AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anouck Boisrobert (Illustrateur)Louis Rigaud (Illustrateur)
EAN : 9782358510141
12 pages
Hélium (30/11/-1)
4.36/5   42 notes
Résumé :
"Au commencement il y a souvent une église et son clocher visible de loin. On s y rend par l'unique route cabossée, on s'y retrouve, et voilàle début d'une communauté (... ) Aujourd'hui il y a de grandes tours majestueuses visibles de loin." Au commencement du livre Popville, pop-up design qui évoque un jeu de cubes, on trouve un tout petit village, socle posé sur la première double page. C est le coeur de la future ville: une église au toit rouge,deux maisons, une ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,36

sur 42 notes
5
10 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

orbe
  27 septembre 2017
Comment se construit une ville ? Tout commence souvent par la construction d'un édifice religieux avant que se placent autour d'autres bâtiments.
Ce magnifique livre pop-up nous permet de voir en accéléré les différentes phases de l'édification d'une cité.
On voit peu à peu disparaître les arbres au profit du béton et de l'envahissement des batiments.
La figuration des engins de chantier sur la maquette permet de réfléchir aux futurs édifices et à leur destination.
Les auteurs dessinent en parallèle les voies de circulation avec les routes et la voie ferrée et ils n'oublient pas les aménagements nécessaires au confort moderne avec les pylônes électriques ou encore le château d'eau.
Joy Sorman nous offre en dernière page un récit en texte de cette aventure. Et les auteurs nous proposent une planche à détacher pour se lancer dans l'expérience du pop-up en mettant en relief un arbre, des voitures et des engins à déplacer sur les pages.
Un beau livre à partager pour mieux comprendre notre environnement !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Colibrille
  30 avril 2015
Le livre animé "Popville" porte bien son nom car il s'agit d'un album pop-up nous montrant l'expansion progressive d'une ville. Dis comme ça, ça ne donne pas vraiment envie. Et pendant la lecture, l'enthousiasme n'est pas franchement là. Aucune histoire n'accompagne les découpages, ce qui fait qu'on a le sentiment que l'auteur se livre à un exercice purement technique. J'ai trouvé que le livre était tristounet (dans ses couleurs, ses formes, son propos) et manquait cruellement de fantaisie. Mais finalement, le thème de l'urbanisation ne s'y prête peut-être pas... Je reconnais que la conception de l'album est ingénieuse mais pas non plus extraordinaire. J'ai lu beaucoup d'autres albums pop-up bien plus abouti sur le plan de la conception mais aussi de la narration.
En revanche, je tiens à dire combien j'ai aimé le texte de Jay Sorman qui conclut l'album. J'ai adoré ses quelques lignes où se mêlent nostalgie, joie et fatalité. Lire quelques pages supplémentaires de son écriture ne m'aurait pas déplu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SheWolf
  03 décembre 2020
C'est un livre et plus qu'un livre. C'est une histoire et mille histoires. C'est un livre pour enfant que les adultes adopteront tant il est esthétique, graphique, original et plein de charme. En quelques pages, dans un style épuré dont la richesse se découvre au fil des pop-up, un hameau devient village, le village devient bourg, lequel devient ville puis métropole, toujours s'agrandissant, toujours se complexifiant, toujours débordant par les marges depuis ce coeur originel où l'histoire commence. Car il y eut un début à ce complexe gigantesque de ponts, d'habitations, d'usines et de maison. Il était une fois, une église au milieu des champs et une route qui y menait. Longtemps, il n'y eut que cela. Des prés, des bois, des champs, des arbres et cette église avec une route y conduisant. A force de s'y rejoindre, ceux qui s'y regroupaient, unirent leur énergie de laquelle naquit, un projet qui prit vie. Ainsi est l'histoire de ce livre sans mots, ainsi peut se dire l'histoire de « Popville », ainsi ou autrement au fil des récits que feront les parents aux enfants, ou les enfants à eux-mêmes. Finalement, c'est tout simplement l'histoire de la vie, urbaine et connectée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virginie94
  15 novembre 2014
De page en page, la ville se déploie. Les bâtiments surgissent et la ville prend forme.
C'est superbe. C'est aussi très impressionnant techniquement.
Commenter  J’apprécie          70
Blandine54
  31 janvier 2017
A chaque page qui se tourne des éléments s'ajoutent au village qui devient petit à petit une ville. Un pop up très poétique ! Malgré le fait qu'il n'y ait pas beaucoup de pages, il laisse beaucoup de place aux dialogues et aux interrogations.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   30 avril 2015
Le tactactactac assourdissant des marteaux piqueurs, la poussière aveuglante soulevée par les roues immenses des pelleteuses, les engins jaunes qui envahissent la place, l'odeur du goudron chaud, la démesure des grues éclairées la nuit comme des rampes d'atterrissage et au bout desquelles se balancent d'immenses poutres métalliques, les trous creusés dans la terre friable puis remplis de béton ferraillé, les pavillons, les tours, les écoles, les bibliothèques, la gare et les voies ferrées Le vide se remplit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SheWolfSheWolf   03 décembre 2020
Au commencement, il y a souvent une église et son clocher, visible de loin. On s'y rend par l'unique route cabossée, on s'y retrouve, et voilà le début d'une communauté.
Commenter  J’apprécie          10
LilizLiliz   01 août 2018
Ce jour-là ils ne sont pas repartis chacun de leur côté par la route déglinguée et poussiéreuse, ils ont décidé de vivre ensemble.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   30 avril 2015
Aujourd'hui il y a de grandes tours visibles de loi. On s'y rend par les autoroutes fraîchement goudronnées et lisses comme de la lave, on s'y presse, on y rejoint ceux qui ont mené leur grand projet : construire.
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   30 avril 2015
Des campagnes alentour on migre vers la grande ville, irrésistiblement attiré par la foule, le bruit des cafés, la lumière des cinémas, le mouvement incessant d'une vie qui tourne désormais à plein régime.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Joy Sorman (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joy Sorman
Comment rendre compte de la réalité de la psychiatrie en France aujourd'hui ? C'est à ce problème de santé publique, largement minimisé, que se sont attaquées – avec le dessin pour l'une, l'écriture pour l'autre – l'autrice BD Lisa Mandel et l'écrivaine Joy Sorman. Si Lisa Mandel est connue pour sa récente web-série et BD Une année exemplaire ou pour La Famille Malfa, une série de strips parus dans le Monde qui posent un regard drôle et grinçant sur la notion de famille, elle s'intéresse depuis plus d'une dizaine d'années au monde de la psychiatrie. Avec HP1. L'asile d'aliénés (2009) et HP2. Crazy Seventies (2013), et sans compter un prochain volume autoédité qui clôturera cette trilogie, Lisa Mandel a puisé dans les souvenirs et les témoignages de sa mère et son beau-père, infirmiers dans un hôpital psychiatrique de Marseille, ainsi que de leurs collègues, pour dresser une grande fresque sur les maladies mentales qui s'étend de 1978 à 1982.
Joy Sorman, qui n'aime rien tant que s'immerger dans des mondes différents avant d'écrire (une gare pour Paris gare du Nord, des abattoirs pour Comme une bête, un fabricant de lits pour Lit national…) a partagé le quotidien des soignants et des patients d'une unité de soin psychiatrique tous les mercredis pendant un an avec l'autorisation de circuler librement dans le pavillon 4B qui comprend douze lits et une chambre d'isolement. Dans À la folie, elle nous plonge dans l'ambiance des hôpitaux psychiatriques, décrit les patients qu'elle croise et avec qui elle échange, détaille les traitements chimiques, le tout avec une écriture d'une précision chirurgicale et un sens de l'observation hors-norme, mêlant sensible et intelligible.
D'un même élan, des liens se tissent entre les dessins de l'une et la narration de l'autre, dressant l'inventaire d'un système hospitalier épuisé qui se déshumanise tout en posant la question fondamentale : qu'est-ce que la folie ? Rencontre avec deux autrices engagées qui n'ont pas peur de sonder les parts sombres de notre société. ___
À lire Joy Sorman, À la folie, Flammarion, 2021. Lisa Mandel, HP. 1 – L'asile d'aliénés ; HP. 2 – Crazy Seventies, L'Association, 2009 et 2014.
___ Une rencontre avec  Lisa Mandel (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/lisa-mandel/) et Joy Sorman (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/joy-sorman/) animée par Yann Nicol (https://ohlesbeauxjours.fr/programme/les-invites/yann-nicol/) et enregistrée en public le 17 juillet 2021 au conservatoire Piere Barbizet à Marseille, lors de la 5e édition du festival Oh les beaux jours !. (https://ohlesbeauxjours.fr/) 
___ Un podcast produit par Des livres comme des idées (http://deslivrescommedesidees.com/). Montage : Clément Lemariey Voix : Benoît Paqueteau Musique : The Unreal Story of Lou Reed by Fred Nevché & French 79 (https://ohlesbeauxjours.fr/evenement/the-unreal-story-of-lou-reed-by-fred-neche-french79/) 2022 © Oh les beaux jours ! (https://ohlesbeauxjours.fr/).
+ Lire la suite
autres livres classés : pop-upVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
361 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre