AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330108273
Éditeur : Actes Sud Junior (22/08/2018)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un roman choral qui donne la parole à huit adolescents, en plein coeur du parc Ueno de Tokyo, à l’occasion de l’éclosion des cerisiers en fleurs.

Ueno Park, immense étendue de verdure en plein coeur de Tokyo. On y découvre Ayumi, une hikikomori, qui sort pour la première fois de chez elle après plus de deux ans de réclusion. Haruto, un jeune lycéen qui tente de reconstruire sa vie après l’expérience du tsunami de 2011. Noriyuki, un adolescent qui a d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
angelita.manchado
  17 août 2018
Résumé Ueno Park d'Antoine Dole
C'est Hanami, la fête des Cerisiers. A Ueno Park, tout le monde s'y rend de bonne heure pour pouvoir profiter de l'arrivée du printemps et de l'éclosion des fleurs. C'est le cas également de huit jeunes japonais qui ne se connaissent pas.
Avis Ueno Park d'Antoine Dole
Nouveau roman pour moi d'Antoine Dole. Un roman qui nous emmène au Japon au moment de la fête des cerisiers, Hanami. Il nous retrace une tranche de vie de huit jeunes, garçons et filles. Huit jeunes qui souffrent dans ce Japon, loin d'être idyllique comme on pourrait le croire.
Ayumi est une jeune fille qui a passé deux ans de sa vie enfermée sans voir personne. Elle ne pouvait plus assurer ce que l'on demandait d'elle, d'être la petite fille parfaite.
Sora se maquille. Garçon, fille, il veut vivre comme il l'entend sans le regard méprisant des autres qui le jugent différent.
Fuko est une jeune fille atteinte de leucémie. Elle va mourir mais elle veut laisser de la joie à sa soeur et des souvenirs qu'elle pourra chérir.
Natsuko se fait payer par des hommes. Mais attention elle ne couche pas. Elle est en butte contre la concupiscence de ces derniers.
Haruko a vécu un tremblement de terre et un tsunami en 2001. Avec un père disparu, on attend beaucoup de lui, qu'il fasse aussi bien.
Daïsuké vend des crêpes. Il ne voulait pas étudier.
Aïri souhaite déclarer à Makoto qu'elle l'aime. Mais elle l'attend tant et plus. Viendra-t-il ?
Nozomi est SDF. Il a décidé de partir de chez lui pour éviter que sa mère s'échine tant et plus pour lui et sa soeur.
Beaucoup de pression sur les épaules de ces jeunes, beaucoup trop de pression. Cela me rappelle celle de la France dès le plus jeune âge pour les enfants, à l'école. Conditionnés pour réussir sinon ils sont laissés sur le carreau. Pas étonnant qu'il y ait autant de monde en pédopsychiatrie et psychiatrie. Beaucoup ne s'amusent pas, ils intériorisent énormément, comme dans Ueno Park.
Toujours être parfait, ne pas broncher, ne pas se révolter, toujours se taire. de toutes façons, personne ne comprendrait. Ce serait une mise au ban de la société, déjà régie par de nombreux codes. Selon l'histoire familiale, il est impossible de vivre leur comme ils l'entendent. C'est être seul mais entouré de beaucoup de monde. Est-ce propre aux pays d'Asie de ne pas se parler, surtout en famille ? Certains adultes travaillent beaucoup pour que leurs enfants puissent vivre. Ces derniers ont vite compris que leur destin était déjà écrit et qu'ils ne doivent pas se confier. Seraient-ils de toutes façons entendus ? Difficile donc de faire valoir ce que l'on est, ce que l'on ressent au plus profond. Ces jeunes démontrent qu'ils ont une vie à laquelle ils doivent se soumettre.
L'arrêt des études et un petit boulot entraîne la perte des amis, l'impossibilité de prendre son indépendance et surtout ne plus être pris en considération par tous et le gouvernement. Ils ne comptent plus. Sont-ils plus malheureux que ceux qui travaillent de nombreuses heures et ne profitent pas de leur argent ?
Est-ce que ce renouveau de la nature peut être un renouveau d'une vie, d'une situation ? Ou est-ce que c'est vraiment éphémère comme cette floraison qui dure très peu de temps ? Antoine Dole dénonce l'absurdité, le fait que l'on n'accepte pas celui qui est différent, une violence qui peut être gratuite. Si jeunes, les peurs ne doivent pas être montrées. Et il y a également les situations vécues par les jeunes filles et les femmes. Ce qui aurait pu passer pour un moment merveilleux, à partager, soit Hanami, se trouve vraiment gâché par ces histoires qui font réfléchir. Mais le roman finit sur une note positive avec une très belle lueur d'espoir. J'ai beaucoup aimé lire ces histoires, réfléchir pas mal à tout ce que j'ai lu, à trouver des parallèles aussi. Petite question pour l'auteur. Chaque chapitre est dédié à un personnage. Est-ce que les inscriptions en dessous du nom correspondent au prénom japonais ?
Je remercie Actes Sud Junior pour cette lecture de la rentrée littéraire 2018 et surtout Antoine Dole pour la belle dédicace.
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Valerielle
  07 août 2018
Regarder les cerisiers en fleurs, déguster de jolis mets préparés avec soin, rangés dans un bento, apporter une couverture... La fête de l'hanami, ce n'est pas juste “regarder les fleurs des cerisiers”, c'est aussi en apprécier la beauté. La saison des sakura dure environ une semaine, début avril. Ce moment éphémère donne la saveur de l'instant : il rappelle les autres hanami partagés avec un grand-père défunt mais encore présent dans le coeur, il est la promesse de futurs hanami, après une période d'isolement, de dépression, il est la rencontre de deux âmes solitaires, sans foyer, il est le ferment d'une relation plus franche entre une mère et son fils, il peut être aussi un amour non partagé.
Huit chapitres, huit personnages, qui ne se connaissent pas, qui se rendent à Uneo parc pour voir les cerisiers en fleurs, qui font le point sur leur vie et sur ce qu'ils aimeraient en faire.
Un récit ciselé, où l'auteur nous fait partager son amour du Japon.
Commenter  J’apprécie          10
Lireparelora
  17 août 2018
Le Japon ? Je ne connais que très peu de choses. J'ai lu Geisha d'Arthur Golden il y a quelques années mais cela s'arrête là. Alors, Ueno Park d'Antoine Dôle était une bonne façon de m'immerger dans une autre culture. Néanmoins, les personnages rencontrent des problèmes universels, ce qui aide à accrocher au récit.
Ce roman se rapproche d'un recueil de nouvelles puisqu'il se divise en huit chapitres pour huit personnages et huit histoires différentes. Ces derniers ne vont presque pas avoir d'échanges et n'ont rien en commun. Au premier abord. Et pourtant, ils sont tous sensibles, beaux et touchants.

Grâce au talent de conteur d'Antoine Dole, on voyage au Japon. On est dépaysé et on apprend sans s'en rendre compte, notamment autour des cerisiers.
Lien : https://lireparelora.wordpre..
Commenter  J’apprécie          20
atouchofbluemarine
  14 juillet 2018
Ayumi. Sora. Fuko. Natsuki.
Haruto. Daisuké. Aïri. Nozomu.
Fantôme. Genderless Kei. Phase terminale. Escort.
Rescapé. Vendeur. Fan. SDF.
Renaissance. Espoir. Eternel. Féminisme.
Héritage. Altruisme. Fantasme. Pardon.
Huit âmes. Huit jeunes. Huit petits coeurs qui battent au milieu de la foule. Se souviendra-t-on d'eux dans 10 ans ? 100 ans ? Vont-ils disparaître à force de se taire ?
Huit chapitres. Huit personnages. Huit histoires. En théorie, rien ne les relie. Ces jeunes ont chacun leur passé, leurs difficultés, leurs défis, leurs drames, leurs familles. Pourtant, à Ueno Park, ce jour-là, quelque chose va irrémédiablement se passer. Une communion psychique ? Un hasard ? Et si des étrangers d'un instant pouvaient se sauver et décider de vivre !?
Antoine Dole nous dresse ici un très beau portrait du Japon, de sa culture tant religieuse que culinaire. Ueno Park, l'endroit où fleurissent les cerisiers du Japon est un décor parfait pour faire se retrouver ces huit protagonistes.
Les chapitres n'ont rien en commun et les personnages n'ont, entre eux, que très peu (voir aucun) échange. Mais tous ont quelque chose à nous apprendre. Tous ont une idée pour laquelle ils veulent se battre. Des idéaux pour lesquels ils seraient prêts à mourir. La vie est loin d'être rose. Dans la vie, nous devons tous faire face à des tragédies auxquelles nous ne sommes pas préparés. Décès, cataclysmes climatiques, violence, maladie, rejet, perte… La peur de ne jamais pouvoir être qui on est vraiment aux yeux du monde peut en freiner beaucoup. Mais quand certains décident d'agir, c'est là que le monde devient beau, que l'espoir renait, que l'honneur est sauf. La race humaine a ses défault mais aussi de très bonnes qualités. Et chacun de ces jeunes nous le dit à sa manière.
Antoine Dole est un très beau conteur et un poète déguisé. Ce court texte nous le prouve encore une fois. Une immersion totale dans une autre culture tout en proposant des personnages faisant face à des problèmes globaux, que chaque partie du monde partage au quotidien.
Ueno Park paraîtra le 22 août et vous auriez tord de ne pas lui accorder un coup d'oeil. A lire calmement. Ligne après ligne. A savourer. A faire durer. A ne pas oublier. Un moment de communion intense vous attend avec ces huit personnages que rien ne relie mais que tout rassemble.
Lien : https://atouchofbluemarine.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gwenleen
  27 juillet 2018
Magnifique période éphémère de l'année que celle où les sakuras fleurissent. Pour certains, c'est un miracle, pour d'autres une renaissance, ou une fin, une révélation, un arrêt sur image, le signe de grandes espérances, ...
Ils sont tous dans ce parc installés seuls ou en famille, dans la joie ou le refouillement. Mais tous attendent le même instant avec impatience, celui où tout s'arrête, où tout commence, mais où tous les yeux s'illuminent.
Ils sont 8, ont tous des parcours différents, mais sont tous présents cette nuit dans le parc, sous les cerisiers, pour vivre ce moment sous le signe du renouveau et de l'apaisement.
Un roman chorale intense, aussi intense que ce moment où les fleurs écloront.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ValerielleValerielle   07 août 2018
Dès l'entrée du parc, les lanternes de papier courent déjà sur les fils tendus au-dessus de ma tête. Elles guident mes pas et ceux de quelques curieux matinaux le long d'un grand escalier. Je ne réfléchis pas. La somme d'actions est bête et mécanique. Une marche après l'autre, malgré les jambes qui tremblent.
Commenter  J’apprécie          00
ValerielleValerielle   07 août 2018
Quand grand-père est décédé, j'ai compris ce qu'il avait voulu dire toutes ces fois et l'importance de ces moments passés ensemble, à contempler l'éphémère. C'est à cet endroit de nos cœurs qu'il continue d'être présent au monde.
Commenter  J’apprécie          00
ValerielleValerielle   07 août 2018
Mais les fleurs, même les plus belles, finissent par se faner. Les souvenirs aussi. Vient toujours l'instant où l'on se demande si les émotions ont vraiment existé et pourquoi, alors il n'en reste plus rien.
Commenter  J’apprécie          00
ValerielleValerielle   07 août 2018
Chez moi, on garde nos cris et nos secrets au fond de soi.
Commenter  J’apprécie          10
BibaliceBibalice   29 juin 2018
“À la sortie de la gare, Ueno Park n’est qu’à quelques minutes. Un cerisier immense accueille les visiteurs. Un éclatement de douceur contre le paysage de béton froid. Vu d’ici, Tokyo n’est plus cette capitale immense qui mâche les corps et les recrache. Cette ville qui m’a tant fait peur ces derniers mois semble retenir son souffle. Tout au long du trajet qui m’a menée ici, j’ai la sensation d’avoir marché sur la pointe des pieds, en effleurant à peine le sol. À chaque pas, mon coeur sur le point de lâcher.”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Antoine Dole (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Dole
Vidéo de Antoine Dole
autres livres classés : renaissanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ce qui ne nous tue pas

Comment s'appelle les deux amies de Lola ?

Clémence et Cali
Lola et Simone
Juliette et Claire
Mathilde et Adélaïde

7 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Ce qui ne nous tue pas de Antoine DoleCréer un quiz sur ce livre