AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.9 /5 (sur 120 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Genk , le 29/12/1969
Biographie :

Stefan Brijs est un écrivain flamand né à Genk. Il habite à Koningshooikt, un village de la région d'Anvers.

En 1999, il met fin à sa carrière d'enseignant pour se consacrer entièrement à la littérature. Faisant une belle place au réalisme magique, De verwording (Perdition, 1997), son premier roman, avait marqué les esprits et révélé un talent que viendront confirmer Arend (Aigle, 2000) et le court roman Twee levens (Deux vies, 2001) qui se déroule lors du soir de Noël 2000. Stefan Brijs a rendu hommage à plusieurs écrivains dans des essais biographiques (sur les auteurs d'expression française et néerlandaise Neel Doff et André de Ridder ; sur les Flamands Jan Emiel Daele, Maurice Gilliams et bien d'autres). C'est alors qu'il va toucher le grand public grâce au De engelenmaker (Le Faiseur d'anges) vendu à plus de 120 000 exemplaires, couronné par plusieurs prix littéraires et traduit dans une dizaine de langues. Depuis, l'écrivain travaille à une ambitieuse fresque romanesque qui conduira le lecteur en Angleterre à l'époque de la Grande Guerre.
+ Voir plus
Source : http://www.stefanbrijs.com/index.php?page=fr_biographie
Ajouter des informations
Bibliographie de Stefan Brijs   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Cette année encore, Gérard Collard et les libraires de la Griffe Noire vous proposent à l'approche des fêtes de fin d'année, plusieurs idées cadeaux sous forme de coffrets : https://www.lagriffenoire.com/455-coffret.html • COFFRET POLAR GRAND FORMAT Avant les diamants (Dominique Maison) - La gestapo Sadorsky (Romain Slocombe) - Prendre un enfant par la main (François-Xavier Dillard) https://www.lagriffenoire.com/100777-coffret-polar-gf.html • COFFRET POLAR FORMAT POCHE de bonnes raisons de mourir (Morgan Audic) - Un autre jour (Valentin Musso) - 1793 (Niklos Natt Och Dag) https://www.lagriffenoire.com/100778-coffret-polar-poche.html • COFFRET HISTOIRE GRAND FORMAT Churchill (Andrew Roberts) - L'aiglon (Laetitia de Witt) - J.E. Hoover confidentiel (Anthony Summers) https://www.lagriffenoire.com/100771-coffret-histoire-gf.html • COFFRET HISTOIRE FORMAT POCHE La véritable histoire des 12 Césars (Virginie Girot) - La route de la soie (Peter Frankopan) - La goûteuse d'Hitler (Rosella Postorino) https://www.lagriffenoire.com/100772-coffret-histoire-poche.html • COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE GRAND FORMAT le tailleur de Relizane (Olivia Elkaim) - Ce qu'il faut de nuit - La Manufacture de livres - Laurent Petitmangin) - Rosa Dolorosa (Caroline Dorka-Fenech) https://www.lagriffenoire.com/100773-coffret-litterature-francaise-gf.html • COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE POCHE Rien n'est noir (Claire Berest) - le baiser (Sophie Brocas) - Venise à double tour (Jean-Paul Kauffmann) https://www.lagriffenoire.com/132522-coffret-litterature-francaise-poche.html • COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE GRAND FORMAT Les autres américains (Laila Lalami) - le rouge n'est plus une couleur (Rosie Price) - Walker (Robin Robertson https://www.lagriffenoire.com/132720-coffret-coffret-litterature-etrangere-gf.html • COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE FORMAT POCHE Taxi Curaçao (Stefan Brijs) - Dévorer le ciel (Paolo Giordano) - Grace (Paul Lynch) https://www.lagriffenoire.com/132538-coffret-litterature-etrangere-poche.html • COFFRET DÉTENTE GRAND FORMAT Les 7 ou 8 morts de Stella Fortuna (Juliet Grames) - Les corps conjugaux (Sophie de Baere) - Les 3 filles du Capitan (Maria Duenas)

+ Lire la suite

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Mimeko   18 octobre 2021
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
Les trois-quarts de ses camarades avaient redoublé au moins une fois : depuis leurs premiers pas dans la vie scolaire, ils livraient une lutte contre le néerlandais, langue d'enseignement de toutes les matières. Un énorme problème, plus encore dans le village de Barber. A la maison, les gamins ne parlaient pour la plupart que le papamiento; beaucoup n'avaient même pour ainsi dire jamais entendu le moindre mot néerlandais avant d'être scolarisés.
Commenter  J’apprécie          130
Mimeko   19 octobre 2021
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
Son désir de vivre un avenir différent de celui de son père se révélait tellement grand que je craignais qu'il tente bientôt de gagner de l'argent de manière illégale.

Ainsi, un jour il me raconta : "ils ont attrapé un chauffeur de taxi; il avait sa roue de secours pleine de cocaïne".

Le ton de sa voix ne me permettait pas de cerner ce qu'il en pensait.

"Ça alors ! m'exclamai-je.

- Le bonhomme avait d'énormes dettes de jeu, voyez-vous. Ils allaient confisquer sa bagnole. A présent, il a tout perdu.

- Une bonne leçon pour ceux qui seraient tentés de faire la même chose.

- Il ne savait pas garder sa langue, poursuivit-il, ce qui était tout sauf la réponse que je voulais entendre. C'est sa faute, s'il s'est fait avoir".
Commenter  J’apprécie          120
Mimeko   21 octobre 2021
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
"Un nouveau départ au Radulphus College, résumai-je à son intention.

- Je suis le seul ?"

Je mentionnai le nom d'une fille de sa classe. La joie qu'elle avait éprouvée en apprenant son admission contrastait du tout au tout avec la résignation de Sonny.

"Bien, puisqu'il le faut".

J'avais assez d'expérience avec les gamins de son âge pour voir qu'il dissimulait de la fierté sous son attitude, histoire de se faire passer pour plus blasé qu'il ne l'était en réalité.
Commenter  J’apprécie          120
Mimeko   20 octobre 2021
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
Le prieur se redressa sur sa chaise, mais frère Jan ne lui laissa pas l'occasion de prendre la parole. Il dit à haute voix ce que j'avais tout au plus osé penser tout bas.

"Nous n'avons rien fait d'autre que chercher à faire d'eux des Blancs. De préférence des Hollandais. Notre langue, notre culture, nos normes et nos valeurs, elles seules comptaient. On a cru les former, mais en réalité, on était en train de les déformer. C'était une erreur. Une grosse erreur. Il est grand temps de le reconnaître".
Commenter  J’apprécie          100
Mimeko   17 octobre 2021
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
"Calculer, c'est pas important, Max, assurait parfois son père. Tant que tu sais compter".
Commenter  J’apprécie          110
Yaena   21 juillet 2018
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
Nous n'avons rien fait d'autre que chercher à faire d'eux des Blancs. De préférence des Hollandais. Notre langue, notre culture, nos normes et nos valeurs, elles seulest comptaient. On a cru les former, mais en réalité, on était en train de les déformer. C'était une erreur. Une grosse erreur. Il est grand temps de le reconnaître.
Commenter  J’apprécie          90
Cigale17   06 août 2019
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
J’avais parlé de mon peuple comme s’il s’était agi d’une tribu m’étant étrangère. Je l’avais observé à la manière d’une frégate, depuis le ciel et non du point de vue d’un lézard qui évolue entre les pieds des gens. Voilà pourquoi j’avais parlé en tant que frère privilégié et non en tant que Noir parmi les Noirs. Un constat amer, d’autant que je me rendais compte que j’agissais de la sorte depuis des années, par exemple avec Roy, Myrna et Max. J’avais refoulé mes origines et les leurs, essayant de les faire entrer dans un moule qui n’était pas fait pour eux. Frère Jan avait raison, incontestablement. Je ne m’étais pas consacré à former les gens, mais à les déformer. (p. 146)
Commenter  J’apprécie          80
Mimeko   18 octobre 2021
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
- Le directeur veut le virer, intervint Myrna, abattue. C'est tout...tout son avenir qui est en jeu.

- Arrête tes sottises ! Son avenir, je m'en occupe. Il a pas besoin d'école pour ça.

- Toi qui lui a même pas donné de passé, connard ! rugit Myrna. Te mêle pas de son avenir !
Commenter  J’apprécie          60
stef6534   15 octobre 2015
Courrier des tranchées de Stefan Brijs
Les gens sont des lemmings. Ils s'acharnent à marcher avec la multitude. Au sein de laquelle ils se croient en sécurité. Qui les dissuade de réfléchir. De choisir. Suivant aveuglément le courant quelque soit l'endroit où il les mène. Toujours plus loin. Entraînant tout et tout le monde. Jusqu'au jour où...
Commenter  J’apprécie          51
Mimeko   19 octobre 2021
Taxi Curaçao de Stefan Brijs
En parlant de la situation politique à Curaçao,

Les besoins étaient plus criants que jamais. Liberté, indépendance, responsabilité - tout cela, c'était trop à la fois. En un rien de temps, l'estime de soi, acquise avec tant de mal, se transforma en excès de confiance et de vanité et en une absence totale d'autocritique. Ceux à qui on avait donné certains pouvoirs ne voulaient plus y renoncer. Corruption, mauvaise gestion, culture de la rapacité, tape-à-l'œil, rien ne changeait, avec ou sans Noirs aux postes-clés. Chaque nouveau gouvernement promettait des améliorations, aucun n'en a concrétisé au cours des années qui ont suivi.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
5437 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur