AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Christine Le Boeuf (Traducteur)
EAN : 9782020198592
216 pages
Seuil (01/01/1982)
3.43/5   7 notes
Résumé :
Il se passe des choses bizarres à Braunscombe Hall. Et le jour où on y découvre un " cadavre " dans la bibliothèque, le maître de maison charge Duffy - le privé cher à Kavanagh - de les élucider. Voici donc notre Duffy, ex-flic prolétaire et londonien, bisexuel de surcroît, condamné à mener la vie de château au milieu d'une bande de rupins qui lui paraissent aussi étranges que l'air insupportablement vierge de toute senteur urbaine. Son apparente naïveté face aux mo... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Une enquête burlesque très drôle.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

Il comprenait cette envie qu'avait évoquée Vic d'allumer une cigarette afin d'imprégner l'atmosphère d'une odeur convenable. Les parfums de la campagne composent tout un cocktail d'on ne sait trop quoi : des fleurs, des arbres, de l'herbe et des trucs comme ça. Les gens de la campagne renversent la tête en arrière pour s'en gargariser les narines ; ils s'immobilisent sous les arbres pour en humer la puanteur ; ils ferment les yeux pour goûter une rose. Les fleurs, de l'avis de Duffy, c'était assez joli à regarder, mais il trouvait un peu dégénéré l'idée d'aller les flairer. Il éprouvait déjà la nostalgie des odeurs de bus qui chauffe ; une bonne bouffée d'oignons frits, bien dense, échappée d'un bar à hamburger ; l'oxyde de carbone d'un embouteillage.

Commenter  J’apprécie          00

Il y avait un corps dans la bibliothèque vidéo. Ces choses-là étant ce qu'elles sont, il eut été difficile de ne pas le remarquer, et Mrs Collins le remarqua à l'instant même où elle ouvrait la porte à panneaux de chêne clair plaisamment ornée d'un trou de serrure rose peint en trompe l’œil. Mrs Collins reconnut aussitôt Ricky, reconnut aussi qu'il était mort, et se posa la main sur la gorge. Sous la blouse de popeline blanche qu'elle avait repassée à six heures trente le matin même, elle sentit la bosse que faisait son crucifix. Elle portait toujours notre Sauveur sous ses vêtements, contre sa peau, et les rares personnes qui le savaient se demandaient si c'était par honte de sa religion.

Commenter  J’apprécie          00

Videos de Julian Barnes (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julian Barnes
Julian Barnes - L'Homme en rouge
autres livres classés : BillardVoir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2502 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre