AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365772692
Éditeur : Urban Comics Editions (25/10/2013)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 20 notes)
Résumé :
L’histoire de l’Amérique est peuplée de sombres histoires; en particulier dans le Grand Ouest, marqué par la disparition du peuple indien. Mais au-delà des livres d’Histoire, connaît-on les vraies raisons de ce génocide ?

(contient American Vampire vol.4 : Death Race #19-27)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lemillefeuilles
  28 juin 2019
Nous commençons l'histoire en 1863, en compagnie de James Book et son frère adoptif, Skinner Sweet, ce qui nous permet de comprendre l'évolution de leur relation.
Et puis, nous remontons à la fin des années 1700 et 1800, où nous allons découvrir les - véritables - origines des vampires... contrairement à ce que tout le monde pensait, Skinner n'est pas le premier. C'est alors l'occasion de découvrir les indien·ne·s à l'époque du far-west. Cette première partie était très intéressante, puisqu'elle raconte, de manière fictive, comment les indien·ne·s ont été décimé·e·s. Cependant, je m'interroge sur un tel choix de la part du scénariste, Scott Snyder : est-ce qu'il y a quelque chose de politique, derrière cette idée de modifier un tel événement, même de manière fictive ?
Concernant la seconde partie, nous allons faire la connaissance d'un jeune adulte dans les années 50 qui se lance dans la chasse aux vampires dans le but d'en tuer un seul, qui n'est d'autre que Skinner Sweet. C'était super intéressant de suivre ce nouveau personnage qui, en plus d'être badass, est plutôt attachant.
Selon moi, ce quatrième volume est nettement au-dessus des précédents, et l'intrigue devient de plus en plus captivante.
Lien : https://anais-lemillefeuille..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
yvantilleuil
  01 janvier 2014
Le quatrième tome de cette excellente saga co-imaginée par Stephen King reprend les épisodes US #19 à #27. le célèbre romancier, qui s'occupait encore des origines de Skinner Sweet lors des débuts, a progressivement laissé les commandes de cette série à Scott Snyder. Partant de l'idée qu'en changeant d'environnement, les vampires seraient capables d'évoluer, Stephen King et Scott Snyder sont parvenus à tourner le dos aux spécimens issus de la vieille Europe et aux suceurs de sang charmeurs de midinettes. En renouant avec des créatures plus terrifiantes et plus sanguinaires, les auteurs invitent à suivre l'itinéraire d'une nouvelle espèce aux crocs plus longs et ne craignant pas le soleil, tout en parcourant différentes périodes de l'histoire des États-Unis.
Après un passage en 1880, à l'époque de la conquête de l'Ouest, une suite qui se déroulait dans le Las Vegas des années 1930 et une troisième salve qui se situait en pleine guerre du Pacifique, ce tome se déroule dans l'Amérique rockabilly des 50′s.
Mais avant cela, Scott Snyder propose de revenir sur le passé de Skinner Sweet. Cette histoire qui débute en 1863 en compagnie de James Book et de son demi-frère adoptif Skinner permet de découvrir comment la relation entre les deux enfants a évolué au fil des ans. Ce récit en trois épisodes, intitulé « The Beast in the cave » et dessiné par Jordi Bernet, s'attarde également sur le passé militaire des deux, au moment l'armée US pourchasse des guerriers apaches au Sud du Nouveau Mexique. Si ce passage permet de découvrir que le manque de scrupules de Skinner remonte à avant sa mort, le graphisme n'atteint pas le niveau de celui de Rafael Albuquerque et le fait d'apprendre que Skinner n'est finalement pas le premier le premier de son espèce a tendance à surprendre…
La deuxième partie invite à suivre la quête vengeresse de Travis Kidd, un jeune chasseur de vampires qui incarne parfaitement les fifties avec sa banane, son blouson en cuir et ses lunettes noires. Si les quatre épisodes de « Course contre la Mort » permettent de renouer avec le graphisme de Rafael Albuquerque, le dessinateur phare de cette saga, ce scénario très rock'n'roll, rythmé par deux grosses cylindrées américaines, se limite cependant à une simple course poursuite.
La dernière saga, « The Nocturnes », invite à suivre les pas de Calvin Poole, un ancien soldat noir, qui oeuvre pour le compte de Hobbes en tant que membre des Vassaux de Vénus. Si les dessins de Roger Cruz et Riccardo Burchielli sont inférieurs à ceux du dessinateur brésilien, cette histoire qui se déroule dans le bled de Midway, Alabama, en compagnie d'une espèce de loups-garous que les Vassaux pensaient éteinte, s'avère par contre meilleure que les deux précédentes… surtout que la fin promet un cinquième tome passionnant.
Si Scott Snyder mêle à nouveau habilement Histoire et fiction au sein d'un récit violent et sanglant, cette revisite du mythe des vampires n'est donc malheureusement plus portée par Skinner Sweet et de Pearl Jones, mais par des personnages beaucoup moins charismatiques. Je ne suis pas non plus fan des changements de dessinateurs, même si la colorisation experte de Dave McCaig parvient à donner une unité graphique solide à l'ensemble.
Bref, le moins bon tome d'une saga incontournable !
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
boubously
  07 novembre 2013
Ce Tome 4 est un peu moins bien que les précédents mais l'ambiance est toujours aussi incroyable. Il se compose en 3 parties
La 1ère raconte une période de la vie de Skeener losqu'il combattait les indiens dans l'armée et qu'il était vivant à la toute fin des années 1800. Pas un grand intérêt dans cette histoire avec des dessins franchement pas terribles.
La 2ème partie beaucoup plus intéressante concerne la vengeance d'un adolescent des années 50, tueur de vampire et travaillant pour les Vassaux de Hobbes qui a perdu ses parents à cause de vampires impitoyables. Nous retrouvons avec plaisir un Skeener en pleine forme et on passe un moment très agréable. Les dessins de Albuquerque sont toujours aussi envoutants et j'aime vraiment de plus en plus son style de graphismes.
Dans la 3ème partie, nous retrouvons Cal, le grand soldat black du 3ème Tome qui est devenu un vampire nouvelle génération comme Pearl et Skeener et un membre important des Vassaux de Vénus. Il va découvrir une nouvelle race de loups-garous qui va lui donner du fil à retordre. La fin quant à elle promet un tome 5 passionant partant sur une histoire différente.
En conclusion, si tout comme moi, vous êtes devenus amateurs de "American Vampire", vous pouvez vous jeter sur ce tome 4 sans aucun problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ClubStephenKing
  05 novembre 2013
AMERICAN VAMPIRE est une des rares BDs que je lis. le fait que Stephen King ait contribué au lancement de cette saga n'est sans doute pas anodin dans le choix de ma lecture, mais je n'ai pas pour autant arrêter de la lire.
Il s'agit certes d'une BD autour des vampires, mais avec une approche nouvelle : un vampire plus puissant et plus dangereux , combiné avec une autre époque, celle du far-west. Ceci fait une combinaison originale, qui plus est, magnifiquement illustrée.
Les trois histoires au sein de AMERICAN VAMPIRE 4 sont différentes du reste de la saga, de par l'aspect plus moderne. (Abstraction des "American Vampire Chronicles"). Mais le rythme et le ton de l'histoire demeure, et les raphismes sont tout simplement toujours aussi époustouflantes et exceptionnelles.
Présentation complète et mon avis sur AMERICAN VAMPIRE 4

Lien : http://club-stephenking.fr/3..
Commenter  J’apprécie          50
EmelinaP
  21 septembre 2015
C'est officiel je suis accro à cette saga. Les évènements de ce tome se déroulent dans les années 50 et nous suivons cette fois un nouveau personnage, Travis qui se lance dans la chasse aux vampires en solo.
Tout en suivant les aventures de Travis, nous avons droit à quelques Flashback à l'époque du grand Ouest Américain. le principe d'intégrer des flashback est décidément une excellente idée puisque cela permet d'en savoir un peu plus sur le passé de Skinner Sweet mais surtout sur sa personnalité. On peut d'ailleurs entrevoir la personnalité du bandit qu'il va devenir à travers celle du jeune homme qu'il était.
La mythologie des vampires est encore une fois parfaitement intégrée dans le réel. American Vampire n'est pas juste une saga de vampires avec du sang et des bagarres. Scott Snyder accorde également une certaine importance à la psychologie de ses personnages. Encore un très bon tome. Vivement la suite !
Lien : http://emlespages.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
ActuaBD   11 décembre 2013
La diversité de ton présente dans l’album : western, road movie et polar horrifique, offre un moment de lecture particulièrement plaisant et divertissant, et ne rend l’attente du prochain livre que plus terrible.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CamdenCamden   29 décembre 2016
Aux yeux du taxinomiste, le monde sera toujours la même sale bête.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Scott Snyder (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Scott Snyder
Vidéo de Scott Snyder
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Batman - Sombre Quiz - 1/2

Qui Incarne le chevalier noir dans Sombre reflet ?

Bruce Wayne
Jim Gordon
Tim Drake
Dick Grayson

8 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Batman : Sombre reflet, tome 1 de Scott SnyderCréer un quiz sur ce livre