AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203012560
Éditeur : Casterman (08/09/2010)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Ce premier livre longuement rêvé et désiré est la concrétisation de multiples essais, de multiples couches inlassablement recommencées. Cela rend sans doute Acqua alta si particulier. Depuis le début, je suis un témoin privilégié de cette recherche. J'ai vu Daria Schmitt explorer son histoire au fil des mois. J'ai vu ce monde présent en elle depuis si longtemps trouver lentement sa forme définiti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
svecs
  27 mars 2015
Parfois, à la lecture d'un livre, on ressent les contours d'un immense gâchis. C'est un peu l'impression que j'ai eue en lisant Acqua Alta. Les 2 tomes sont parus simultanément et réunis en un coffret. Etrange choix marketing pour un premier album, d'une inconnue, même si elle est adoubée par rien moins que François Schuiten, qui signe la postface.
Dès les premières pages, la filiation est évidente, mais elle paraît aussi bien lourde à porter pour Daria Schmitt. Non pas que le travail de Daria Schmitt soit mauvais, mais tout dans la manière dont est vendu ce livre laisse présager un résultat qui rivaliserait avec le Maître Schuiten. Hélas, on reste loin du compte.
Avec Schuiten, Daria Schmitt partage une esthétique qui mélange Art Nouveau et grandiloquence post-soviétique. Je décèle aussi des influences de Raoul Servais ou d'Enki Bilal, mais surtout une vraie personnalité qui ne demande qu'à exploser, et c'est là qu'un bien mauvais service lui a été rendu par l'éditeur. J'ignore ce qui a pu se passer dans les coulisses de la création de cet album, mais en tant que lecteur, je découvre un univers riche mais brouillon. Les idées sont nombreuses. Trop, peut-être. le scénario se perd dans un manque de lisibilité, des chutes de rythme, des longueurs et un hermétisme qui achève de rendre la lecture frustrante. La césure en deux tomes paraît d'autant plus artificielle que ceux-ci paraissent simultanément, et que nous n'avions pas d'autre choix que d'acheter l'ensemble, de toute façon.
Je me dis qu'il aurait fallu effectuer des changements importants dans cette histoire. Il fallait soit lui laisser plus de temps pour se développer, soit, plus vraisemblablement, opérer des coupes sévères pour ramener cette intrigue sur un seul volume, et clarifier le propos. Cela n'a pas été fait et le résultat est un premier double album bancal. Je présume que la vente forcée des deux tomes a déjà dû refroidir pas mal d'acheteurs potentiels. Et ceux qui ont fait l'effort de donner sa chance à cette nouvelle venue ont en leurs mains un ouvrage ambitieux mais bien mal né. Daria Schmitt méritait une meilleure entrée en matière et je ne peux que lui souhaiter un deuxième essai plus concluant.
Je vais quand même toucher un mot de l'intrigue. La cité lacustre d'Ultréquinoxe vit isolée du reste du monde toute l'année, sauf durant 7 jours. Durant cette période, elle ouvre ses portes pour un carnaval grandiose et magique. de nombreux visiteurs s'y pressent, empruntant le train Chimère-Express, seul moyen de transport qui relie la Cité au continent, au moyen d'un pont immense. Mais en plus de l'ivresse de la fête, ce qui motive les visiteurs, c'est la possibilité d'être choisi pour devenir citoyen permanent de la Cité. La popularité exceptionnelle d'Ultréquinoxe inquiète la Commission, qui dirige le Continent et qui a attribué certains privilèges à la cité lacustre. le Maire de la Cité, conscient du danger, fonde de grands espoirs dans le contenu d'une boîte que doit lui ramener deux appariteurs. Cette boîte étrange, qui s'illumine parfois sans raison et qui change de taille à volonté, excite bien des convoitises et les deux appariteurs qui en ont la charge, Luc et Matthieu, tentent tant bien que mal, de mener à bien leur mission...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
FaBmNrD
  30 avril 2011
Acqua Alta, c'est un dyptique magnifique, dans la veine des Cités Obscures de Schuiten et Peeters, qui joue sur les échos entre architecture et bandes dessinées.
Une première oeuvre qui signe un coup de génie au niveau de la maîtrise des espaces, de la géométrie et des fondus.
L'histoire en elle-même (un carnaval annuel exceptionnel dans la ville d'Ultréquinoxe, lieu de réalisation de tous les espoirs du monde réel) n'est qu'un prétexte à une pérégrination dans la ville, un jeu sur le vrai/faux, sur le paraître et le réel.
Une magnifique réalisation qu'on ne peut qu'admirer sur le plan technique !
Commenter  J’apprécie          20
Yaneck
  13 juin 2013
EXTRAIT "
Etonnant album que l'on m'a prêté, et dans lequel je suis immédiatement rentré. L'auteur ne s'embarrasse pas à essayer de définir un cadre au monde qui entoure Ultréquinoxe. Ce serait du temps perdu, et cela s'avèrerait inutile. Elle parle de la Commission, des attentes des gens du continent, et puis c'est tout. le reste du décor, c'est la ville. A la manière des Cités Obscures, la ville est un personnage propre. Daria Schmitt y développe des institutions, des rapports humains..."
Lien : http://www.chroniquesdelinvi..
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : villesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3418 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre