AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Marc Boulet (Traducteur)
EAN : 9782351787779
Gallmeister (02/02/2023)
3.85/5   20 notes
Résumé :
Si tu perds, c’est que tu ne voulais pas vraiment gagner.
Eddie Felson est une énigme. On rapporte des parties de billard extraordinaires, un joueur au talent incroyable. Seulement, personne ne l’a jamais vu tirer. Le bruit court qu’il veut s’attaquer à Chicago, mais ses faits d’armes sont remis en question par Grand John, vétéran de l’académie Bennington. Pour lui, Fast Eddie n’est qu’un arriviste imbu de lui-même, un roublard qui n’a pas la moindre chance c... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Mon prof de Maths, Jean Pierre La-Hargues, à Pau m'avait offert de bouquin en sup, car il pensait qu'a la manière d'Eddie, j'étais peut être un bon, mais un peu un looser, avec cette belle dédicace : "où il est brillamment démontré que si l'on perd c'est qu'on ne désirait pas vraiment gagner". Dans ce livre, j'ai trouvé la force pour réfaire inlassablement des exercices bêtes jusqu'à pouvoir les refaire lécaniquement, je trouve la force pour tenter de battre le Hutter Prize (prix de compression mondial)

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

Vaincre l'adversaire. Le réduire à sa merci, le battre à plate couture. C'était là que résidait le sens profond du jeu du billard. Et, durant cet éclair de lucidité, il sembla à Eddie que ce principe ne régissait pas seulement le billard, microcosme de cinq pieds sur dix, ou se concentraient l'ambition et le désir. Il lui sembla que tous les hommes devaient en avoir conscience, car c'est ce mobile que l'on retrouve dans toutes les rencontres, tous les échanges et tous les actes. Et qui gouverne cette gigantesque entreprise de blousage qu'est l'existence humaine.

Page 223

Commenter  J’apprécie          00

Eddie s'avança vers le billard, prit sa queue, la considéra attentivement, s'imprégnant du plaisir que lui procuraient la poignée ouvragée, la virole d'ivoire, le fût poli et le petit procédé de cuir bleuté, et, durant tout ce temps, une petite voix lui chuchotait : " Tu n'as que cinq cent quarante dollars. Si tu perds la première partie, qu'est-ce-que tu vas faire ?".

Page 219

Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Walter Tevis (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Walter Tevis
| LES LIVRES PAR LEURS TRADUCTEURS |#2 Rencontre avec Jacques Mailhos Pour sa traduction de
LE JEU DE LA DAME de Walter Tevis
/// RÉSUMÉ
Kentucky, 1957. Apres la mort de sa mere, Beth Harmon, neuf ans, est placee dans un orphelinat ou l'on donne aux enfants de mysterieuses ”vitamines” censees les apaiser. Elle y fait la connaissance d'un vieux gardien passionne d'echecs qui lui en apprend les regles. Beth commence alors a gagner, trop vite, trop facilement. Dans son lit, la nuit, la jeune fille rejoue les parties en regardant le plafond ou les pieces se bousculent a un rythme effrene. Plus rien n'arretera l'enfant prodige pour conquerir le monde des echecs et devenir une championne. Mais, si Beth predit sans faute les mouvements sur l'echiquier, son obsession et son addiction la feront trebucher plus d'une fois dans la vie reelle.
11/03/2021 |Les éditions Gallmeister
/////// Cette série d'entretiens est réalisée par les étudiants en Master 2 de création littéraire de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines dans le cadre de leur stage au festival vo-vf.
:::: LE PROGRAMME COMPLET de la série : https://www.festivalvo-vf.com/les-livres-par-les-traducteurs/
© FESTIVAL VOVF 2021 www.festivalvo-vf.com
+ Lire la suite
autres livres classés : BillardVoir plus





Quiz Voir plus

L'oiseau Moqueur

Quel est l'autre traduction du titre du livre ? (MockingBird en anglais)

L'oiseau d'Amérique
L'oiseau chantant
L'oiseau siffleur
L'oiseau

8 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : L'Oiseau moqueur de Walter TevisCréer un quiz sur ce livre