AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782283601471
600 pages
Éditeur : Lethielleux (15/01/1986)
3.5/5   1 notes
Résumé :
Présente les écrits de Bernadette Soubirous, un ensemble de lettres et de notes qui permettent d'accéder à une meilleure connaissance de sa personnalité et montrent la sainte sur les sentiers de la foi, à la recherche d'un amour entier pour Jésus-Christ
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   29 octobre 2017
Il y a des moments dans la vie, où on est las, où on a besoin de repos, d'abri; (...) Marie, alors, son coeur immaculé, sa douce mémoire, son souvenir maternel, doivent être le repos, le gîte où l'on se retire...Ah! certes, comme elle a fait sa route au milieu des fatigues et des épreuves! comme elle a monté avec son fils, la voie qui conduit au Calvaire, sans se lasser ni se reposer même!... Et, ce que Notre-Seigneur n'a pas accordé à sa Mère, il nous l'a donné à nous; Marie n'avait pas une autre Marie pour s'appuyer sur elle... Ah! heureuse âme qui a su trouver cet abri, ce refuge! Il n'est ni ennuis, ni dégoûts, ni craintes dont on ne se repose quand on se retire dans ce coeur maternel et qu'on lui dit: Eh! bien, je suis fatigué, je ne sais plus comment avancer, comment continuer la route...O ma Mère, je me repose en vous.... Obtenez-moi la paix pendant l'orage; couvrez-moi, gardez-moi... Elle nous protège, nous abrite, même nous fait sommeiller, comme une bonne mère endort et berce son enfant; et s'il nous faut de la force, elle nous apprend à fortifier notre faiblesse, en nous conduisant au coeur de Jésus-Crucifié! Là nous nous appuierons et nous vaincrons!...(..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   29 octobre 2017
Et vous, âme délaissée, méprisée peut-être de toutes vos soeurs, ne pleurez-pas, réjouissez-vous, Dieu, jaloux de votre coeur, permet que vous ne rencontriez qu'affliction et amertume dans vos soeurs qu'afin que votre coeur soit affranchi de toute affection humaine; si vous aviez deux coeurs, vous pourriez en donner un au Bon Dieu et l'autre à la créature. Je n'ai qu'un coeur, par conséquent, désormais, Dieu seul doit y régner et le posséder tout entier. Le monde me le demandera souvent, mais ce sera pour le gâter. Dieu me dira continuellement: "Ma fille, donne moi ton coeur pour le purifier et le sanctifier de plus en plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Avec ou sans tréma ? (facile)

ce mot s'écrit-il avec ou sans tréma ?

(avec) glaïeul
(sans) glayeul

10 questions
42 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre