AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021336344
Éditeur : Seuil (02/02/2017)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
" Ce livre, nous le portons en nous depuis toujours. Chaque injustice que nous avons observée ou subie depuis notre naissance est venue inconsciemment noircir une de ses lignes. Il émerge à une époque où un terrible fléau intégriste se déploie. Chaque bulletin d'informations nous donne une nouvelle raison de sortir de notre silence. Chaque jour, de nouvelles paroles et mesures contre les femmes sont prononcées au Vatican, à La Mecque, à Jérusalem, et dans des synago... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Prudence
  03 juillet 2018
J'ai été très étonnée par ce livre qui décrit vraiment l'anatomie de l'oppression: organe par organe l'oppression des femmes par les religions y est décrite, analysée, décortiquée et commentée. La tête, les cheveux, la bouche, les seins, le coeur, le ventre, les mains, le sexe, les pieds... jusqu'à la base nous descendons sur les corps des femmes enchaînés par les religions et le patriarcat.
J'ai enfin compris les actions des femen. On m'avait dit que ces poitrines dénudées permettaient d'obtenir des couvertures médiatiques mais cette explication me laissait dubitative. En réalité, il s'agit d'une reprise de contrôle et de pouvoir sur son propre corps. Les seins, ne sont plus sexuels pour le plaisir des hommes hétéro, ils sont supports de revendications, d'expression, désexualisés, ils sont réappropriation de son propre corps.
"Les seins, symboles par excellence de l'objectification du corps des femmes, sont devenus nos étendards d'affranchies. En les reprenant des mains du pouvoir masculin et en les libérant des voiles de pudeur qu'on leur impose, nous proposons une nouvelle définition de l'identité féminine. Nous renversions la vapeur pour êtres seules décisionnaires de l'instrumentalisation de notre poitrine. Elle est à présent militante, elle sert nos voix, non plus leurs intérêts."
"Les symboles de liberté féminine que représentent nos poitrines militantes sont un danger pour l'ordre établi de la domination masculine. Nous avons en notre possession des armes révolutionnaires: nos corps libérés."
Il m'a permis de mettre des mots sur un malaise que je ressentais vis-à-vis de certains discours, d'avoir une vue plus globale de ce que je pressentais.
"Le conflit entre le féminisme et les religions est presque naturel, ils sont antinomiques. le féminisme plaide pour les droits des femmes sur leur propre corps, la religion pour les droits des hommes ou de la société sur le corps des femmes. le féminisme se bat pour que les femmes se fassent entendre, la religion pour qu'elles restent silencieuses."
Le message transmis par ce livre est fort, puissant, libéré, et sa conclusion ne peut pas être plus belle et plus porteuse d'mpouvoirement:
"Clamez haut et fort que vous n'êtes pas ce qu'ils disent et sachez qui vous êtes. Car la plus belle chose en laquelle croire, c'est en vous-mêmes."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
PrudencePrudence   03 juillet 2018
En Arabie saoudite, les femmes ne sont autorisées à voyager seules que depuis 2015. Une année de progrès en apparence pour les Saoudiennes puisqu'elles ont obtenu cette même année le droit de vote aux élections locales (rappelons qu'il n'y a aujourd'hui plus qu'un seul État où les femmes n'ont pas le droit de vote... le Vatican!). Ces progrès ne sont que des artefacts d'égalité qui redorent l'image du royaume à l'étranger et favorisent les relations internationales, mais qui ne sont pas pour autant significatives d'une réelle volonté de changement, puisque, dans la pratique, les femmes continuent de rencontrer mille obstacles à leur indépendance. Elles ne sont toujours pas autorisées par exemple à conduire une voiture. Aucune loi ne le leur interdit formellement, mais l'administration saoudienne ne distribue simplement pas de permis aux femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PrudencePrudence   03 juillet 2018
L'idée que le plaisir sexuel pour l'homme est un dû et que son désir doit impérativement être satisfait est une création de la culture patriarcale. Selon une enquête menée en France en 2006, 73% des femmes et 59% des hommes estiment que "par nature, les hommes ont plus de besoins sexuels que les femmes". De nombreuses études, comme celle du département de psychologie de l'Université de Georgie en 1999, ont pourtant démontré que le désir et les pulsions sexuelles sont équivalentes chez l'homme et chez la femme. La nature, dans sa grande mansuétude, nous a dotées de libido égales et d'un plaisir mutuel dans l'acte de fécondation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PrudencePrudence   03 juillet 2018
Clamez haut et fort que vous n'êtes pas ce qu'ils disent et sachez qui vous êtes. Car la plus belle chose en laquelle croire, c'est en vous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          60
PrudencePrudence   03 juillet 2018
Les seins, symboles par excellence de l'objectification du corps des femmes, sont devenus nos étendards d'affranchies. En les reprenant des mains du pouvoir masculin et en les libérant des voiles de pudeur qu'on leur impose, nous proposons une nouvelle définition de l'identité féminine. Nous renversions la vapeur pour êtres seules décisionnaires de l'instrumentalisation de notre poitrine. Elle est à présent militante, elle sert nos voix, non plus leurs intérêts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PrudencePrudence   03 juillet 2018
Le marché capitaliste se plie lui-même à ces tabous religieux et, dans les publicités pour les protections hygiéniques, le sang des femmes devient soudainement bleu pour préserver les âmes sensibles de la vue de cette horreur de sang impur. Dans les publicités pour les pansements, le sang des enfants est pourtant bien rouge sur les genoux. Ce n'est pas la vue du sang qui dérange, mais bien la vue du sang qui sort du sexe des femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

11 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre