AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2356740236
Éditeur : Daniel Maghen (15/09/2011)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 87 notes)
Résumé :
Un Normand en Louisiane
Octobre 1803... Dans un paisible village de Normandie, des sergents recruteurs arrivent tambour battant. A l’appel de leurs noms, les jeunes hommes de la région partent grossir les rangs de l’armée du premier consul Bonaparte. A l’autre bout du monde, la Louisiane vient d’être cédée par la France à la jeune nation américaine. Enrôlé comme tant d’autres pour assurer la “pacification” de ces contrées sauvages, Alban, un jeune paysan, doi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  16 avril 2014
Champs-sur-Huguette, petit village de Normandie. Nous sommes en 1803. le consul Bonaparte vient de céder la Louisiane à la jeune nation américaine. Afin d'assurer la pacification de ce territoire, de nombreux soldats recruteurs sont venus réquisitionner de jeunes hommes pour les envoyer là-bas. Il leur suffisait de tirer un nombre au hasard et le sort était jeté sur leur avenir puisqu'ils étaient bons pour le service ou exemptés. le comte Louis de Mauge n'a pas eu la main chanceuse et doit quitter la France pour rejoindre Honfleur, au grand dam d'Angèle, son amie. le jeune Alban, le frère de cette dernière est quitte. La jeune femme se languit depuis que Louis est parti. le père de Louis va trouver les parents d'Alban, et contre 2000 francs, propose d'envoyer ce dernier à la place de son fils. L'accord conclu, Alban est aussitôt réquisitionné. Dès son retour, le comte devine la machination derrière tout ça et, pour prouver sa bonne foi et son amour pour Angèle, il lui promet de retrouver Alban et de le ramener. Au port de la Nouvelle-Orléans, Alban commet un geste irréparable et aidé de Toussaint Charbonneau, un Frenchman, il réussit à s'enfuir. Commence alors pour ces deux une longue fuite à travers les contrées sauvages, suivi de près par Louis, parti à la recherche du jeune homme...
Les Frenchmen, ce sont ces coureurs des bois qui, grâce à leurs connaissances des territoires, servirent de guides pour les Américains dans leur conquête de l'Ouest. Voilà pour L Histoire qui se trouve, ma foi, intéressante. Ajoutez à cela l'histoire de ce pauvre gamin embarqué bien malgré lui dans cette contrée sauvage et parfois hostile, et cet album a une toute autre saveur. Patrick Prugne nous emmène des prés normands vers les collines et les forêts américaines. La force de cet album est sans aucun doute le dessin et les couleurs. L'auteur nous offre de superbes planches où la beauté sauvage et parfois hostile prend une toute autre dimension. Les dessins en aquarelle sont magnifiques et l'on ose à peine déranger ces indiens en parfaite harmonie avec la nature. Les détails fourmillent et l'on se rend compte du travail raffiné et très recherché de Patrick Prugne lorsque l'on tourne les dernières pages où l'on voit ses essais de couverture ainsi que les illustrations destinées à une exposition.
Frenchman... suivez le guide...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Titania
  30 mars 2015
En France, en 1804, Napoléon a besoin de soldats et fait organiser des tirages au sort. Dans un village normand, un père vend le bon numéro de son fils à un aristocrate dont le fils malchanceux, a tiré lui, un mauvais numéro.
Les deux jeunes hommes se retrouvent en Lousiane, l'un comme soldat, l'autre pour ramener le premier en France afin de récupérer l'estime de la belle Angèle, dont il est amoureux. La Louisane vient d'être vendue en 1803 à la jeune nation américaine.
En Amérique le fils vendu, s'illustre dans la défense d'un esclave noir et est sauvé de la pendaison par Toussaint Charbonneau, un "Frenchman", trappeur coureur des bois qui l'emmène avec lui à travers le pays. le jeune aristocrate, lui, trouve deux guides pour tenter de rattraper celui qu'il a promis de ramener à sa soeur...
Cette BD d'aventures en Amérique au tout début du 19ème siècle, raconte avec de magnifiques aquarelles des histoires de courses dans des grands espaces, célèbre la nature, les Indiens et les animaux, qui vivent en harmonie. Toussaint Charbonneau, le "Frenchman" a réellement existé, il connaissait remarquablement bien les Indiens. le carnet de croquis de Patrick Prugne, à la fin de l'album, témoigne de sa connaissance du sujet avec de nombreux costumes et objets du quotidien amérindien. On y voit évoluer la couverture de l'album, et ses nombreux commentaires au crayon nous font partager sa passion pour les personnages de cette histoire.
J'avais aimé "Canoë Bay", j'aime également Frenchman, qui nous dit à regret que les relations avec les Indiens auraient pu être meilleures, si les migrants européens et les Américains avaient, à l'instar des "coureurs des bois" davantage partagé leur économie et leur respect de la nature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Myriam3
  20 février 2017
1803, alors que la Louisiane est en passe de passer aux mains des Etats-Unis, de jeunes Normands étaient tirés au sort pour y partir dans l'armée. Cependant, moyennant quelques milliers de francs, les plus aisés pouvaient échanger leur malchance contre la chance d'un plus pauvre: c'est ainsi que le père de Louis se débrouille pour que ce soit Alban qui parte à sa place pour la Louisiane...
Louis, brave et honnête, en découvrant que sa permission est en fait le fruit du marchandage, repartira en Amérique à la recherche d'Alban.
Paysages grandioses, Indiens, trappeurs, cette bande dessinée esquisse un continent encore à moitié sauvage que plusieurs peuples se disputent.
Sans être ni novateur ni extraordinaire, elle est une bonne introduction à L Histoire américaine du XIXème siècle, et les illustrations tout en couleur valent le coup d'oeil.
Commenter  J’apprécie          250
Witchblade
  10 novembre 2012
Voici une BD que l'on m'avait offerte au dernier Noël et que je n'avais pas encore eu l'occasion de lire, n'aimant guère le type de dessins.
Sur la couverture, on aperçoit un indien regardant au loin, sans doute un guetteur. Les couleurs sont dans les tons pastels et le dessin fait penser à une aquarelle. Très belle couverture... Reste à en apprécier l'histoire ^^
En ouvrant ce bel album, on découvre la carte du monde où va sans doute se passer l'intégralité de l'histoire. Celle-ci semble se passer dans les territoires du Mississipi au temps des indiens d'Amérique.
Grâce à l'avant-propos, nous obtenons une explication concernant le titre. Les « Frenchmen » étaient des explorateurs canadiens du début du XIXème siècle. Ils étaient appelés ainsi par les Américains.
L'histoire commence donc en mai 1804 dans la ville de Saint Louis, sur les rives du Mississipi. Toujours dans les tons pastels et sous forme d'aquarelle pour toutes les cases qui ne sont, d'ailleurs, séparées entre elles que par une faible interstice blanche.
Au bout de quelques pages, l'histoire fait un bond en arrière, de 6 mois, pour nous présenter le personnage principal et le pourquoi de son arrivée aux Amériques. Celui-ci est normand et s'appelle Alban. Certains dialogues sont écrits en patois.
Alban a été arrêté chez lui en Normandie par des gendarmes car ils pensaient qu'il était un déserteur. En fait, c'était un stratagème d'un comte de son village pour récupérer son fils parti à l'armée.
A l'époque, l'armée passait dans les villages pour trouver des « volontaires » en leur faisant faire un tirage au sort lié à une liste pré-remplie par numéro. Chaque numéro correspondait à un statut : « Bon pour le service » ou « Exempt ». le comte avait donc acheté l'exempt d'Alban pour retrouver son fils, Louis.
On suit donc les aventures d'Alban et Louis. Alban a été libéré par un trappeur après avoir tué un « blanc » maltraitant un indigène. Il est donc recherché pour « meurtre » et sa tête est mise à prix. Il va voyager en compagnie du trappeur pour échapper à la mort.
Louis, quant à lui, est parti à la recherche d'Alban après avoir appris la magouille de son père. Il se fait passer pour un chasseur de primes pour le retrouver.
A la page 68, on récupère l'histoire que l'on avait commencé au début de cet album. Finalement, à ce moment-là, Alban ayant appris que Louis était aux Amériques, part à sa recherche en espérant le retrouver vivant.
Les dessins sont finalement très beaux, certes avec moins de détails que ceux que je préfère ^^ Par contre, l'histoire est relativement simple pour les deux protagonistes mais on vit, néanmoins, une belle aventure avec eux en découvrant les paysages magnifiques des Amériques du début du XIXème siècle.
En dernière partie de cet album, nous découvrons les esquisses qui ont permis la création de cette BD, celles-ci peuvent être des crayonnés avec aquarelle ou non. Nous avons également les explications de l'auteur sur l'histoire vraie se mélangeant à l'histoire fictive de nos protagonistes ainsi que les raisons qui l'ont poussées à utiliser l'aquarelle comme technique d'encrage :-) Nous avons aussi droit à un dessin d'indien réalisé par le fils de l'auteur, lui-même illustrateur semble-t-il :-)
Malgré mes préjugés de départ, j'ai vraiment apprécié ce magnifique volume et en particulier, le carnet de dessins d'une quinzaine de pages :-)
Cette BD est donc une belle découverte pour moi, même si l'histoire n'a pas de véritable fin.
Mais je la conseille néanmoins pour la beauté des dessins :-)
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
jamiK
  30 novembre 2017
Normandie puis Louisiane, 1803.
Un jeune normand se retrouve embarqué dans une aventure qui le mènera jusqu'aux territoires indiens d'Amérique. C'est une longue fuite à travers des paysages grandioses, hostiles. Patrick Prugne l'a traité tout en aquarelles, cela apporte un aspect "carnet de route" et rend l'aventure plus réaliste, avec une touche de sincérité, de poésie qui contraste avec la dureté des hommes de cette époque. Quleques croquis et aquarelles sont présentés en postface, tel un carnet de voyage, c'est superbe.
Commenter  J’apprécie          242

critiques presse (4)
BulledEncre   16 janvier 2014
Prugne nous décrit au travers d’une histoire riche les rapports délicats entre deux peuples que tout semble différencier, mettant encore une fois en doute l’emploi du mot « Sauvage »… Cet ouvrage est également d’une qualité graphique rarissime, on peut y trouver des cadrages digne de films à gros budget.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
LeMonde   05 octobre 2011
Dans un tel décor, il fallait un récit simple, sans fioritures, et là encore c'est le cas. Les enjeux sont faciles à comprendre, les personnages francs […], et au final c'est le rapport des Indiens à la nature qui l'emporte. Certes, le scénario est léger, mais l’ambiance est tellement magique que l’on se laisse emporter sans regrets.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Sceneario   03 octobre 2011
C'est un récit initiatique, une quête pleine d'aventure que nous lisons dans ce livre. Prugne nous montre ses talents de conteur.Mais il nous laisse admirer son travail sur des planches d'une grande beauté où la nature prend une grande place dans le récit. Ses aquarelles sont magnifiques et embellissent ses planches.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   12 septembre 2011
Avec rythme, Patrick Prugne signe un album somptueux avec un dessin mis en valeur par des couleurs directes d'une belle maîtrise.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   14 juin 2014
Ton ami et ses deux abrutis d’acolytes ont tué un guerrier et violé sa squaw !...
Les indiens ont vengé une mort par celles de deux blancs !... Ton ami est devenu le nouvel époux.
Les pawnees l’ont adopté ! Désormais, il est l’un des leurs. Tu ne peux plus rien pour lui !...
C’est comme ça ! C’est dans l’ordre des choses pour eux. Il a dû être courageux sous la torture pour être là, aujourd’hui. Avec le temps, il deviendra un indien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lilou08Lilou08   25 mars 2015
- Je… Je ne comprends pas ! Je ne l’ai pas entendu arriver…
- Apprends à regarder ma mule et écoute le vautour, ils t’avaient prévenu !
Et à l’avenir, évite d’aller pisser sans ton fusil !
On va prendre un peu de temps pour le dépecer, ce serait dommage d’abandonner une si belle peau…
- Ce que j’avais surtout appris pour l’avenir, c’est que lorsqu’un homme qui parle peu te dit qu’un ours rôde dans les environs, tu l’écoutes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08Lilou08   25 mars 2015
- Jure-moi Louis…
- ?!
- … Que tu n’es pour rien dans cette histoire !
- Quelle histoire ? vas-tu m’expliquer ?
- Sais-tu pourquoi tu es de retour ?
- Dame oui ! J’ai eu une permission… Mais que…
- Si ton père a le courage de sortir, il te donnera la vraie raison !
- Cesse ces enfantillages Angèle ! N’es-tu pas heureuse de moi voir ? J’aurais…
- Arrête Louis !!
- Tu es là uniquement…
… Parce qu’Alban est parti à ta place !
Ton père !! Oui, ton père a acheté son numéro d’exempté ! Deux mille francs ! Voilà ce que vaut ta liberté !!
- ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   25 mars 2015
- Je n’ai pas mis longtemps à comprendre que ma survie dépendait de lui…
- Fais comme moi, souris et salue-les !
- Nous allions suivre la Ouachita river. Ce n’était pas le chemin le plus court, mais le plus sûr, d’après Toussaint…
… Et ma Normandie s’éloignait un peu plus.
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08Lilou08   25 mars 2015
- Qu’avez-vous vu ?
- Tais-toi !
Les voilà, baisse-toi !
Des pawnees !...
… Leurs visages sont peints… Ils semblent sur le sentier de la guerre… Je n’aime pas ça !
On va attendre un peu avant de bouger ! Tiens ton fusil prêt !
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Patrick Prugne (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Prugne
Sa dernière BD est juste sublime ! Il me fallait absolument en savoir un peu plus sur cet artiste. Je vous propose le témoignage de Patrick Prugne qui nous parle de son travail et "Vanikoro" son dernier bébé aux éditions Galerie Daniel Maghen.
autres livres classés : indiensVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3152 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre