AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791032901410
Éditeur : L'Observatoire (14/02/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Pourquoi les actes les plus barbares sont-ils si souvent commis par les hommes les plus ordinaires ? Un mari assassine brutalement la femme qu'il disait aimer; une mère tue son enfant à la naissance; un homme respectable participe à un génocide; un petit délinquant prépare une tuerie. Cela suscite à chaque fois l'incrédulité et la stupéfaction de l'entourage et des médias. C'était «un homme sans histoire», «une jeune femme discrète», «un marginal sans grande envergu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LettresItBe
  11 avril 2018
C'est un essai qui a d'ores et déjà fait grand bruit à la suite de plusieurs dramatiques faits d'actualité qui ont marqué les jours et les mois passés en France et ailleurs. La barbarie des hommes ordinaires publié aux Editions de l'Observatoire est le dernier essai de Daniel Zagury, psychiatre reconnu dans sa profession mais aussi dans la voie médiatique après ses nombreuses apparitions au cours de procès ayant marqué l'histoire judiciaire française (Guy Georges, Patrice Alègre etc.) L'homme revient avec un nouveau livre qui ne vise rien d'autre qu'à nous éclairer quant à notre part de barbarie qui sommeille en chacun de nous.

Quatrième de couverture :
Pourquoi les actes les plus barbares sont-ils si souvent commis par les hommes les plus ordinaires ? Un mari assassine brutalement la femme qu'il disait aimer; une mère tue son enfant à la naissance; un homme respectable participe à un génocide; un petit délinquant prépare une tuerie. Cela suscite à chaque fois l'incrédulité et la stupéfaction de l'entourage et des médias. C'était «un homme sans histoire», «une jeune femme discrète», «un marginal sans grande envergure»... Comment ces personnes basculent-elles dans la barbarie? Quels sont les mécanismes psychiques à l'oeuvre pour que leur pensée se vide et que plus rien ne les retienne? Quelles barrières émotionnelles et morales sont un temps franchies pour que surgisse l'impensable ?
Ce livre éclaire les conditions qui, d'étape en étape, conduisent à des actes aussi atroces. Il explore la clinique de la banalité du mal. Il nous semble incroyable de commettre de telles horreurs. Cela dépasse notre entendement. Pourtant, les cas ici présentés ne relèvent ni de la maladie, ni de la perversion, ni de la psychopathie. Autrement dit, ils nous ressemblent.

« le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie. » Cette phrase restée célèbre de Claude Lévi-Strass pourrait suffire à résumer tout un pan du livre de Daniel Zagury. Au fil des pages et des cas mis en lumière, Zagury montre avec une certaine pédagogie que le ressort pathologique ne permet pas toujours d'expliquer les actes les plus horribles, les plus graves. La tendance contemporaine à « pathologiser » à outrance prend dans ce livre du plomb dans l'aile tant Daniel Zagury démontre qu'il est plus que jamais indispensable d'aller fouiller tous les rouages et toutes les réflexions profondes qui peuvent se cacher derrière un meurtre ou un acte grave et inexplicable. Sur ce point, la première partie de l'ouvrage est d'une richesse évidente tant elle prend à contre-pied nombre d'idées reçues largement diffusées ces temps-ci. L'instabilité psychiatrique supposée n'est pas cause et conséquence comme on voudrait le croire, et Daniel Zagury s'emploie à nous le prouver.

C'est sur la seconde partie que le bât blesse. L'auteur glisse doucement vers les travaux d'Hannah Arendt, quitte à en introduire d'importants passages. Et à partir de là, la réflexion se fait plus nuageuse, un brin complexe, et il devient peu aisé de voir les liens entre le procès de Nuremberg et les autres éléments que peut avancer l'auteur.

Spécialiste reconnu aussi bien en psychopathologie qu'en psychiatrie légale, Daniel Zagury s'essaie à éclairer les esprits avec La barbarie des hommes ordinaires en mobilisant nombre de concepts, avec en première ligne plusieurs travaux d'Hannah Arendt. Les différentes affaires judiciaires ayant profondément marqué l'Hexagone ces dernières années, des classifications psychiatriques de certains actes, une évaluation de notre société à la lumière des connaissances psy- (-chologiques, -chiatriques, -chopathologiques etc.)… Daniel Zagury n'épargne rien et semble peut-être vouloir trop en faire en oubliant que, à titre d'exemple, le déroulé du procès d'Outreau n'est pas une évidence pour chaque lecteur, tout comme certains termes techniques propres à sa profession. Un ouvrage à visée éclairante, c'est certain, mais qui manque peut-être le coche sur certains points et davantage sur sa conclusion qui ne tranche pas véritablement, ne se risque pas à un éclaircissement ferme et définitif. L'homme ordinaire est-il nécessairement un barbare qui s'ignore ? Peut-être…

Retrouvez la chronique en intégralité sur Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BernieCalling
  13 mars 2018
Tout d'abord merci à Babelio pour m'avoir choisi pour ce livre. Un quatrième de couverture réellement très attractif traitant de sujet qui me passionne, j'étais ravie de le recevoir.
Seulement j'ai vite déchanté.
Dans les premières pages l'auteur nous dit (page 67) qu'il écrit pour des non spécialistes en psychiatrie, j'ai pourtant une base mais les termes sont tellement pointus qu'on passe son temps à chercher la significations ou devoir relire pour rester bien concentrer. Son texte est lourd, et l'abus de superlatif tue la lecture.
Je crois que Daniel Zagury aime s'entendre parler et étaler sa science, nous rappeler qu'il est un homme important, à la sixième fois, on ne pouvait plus oublier qu'il était un expert en procès.
J'ai fini par regretter que ça ne soit pas Hannah Arendt qui ait écrit ce livre, les deux longs extraits (page 170) sont bien plus clairs que le reste du livre.
Plus d'une fois il fait des allusions à des dossiers sans les expliquer. N'ayant pas un ordinateur sous la main au moment de ma lecture, je ne sais toujours rien de Véronique Courjault, ni ce qu'est l'affaire d'Outreau.
Au final, il m'aurait suffit de lire la conclusion qui est un résumé très bien écrit du livre et qui était bien plus digeste.
Je reste sur ma fin n'ayant pas vraiment appris grand chose à cette pénible lecture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
beugzbee
  17 mars 2018
Je ne lis pas ce genre de livre en général mais j'avoue une fascination pour les crimes en tout genre, et comme tout le monde je me demande "mais pourquoi ?".
C'est un livre de psychologie donc la réponse n'est pas tranchée. Mais j'en ressors mieux éclairée et surtout plus compréhensive.
Je n'ai pas lâché ce livre une fois commencé et si le style est en accord avec ce genre d'essai, d'explication, il reste accessible et compréhensible, sans tomber dans la vulgarisation un peu rabaissante. Il faut rester concentré, certes, mais pas de grosse difficulté.
La découpe est claire, en grand "thème de crime" et un certain nombre d'exemples nous sont donnés, expliqués et surtout, relativisés.
Passionnant et inquiétant, voilà qui fait réfléchir sur le monde et sur soi même, ce qui ne fait pas forcément du mal.
Commenter  J’apprécie          20
BarbaraJeanne
  03 mars 2018
La barbarie des hommes ordinaires est un livre extrêmement intéressant ou l'auteur Daniel Zagury, psychiatrique et expert reconnu, décortique les mécanismes psychiques amenant des hommes et des femmes ordinaires à franchir les barrières du "normal " pour commettre l'irréparable.
Du crime passionnel à la mère
qui tue son nouveau-né , du
jeune qui tue pour une "embrouille" à l'homme qui asservi un autre homme et du terroriste au génocidaire, tous sont passés sous l'oeil expert de l'auteur.
Analyse extrêmement intéressante, appuyée par des faits concrets, que ce soit historiques ou qui ont défrayé la chronique, mais aussi par des études d'experts et de cliniciens.
Petit bémol : une bonne concentration concernant la lecture est nécessaire pour les non initiés à la psychiatrie (que je suis).

Commenter  J’apprécie          00
Video de Daniel Zagury (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Zagury
Frissons et effrois à tous les étages Tous les titres à retrouvez : https://www.librest.com/nos-selections/voir-toutes-nos-selections/les-barbares/liste,1048-814.html?modeAffichage=liste&librairie=Le-Genre-Urbain&isMedialog=&nbResult=32&tri=SortDatParut&debut=0
- "LES GRANDS PROCÈS DE L'HISTOIRE. DE L'AFFAIRE TROPPMANN AU PROCÈS D'OUTREAU", PIERRAT EMMANUEL, MARTINIERE BL - "REDEMPTION", RONAN VANESSA, RIVAGES - "LES BIENVEILLANTES", LITTELL JONATHAN, GALLIMARD - "LE LIVRE NOIR DES SERIAL KILLERS - DANS LA TETE DES TUEURS EN SERIE", BOURGOIN STEPHANE, POINTS - "LE SILENCE DES AGNEAUX", HARRIS THOMAS, POCKET - "UN SINGULIER GARÇON", SUMMERSCALE KATE, 10 X 18 - "L'ORANGE MECANIQUE", BURGESS ANTHONY, ROBERT LAFFONT - "LE POETE", CONNELLY MICHAEL, LGF - "L'ETRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE", STEVENSON R L., GALLIMARD - "EICHMANN A JÉRUSALEM", ARENDT HANNAH, GALLIMARD - "AVENUE DES GÉANTS", DUGAIN MARC, GALLIMARD - "UNE SI JOLIE PETITE FILLE - LES CRIMES DE MARY BELL", SERENY GITTA, POINTS - "L'ELIMINATION", PANH RITHY, LGF - "DE SANG-FROID", CAPOTE TRUMAN, GALLIMARD - "MONSTER INTEGRALE DELUXE T1", NAOKI URASAWA, KANA - "LA BARBARIE DES HOMMES ORDINAIRES", DANIEL ZAGURY, L'OBSERVATOIRE - "BLACK-OUT", DELARUE CECILE, PLEIN JOUR - "LA MORT EST MON METIER", MERLE ROBERT, GALLIMARD - "MON AMI DAHMER, BACKDERF DERF, POINTS - "CALIFORNIA GIRLS" LIBERATI SIMON LGF CE SOIR JE VAIS TUER L'ASSASSIN DE MON FILS EXPERT JACQUES LGF RAGE NOIRE THOMPSON JIM RIVAGES LA DEPOSITION ROBERT-DIARD PASCALE GALLIMARD UNE SAISON DE MACHETTES HATZFELD JEAN POINTS DANS LA TETE DES TUEURS DE MASSE COLLECTIF INCULTE LES ARPENTEURS ROMAN ZUPAN KIM GALLMEISTER
+ Lire la suite
autres livres classés : génocideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1854 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre