AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782715215627
384 pages
Éditeur : Mercure de France (06/12/1988)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les présentes pages de journal offrent une anthologie aussi représentative que possible (du journal complet de Georges Séféris). Ces pages s'attachent moins à consigner des anecdotes qu'à suivre, au fil des "Jours" (titre grec de ces cahiers), la lutte avec les mots et les mythes d'un homme conscient de sa vocation, de ses exigences et des moyens nécessaires à sa réalisation. Cette saisie du travail poétique à sa racine même se double d'une incessante méditation sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  05 décembre 2015
Le journal d'un poète comme Seferis dépasse nécessairement la vie individuelle pour se confondre avec le destin de la nation et du peuple grecs. C'est ainsi que l'a voulu l'auteur, en partie par choix, en partie par acceptation tragique de ce destin qu'il partagea avec les Grecs, du temps de sa jeunesse (il fut victime avec sa famille de l'expulsion brutale d'Asie Mineure par les Turcs) jusqu'à sa mort sous le régime dictatorial des Colonels. Denis Kohler, qui est le traducteur et le préfacier de ce recueil, en a assuré aussi l'organisation, et très significativement, les grandes scansions de l'histoire grecque du XX°s sont mises en correspondance avec les grands recueils du poète, ce qui souligne encore ce rôle de poète national. Il n'était pas seulement poète, mais aussi diplomate et membre occasionnel du gouvernement, ce qui fait de lui le collègue des Claudel, Saint-John Perse et autres grands esprits qui jouèrent leur rôle dans les convulsions de notre histoire.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   24 juin 2016
Constantinople : d'une part, une cité recrue d'années, de l'autre d'incroyables accès d'un chauvinisme exacerbé. L'avenir est évident.

(dimanche 13 août 1950)
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Georges Séféris (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Séféris
La maison près de la mer, Georges Séféris lu par Nathalie Nerval et Jean-Claude Michel
autres livres classés : journalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
809 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre