AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848102977
Éditeur : Emmanuel Proust (01/07/2010)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Marginaux contre Etat sécuritaire : voici l'histoire du « dernier crime américain ! » Le gouvernement des Etats-Unis a prévenu : dans deux semaines, terrorisme et crime organisé seront éradiqués de la surface du globe. Un laps de temps nécessaire à Graham pour monter le cambriolage du siècle...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Presence
  09 janvier 2015
La première page présente le personnage principal par terre, le visage en sang, un pistolet contre la tempe et un index s'apprête à en actionner la détente. le récit repart tout de suite 2 semaines en arrière alors que Graham Brick rentre chez lui avec un jerrycan à la main. Il revient s'occuper d'une petite frappe qu'il a ligotée et flanquée dans la baignoire. Il lui explique en long en large et en travers pourquoi il a pris la peine d'aller chercher du gasoil pour l'immoler plutôt que de l'essence.
Une fois cette tâche effectuée, Brick se rend dans un bar pour attendre son rendez-vous. La télé diffuse des émissions évoquant la mise en oeuvre de diffusion d'ondes rendant impossible tout acte criminel. La date a été fixée à dans 2 semaines. Alors qu'il sirote tranquillement un whisky, il se fait lever par une poulette très chaude avec une étoile tatouée sur le bras droit et une autre sur le sein droit. Ils concluent leurs petites affaires dans les toilettes pour dames. Son rendez-vous arrive enfin : Kevin Cash qui doit l'aider dans le casse qu'il a conçu et Shelby Dupree, sa copine (mais aussi la dame qu'il vient de s'envoyer dans les toilettes). Ce casse ne s'annonce pas sous les auspices les plus favorables.
Cette histoire a bénéficié d'un grand buzz au moment de sa sortie dans la mesure où Rick Remender est un scénariste qui monte, Radical Publishing est une nouvelle maison d'édition (en 2010) qui met toute son énergie à sortir des comics qui sortent de l'ordinaire (et qui peuvent être adaptés au cinéma) et Greg Tocchini a un style qui sort de l'ordinaire. Il est vrai que dès les premières pages le lecteur est plongé dans un monde peu reluisant au milieu d'une histoire bien noire, avec des personnages bien dérangés.
En fait au-delà de l'horreur qui consiste à faire brûler un individu, le lecteur commence par être très étonné du comportement des personnes dans la rue. La population semble prise de folie et se livrer à des actes de violence gratuits, des actes de barbarie horrifiants, tout cela au milieu de personnes ayant préféré se donner la mort. Il faut attendre quelques pages pour comprendre qu'il s'agit d'un effet de la pacification à venir. Cette accumulation de ratonnade, de piquouzes, de prostitution agressive met tout de suite mal à l'aise. Il règne une atmosphère de fin du monde débilitante.
C'est dans cette ambiance viciée que Brick prépare son casse qui le mettra à l'abri du besoin jusqu'à la fin de ses jours (et ce n'est pas une simple figure de style). Petit à petit, le lecteur découvre ses motivations, ainsi que celle de Shelby et de Kevin. Chacun d'eux se conduit de manière dégradante et amorale avec une capacité à encaisser les coups impressionnante. Chaque personnage porte le poids de son passé qui façonne sa conduite présente.
Greg Tocchini réalise l'intégralité des illustrations qui ressemblent au final à des esquisses plus ou moins précises complétées par une mise en couleurs très sophistiquée dont il est difficile de dire si elle a été réalisée à la main ou à l'infographie (plus vraisemblablement la deuxième hypothèse). de la même manière que les personnages se conduisent comme des adultes bien frappés, les illustrations sont destinées à des adultes à l'esprit ouvert. Tocchini met en place un équilibre impressionnant entre des détails très réalistes (les modèles de voitures, les différentes armes à feu, le jerrycan, etc.), quelques textures qui titillent le sens du toucher, des ambiances établies par le jeu des couleurs et des sensations brutales transmises par le mouvement.
Lorsque Shelby aguiche Graham la première fois, le lecteur peut sentir le velouté de sa peau sur le haut de sa poitrine laiteuse. Lorsqu'ils se démènent dans les toilettes, les teintes rouges exacerbent l'animalité de l'étreinte, mais elles mettent également en avant la rouille des tuyauteries et la saleté repoussante du lieu. Lorsque Graham vient au secours de Shelby et qu'il se fait tabasser, les chairs deviennent tuméfiées et leur fragilité répand un vrai malaise. Tocchini trouve à chaque fois le juste équilibre entre ce qu'il montre et ce qu'il suggère pour un impact maximal sur le lecteur. Chaque séquence est pensée pour enrichir le récit, tout en offrant un spectacle intense et terrifiant.
Ce tome se lit d'une traite. Tocchini réalise une symphonie visuelle aussi riche que séduisante. le récit de Remender est très malin, il utilise les codes classiques du roman noir avec de vrais personnages, autour d'un casse ingénieux. Malgré tout la fin est tellement classique qu'elle laisse un peu le lecteur sur sa faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
ActuaBD   19 décembre 2011
Rick Remender (The Punisher) a du lire beaucoup de romans noirs tant son intrigue joue sur les ambiances crépusculaires, les retournements de situation et les dialogues chocs. Son style convient parfaitement à cette intrigue mêlant polar et anticipation dans un monde de bas-fonds où aucune règle n’est en vigueur.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
GregorGregor   20 juillet 2012
Cinq mois que je suis clean. J'ai encore le goût dans la bouche. Une odeur chimique à gerber comme de la peinture fraîche. Mais la peinture se barre... elle fout le camp. Et la maison part avec elle. Avant de vous en rendre compte, vous videz des seaux entiers de débris. Et chacun de vos choix n'est plus motivé que par l'idée d'éviter la douleur.
Commenter  J’apprécie          20
GregorGregor   20 juillet 2012
- J'ai écrit un livre : "comment foutre en l'air son existence et se faire des ennemis"
- Ouais je l'ai lu. Chapitre un... Se marier. Chapitre deux ?
- Avec trois femmes, il faudrait une bibliothèque.
- Tu dois être un vrai dur à cuire pour avoir survécu à trois femmes...
- Je ne les ai pas insultées, je n'ai jamais haussé la voix...
- Mais tu les as trompées. N'est ce pas ? On est tous des chiens. On finit toujours par tromper ceux qui nous aiment. Surtout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GregorGregor   20 juillet 2012
- Qu'est-ce qu'on a ôté de ta liste ?
- Baiser un loser
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Rick Remender (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Remender
Heath Huston n'est plus qu'un minable exterminateur d'extraterrestres au bout du rouleau. Mais lorsqu'il découvre par hasard une gigantesque conspiration visant à décimer toute l'espèce humaine, il se résout à poser la bouteille et à reprendre son rôle de pacificateur, lui, le dernier des Fear Agent. (intégrale en deux volumes)
Le Hors série, "Légendes d'un Fear agent", est un journal qui relate les exploits alcoolisés de Heath Huston au cours de ses dix premières années d?errance à travers le cosmos. Un recueil d?histoires d?horreur et de SF débordant d?action dans le plus pur esprit des comics pulp des années 50 !
Avec la série "Fear Agent", le scénariste à succès Rick Remender (Uncanny X-Force, Venom) faisait équipe avec deux grands dessinateurs Tony Moore (The Walking Dead, Venom) et Jerome Opeña (Uncanny X-Force, Punisher) dans cet exercice de style qui revisite la forme et l?esprit de la grande science-fiction d?aventure classique teintée d?horreur et de récit de guerre.
Pour ce hors-série réédité, RICK REMENDER a travaillé avec les meilleurs scénaristes et dessinateurs du genre, tels que KIERON DWYER, STEVE NILES, HILARY BARTA, PAUL RENAUD, ERIC NGUYEN, C.B. CEBULSKI et bien d?autres encore pour donner vie à ces légendes du dernier des Fear Agent.
- Fear Agent T.1de Rick Remender, Tony Moore et Jerom Opena, 29,50? - Fear Agent T.2de Rick Remender, Tony Moore et Jerom Opena, 29,50? - Fear Agent, hors série : "Légendes d'une Fear Agent" de Remender, Moore, collectif. Disponible, 15?
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature et politique

"Famille, je vous aime : Politique et vie privée à l'âge de la mondialisation". Qui est l'auteur de ce livre?

Michel Onfray
Bernard-Henri Lévy
Luc Ferry
Franz-Olivier Giesbert

10 questions
166 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écrits politiquesCréer un quiz sur ce livre