AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maud Godoc (Traducteur)
EAN : 9782290012857
318 pages
Éditeur : J'ai Lu (03/06/2009)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Depuis 21 ans, la petite ville d'Hawkins Hollow est sujette à de redoutables épisodes de folie meurtrière. Son salut repose entre les mains de trois hommes, Caleb, Fox et Gage, liés depuis l'enfance par un pacte de sang qui a libéré cette force démoniaque. À la veille d'un nouvel affrontement, il leur faut s'allier aus trois femmes que le destin a attirées dans cette charmante commune du Maryland. Pour Fox, l'avocat, ce ne sera pas chose facile car Layla, qui vient ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
CyranoGirl
  22 mai 2017
Il s'agit du deuxième tome de la série « Le Cycle des Sept ». Dans celui-ci, on suit Fox (l'avocat) et Layla (la petite New-Yorkaise). Ils sont tous les deux le « présent ». C'est-à-dire qu'ils ressentent le présent, ils peuvent percevoir ce que les autres ne peuvent pas. le rythme est toujours de la même qualité que pour le premier tome. L'écriture également. Par contre, je dois avouer que ce deuxième tome est celui que j'aime le moins parce que ces deux personnages ne sont pas très intéressants, je trouve.
Ils se rapprochent petit à petit de juillet, mois pendant lequel le démon possède la pleine puissance. Ils essayent de trouver des solutions et plus particulièrement les journaux de leur ancêtre dans lesquels ils espèrent trouver un quelconque indice.
Il est bien, rapide à lire, mais ce n'est pas mon préféré.
Commenter  J’apprécie          30
NicolasFJ
  20 août 2016
Après une première partie en forme d'introduction, ce deuxième tome rentre dans le vif du sujet et explore avec plus de détails les pouvoirs de nos héros.
J'ai eu peur qu'un roman qui a 6 personnages principaux (7 en comptant le chien ^^) soit difficile à suivre, mais Nora Roberts est une magicienne. Sans les rendre caricaturaux (au contraire !) elle parvient à faire vivre ses personnages et à nous donner l'impression qu'on les connait personnellement.
L'ambiance est à la fois très réaliste et merveilleusement paranormale. La pression monte, l'émotion grandit.
J'ai dévoré ce tome et vais rapidement me jeter sur le troisième !
Commenter  J’apprécie          30
samlor
  23 avril 2013
J'avoue avoir eu un peu de mal à m'y retrouver car j'avais vraiment oublié tous les détails de l'affaire et c'est très peu expliqué dans le 2ème tome, ce qui est assez logique au final. Mise à part ça, même si j'ai passé un bon moment, j'avoue avoir été moins enthousiaste que lors de ma 1ère lecture. Est-ce parce que ce genre de littérature me plaît moins? Est-ce parce que j'ai dû me dépatouiller avec mes souvenirs pour m'y retrouver? Je ne sais pas vraiment.
Soyons honnête, c'est une lecture détente où l'on voit les choses venir bien à l'avance, où l'histoire du couple est déjà écrite au début. Je suis rarement surprise avec Nora Roberts lorsqu'elle s'aventure dans le fantastique.
Mais mais, ça marche relativement bien.
Je me sens toujours assez bien avec sa plume simple oui, mais qui relaxe, vous emmène un bout de chemin avec elle. Les personnages sont sympas, drôles parfois et leurs réparties bien relevées. le couple de ce livre, Fox et Layla m'a plu même si Layla m'a relativement agacée plus d'une fois. Elle a peur, autant du futur que de Fox et de leur possible relation et des fois... c'était un peu lourd. Fox de son côté m'a fait sourire tout du long. Il est très attachant et très bien dans sa tête. C'était un plaisir de l'accompagner dans ce tome.
Concernant l'intrigue même, elle n'est pas extraordinaire même si j'avoue être très curieuse de découvrir la fin... le tome suivant se penchera sur Gage et Cybile et ça promet, étant donné que ce sont les personnages les plus explosifs de leur groupe de six.
Malgré tout, on ne s'ennuie pas. Ca avance, pas de moments d'ennui, les dialogues nombreux rythment correctement le récit. En résumé, pas une lecture transcendante, mais un moment détente. Et c'est tout ce que j'attendais de cette lecture!
Lien : http://samlor-en-livre.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
darko
  25 novembre 2015
Un second tome palpitant qui permet d'en apprendre plus sur les personnages et sur la malédiction des sept.
Les personnages sont de plus en plus attachants et le lien qui les unit de plus en plus fort.
C'est bourré de références.
La fin annonce un troisième tome dantesque !
Commenter  J’apprécie          50
samlor
  23 avril 2013
J'avoue avoir eu un peu de mal à m'y retrouver car j'avais vraiment oublié tous les détails de l'affaire et c'est très peu expliqué dans le 2ème tome, ce qui est assez logique au final. Mise à part ça, même si j'ai passé un bon moment, j'avoue avoir été moins enthousiaste que lors de ma 1ère lecture. Est-ce parce que ce genre de littérature me plaît moins? Est-ce parce que j'ai dû me dépatouiller avec mes souvenirs pour m'y retrouver? Je ne sais pas vraiment.
Soyons honnête, c'est une lecture détente où l'on voit les choses venir bien à l'avance, où l'histoire du couple est déjà écrite au début. Je suis rarement surprise avec Nora Roberts lorsqu'elle s'aventure dans le fantastique.
Mais mais, ça marche relativement bien.
Je me sens toujours assez bien avec sa plume simple oui, mais qui relaxe, vous emmène un bout de chemin avec elle. Les personnages sont sympas, drôles parfois et leurs réparties bien relevées. le couple de ce livre, Fox et Layla m'a plu même si Layla m'a relativement agacée plus d'une fois. Elle a peur, autant du futur que de Fox et de leur possible relation et des fois... c'était un peu lourd. Fox de son côté m'a fait sourire tout du long. Il est très attachant et très bien dans sa tête. C'était un plaisir de l'accompagner dans ce tome.
Concernant l'intrigue même, elle n'est pas extraordinaire même si j'avoue être très curieuse de découvrir la fin... le tome suivant se penchera sur Gage et Cybile et ça promet, étant donné que ce sont les personnages les plus explosifs de leur groupe de six.
Malgré tout, on ne s'ennuie pas. Ca avance, pas de moments d'ennui, les dialogues nombreux rythment correctement le récit. En résumé, pas une lecture transcendante, mais un moment détente. Et c'est tout ce que j'attendais de cette lecture!
Lien : http://samlor-en-livre.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   20 juillet 2014
La douleur fut aussi soudaine que brutale, une déchirure d’une violence inouïe qui lui lacéra le cerveau, le cœur, les entrailles. Intolérable, la souffrance lui arracha un cri et, à la même seconde, elle entrevit le livre. Juste un flash et déjà il s’était évanoui, la douleur avec, la laissant faible et en proie au vertige.
— Désolée, je l’ai perdu.
Ses jambes se dérobèrent sous elle. Gage la rattrapa sous les aisselles.
— Doucement, ma belle. Cybil.
— C’est bon, je la tiens. Appuie-toi sur moi une minute, Layla. Tu as l’air d’avoir fait un mauvais trip.
— J’entendais les nuages bouger et le jardin pousser. Ça faisait comme un bourdonnement. Les fleurs bourdonnent en terre, tu te rends compte ? Bon sang, j’ai l’impression d’être...
— Défoncée ? suggéra Quinn. C’est effectivement l’impression que tu donnes.
— Ça doit être à peu près comparable. Dis donc, Fox, est-ce que tu...
Layla s’interrompit net quand elle réussit à accommoder. Il était à genoux sur les graviers trempés, flanqué de ses amis accroupis. Il y avait du sang sur sa chemise.
— Mon Dieu, que s’est-il passé ?
D’instinct, elle voulut explorer son esprit, mais se heurta à un mur. Elle trébucha jusqu’à lui, s’accroupit.
— Tu es blessé. Tu saignes du nez.
— Ça ne serait pas la première fois. Ras le bol, je venais juste de laver ce stupide sweat-shirt. Donnez- moi un peu d’air. Juste un peu d’air.
Il tira un bandana de sa poche et le pressa contre son nez, tandis qu’il s’asseyait sur les talons.
— Ramenons-le à l’intérieur, proposa Quinn, mais Fox secoua la tête, puis plaqua sa main libre contre son crâne, comme pour l’empêcher de tomber.
— Laisse-moi souffler une seconde.
— Caleb, va lui chercher de l’eau. Essayons le truc de ta mère, Fox, intervint Cybil qui se plaça derrière lui. Respire bien.
Elle localisa les points et exerça une pression.
— Dois-je te demander si tu es enceinte ?
— Le moment est mal choisi pour me faire rire. Pas la grande forme.
— Pourquoi est-ce pire pour lui que pour Quinn ? voulut savoir Layla. La réaction était censée être moins forte vu que nous étions à deux. Tu sais pourquoi, n’est-ce pas ? demanda-t-elle à Gage avec un regard féroce. Dis-le-moi.
— Étant un O’Dell, il t’aura fait un rempart de son corps et pris le coup de plein fouet. Enfin, c’est mon hypothèse. Et du fait de votre lien, le coup a été d’autant plus méchant.
Furieuse, Layla se tourna vers Fox.
— C’est vrai ? J’écoute les nuages et toi, tu t’en prends plein la figure ?
— Ton visage est plus beau que le mien. Légèrement. Tu peux te taire une minuté ? Pitié pour le blessé.
— Ne recommence plus jamais ça, compris ? Plus jamais. Promets-le-moi ou je laisse tomber.
— Je n’aime pas les ultimatums, maugréa Fox avec une lueur de colère qui perça dans son regard rendu vitreux par la douleur. En fait, ils me gonflent.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   20 juillet 2014
Dans un concert de piaillements suraigus et de claquements d’ailes, la nuée d’oiseaux fondit sur eux avec la puissance d’une tornade. Fox poussa Layla dos contre le mur, puis au sol. Plaquant le visage de la jeune femme contre son torse, il l’enveloppa de ses bras et lui fit un rempart de son corps.
Une pluie de verre s’abattit autour de lui. Les crissements de pneus se mêlaient au fracas métallique des carrosseries qui se percutaient. Le martèlement de pas précipités ponctués de cris de panique lui résonnait aux oreilles. Avec une force sidérante, les corbeaux l’attaquaient en piqué, lacérant ses vêtements et transperçant son dos de leurs becs acérés. Les bruits d’impact mats et humides qu’il entendait étaient ceux des oiseaux heurtant le bitume après avoir percuté les murs et les vitres.
L’assaut ne dura guère plus d’une minute. Un enfant hurlait – une seule longue note suraiguë après l’autre.
Le souffle court, Fox se redressa un peu afin que Layla puisse voir son visage.
— Reste ici.
— Tu saignes. Fox...
— Ne bouge pas, d’accord ?


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   20 juillet 2014
Un crissement de pneus sur la chaussée lui fit vaguement relever le nez. Reconnaissant la voiture de Block Kholer, il jura entre ses dents avant même que ledit Block n’en descende avec un claquement de portière de sinistre augure.
— Sale petite ordure !
Block fondit sur lui, ses battoirs à viande serrés en deux poings menaçants, ses Wolverines pointure cinquante-deux battant le pavé.
« Et merde ! » se dit-il avant de lancer à voix haute :
— Laisse tomber, Block, et calme-toi.
Ils se connaissaient depuis le lycée, et l’espoir de le voir obtempérer était plutôt mince. Block était certes d’un naturel assez paisible, mais il pouvait entrer dans des colères noires et une fois remonté, malheur à celui qui tombait entre ses mains.
Bien décidé à ne pas être celui-là, Fox fit appel à son don de télépathie et parvint à esquiver le premier coup.
— Arrête, Block. Je suis l’avocat de Shelley, point final. Si ce n’était pas moi, ce serait un autre.
— À ce qu’y paraît, tu es plus que ça. Depuis combien de temps tu baises ma femme, espèce d’enfoiré ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KateLineKateLine   08 février 2017
— Donne-moi donc un de tes Slim Jim.
— Quels Slim Jim ?
— Ceux que tu caches dans ta poche arrière. Tu n’as pas de sac en papier à la main, et tu n’es pas parti assez longtemps pour t’enfiler une pizza ou un hot dog. Tel que je te connais, je parie que tu as acheté des Slim Jim. Donne-m’en un et ta mère ne saura jamais que nous avons avalé des sous- produits carnés et des substances chimiques. Tu sais comment ça s’appelle, mon garçon ? Du chantage.
Avec un sourire, Fox lui en tendit un. Il en avait acheté deux exprès. Le père et le fils déchirèrent l’emballage et mastiquèrent leur mini-salami en silence. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   08 février 2017
Pas de mais. N’analyse pas. Le désir est une force vitale élémentaire. Savoure-le. Que tu passes à l’acte ou non, c’est à coup sûr une expérience énergisante. Il sera toujours temps de rajouter ensuite les autres strates. Émotions, inquiétudes, conséquences. Bien obligé, tu es un être humain, une femme de surcroît. Mais dans un premier temps, saisis ta chance et profite de l’instant présent. 
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : surnaturelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Nora Roberts

En quelle année est-elle née?

en 1940
en 1960
en 1950
en 1955

8 questions
43 lecteurs ont répondu
Thème : Nora RobertsCréer un quiz sur ce livre