AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782075172165
384 pages
Gallimard Jeunesse (02/03/2023)
4.57/5   165 notes
Résumé :
Roumanie, 1989. Les régimes communistes s'effondrent à travers l'Europe. Cristian Florescu, dix-sept ans, rêve de devenir écrivain, mais les Roumains ne sont pas libres de rêver ; ils sont liés par des règles et par la force.

Au milieu de la dictature tyrannique de Nicolae Ceaușescu dans un pays gouverné par l'isolement et la peur, Cristian est soumis au chantage de la police secrète pour devenir un informateur. Il ne lui reste que deux choix : t... >Voir plus
Que lire après Si je dois te trahirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
4,57

sur 165 notes
5
48 avis
4
14 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Critique élogieuse à chaud pour ce roman commencé par les explications de la fin, mais que j'ai ensuite dévoré.

Un livre jeunesse que je qualifierais d'extraordinairement bien documenté et que je conseille à tout lecteur intéressé par la vie quotidienne sous le communisme et par les événements de décembre 1989 en Roumanie.

Sans voix devant le tour de force de l'autrice. Dans un style simple et très fluide, sur la seule base d'une conséquente bibliographie elle restitue avec justesse admirable toute une époque et ses affres. J'attendais ce travail synthétique de vulgarisation de l'un ou l'autre écrivain roumain de talent mais, hélas, c'est une Américaine (sans lien particulier avec la Roumanie) qui m'a ébahie.
Un travail rigoureux et méthodique. Une réussite littéraire qui mérite tous les superlatifs.

De l'émotion, de l'action, de belles idées universelles à inculquer à la jeunesse, tout y est, y compris des photos hautement symboliques.
Commenter  J’apprécie          754
Glaçant ! Et d'autant plus glaçant que c'est une histoire vraie, racontée de main de maitre par la spécialiste des romans historiques pour adolescents/jeunes adultes, Ruta Sepetys.

Par l'intermédiaire d'un narrateur de 17 ans, elle nous fait part des dernières semaines de la dictature de Ceaucescu en Roumanie. Draculescu, comme le surnommait son peuple … en cachette, est mort fusillé en compagnie de sa femme, fin décembre 1989.
Cela a mis fin à une époque horrible qui a duré plusieurs décennies, où les Roumains n'avaient quasi rien à manger (pas de friandises, pas de fruits, pas de viande, à part les pattes de poulet ou de porc), mouraient de froid en hiver dans des appartements exigus et glacials où des familles entières s'entassaient, et surtout, surtout, n'avaient pas le droit de dire ce qu'ils pensaient. Même dans les familles, la méfiance était de mise ! On soupçonnait son meilleur ami, sa copine d'être des informateurs à la solde de la Securitate.

Bref, l'enfer sur Terre. Littéralement. Et le jeune Cristian n'en peut plus. Nous verrons donc comment il va faire pour sortir de cet engrenage diabolique, enferré dans les mensonges, les trahisons, les peines profondes, et ce profond désir de liberté, qui sera transcendé avec la Révolution.

Avec un vocabulaire précis, des phrases incisives qui vont droit au but, Ruta Sepetys nous révèle la vérité dans toute son horreur, après un travail documentaire inouï et allant interroger de multiples témoins.
Ce livre est une référence pour les faits qui se sont déroulés mais aussi pour la psychologie des Roumains et l'ambiance (morose, grise, désespérante, puis exaltante) de cette époque.

L'auteure, une fois de plus, n'a pas trahi la confiance que j'ai en elle !
Commenter  J’apprécie          356
Pour les moins de 20 ans, Ceaucescu est un nom qui ne signifie pas grand-chose. Mais pour ceux qui avaient la vingtaine en 1989, c'est le nom d'un tyran qu'on croyait indéboulonnable et qui est mort quasiment en direct à la télé après un « procès » expédié. Cet excellent roman jeunesse se déroule en novembre 1989, au moment où le Mur de Berlin s'effondre. Mais cette nouvelle parvient à peine en Roumanie tant la dictature y est implacable. Et les roumains ont d'autres chats à fouetter : ils ont faim, ils ont froid et ils ont peur. La Securitate est partout et le moindre mot peut vous amener des ennuis. C'est ce qui arrive à Cristian, lycéen de 16 ans, qui devient informateur contre son gré. On lui demande de sympathiser avec un adolescent américain et de rendre compte de tous les propos, de tous les gestes de ce garçon et de sa famille. Cristian obéit mais tourmenté par sa conscience, il cherche à contourner cette « mission », se mettant en danger par la même occasion.

Qu'importe, le vent de la liberté vient souffler en Roumanie et Cristian est prêt à agir pour faire tomber le Conducator (=Ceaucescu). Ce roman est destiné à la jeunesse mais je crois que tout le monde devrait le lire. L'auteure rend compte de la vie quotidienne des roumains faite de coupures d'électricité, d'absence de chauffage, d'heures interminables d'attente devant des magasins vides, de la surveillance continue de la redoutable Securitate. C'est elle d'ailleurs qui a combattu férocement contre l'armée qui s'était rallié au peuple et contre les insurgés, n'hésitant pas à arrêter et tuer tous ceux qu'elle trouvait dans les rues. Certains passages sont violents mais ils sont le reflet des événements de noël 1989. A lire !
Commenter  J’apprécie          272
La dictature de Ceausescu racontée par la voix d'un adolescent roumain avec le talent d'écriture de Ruta Sepetys. C'est un roman bouleversant et émouvant, rempli de personnages attachants.

Un livre que j'aurais pu lire d'une traite tellement il est facile à lire, intéressant et bien écrit. Et pourtant j'ai choisi de m'attarder et profiter de ma lecture car beaucoup de souvenirs ont remonté dans ma mémoire.
Je précise que je ne suis pas originaire de Roumanie, mais d'un autre pays européen dont la chute du communisme eut lieu en 1991.

Si je dois te trahir est une oeuvre de fiction, mais les faits historiques sont vrais.

Il faut dire que le communisme fonctionne de la même manière partout. J'étais enfant mais je me rappelle de la pauvreté, des files qu'il fallait faire pour acheter un peu de nourriture qui parfois était périmée, je me souviens de la seule chaine de télévision qui transmettait des slogans communistes, du froid qui nous glaçait pendant les cours, des parents qui n'osaient pas parler mal du régime, par peur d'être emprisonnés .. Tout cela je l'ai trouvée dans ce livre qui ne te lâche pas du début à la fin.

Un livre adapté à la jeunesse, mais qui peut être lu par tout le monde...

'Quand la justice ne parvient pas à être une forme de mémoire,
la mémoire peut être une forme de justice'.
Ana Blandiana

Commenter  J’apprécie          160
Je me souviens de l'arrestation de Ceausescu et de sa femme, puis du "procès " express, et de ces images prises dans les orphelinats, autant que je me souviens de la chute du mur. J'avais 11 ans. Mais grâce à ce roman, je redécouvre, voire découvre tout ce qu'il y avait derrière... A lire à tous les âges, comme un témoignage et un hommage, même si c'est un roman et qu'il est estampillé litterature jeunesse. Je n'ai pas pu le lâcher avant la fin.
Commenter  J’apprécie          180


critiques presse (2)
CNLJ
04 juillet 2023
Une œuvre romanesque et historique de premier ordre dont on ne ressort pas, à l'instar des personnages, totalement indemne !
Lire la critique sur le site : CNLJ
Ricochet
16 juin 2023
Une fiction historique poignante qui relate avec force et détails la vie quotidienne des Roumains au temps de la dictature. Cigarettes en échange de médicaments, files d'attente interminables, chantage, torture, dépression : Ruta Sepetys décrit l'horreur d'une vie quotidienne marquée par la peur.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
Parfois, on s'imagine qu'on sait. On est persuadé qu'on sait. Mais on ne sait rien. Les années passent et, finalement, c'est le temps qui révèle la vérité. Ce douloureux changement de point de vue, n'est-ce pas ce qu'on appelle un « rite de passage »?
Commenter  J’apprécie          30
"Volontariat obligatoire" Un oxymore. Cet comme ça que ça s'appelait. Comment du volontariat pourait il être obligatoire ?
Commenter  J’apprécie          50
Un mensonge est comme une boule de neige qui roule, devient de plus en plus grosse, de plus en plus lourde, et finalement presque impossible à soulever.
Commenter  J’apprécie          30
En nous faisant croire que nous n'avons aucun pouvoir, ils nous empêchent de l'utiliser, disait-il. Mais les mots, les belles phrases en ont un, Cristian. Explore ce pouvoir dans ton esprit.
Commenter  J’apprécie          20
Quelle idée absurde. S'agissait-ill d'une ignorance prodigieuse, ou d'un courage prodigieux ? Avec le recul, je dirais... un peu des deux. Le prodigieux courage d'un ignorant.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Ruta Sepetys (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ruta Sepetys
Dans cette dernière vidéo consacrée aux sélections de fin d'année 2020, les libraires de Point Virgule partagent leurs coups de cœur concernant la littérature à destination des adolescents. Rassurez-vous, il n'y pas d'âge limite après lequel il serait interdit de piocher dans ces recommandations...
Adèle - #Bleue, Florence Hinckel, Pocket Jeunesse, 7,60€ - L'Année de Grâce, Kim Liggett, Casterman, 19,90€ - Collectif Black bone, Tome 1 - Coltan Song, Maylis Jean-Préau, Manu Causse, Marie Mazas, Emmanuelle Urien, Nathan, 14,95€ - Akata witch, Nnedi Okorafor, L'école des loisirs, 18€ - Les Chroniques de l'érable et du cerisier, Camille Monceaux, Gallimard Jeunesse, 20,50€
Alexia - Ma Story, Julien Dufresne-Lamy, Magnard Jeunesse, collection Presto, 5,90€ - Espérance résistance, Juliette Keating, Magnard Jeunesse, collection Presto, 5,90€ - Hôtel Castellana, Ruta Sepetys, Gallimard Jeunesse, 19€ - Des œillets pour Antigone, Charlotte Bousquet, Scrineo, 17,90€ - Des yeux de loup, Alice Parriat, L'école des loisirs, 14€ - À quoi rêvent les étoiles, Manon Fargetton, Gallimard Jeunesse, 17€ - #Murder, Gretchen McNeil, Milan, 16,90€
Musique du générique d'intro par Timo Vollbrecht.
+ Lire la suite
autres livres classés : roumanieVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (405) Voir plus



Quiz Voir plus

Big Easy

Qui est l'auteur de ce livre ?

Stephenie Meyer
Ruta Sepetys
John Green
Veronica Roth

20 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Big Easy de Ruta SepetysCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..