motivation pour son autre responsabilité, s'assurer que le mari se présente dans une bonne tenue et en assez bon état général, et qu'il soit debout, ou au moins vivant, ou au moins là.
Ce peut être un véritable défi, puisqu'il doit également organiser la nuit précédente, dont l'unique but est justement que le marié ne se présente pas dans une bonne tenue, édcétéra édcétéra. Donc, en plus de bien tenir l'alcool, il devra savoir à quelques minutes près de combien de temps le marié a besoin pour se réveiller, se débarrasser de ses menottes, s'échapper de sa cellule, effacer toutes les traces visibles, et aller à cloche-pied jusqu'au lieu de la cérémonie, les deux jambes dans la même moitié du pantalon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Under_the_MoonUnder_the_Moon   02 avril 2018
J'ai pas mal insisté sur les recettes, parce que la nourriture compte beaucoup dans la vie. D'ailleurs, les bonnes manières sont apparues lorsqu'on a tué le dernier mammouth et qu'il n'y a plus eu de morceau de viande assez imposant pour que tout le monde mange en même temps. Les bons repas font les bonnes manières.
Commenter  J’apprécie          80
sl972sl972   05 janvier 2015
L'un des avantages d'être une sorcière ou un mage, c'est qu'on apprend à l'avance l'heure de sa mort, parfois des mois avant le grand jour. Personne ne semble savoir comment cela se passe. Les vieilles sorcières auxquelles j'en ai parlé m'ont dit qu'on se réveille simplement un jour en le sachant, tout comme on se souvient de sa date de naissance.
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
Videos de Terry Pratchett (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
Beignets de prédiction, grimoires volants, serpillière enchantée et pilleur d'âmes... Bienvenue dans le monde ensorcelant de Magic Charly! Audrey Alwett nous plonge dans une aventure de grande fantaisie, à la croisée des univers de Terry Pratchett, J.K. Rowling et Myazaki. A découvrir en librairie.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
104 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre