AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824609710
Éditeur : City Editions (26/04/2017)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Enfant du Blitz, Barbara veille jalousement sur plus d'un secret. Désireuse d'épargner à ses enfants les dures réalités de la vie, elle leur a raconté peu de choses sur son enfance misérable, et quasiment rien sur les périodes sombres et mouvementées de son mariage avec l'un des plus célèbres photographes britanniques. Consciente de ce passé morcelé, Sophie, sa fille cadette, s'efforce de comprendre qui sont véritablement ses parents afin de pouvoir se construire sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
marmotte-g
  14 juin 2017
Un roman à deux voix qui nous raconte la vie d'une famille et de ses secrets. Un livre avec des personnages touchants et j'ai beaucoup aimé découvrir la vie de Barbara un peu moins emballé par celle de sa fille Sophie. Un bon roman dans l'ensemble
Commenter  J’apprécie          110
bbpoussy
  23 octobre 2017
J'ai d'abord été attiré par la couverture. le petit côté rétro de l'appareil photo argentique et des couleurs utilisées. En attaquant le livre, je me demandais pourquoi l'auteur avait choisi ce titre qui ne correspondait pas du tout à ce que je lisais, mais justement ce que je lisais me plaisait. La terrible guerre de 39-45 vue par une petite fille, qui va grandir sous les bombes et cette même petite fille plus tard qui a, à son tour, des enfants et un mari. Dans ce roman ce n'est qu'allés retours entre présent et passé et personnellement, je ne suis pas une grande fan de ce concept. Puis au 3/4 du livre, j'ai commencé à trouver l'histoire un peu longue mais j'ai persisté et à la fin, je me suis même demandée pourquoi l'auteur avait fini si vite ! Bref, un livre qui peut surprendre sur plus d'un point mais au final, j'ai quand même bien aimé.
Commenter  J’apprécie          60
jfponge
  14 juillet 2017
Sous la lumière rouge de la chambre obscure, dans la cuve du révélateur un voile à peine distinct apparaît. Les contours se précisent, d'abord flous et de plus en plus nets, avec des gris, des blancs puis des noirs qui révèlent enfin le visage de l'être aimé ou le charme d'un lieu visité. Ces gestes aujourd'hui oubliés, Nick Alexander les a adroitement introduits dans son processus narratif. le véritable Anthony Marsden, photographe londonien mondialement célèbre, va nous être révélé au terme d'une lente reconstitution de sa vie étrange. Deux récits se croisent, l'un centré sur le temps présent, à l'occasion d'une exposition organisée par sa fille Sophie, trente ans après la mort de son père, l'autre contant l'histoire de Barbara, la femme du photographe, et des personnages qui ont gravité autour d'eux. Passé et présent vont finir par se rejoindre au bout d'une longue quête de la vérité, telle une énigme policière, avec ses indices et sa dose de mystère, qui va solliciter constamment l'attention du lecteur. Une réussite…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mina94
  29 avril 2016
Trois générations de femmes au vingtième siècle qui traversent les tourments de leurs époques respectives.
Minnie, Barbara et Sophie sont liées, bien sûr, mais au-delà d'une chronique familiale où les moindres détails du quotidien sont vus à travers un
prisme féminin, l'auteur dresse des portraits de femmes tour à tour fortes et fragiles, combatives et déterminées. Les failles et les faiblesses humaines sont étudiées avec une grande finesse, j'ai rarement lu un roman dans lequel la psychologie des personnages soit si habilement traitée.
La construction narrative est si bien faite que le lecteur n'est jamais perdu et est avide de tourner les pages afin de percer les mystères et autres secrets bien gardés. du suspense, donc, qui rend cette lecture addictive.
Le tout est très élégamment conté, les dialogues sonnent juste.
Un ouvrage très émouvant, des passages plein d'humour dans lesquels chaque lectrice ou lecteur se reconnaîtra à un moment ou un autre.
Je comprends l'immense succès de cet auteur au Royaume-Uni : il a tout simplement beaucoup de talent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
VivianeB
  25 décembre 2016
Pour ma part, ce livre est typiquement un livre qui entraîne chez moi une réaction paradoxale : je veux vite le finir pour en savoir plus sur le dénouement et le lire lentement car je me sens bien dans cette belle histoire. Tous les ingrédients de la saga sont là par des secrets qui vont se révéler. J'ai adoré.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2017
On croise alors ces pauvres gens qui errent dans les rues en soliloquant, ou bien prostrés dans un coin, se balançant d’avant en arrière. Mais ces attaques de missiles V2 obligent surtout la grande majorité de la population à adopter une philosophie fataliste, car elle n’a pas d’autre choix. Personne ne semble pouvoir empêcher ces attaques, alors autant profiter de la vie tant qu’on le peut encore. C’est la consigne de l’époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2017
« Tu ne sais rien des combats que j’ai dû mener pour arriver là où je suis aujourd’hui. Tu n’imagines même pas les souffrances que nous avons endurées, les secrets que nous avons dû protéger. Tu crois que tu sais tout, alors qu’en réalité, tu ne sais rien. Tu ne me connais pas – tu ne connais personne. Parce que la vie est ainsi faite. On croit tout savoir, on croit connaître les gens, et puis on s’aperçoit en vieillissant qu’on avait tout faux, qu’on s’est trompé sur toute la ligne. »
B. Marsden.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2017
Aujourd’hui est un grand jour, en effet. Le jour de l’évacuation. La « drôle de guerre » est terminée. Personne ne doute plus de la réalité du danger et Minnie a fini par céder aux injonctions de plus en plus pressantes l’incitant depuis le début du conflit à évacuer ses filles. Elle redoute de les faire partir. Elle est même terrifiée à l’idée de les envoyer vers l’inconnu, sans avoir la moindre idée de ce qui les attend là-bas, au pays de Galles. Et puis, elle craint aussi pour sa propre vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bbpoussybbpoussy   21 octobre 2017
Ce qu'elle sait, c'est que chacun ici reçoit son lot de malheurs et qu'il ne sert à rien de les partager, qu'en parler ne fait qu'alourdir le fardeau des autres.
Commenter  J’apprécie          20
bbpoussybbpoussy   22 octobre 2017
Le désir de plaire à ses parents ne disparaît jamais entièrement, pas même quand on devient parent à son tour.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : chronique familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1499 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre