AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2955322806
Éditeur : Isabelle NEVEU (14/08/2015)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 36 notes)
Résumé :
À huit ans, Rose a dû laisser la France derrière elle pour suivre son oncle à New-York, après le décès accidentel de ses parents. Mais à 26 ans, alors qu'elle n'a plus aucun souvenir de son enfance, son passé ressurgit brutalement lorsqu'elle hérite de la demeure familiale. Tandis qu'elle prend possession de la maison, Rose va peu à peu découvrir que son oncle lui a menti sur les raisons de son départ précipité. Et si elle n'avait pas été enlevée à son environnement... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
colorandbook
  30 avril 2016
Alors j'ai vraiment adoré ce roman . On a ici une romance, et des événements paranormaux. Les personnages sont vraiment bien développés et attachants. L'histoire est intrigante, palpitante et rudement bien menée. J'ai passée un super moment en compagnie de Rose.


Les personnages : J'aime beaucoup les différents personnages de cette histoire très complets et attachants.

Rose : C'est une jeune femme très cartésienne. Elle a perdu ces parents à l'âge de 8 ans et a été élevé par son oncle à New-York. Tout lui réussit dans la vie. Elle est auteur, belle femme, intelligente, mais elle n'est pas vraiment heureuse, en effet les souvenirs de son enfance on disparue de sa mémoire. En revenant en France, tout vas se bousculer pour elle. Elle évolue au fil des pages. Je me suis extrêmement attachée à elle.

Alex : C'est l'ami d'enfance de Rose. Lorsqu'elle reviens en France, ils se retrouvent à son agence de notaire. Il va alors prendre soin d'elle, l'épauler, la soutenir et l'aider à comprendre ce qui se passe vraiment. C'est un homme attachant. Je l'ai beaucoup aimé aussi.
Carole : C'est la cousine de Rose. C'est une femme qui aime s'amuser. Elle ne pense qu'a elle. Elle aime jouer avec les hommes et utiliser ses charmes. Elle est légèrement antipathique et égoïste. Malgré tout j'ai bien aimé son personnage
Clarisse : C'est la mère de Carole, la soeur jumelle de la mère, défunte, de Rose. C'est une femme qui est blessée par son passé. Elle est solitaire et renfrognée. Elle cache un lourd secret. Je l'ai trouvé touchante.
Les parents d'Alex: Alain et Marie-France sont les parents d'Alex. Ce sont des gens très riche et avide de pourvoir. Ils pensent que tout leurs est du. Je ne l'ai ai pas du tout aimé.

L'histoire : le roman commence par une présentation de l'enfance de Rose lors d'une partie de cache-cache avec ses amis. On vois tout de suite que Rose est une jeune fille spéciale.
Puis on fait un bon de 18 ans dans le futur. Là on retrouve Rose qui viens d'hériter de la maison de sa grand-mère, mais qui n'a aucun souvenir de son enfance. C'est à ce moment là qu'elle rencontre Alex le notaire, qui va l'aider a emménager dans sa nouvelle maison.
A partir de là Rose commence à se sentir oppressée dans cette maison. Des faits étranges commence à arriver. Lorqu'un homme est retrouvé assasiné dans cette demeure, elle décide, avec l'aide d'Alex, de faire des recherches sur le passé de cette dernière. Sa cousine va lui mettre des bâtons dans les roues. Petit à petit une romance va naitre et les fantômes du passé vont apparaitre.
Puis viens le moment des révélations et là j'ai réellement été surprise et j'ai vraiment apprécié. L'auteur nous livre un très bon retournement de situation. J'ai beaucoup aimé la fin de cette histoire, remplie d'action et de rebondissement.

l'auteur : J'ai vraiment beaucoup aimé la plume de l'auteur très fraiche. Elle donne un coup de fouet. J'ai réellement aimé aussi le fait que les pensés de Rose soit mise en italique, alors que le reste de son récit est à la 3eme personne. C'est une plume addictive.

Conclusion : J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. Les personnages sont très bien développés, attachants et très intéressants. L'histoire est vraiment très bien mené, entre la romance et les fantômes qui apparaissent. J'aime beaucoup tout le côté paranormal et enquête dans ce roman. Je le conseil vraiment, c'est un excellent roman plein de rebondissements, d'actions et d'amour. (attention quelques scènes de sexe pour les plus jeunes)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pinklychee
  17 juin 2017
Je viens de tourner la dernière page de ce livre et je suis pour le moins mitigée: certes, ça se lit vite et bien, mais je n'ai pu m'empêcher de lever régulièrement les yeux au ciel.
Nous suivons donc Rose, qui a été élevée par son oncle à New York après la mort de ses parents. Elle a très peu de souvenirs de son enfance en France et souffre d'une sorte d'amnésie. Cependant, elle est obligée de revenir sur les lieux de son enfance à la mort de sa grand-mère, qui contre toute attente lui a légué la maison familiale. Peu à peu, Rose s'aperçoit que l'atmosphère lugubre de la maison, que l'on dit hantée, semble réveiller ses souvenirs et que ceux-ci sont loin d'être agréables...
En débutant ce livre, je pensais juste avoir affaire à une jeune femme ayant décidé de refouler le souvenir d'une scène atroce dans sa mémoire et qui voit son passé resurgir en retournant sur les lieux hantés et maudits de son enfance. Là-dessus, pas de souci, j'ai eu ce que je venais chercher.En effet, en plus de déterrer ses souvenirs, Rose va également mettre au jour une malédiction familiale pesant sur sa famille et sur celle de son ami d'enfance Alex. Les amateurs de fantômes et de chasse aux esprits devraient donc être servis avec ce roman, pour ma part c'est cet aspect que j'ai le plus aimé.
Je pense cependant que si je m'étais attardée sur l'étiquette "romance fantastique" attribuée à ce livre sur LivrAddict, je me serais davantage méfiée.
Dès que Rose croise le regard du notaire en charge de sa succession, elle tombe sous son charme. Comme par hasard, c'est la première fois que cela lui arrive, elle qui est normalement plutôt réservée dès qu'il s'agit des choses de l'amour. Evidemment, le notaire en question n'est autre qu'Alex, son ami d'enfance qu'elle avait oublié, mais dont elle se rappelle dès qu'il lui dit son nom. Et bien sûr, il n'est pas non plus indifférent au charme de notre demoiselle.
Déjà là, j'avoue, ça partait mal. Rose ensuite se décrit via son miroir et ça, ça m'a exaspérée. Pour comprendre ce que je veux dire, je vous laisser aller voir la vidéo de Lemon June qui explique super bien la chose ^^
Tout ça pour vous dire que moi aussi ce lieu commun m'énerve, surtout quand en plus on ajoute qu'en fait la fille se dévalorise, s'habille comme un sac pour passer inaperçue et ne se trouve pas très jolie alors que tous les mecs se retournent sur son passage et que, surtout, celui sur qui elle a craqué lui assure qu'elle est magnifique et que c'est dommage qu'elle ne s'en rende pas compte.
Bref, vous l'aurez compris, ce roman déviait vers la romance et je sentais bien que celle-ci allait prendre le pas sur le reste de l'histoire. Ajoutez à cela le regard magnétique d'Alex, une Rose qui se transforme en flaque quand il la regarde/la frôle suivi d'un feu d'artifice dans la culotte quand il ose l'embrasser et vous aurez le cocktail de ce que je ne peux pas supporter et que l'on retrouve malheureusement de plus en plus dans les livres actuels.
Je vous ferai l'impasse sur le triangle amoureux et la nymphomanie des femmes de la famille de Rose et terminerai sur une petite pointe positive: heureusement pour moi, il n'y a que deux scènes de sexe dans ce livre.
Alors oui, il y a bien quelques allusions de-ci de-là, notre héroïne se dit qu'elle devrait se méfier, qu'elle tombe amoureuse un peu vite, avant de voir ses scrupules balayés dès qu'Alex lui sourit, mais finalement ça aurait pu être bien pire.
Heureusement, pour sauver tout cela de la catastrophe, il reste le fantastique. On comprend dès le début que l'amnésie de Rose va se réveiller dans la maison et qu'elle a dû y vivre un évènement traumatisant. C'est vraiment la partie du livre que j'ai préféré, la voir se démener pour essayer de comprendre la vérité était de loin l'aspect le plus plaisant du livre.
Du coup, dommage que l'auteure tire autant cette histoire en longueur! Il y a pas mal de répétitions, Rose se pose sans cesse les mêmes questions, et le fait d'indiquer en italique que "c'est le moment d'avoir peur!" n'était pas forcément judicieux.
Il n'en reste pas moins que cette histoire est bien tordue comme je les aime, même si les explications étaient parfois un peu tarabiscotées et confuses. La malédiction familiale est bien transcrite et crédible, même si la scène de la révélation du pourquoi du comment l'était beaucoup moins.
On ressent bien la jalousie des personnages les uns envers les autres, l'animosité entre la famille de Rose et celle d'Alex, la folie de certains autres, dommage que tout cela ait été au fond si mal exploité!
Je suis sûre que cette intrigue aurait pu être beaucoup mieux construite, il y a des effets inutiles et qui tombent à plat, c'est vraiment dommage car il y a vraiment du potentiel.
Cerise sur le gâteau, de très nombreuses coquilles parsèment ce récit. Pour une ou deux, j'aurais pu passer mon chemin, mais quasiment à toutes les pages, ça devient lassant.
Reste que ce bouquin se lit vite et bien, et si vous faites abstraction de tous les défauts listés ci-dessus ça reste une honnête histoire de fantômes et de malédiction familiale.
J'ai vraiment l'impression de n'avoir parlé que des côtés négatifs, mais je pense que les lecteurs et lectrices habitués à lire ce genre de romances fantastiques devraient y trouver leur compte.
Pour ma part, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais fort heureusement il en faut (et il y en a) pour tous les goûts, sinon le monde serait bien fade! Je ne doute pas que ce roman saura trouver son public, je lui ai d'ailleurs vu de très bonnes notes que ce soit sur Babelio ou sur LA.
Personnellement je suis passée un peu à côté, je n'ai pas fait le bon choix sur ce coup, tant pis pour moi! ^^
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Capridegh
  30 juin 2017
Hé bien hé bien… Que dire ? Par où commencer ? J'aime énormément détester des livres car ils nous donnent toujours plus de passion à écrire la critique qu'on en fait. Souviens-toi Rose… fait partie de ces livres-là. Ne vous y méprenez pas ; je n'aime pas lyncher un auteur, du moins, je n'y prends pas plaisir, même si les mots que j'emploie peuvent donner l'impression du contraire. Un auteur se respecte car même si on n'a pas aimé son livre, il y a beaucoup de travail derrière celui-ci malgré tout. C'est alors, avec un tout petit pincement au coeur quand même, que je rédige ici une troisième critique assassine. Souviens-toi Rose… ne m'a pas plu du tout du tout. Avant de cocher la petite case à côté du livre et de son résumé lors de l'ouverture de l'édition Masse Critique de juin, j'ai lu grossièrement par-ci par-là quelques avis. Amazon lui avait collé un bandeau « Coup de coeur des lecteurs » ! Et les notes que lui ont attribué les lecteurs et qui parsèment la toile n'étaient pas si mauvaises. La pochette me plaisait également ; un rouge plutôt sexy qui donne envie et une ombre intrigante. Et puis, j'ai été sélectionnée ; j'ai reçu le livre dans une enveloppe à bulles déchirée qui ne contenait que l'ouvrage, sans un petit mot de l'éditeur. Mystère ? Pas envie ? Je-m'en-foutisme ? Anonymat ? Quoi qu'il en soit, c'était différent des autres livres remportés auprès de Babelio et on ne me souhaitait même pas une bonne lecture. Peut-être aurait-il fallu le faire ? Ensuite, l'ouvrage en lui-même. Un format dur, des pages trop blanches, un gros code-barres qui entache la quatrième de couverture, aucun logo de maison d'édition, une drôle d'odeur… Tout laisse penser que Souviens-toi Rose… est auto-édité. Je ne dis pas que l'auto-édition annonce forcément de la médiocrité ! Je ne doute pas qu'il existe quelques petites perles dans les histoires à côté desquelles sont passés les plus grands éditeurs. Mais ici, le roman laisse un arrière goût d'amateurisme amer et indigeste. La mise en page a été le premier obstacle à mon plaisir de lecture. Beaucoup de retours à la ligne qui, certes, accélèrent la lecture qu'on fait du livre mais qui saccadent le rythme et cassent l'enthousiasme et l'élan du lecteur. Certaines lignes sont d'ailleurs en italique. Les paragraphes sortent tout droit du journal intime de l'héroïne et quelques phrases de ses pensées. Mais l'utilisation de l'italique est parfois abusive et on s'interroge sur sa présence ; que faut-il comprendre lorsqu'il est utilisé à certains moments ? Dans ces lignes, il y a… des fautes. Hé si. Et s'il y a bien une chose qui m'agace au plus haut point lorsque je lis, ce sont les fautes d'orthographe, de syntaxe ou de grammaire. Nous ne sommes jamais irréprochables ; mais un correcteur d'orthographe, si ! Et ici, une relecture pointilleuse n'aurait pas été de trop. Mais je ne vais pas aller plus loin dans la mise en page car finalement, ce n'est pas le plus important dans une critique, même si la mise en page joue énormément sur mon plaisir de lecture. Parlons de l'histoire… Une histoire qui manque… de tout. de tout pour nous captiver, nous bluffer, nous faire tourner les pages ; nous faire réagir tout simplement. Les personnages sont bien trop lisses pour que le lecteur s'attache à eux. Il n'y a pas de trait de personnalité chez eux qui les ferait sortir du lot, qui ferait qu'on les aime, qu'on a envie d'aller plus loin dans l'histoire en leur compagnie. Rose est banale et elle est entourée de personnages banales. La banalité est bien le point noire de Souviens-toi Rose… Je n'ai pas réussi à trouver dans le roman LA bonne raison de vouloir lire toutes les pages de haut en bas sans sauter quelques lignes, quelques paragraphes ou quelques chapitres entiers. Souviens-toi Rose… c'est finalement un thriller qui fait « pschitt », de l'érotisme qui ne titille pas forcément, du fantastique qui ne fait pas frissonner… le suspens n'est pas assez efficace et le romantisme pas assez fort pour encourager le lecteur à poursuivre le roman avec envie et enthousiasme. Ils insufflent même de la lassitude chez lui. L'auteur avait sans aucun doute de bonnes idées qu'elle n'a pas su, je pense, mettre en forme afin de fournir plus de matière pour remplir correctement trois-cents et quelques pages. Finalement, ma lecture m'a tellement laissée de marbre que je n'ai relevé aucune citation à ajouter à ma critique.
J'accorde ★ ☆ ☆ ☆ ☆ à Souviens-toi Rose... le roman a beaucoup d'un Harlequin raté. Une mise en page désagréable, des coquilles qui rebutent, des personnages banals, des situations qui n'ont aucun effet, une écriture peu naturelle… Souviens-toi Rose… est un nouvel échec de lecture dans ma bibliothèque.
J'ai lu Souviens-toi Rose… dans le cadre de l'édition Masse Critique organisée par Babelio en juin 2017. Merci à Babelio et à cet éditeur inconnu d'avoir mis sur mon chemin de lectrice un roman que j'ai adoré détester, si je peux me permettre. Je n'ai jamais ressenti autant d'insensibilité (si tant est que l'on puisse dire ça !) lors d'une lecture et celle-ci restera mémorable. Et c'est ce que j'apprécie. Il y a des livres que l'on oublie vite ; Souviens-toi Rose… est tout le contraire !
Lien : https://lirecestboireetmange..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Beli_LivreSaVie
  28 décembre 2015
Je remercie l'auteur pour m'avoir confié son roman. le résumé me tentait bien et je n'ai pas été déçue ! L'auteure a su me tenir en haleine du début à la fin, j'ai eu des frissons d'effrois, j'ai ressenti le moindre souffle de vent glacé, la chaire de poule, je me suis sentie observée.
Rose est une jeune femme vivant à New-York depuis l'âge de 8 ans, après le décès de ses parents. de sa vie avant ça, elle n'a plus aucun souvenir, une perte de mémoire due au traumatisme d'avoir perdu ses parents. C'est quand sa grand-mère vient à décéder et qu'elle hérite de sa maison, qu'elle revient en France, elle a alors 26 ans.
Dès son arrivée en la demeure, elle commence à ressentir de fortes vibrations malsaines comme si la maison voulait lui dire quelque chose.
Elle revoit ainsi tous les gens qui ont peuplé son enfance mais dont elle n'a aucun souvenir. du côté de sa famille : sa tante qui s'avère être la jumelle de sa mère et sa cousine, deux femmes au fort caractère qu'elle trouvera toutefois assez étranges dans leurs comportements un peu délurés qui ne lui ressemblent pas.
C'est aussi la famille d'Alex qu'elle aura l'occasion de rencontrer. Alex, qui a su se montrer prévenant et présent dès le début auprès d'elle, se tenant à disposition pour l'aider et la soutenir face à toutes les découvertes qu'elle va faire. Alex qui est loin de la laisser insensible, provoquant des sentiments et des sensations qu'elle n'a pas éprouvé depuis bien longtemps.
Alors que ses parents et son frère ne lui inspirent aucune confiance, la façon dont les hommes ont de la regarder, la mettant très mal à l'aise. Sa mère semble la haïr, sans qu'elle en connaisse la raison.
Sa relation avec Alex va être très intéressante, il reste le pilier de ce qu'elle semble avoir de stable dans cette ville. Leur rapprochement se fait tout naturellement et ce malgré les doutes qu'elle aura tout du long. La situation la rend méfiante et elle ne sait plus à qui se vouer.
Le comportement d'Alex est assez énigmatique, il est à la fois attirant mais semble toutefois induire quelques doutes quand à ses propres attitudes.
Cette maison, mon dieu cette maison est peuplée de fantômes, qui la mettent dans des situations plus flippantes les unes que les autres ! Mais que s'est-il passé dans cette maison pour qu'elle soit ainsi peuplée de tant de fantômes ? quels en sont les secrets ?
C'est à ces questions que Rose va tenter de répondre, en persévérant : elle décide de rester malgré ses peurs car elle sait qu'elle doit aller au delà pour se rappeler son passé, pour avoir enfin les réponses à toutes ses interrogations.
Se dévoilent ainsi des secrets, une histoire de famille, une malédiction, des disparitions, des meurtres et tout semble tourner autour de Rose, sans qu'elle ne comprenne pourquoi !?
Plus elle en découvre, moins elle sait à qui faire confiance, elle se sent de moins en moins en sécurité et ce sentiment d'être constamment observée provoque des interrogations sur elle même, sur tout ce qu'elle peut ressentir. Elle doute constamment, faisant un pas en avant et deux pas en arrière, l'auteure nous entraine dans cette enquête, on devine que certains sont malsains mais le doute persiste et on ne se doute pas de l'importance de l'affaire.
J'ai aimé ressentir cette peur quand Rose se retrouve en « compagnie » des fantômes de la maison, j'ai été transportée dans cet univers et cette ambiance angoissante : tout y est très bien décrit. le récit est bien rythmé, on y découvre tous ces secrets avec beaucoup d'intérêts.
C'est un livre captivant, les personnages y sont intéressants, certains détestables, d'autres attachants. Rose est une jeune femme, agréable, intelligente qui ne se laisse pas mener par les autres. Elle reste timide et réservée sans toutefois que cela puisse la rendre influençable. On comprend ce manque qu'elle ressent avec ce vide de ses premières années de vie, la perte de ses parents constitue l'événement qui a tout changé pour elle et on souhaite qu'elle puisse y trouver les réponses qu'elle cherche.
J'ai bien aimé le personnage d'Alex, bien qu'il reste toutefois assez mystérieux, ce qui apporte un peu de piquant à son caractère, l'auteure joue ainsi avec nous, nous laissant apercevoir des vérités, nous poussant à nous interroger sur qui il est vraiment.
Tout y est mené comme il le faut, dès les premières pages on est dedans et ce jusque la fin, le tout rythmé par des rebondissements, on ne s'y ennuie pas une seconde. L'intrigue se tient, les rapports entre les personnages sont cohérents, une lecture prenante et passionnante que je recommande.
Lien : http://www.livresavie.com/so..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManouB
  27 janvier 2017
Rose est obligée de revenir dans la maison de son enfance dont elle vient d'hériter, après la mort de sa grand-mère. Mais elle compte bien la vendre rapidement, car sa vie est désormais ailleurs. Elle est en effet devenue outre-atlantique, une romancière à succès.
Depuis le décès de ses parents, alors qu'elle n'avait que huit ans, elle vit à New York. A 26 ans, elle ne pensait pas que, de revenir sur les lieux ici à Port-Lanay, provoquerait chez elle autant de bouleversements...
D'abord il y a la maison dans laquelle elle désire aussitôt s'installer pour y faire un peu de tri en attendant la mise en vente. Dès le départ, elle ressent de fortes ondes néfastes comme si les murs et les objets voulaient lui parler. Ensuite il y a tous ces bruits étranges, ces ombres qui semblent vouloir s'approcher de plus en plus près d'elle, cette odeur persistante de violette qui semble la poursuivre...
La maison serait-elle hantée comme le croient les habitants du village ?
Quels secrets se cachent derrière ses lourdes tentures ?
Et puis, il y a aussi tous ces gens dont elle n'a aucun souvenir et qui semblent se rappeler parfaitement d'elle...
Malgré les difficultés, Rose décide de rester pour obtenir des réponses à ses nombreuses questions...
Mais aura-t-elle pour autant le courage d'aller au devant des secrets de famille ?

Ce thriller psychologique, saupoudré d'un peu de surnaturel et d'horreur, est un roman haletant au suspense époustouflant et se lit d'une traite ! Ah j'oubliais...il contient quelques scènes d'amour aussi.
J'ai aimé ressentir la peur de Rose lorsqu'elle est dans la maison...Rose est un personnage très attachant. Elle est douce, intelligente, agréable...mais plutôt timide. Ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est rester dans l'ombre et passer inaperçue, ce qui bien sûr ne va pas arriver...
Le style est clair et fluide. L'auteur joue avec nous, juste ce qu'il faut pour créer le suspense et rendre l'histoire crédible. Et l'histoire d'amour qui unit Rose et Alex, malgré son côté bien prévisible, permet de se détendre un peu et de donner un peu de douceur et de passion à l'ensemble.

Isabelle Rozenn-Mari a choisi l'autoédition pour se faire connaître et remporte un franc succès. "Souviens-toi Rose" est son cinquième roman...
Un roman à lire pour se détendre et passer un bon moment.

Lien : http://www.bulledemanou.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   14 août 2019
Je suis quelqu’un de rationnel. J’écris des livres partant de faits divers ou plausibles même si souvent mes méchants sont un peu plus machiavéliques que la plupart des vrais psychopathes à qui la justice a à faire. Le surnaturel et le fantastique ne m’ont jamais attirée. Je crois même que je n’ai jamais lu de livres de ce genre. Pas envie. Je serais incapable de monter une histoire autour de sujets farfelus et parfaitement improbables. Je ne crois tout simplement pas au paranormal et il faut un minimum de conviction pour écrire des livres sur les thèmes que l’on traite, même si souvent je lance mes lecteurs sur ce genre de pistes. Mais l’issue de mes livres est toujours rationnelle.  Alors, le surnaturel, très peu pour moi.
Sauf que…
Il se passe vraiment des choses bizarres dans cette maison.
Je suis assise sur mon lit et je guette le moindre bruit, surtout qu’à présent, la nuit commence à tomber.
Aujourd’hui encore, j’ai ressenti comme une menace dans une des chambres du premier étage, et j’ai vu… j’ai cru voir le visage d’une femme dans le reflet d’un miroir. Sûrement un mirage dû au stress, mais j’étais totalement tétanisée, terrifiée…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 août 2019
Je n’ai jamais ressenti de telles émotions. J’ai l’impression que cela me ronge comme de l’acide et me détruit de l’intérieur.
Je ne me reconnais plus.
Je ne sais même plus qui je suis…
J’ai peur.
Peur de ces spectres, peur de cette maison, peur de moi…
J’ai même peur des sentiments que je commence à ressentir pour Alex ! J’ai peur d’Alex lui-même, malgré tout le réconfort que je trouve auprès de lui. Et cela non plus, je ne l’explique pas.
J’ai rencontré sa famille, et en dehors de sa sœur Laurette, ils forment une belle brochette de tarés. Sa mère est une mégère sans aucun scrupule derrière ses airs de bourgeoise « très comme il faut » – elle a carrément dit que j’étais une trainée comme toutes les femmes de ma famille ! Quant à son mari, qui n’est autre que l’ex-amant de ma mère, il a un regard vicieux et fourbe. Pour finir, il y a Rodrigue, son frère, il n’a fait aucun mystère sur l’attirance qu’il éprouve pour moi. C’était carrément indécent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 août 2019
Ses dernières pensées cohérentes furent qu’elle faisait probablement là une monumentale erreur, mais à cet instant, plus rien n’avait vraiment d’importance…
 
Toute sa vie, elle avait vécu sans prendre de risques. Le temps était venu pour elle de se mettre en danger et d’affronter ses peurs.
 
Le temps était venu pour elle de vivre, et non plus de survivre…
 
Et d’aimer enfin…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   14 août 2019
Alex la dévorait à présent du regard et elle ne savait plus très bien où se mettre. Elle se tortilla sur son siège puis s’absorba dans la dégustation d’une palourde dont elle sentit à peine le goût.
Ainsi, il avouait qu’il avait envie d’être avec elle…
Elle tenta de se composer une attitude neutre. Il ne fallait pas qu’elle perde de vue qu’elle ne resterait probablement pas plus d’une semaine. Elle ne pouvait pas se permettre de tomber amoureuse de lui.
Mais était-ce la vraie raison ?
En réalité elle avait peur de lui. Peur de ce qu’il était. De ce qu’il représentait à ses yeux.
Mais quoi au juste ?
Elle ne comprenait pas très bien ce qui lui arrivait. Jamais elle n’avait ressenti ce genre de choses en présence d’un autre homme. Elle en eut le tournis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 août 2019
Sa personnalité ne pouvait s’être construite, c’était impossible. Rose avait lu un grand nombre de traités sur la psychologie humaine pour écrire ses romans et elle n’avait aucun doute à ce sujet. Un enfant grandissant sans amour souffrait invariablement de névroses à l’âge adulte. Elle-même ne s’en était sortie que grâce à l’attention de son oncle et aux souvenirs de ses parents qu’il faisait vivre à travers les nombreuses anecdotes qu’il lui racontait. Étaient-elles vraies par ailleurs ? Pas forcément… mais elle y avait cru.
Elle n’était pas parfaite, elle le savait, mais elle s’était sentie aimée et accueillie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Isabelle Rozenn-Mari (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Rozenn-Mari
Isabelle Rozenn-Mari - Amazon Prix Kindle Autoédition 2015 Prix des lecteurs pour son livre « Souviens-toi Rose…: Suspense».
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1678 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..