AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Agathe Moreau (Illustrateur)
EAN : 9791094908099
32 pages
Éditeur : Le Diplodocus (05/10/2018)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
S’il y a une chose sur laquelle les Grrr s’accordent c’est qu’ils ne sont pas contents. Tout est trop ou pas assez, mais jamais comme il faut.
Jusqu’au jour où de mystérieux points rouges apparaissent sur la façade d’un immeuble et chamboulent leur existence.

Une histoire pour rappeler aux grrr qui sommeillent en nous qu’il faut parfois déborder un peu pour prendre la vie du bon côté.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
letilleul
  10 décembre 2018
Un nouvel album sur les émotions qui met en valeur les ronchons, les grincheux et les pas-contents ! Autrement dire un chouette album d'actualité qui se présente entre album classique et bd. Les grrr sont la métaphore de nos mauvaises humeurs pour nous pousser à en rire. L'arrivée de trois petits pois rouges apporte une issue graphique, surprenante, gaie et heureuse...cet album pourra très vite être mixé avec le classique livre des émotions et le dernier Hervé Tullet.
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          170
oblo
  03 juin 2019
Livre reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique. Lu à un enfant de 3 ans.
Gentils monstres et cependant un peu râleurs, les Grrr ne sont jamais contents. Trop chaud, trop froid, trop bruyant, trop ennuyeux : il y a toujours une bonne raison pour faire sa mauvaise tête. S'ils ne sont d'accord sur rien, au moins les Grrr sont-ils d'accord sur ceci : rien dans leur vie ne leur convient tout à fait. Pourtant, un événement change la donne. Sur l'une des tours de la ville apparaissent des points roses. Trois d'abord, puis des dizaines et des centaines par la suite. La ville se colorie et les Grrr emboîtent le pas à cette douce folie : les voilà qui, eux aussi, font des points, des lignes, des zigzags, jusqu'à en oublier de ronchonner. Et lorsque l'on croit la fable finie apparaît l'esprit qui était derrière cette drôlerie : une petite fille qui dessine sur les murs et veut encore justifier sa plaisanterie auprès de ses parents.
Les Grrr est une jolie histoire à raconter aux enfants. D'abord, elle montre que l'on peut être grognon sans arrêter d'être mignon et que c'est souvent normal de bouder ou de râler. Ensuite, l'album fait place à l'imprévu, à ce qui dépasse (ainsi les couleurs qui dépasse les contours pourtant élégamment tracés des Grrr). Face à l'imprévu, les Grrr choisissent leur camp : ils l'embrassent et le poursuivent, s'en font même les champions. Les choses ne vont pas dans le bon sens et, pourtant, rien ne dérange. Ainsi montre-t-on que, même lorsque l'on a le cafard, il n'est pas obligatoire de tout voir en noir. La couleur, ça égaye et, s'il faut en mettre jusque sur les murs, il est probable que cette histoire fournira des excuses aux petits monstres qui les peindront.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ceceBT
  01 juillet 2019
Album reçu dans le cadre de l'opération masse critique.
Je remercie Babelio de cet envoi.
4° de couverture: "Les Grrr portent bien leur nom: ils ne sont jamais contents. Mais heureusement, de mystérieux points rouges vont chambouler leur existence.
Une histoire pour rappeler aux grrr qui sommeillent en nous qu'il faut parfois déborder un peu pour prendre la vie du bon côté. "
Je ne suis pas une "cliente" habituelle pour la lecture enfantine n'ayant plus d'enfants dans cette tranche d'âge et pas encore de petits-enfants! Cependant je travaille avec des enfants en situation de handicap. Mon regard sur ce livre est donc influencé par ce qui peut leur correspondre.
Mon avis: J'ai bien aimé les petits personnages roses, aux visages très expressifs et au look rigolo. La mise en page est assez épurée sans être vide. Ce qui limite les infos et facilite la lecture. Les textes sont courts, bien sur, mais le vocabulaire est assez recherché et précis ce qui permet d'ouvrir la discussion , de jouer avec les mots et les idées. Je suis consciente que c'est le cas de la plupart des albums enfants mais là j'ai trouvé ça bien vu et équilibré.
Bref j'ai apprécié le travail de qualité des autrices, illustratrices et de la maison d'édition de cet album. Je pense le lire avec les enfants avec lesquels je bosse, cela nous promet des moments riches en échanges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AliceW
  15 juillet 2019
Un album où l'humeur ronchonne est personnifiée, donnant des scènes épiques où l'on croirait rassemblés toute une flopée de Jean-Pierre Bacri (ou d'enfants ce qui est d'ailleurs plus probable, et plus dans le thème). Bref, les Grrr ne sont jamais contents, ils grognent contre la météo, contre ce qu'il y a dans leur assiette, quand ils s'ennuient, quand les autres sont de trop ou pas comme il faut, bref, quand on cherche, il y a toujours matière à râler, n'est-ce pas.
Jusqu'au jour où des pois rouges investissent le paysage, attirant le regard des Grrr, puis leur attention, puis leur humeur. Les pois se multiplient, donnant l'envie aux Grrr de donner encore davantage de fantaisie au décor avec d'autres couleurs et d'autres formes et même de drôles de mots, à la manière d'un dessin d'enfant, qui ajoute encore et encore, remplit et chasse le vide sur sa feuille, ou ailleurs !
La mode est aux livres sur les émotions, pour les comprendre, les transmettre, les dire, les apaiser. Toutes les formules sont de mise, la pédagogie, la bienveillance, tout ça tout ça. Ici on est bien dans le thème, mais sur une histoire qui se suffit à elle-même, avec rebondissements, humour et malice et sans morale ni flonflons. Les émotions – ennui, agacement, impatience, mauvaise foi, étonnement, joie, entrain, fair play, etc – sont bien représentées, sans en faire des caisses, avec une chute aux petits oignons qui célèbre l'imaginaire débordant des enfants et la magie des crayons, qui me rappelle, dans l'esprit, le très chouette album J'hésite, de Jérémie Decalf.
La carte de l'humour est totale, avec un dessin très lié au texte qui renforce le côté gag, et ces bestioles aux allures dragonnes qui commentent tout ce qu'elles observent ou qui les entoure. Des Grrr colorés qui ont de la ressource et de l'humour aussi, finalement, suffisait de se détendre un peu.
C'est sympa, efficace et à partager dès 4 ans.
Lien : http://casentlebook.fr/les-g..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cyril_lect
  19 novembre 2019
Une histoire amusante porteuse de la joie de l'enfance face à la capacité de ronchonner des grands (parents sentez-vous visés !;). Il est intéressant de voir progressivement le voile se lever sur qui sont les grr. le dessin est simple, peut-être trop ?
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Ricochet   19 mars 2019
L’histoire est amusante, une découverte des sentiments allant de l’ennui à l’étonnement. La chute est encore plus drôle, quand on comprend que les Grrr sont donc sortis de l’imagination d’un petit garçon ! Texte simple et illustrations enfantines (évidemment) qui privilégient les expressions : un album sympathique qui donne le sourire.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
letilleulletilleul   10 décembre 2018
Les Grrr font comme ça et pas autrement, tu les connais pas ?
On leur consacre chaque année une journée, une journée où tout le monde peint et dessine ensemble sur les murs.
Et surtout, surtout, où il est interdit de râler !
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : émotionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sur les chemins de Saint-Jacques

On commence doucement pour éviter les claquages avant d'arriver à Saint-Jacques...

de Composté
de Compostele
dé Composé
de Compostelle

14 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : pélerinages , marche , CoquillagesCréer un quiz sur ce livre