AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782809427271
216 pages
Panini France (14/11/2012)
3.99/5   46 notes
Résumé :
La maison de Dorothée à été transportée par une tornade dans le pays des Munchkins... et seul le magicien d'Oz ramener la fillette au Kansas ! En compagnie de l’Épouvantail, du Bûcheron en Fer-Blanc et du Lion Poltron, Dorothée entame un voyage de retour semé d'aventures magiques...

Eric Shanower et Skottie Young signent ici l'adaptation en bande dessinée du célèbre roman pour enfants de L. Frank Baum. Un classique intemporel pour les lecteurs de tout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 46 notes
5
7 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
0 avis

marina53
  14 février 2014
Dorothée vit dans les grandes plaines du Kansas avec son oncle Henri et sa tante Em. Une violente tornade approche, son tonton lui ordonne d'aller se mettre à l'abri immédiatement mais la maison est emportée. Malgré la violence, elle parvient tout de même à s'endormir, son chien, Toto, dans les bras. Lorsqu'elle se réveille, le calme est revenu. Elle sort pour se rendre compte des dégâts et ne reconnaît plus les alentours. de plus, Henri et Em ne sont plus là. Elle se rapproche d'un petit groupe de personnes qui la félicitent dès qu'elles la voient. En effet, ils lui apprennent qu'elle vient de tuer la vilaine sorcière de l'est, écrasée par sa maison. Elle tenait sous son joug les Munchkins et ces derniers lui sont reconnaissants. La sorcière du nord, une de leurs amis, explique alors à la petite fille qu'elle et la sorcière du sud sont gentilles mais que celles de l'ouest et de l'est sont méchantes. Même si elle est intriguée et ne semble pas trop comprendre tout ça, Dorothée lui fait savoir qu'elle veut retourner au Kansas. Pour cela, elle devra rejoindre la Cité d'Emeraude gouvernée par le magicien d'Oz qui lui seul pourra l'aider à rentrer chez elle. Munie des souliers d'argent de la vilaine sorcière qui détiennent des pouvoirs, elle se met en marche et emprunte la route de briques jaunes. En chemin, elle croise un épouvantail vivant qu'elle décroche de son piquet. Il se lamente de n'avoir que de la paille dans la tête et voudrait une cervelle. Convaincue des pouvoirs d'Oz, la jeune fille lui propose alors de l'accompagner afin que le magicien le lui en donne une. Puis, ils rencontrent un bûcheron en fer-blanc qui leur demande de l'induire d'huile car il est bloqué depuis 1 an dans la même position. Lui aussi aurait bien quelque chose à demander à Oz. Dépourvu de coeur, il en voudrait un neuf pour pouvoir aimer à nouveau. C'est ainsi qu'il les rejoint dans leur escapade. Chemin faisant, ils croisent un lion. Celui-ci étant poltron et voulant assumer son rôle de roi des animaux, il voudrait du courage. Oz peut lui en donner, ils en sont tous convaincus. Ainsi, il continue la route avec eux. Jusqu'à la Cité d'Emeraude, bon nombre de péripéties vont leur tomber dessus et ce voyage promet de belles aventures magiques...
Même si le roman de Franck L.Baum a déjà été adapté plusieurs fois, cet album vraiment fidèle est une pure bouffée d'oxygène. L'on prend un plaisir certain à retrouver ces acolytes dans ce monde magique et l'on savoure ce voyage vers l'inconnu avec ravissement. Chaque personnage est réellement attachant et attendrissant. Les personnages secondaires, que ce soient les souris ou les singes volants, ont également une grande part dans cette réussite. Les dialogues sont savoureux malgré leur simplicité (il ne faut pas oublier que ce conte était destiné aux enfants) et le scénario toujours aussi plaisant. Ce qui fait avant tout la force de cet album, ce sont le dessin et les couleurs. Issu des comics, Skottie Young s'est merveilleusement bien adapté à ce monde féerique et son travail sied parfaitement à cette histoire. Accrocheur, tendre, tout en légèreté et avec une précision incroyable, le dessin soigné apporte une dernière touche de magie à ce conte.
Le magicien d'Oz a plus d'un tour dans son sac!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Neneve
  14 mars 2021
Autant le dire d'avance, j'ai un apriori très positif... le Magicien d'Oz a baigné mon enfance... Combien de fois j'ai pu voir le film ? Je ne le calcule même pas... Quand j'ai vu cette adaptation de l'oeuvre de Baum, j'ai sauté dessus... Et j'ai franchement passé un excellent moment de lecture... Autant d'affect pour Dorothy et Toto... mais aussi pour les personnages secondaire... J'adore le Robot !!! Les planches sont magnifiquement illustrées... La colorimétrie est juste splendide et rend justice à la version originale. Une très bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          100
Djolyen
  10 juillet 2020
Tout le monde connaît le Magicien d'Oz. Ou du moins, tout le monde connaît son adaptation ciné, le tout premier film en couleur de l'histoire avec Judy Garland en Dorothy pour chanter « Somewhere over the Rainbow ». Bon.
Pour ma part, le souvenir d'Oz remonte surtout au prêt d'un bouquin par un copain d'école quand j'étais gosse. Je ne sais plus la version. Je ne sais plus si c'était une BD ou une version « light » illustrée. Mais je me souviens que l'histoire m'avait tellement marqué que j'aurais bien oublié de rendre le livre à son propriétaire. Je ne l'ai pas fait et la seule honte qui est attachée à Oz aujourd'hui pour mon moi adulte, c'est la régression terrible dans laquelle je plonge dès que je pense au bûcheron de fer blanc, au lion et à l'épouvantail.
Quand je suis tombé par hasard sur cette adaptation comic dans une énorme librairie de seconde main, j'ai donc foncé. J'ai chopé les 3 premiers tomes signés Shanower et Young d'un coup. À la sortie de la lecture du premier, je suis plutôt positif. le scénar est sans surprise et c'est plutôt bien. Il est scandé comme une chanson par les refrains des personnages (la quête d'un coeur, d'un cerveau, du courage et du Kansas, vous vous souvenez?) et cette petite mélodie plaira sans aucun doute aux enfants. On sent là derrière le roman de L. Frank Baum et son texte suranné.
Mais le dessin surtout me séduit, parce qu'il est ultramoderne (et lorgne un peu vers les croquis de Tim Burton je trouve), tout anguleux et magnifiquement colorisé. Les premières pages, dans le gris qui précède la tornade, m'ont bluffé. S'il évite les têtes tranchées et le sang qui gicle de la hache du bûcheron, certains monstres et sorcières, voire les paysans d'un Kansas white trash, effrayeront les plus petits. On est vraiment ici dans un conte assez sombre dans sa mise en dessin, où certaines trognes ont quelque chose des supervilains de Batman. Ça aussi c'est séduisant et en léger décalage avec l'esprit vintage du texte. Mais mieux vaut rester prudent si vous comptez le lire à vos enfants avant qu'ils grimpent chez Morphée: dans ce comic, la frontière entre rêve et cauchemar est fine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PinkCatReading
  03 novembre 2016
Vous connaissez sans doute l'histoire de Dorothée et de son chien Toto dont la maison est arrachée au Kansas par une tornade. Ils atterrissent au pays des Munchkins pile sur la tête de la vilaine sorcière de l'Est. C'est bien sur le classique "Magicien d'Oz" de L. Frank Baum qui est ici adapté par Eric Shanower pour le scénario, Skottie Young pour les dessins et Jean-François Beaulieu pour une magnifique coloration.
Cet album assez gros reprend fidèlement le premier tome des romans de Baum se déroulant au pays d'Oz. J'en ai un bon souvenir, découvert avec le film de 1930 et Judy Garland en Dorothée.
Je ne me souvenais pas de la portée presque philosophique des souhaits de l'homme de fer blanc, du lion et de l'épouvantail (un coeur, du courage, un cerveau) qui font pourtant preuve de leur soit-disant lacunes tout au long de l'histoire! Je ne me souvenais pas non plus de la richesse de l'univers créé par Baum avec tous ces peuples différents. Il faut vraiment que je lise au moins le premier volume (il y en a eu 14 écrits par Baum)!
L'histoire est donc bien adaptée et servie par des illustrations magnifiques. Skottie Young devient l'un de mes dessinateurs préférés! Quant à la couleur, elle est aussi cohérente avec tout le reste. J'ai beaucoup apprécié l'utilisation de différents verts lorsque les personnages sont dans la cité, on a vraiment l'impression d'être ébloui par l'émeraude.
Une adaptation où tout est en symbiose, vraiment agréable pour (re)découvrir le magicien d'Oz. Cinq autres volumes sont parus, suivants les romans dans l'ordre, je vais essayer de me les procurer au plus vite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik_
  03 juin 2021
Je n'ai pas du tout été convaincu par cette adaptation du magicien d'Oz même si elle reste fidèle à l'oeuvre originelle où l'on va suivre Dorothée dans ce monde un peu enchanteur.
Le ton est vraiment naïf et parfois assez candide. On s'ennuie assez vite par manque de rythme. Je pense qu'un lectorat plus jeune pourra sans doute mieux apprécier que moi.
On pourra me rétorquer qu'il y a plusieurs niveaux de lecture mais j'avoue ne pas l'avoir senti ainsi. La mise en scène manque cruellement d'un certain savoir-faire.
Le travail au niveau graphique est tout de même d'une grande qualité avec une belle mise en couleur, il faut également savoir le reconnaître.
Bref, je n'ai pas trop accroché.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (3)
BullesEtOnomatopees   04 janvier 2013
Ce Magicien d'Oz version comic est une claque graphique à ne pas manquer ! Tout public, les plus jeunes découvrirons un classique de la littérature américaine tandis que les plus grands pourront sans scrupule retomber en enfance, le temps de quelques pages.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BoDoi   04 décembre 2012
Une très belle façon de redécouvrir ce richissime univers.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   19 novembre 2012
Le principal intérêt de cet album reste le graphisme qui redynamise complètement cet univers, cette histoire, lui rajoutant une sorte de folie bon enfant très fraîche et vivifiante.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   27 janvier 2019
À présent, l’Épouvantail gouvernait la Cité d’Émeraude, et bien qu'il ne soit pas magicien, les gens étaient fiers de lui.

- Parce que, disaient-ils, aucune autre cité au monde n'est gouvernée par un bonhomme de paille.

Et, de leur point de vue, ils avaient entièrement raison.
Commenter  J’apprécie          10
KrystovKrystov   17 février 2013
- Where is Kansas ?
- I don't know. But it's my home and I'm sure it's somewhere
Commenter  J’apprécie          53
CielvariableCielvariable   27 janvier 2019
Je n'ai pas grand chose à raconter, car je n'ai été fabriqué qu'avant-hier.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   03 juin 2021
Toto, j'ai comme l'impression que nous ne sommes plus au Kansas !
Commenter  J’apprécie          10

Video de Eric Shanower (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Shanower
Vidéo de Eric Shanower
autres livres classés : magicien d'ozVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1251 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre