AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791095141037
Éditeur : (01/01/1900)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Fin des années 70, dans une petite ville de province en proie à la canicule, Jeanne s'occupe seule de sa fille de quatre ans en attendant la prochaine permission de son mari militaire. Ces premiers jours de grandes vacances, elle souhaite plus que jamais son retour au plus vite. Car elle passe un bien étrange début d'été.

"Les bleus" est l'une des histoires extraite du recueil "Train Fantôme et autres nouvelles d'épouvante" de Charline Quarré.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ange77
  01 février 2016
"Il lui sembla entendre un geignement. Elle se redressa, à l'affût, un réflexe d'animal traqué. Elle écouta. C'était régulier, plaintif.
C'était Claire qui pleurait dans son lit."

Cette sympathique petite nouvelle, trouvable gratuitement dans sa version numérique, est tirée du recueil "Train Fantôme et autres nouvelles d'épouvante" de Charline Quarré.
Encore que sympathique ne soit peut-être pas le terme qui lui convienne le mieux... Horrible, certes. Bien que trop concis pour être réellement effrayant, le récit n'a pas été sans me rappeler des épisodes de "la quatrième dimension" (série télévisée des années soixante, que les moins de vingt ans - voire trente - ne peuvent pas connaître...).

L'histoire se déroule quelques décennies avant la notre, dans une petite bourgade provinciale, durant un été caniculaire. Jeanne prends soin de sa petite fille Claire, seule en attendant une permission de son mari, militaire dans la marine. C'est cette fillette de moins de cinq ans qui va se retrouver en proie à de terribles événements.
Alors que l'enfant se rhabille après un bain, sa maman remarque un bleu au-dessus du genou de la fillette, puis un autre sur le bras. Mais c'est surtout la réponse De Claire qui va la troubler le plus, puisque celle-ci maintient dur comme fer que la coupable de ses coups, car ce sont bien des coups, n'est autre que Candice. Or Candice est une simple poupée de porcelaine (tiens, ça me rappelle autre chose...) et Jeanne refuse tout naturellement de croire pareil ineptie.
Après une petite visite chez la maîtresse d'école, elle repartira pourtant le coeur plus léger en s'avouant qu'il n'y a rien de bien méchant là-dedans ; après tout, tous les enfants peuvent se blesser en jouant, tomber, et même se battre parfois. Et puisque, eux aussi ont leur petit orgueil, il n'est pas rare qu'ils mentent pour se couvrir ou protéger un camarade.
Sauf que d'autres faits encore plus troublants vont survenir, jusqu'au jour où Jeanne s'apercevra que sa fillette est presque totalement recouverte d'ecchymoses, dont la variété de teintes n'a d'égal que les sentiments confus que cette vision provoquera en elle. D'autant que Claire n'en démord pas : c'est Candice qui lui a fait ça.
Pourquoi la petite Claire s'obstine-t-elle à mentir ainsi ?
Sont-ce vraiment des mensonges ?
Le seul moyen pour vous de le savoir est de lire cette nouvelle que je conseille néanmoins, ce malgré ses quelques points faibles. En effet, certains détails n'étant pas aboutis, on se demande pour quelle raison l'auteure nous parle de telle ou telle chose pour ne plus s'en occuper ensuite, comme s'il avait fallu faire du remplissage... Tant qu'à faire, "écrivez-nous un roman" ai-je envie de lui demander, que l'on comprenne mieux ce que vient faire dans cette histoire le pantin unijambiste au regard torve, ou encore ce que peut bien savoir le petit Paul, par exemple.
Il en reste une "gentille" petite nouvelle apte à faire passer agréablement une ou deux petites heures, l'écriture étant indéniablement plaisante et entraînante, même si personnellement je suis restée sur ma faim... D'où seulement 3 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
Ranine
  08 août 2018
Petite nouvelle trouvée par hasard sur les propositions d'ebook offerts. J'ai beaucoup aimé cette lecture où tout est laissé à l'imagination du lecteur. le pourquoi n'est pas expliqué. J'aime bien pouvoir imaginer en m'appuyant sur les indices que laisse l'auteur. Une nouvelle rondement lue, un "agréable" moment.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ange77ange77   30 janvier 2016
Les enfants sortirent dans l'indiscipline la plus stricte, dévalant les quatre marches en pierre avant de se jeter sur leurs adultes respectifs tandis que certaines têtes-brûlées s'éloignaient en douce pour s'adonner à des trafics de billes ou autres échange de gros mots.
Commenter  J’apprécie          90
ange77ange77   30 janvier 2016
Le médecin, chimiquement pur de toute trace de sourire depuis le début de l'entrevue, procéda à l'examen silencieux du document. (...) Il était vieux et bourru, l'air sévère, comme s'il devait sa carrière à son antipathie. Jeanne fixait son attention sur les doigts du docteur qui allaient et venaient entre les pages. Ils étaient courts, épais, parcheminés et tachés de brun, alliance de tabac et de vieillesse. Elle se concentra ailleurs. L'idée que ces mains allaient bientôt ausculter sa fille était loin de l'enchanter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : epouvanteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
706 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre