AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782280300926
27 pages
Éditeur : HQN (16/12/2013)

Note moyenne : 2.64/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Quand Mabelle a une idée en tête, rien ne peut l'en faire changer.  Son destin, elle le sait, est de rejoindre le monde des pirates, et de prouver aux hommes impitoyables qui le composent qu'elle peut être encore plus impitoyable qu'eux.  Et si, pour l'heure, elle se morfond dans une maison close de l'Ile de la Tortue, elle peaufine son plan : à la première occasion, elle séduira un capitaine en escale, et l'obligera à l'emmener à bord,  où son courage et son intrép... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Pois0n
  02 novembre 2018
De la romance avec des pirates : en toute franchise, je ne pensais pas que d'autres en écrivaient ! C'est donc avec plaisir que j'ai aussitôt récupéré ce très court ebook gratuit.
Réussir à développer une intrigue et des personnages (y compris secondaires) en aussi peu de pages relevait de la gageure, mais Anne Rossi s'en est sortie à merveille ! Et tant pis si cette histoire de philtre d'amour apparaît comme cousue de fil blanc tant elle est trop facilement gobée par le capitaine du Galipot... personne sur ce bateau n'a l'air d'avoir inventé la poudre, de toutes façons.
Sur ces quelques pages, Mabelle, prostituée sur l'Île de la Tortue et fermement décidée à ne pas le rester jusqu'à la fin de ses jours, met à exécution le plan qu'elle a échafaudé de longue date : forcer un capitaine pirate à l'emmener avec lui. Pourquoi maintenant, pourquoi lui ; il ne semble pas y avoir de vraie raison, l'essentiel, c'est qu'elle s'en aille et gagne sa liberté. Hors de question pour elle de chercher à s'enfermer dans le rôle que la société attend d'une femme à cette époque ! La piraterie lui apparaît donc comme la seule issue.
Ça a beau être léger, ça se tient néanmoins et vu la longueur de l'histoire, on ne pouvait espérer une explication plus longue. A côté de ça, Anne Rossi a apporté un soin tout particulier à l'ambiance de son récit : qu'il s'agisse de la chambre de Vénus, avec sa décoration chargée et le parfum entêtant y flottant, ou de la gargote où se retrouvent les marins déjà bien imbibés pour finir la nuit ; les descriptions, bourrées de petits détails, nous emportent sans mal sur place. Les personnages, bien qu'à peine esquissés, apparaissent très vivants, entre la mystérieuse sorcière et le capitaine totalement dépassé par le manque de sérieux de ses hommes. Oui, le Philtre d'Amour réussit aussi à être assez drôle, sans oublier une scène intime plutôt réussie où Mabelle, pourtant blasée de l'amour physique, découvre avec étonnement un homme qui la respecte.
Bref, compte tenu de la longueur du truc, impossible d'en demander plus. le récit se lit avec plaisir d'un bout à l'autre et est bien construit, sans aucune impression de précipitation ni de vide ou encore d'inachevé. C'est court, oui, mais il y a une vraie fin, tout à fait satisfaisante.
Idéal pour voyager dans le temps l'espace de quelques minutes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Varaha
  10 juillet 2017
Petit roman d'amour et d'aventure sans prétention, mais qui m'a fait rire aux éclats, ce qui m'arrive rarement avec les livres de la collection Harlequin.
"Il n'allait pas avouer qu'il avait écouté les prédictions d'une sorcière! D'ailleurs, il n'y avait pas cru. Presque pas.Ou alors, juste un petit peu."
Très agréable à lire, mais trop court... Arrivé à la fin, on a envie que l'aventure se prolonge!
Commenter  J’apprécie          20
ipiunella
  03 juin 2020
Le scénario se déroule beaucoup trop vite et trop facilement. C'est impossible surtout dans un monde de pirate comme celui-ci et ça se ressent dans la lecture. Mabelle parvient à ses fins et commande les pirates trop simplement pour que ce soit vraisemblable. le capitaine s'éprend d'elle bien trop vite et simplement aussi.
Tout cela donne l'impression d'être bâclé. Je pense que la nouvelle n'est pas un format qui convient à l'auteure.
Commenter  J’apprécie          00
sld09
  28 juin 2017
Début XVIIIème, une jeune jeune femme se met en tête de séduire un capitaine de vaisseau pirate, n'importe lequel pourvu qu'il lui permette de quitter la maison close où elle travaille et de devenir pirate à son tour.L'idée de départ pourrait avoir du potentiel, mais le récit est bien trop court pour ne pas paraître un peu caricatural...
Commenter  J’apprécie          00
mimi5751
  05 novembre 2015
A lire cette épisode je peux vous dire que cela vaut le coup de lire les Enkoutan. Une sacré famille à qui il doit arriver pleins d'aventures, toutes plus intéressantes les unes que les autres.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 juin 2016
Ce ne sont que des femmes ! Benjamin d’une fratrie de dix garçons, il ne s’était jamais trouvé à son aise en compagnie féminine. Les filles de joie, à la rigueur, il pouvait s’en accommoder : il n’y avait qu’à le voir comme une forme particulière de relation d’affaires. Mais les autres, celles qu’on épousait…
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   05 juin 2016
– Le philtre ?
– Le philtre d’amour que je t’ai donné à boire hier soir.
Rosemond faillit s’étrangler. Un philtre d’amour ! Pas étonnant qu’il n’ait pu quitter le lit de la prostituée ! Son regard passa du flacon rouge violacé à côté de son verre à la silhouette nue de sa partenaire. Même à présent, il ne pouvait empêcher une certaine partie de sa personne de réagir à sa vue. Que la peste étouffe les femmes et leurs sournoiseries !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   05 juin 2016
– Je ne crois pas au destin... Voilà pourquoi les pirates m’intéressent : pour eux, il n’existe aucune règle établie.
– La piraterie se meurt, répliqua Vénus. Depuis que les quatre grands ont fait la paix, les temps sont durs pour les flibustiers.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   05 juin 2016
Allons, ce n’était pas encore aujourd’hui que les légendes de la piraterie, comme Barbe-Noire ou Calico Jack, feraient escale ! D’ailleurs, Barbe-Noire avait trouvé la mort l’année précédente et d’aucuns commençaient à murmurer que l’âge d’or de la piraterie tirait à sa fin. La grande île d’Hispaniola, dont la partie occidentale était récemment devenue française, faisait de l’ombre à la Tortue. Les planteurs n’appréciaient guère que les précieuses cargaisons qu’ils envoyaient vers le continent soient pillées par des bons à rien qui les dilapideraient en alcool et en filles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 juin 2016
Elle avait beau se répéter que, jusqu’à présent, elle avait toujours été déçue, elle ne pouvait s’empêcher d’espérer. Comme si son désir exalté pouvait forcer l’objet de ses rêves à apparaître sous ses yeux.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : caraïbesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox