AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B00I7AISZE
Éditeur : (01/02/2014)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Présentation de l'éditeur

Max jeune homme intelligent, vit depuis sa plus tendre enfance les brimades et l'exclusion. Alors qu'il effectue son service militaire, il va rencontrer son destin et son pire cauchemar.
Se battre, se résigner ? Lorsque le destin s'acharne même les plus forts abandonnent. Une descente aux enfers qui va le pousser dans ses derniers retranchements.
Pardonner, se venger, abandonner ou s'enfoncer dans un marasme i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
LAULAULA
  31 octobre 2015
Voilà un livre que je n'ai pas pu refermer avant de l'avoir terminé. Pas facile d'en parler car rien de l'intrigue ne doit être dévoilé pour laisser au futur lecteur le plaisir de savourer et découvrir l'évolution des personnages et du suspense au fur et à mesure de sa lecture. Je me suis demandé au fil des pages quelle était la vérité, jusqu'où pouvait aller l'humain dans la machination pour servir ses instincts. L'auteur nous livre une très bonne étude psychologique et des rouages de la justice. Il nous montre très habilement qu'on a beau prêter attention à ce que l'on voit et entend, percer les intentions des hommes n'est souvent pas facile... Dans un tel récit, on est plongé au coeur des intentions et pulsions qui animent l'humain. Très bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          120
fklevesque
  01 juin 2020
Un ouvrage bien ficelé qui illustre parfaitement certaines dérives liées à l'exercice du pouvoir et à ses conséquences sur les personnes qui en sont les victimes. Ce qui est capital à percevoir dans une société aujourd'hui déshumanisée.
Wendall UTROI prend pour cadre de son roman le monde militaire où l'autorité et le pouvoir délégués aux cadres a un temps été montré du doigt sur la base d'allégations souvent erronées assises sur le vent de l'héritage de mai 68. Un sous-officier persécute des appelés tout en étant protégé par d'autres cadres, y compris face à des actes de violence extrême. Pour moi qui suis un ancien militaire épris d'humanisme et s'étant toujours attaché à allier fermeté et souci de ses hommes cela m'a un peu gêné alors que j'adore les ouvrages de cet auteur. J'aurai préféré que l'environnement soit moins partisan et repose sur la société civile où des situation de violences psychologiques génèrent régulièrement des drames comme ce fut le cas à FRANCE TELECOM.
Mais qu'importe, ce qui m'a vraiment intéressé est le parcours mental de la victime. Sa mue progressive sur les plans physique et mental dans l'épreuve. En particulier lors de ses différentes rencontres avec, il faut le dire, certains êtres d'exception relevant d'un monde où leur valeur est ignorée.
Grace au grand talent de narrateur de Wendall UTROI, le lecteur se laisse prendre dans les filets du roman qui offre un excellent moment de lecture. le mot "détente" n'étant pas approprié pour un récit où la violence, surtout psychologique, est omniprésente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lenoir_emilie_72
  15 janvier 2017
C'est mon 2nd roman de cet auteur, j'ai lu auparavant "L'Enjeu" qui a été un vrai coup de coeur 2016.
J'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai lu en 2 jours, il m'a scotché dès l'introduction.
La encore l'écriture en elle même est nette et précise, il n'y a pas d'éléments inutiles et on y trouve un beau travail de recherche.
Il met en avant beaucoup de faille dans la société à travers la nature humaine ou plutôt à travers la nature de certaines personnes qui détiennent du pouvoir.
J'ai ressentie de l'injustice, de la colère, de la tristesse et une profonde empathie pour Maxime, victime de ce type de personne.
Il n'est pas simple de faire passer autant d'émotions dans un écris donc bravo.
L'histoire est bien construite, et en effet monte crescendo. Lorsque les choses se calme un peu, que le lecteur croit avoir compris ou pense pouvoir se reposer un peu en imaginant la suite...et bien non l'intrigue repart de plus belle.
On touche à des sujets très actuels dans ce roman, je pense au harcèlement psychologique et physique.
On voyage d'un univers à un autre, tous très bien décrits, on s'en imprègne.
En plus de m'attacher à Maxime, je me suis attachée à d'autres personnages qui traversent son chemin et c'est avec peine que j'ai du les quitter.
Le dernier chapitre est top, j'ai mis du temps à le lire car le début ma fait peur et j'appréhendais beaucoup la suite, je ne voulais plus tourner les pages, mais à quelques lignes de la fin...j'y suis allé et là encore je ne regrette pas !
Je ne pourrais pas dire si j'ai préféré " l'Enjeu " ou celui-ci, ils sont différents mais le point commun des romans de Wendall est cette humanité qui se dégage de sa plume.
Donc voilà, vous l'avez compris j'ai adoré et je vous le recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
colin22
  16 décembre 2016
Il y a des coups de coeur et des gros coup de coeur, "un genou a terre"est 7nngros coup de coeur. Je decouvre wendall utroi avec ce roman coup de poing.
Dès le départ on sais que cette histoire va etre addictive et que l on ne pourra plus lâcher ces 550 pages jusqu au final dantesque.
Traité avec justesse, l auteur maitrise son sujet pour notre plus grand plaisir,émouvants et bouleversant a la fois.
Un vrai coip de coeur.
Commenter  J’apprécie          70
Chrichrilecture
  13 mai 2016
A éviter
Avec toute les bonnes critiques je me suis laisser tenté je suis trés déçu et écoeuré désormais je ne tiendrais plus conte des évaluations
L'histoire abracadabrantesque :aucun intérêt. elle est décousue.
Aucune intrique
A la fin du livre il faut ce rappeler du début pour comprendre.
On ce demande si l'auteur a finie son histoire
Histoire fait a la va vite
la fin ressemble plus a une scène d'horreur qu'a un policier.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   30 mai 2016
Je cligne des yeux plus souvent, tentant ainsi de me dissimuler un peu. Quinze secondes, je ne tiens plus, je voudrais regarder ailleurs, mais je me doute qu’il me testes mes joues chauffent, une bouffée de chaleur, que j’identifie, il me juge, ou tente de m’en donner l’impression.
Commenter  J’apprécie          170
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   23 janvier 2017
Citation d'introduction au roman :

On peut être gros, maigrichon, à grand nez,
petit, rase-moquette, ou grande perche,
roux, chauve, à tonsure ou frisé.
Grassouillet, petits seins ou gros cul,
stupide, ou premier de la classe.
Bégayeur ou pipelette, timide ou introverti.

Boutonneux ou à taches de rousseur,
au long coup ou à hanches larges,
affublé de varices ou de cellulite,
très beau ou à grandes oreilles,
pauvre con ou riche idiot,
impossible de nous citer, sans handicap nommer.
Finalement nous sommes tous pareils.

Nous avons tous fait face à la méchanceté de la norme.

Pourtant en y regardant de plus près,
si l'on se rassemblait tous,
où se situerait la norme ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
StephanieMarcosStephanieMarcos   12 juillet 2015
Alors qu'il quitte la pièce sans bruit, je reste immobile, fixant cette porte comme si elle se refermait sur un secret bien gardé. Mes pensées confuses s'entrechoquent, je compare, m'embrouille, percute puis doute à nouveau. Le sommeil ne vient pas.
Commenter  J’apprécie          20
StephanieMarcosStephanieMarcos   12 juillet 2015
Je vis désormais un cauchemar, tant de choses se dessinent autour de moi et je ne maîtrise rien, un peu étourdi par la panique qui commence à me gagner, je me demande : - C'est quoi cette histoire ? Vous dites : un mort ?
Commenter  J’apprécie          20
ArnoTArnoT   07 février 2016
Tout respire la tristesse dans cette pièce miteuse, elle va bien avec moi finalement.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..