AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,83

sur 55 notes
Un polar décalé très agréable à lire avec un énorme travail de recherches de la part de l'auteur qui nous transmet ici son amour pour Flaubert. Il y a 2 enquêtes parallèles dans ce livre avec une richesse littéraire enrichissante car le personnage de fond de ce roman est Gustave Flaubert . L'action se passe à Rouen en 2017 en pleine Armada avec de magnifiques voiliers du monde entier . Tout commence par une enquête plutôt étrange et décalée comme ce livre . Jules Kostelos , détective privé en pleine lecture d'un livre de …Flaubert…reçoit un appel téléphonique du commissaire Jeton . Ce dernier lui demande de retrouver au plus vite son vélo volé sur le pont Gustave Flaubert , encore lui . le vol de ce vélo risque de compromettre un spectacle autour de ce pont avec en fond un opéra « le Don Juan ou la chute du pont » de G. F et Giovanni Bottesini un célèbre contrebassiste. Cet élément retient l'attention de Jules , lui qui croyait connaître l'univers de Flaubert ne connaît pas cet oeuvre. Il va donc enquêter sur le vol de ce vélo et surtout sur cet opéra . Flaubert très présent dans cet ouvrage l'est également dans les personnages rencontrés. Jules est amoureux d'une certaine …salammbô directrice de la grande bibliothèque de Rouen . Un polar décalé avec un énorme travail de recherches de la part de l'auteur pour retranscrire , nous transmettre au mieux son amour de la littérature française au travers Flaubert , la musique , Rouen et son Armada. Au fil de votre lecture pour pourrez découvrir de nombreuses citations et des correspondances de G. Flaubert. Une lecture décalée mais riche sur le plan littéraire qui vous donnera envie de découvrir ou relire les oeuvres de Flaubert . Un livre hommage avec des personnages touchants comme Jules, quelquefois loufoques comme ce chat philosophe qui nous livre ses pensées au travers ses rêves . La plume de l'auteur est pleine de poésie , de jeux de mots . Un très bon moment de lecture .
Lien : https://m.facebook.com/story..
Commenter  J’apprécie          00
Pierre Thiry m'a proposé, à l'occasion du bicentenaire de Gustave Flaubert, une nouvelle collaboration en découvrant son roman réédité en service de presse. Ayant apprécié son recueil de poésies "Cinquante-deux reflets" et de nouvelles "Valse froide", j'ai accepté avec grand plaisir de pouvoir lire une autre de ses oeuvres.

L'auteur sait, sans aucun doute, se diversifier dans différents univers. "Le Mystère du pont Gustave-Flaubert" est un livre qui nous plonge cette fois-ci dans un polar, avec une touche décalée et un côté un peu loufoque, tout en gardant un phrasé poétique tout au long des phrases, comportant un jeu de mots et une réinvention des fables De La Fontaine.

L'enquête du vélo volé, a proprement parlé, n'est pas ce qui m'a vraiment intéressé. On zappe vite cette facette au vu de ce que l'on parcourt. C'est le côté historique et biographique, mis beaucoup plus en avant, qui était fort intéressant, avec des références régulières, nous offrant la possibilité d'en apprendre plus sur un écrivain, qui pour ma part, était plutôt méconnu.

Parmi les deux personnages principaux, il est difficile de ne pas s'attacher au chat, dont le nom tape à l'oeil immédiatement. Il vous emportera dans ses rêves, car tout comme le lecteur, il veut comprendre les recherches de son maître et nous aiguiller sur la piste.

Pour terminer, c'est un roman où il ne faut vraiment pas hésiter à prendre son temps pour le lire afin de ne pas se perdre ni de louper un élément car il est riche en détails. Ce n'est pas forcément une lecture coup de coeur, mais elle fait partie de celles qui nous font passer un bon moment du début jusqu'à la fin. Surtout quand il est agréable de retrouver l'écriture d'un auteur que l'on apprécie et qui nous fait voyager dans chacun des genres où il nous emmène.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          00
Je remercie l'auteur pour l'envoie de ce service presse papier, ainsi que la carte et la dédicace.

Jules est un détective privé (la plupart du temps de crimes sordides dont la police n'a aucune piste) et un homme amoureux des livres. Il est installé dans son fauteuil Voltaire en lisant un livre datant de 1920/1930 écrit par Gustave Flaubert qi est un romancier natif de Rouen.

Mais il reçoit un appel du commissaire Jeton qui est en panique : son vélo conçu spécialement pour lui à disparu sur le Pont Gustave-Flaubert. Il fait partie du club de Cyclistes Sportifs Confédérés de Rouen Amoureux de la Petite Reine sois le CSCAPR.
Jules l'écoute mais pas vraiment car sa tête est dans son livre mais il accepte la demande du commandant.

Ce livre est un hommage à Gustave Flaubert, vous trouverais pleines de petites phrases relative à un des livres de Flaubert. Je pense que je suis passée à côté de ce polar décalé, pourtant j'ai ça d'habitude car cela change de mes lectures habituelles malheureusement la magie n'a pas opéré.

Ceci dit, nous ressentons l'amour et la passion de l'auteur pour Flaubert avec des notes en bas de pages, je pense que je n'aurais pas dû m'y arrêter et lire le livre directement, cela à dû couper ma lecture sans le vouloir.

Vous allez mener une enquête avec un commandant complètement obnubilé par son vélo mais qui est beaucoup plus complexe que cela en a l'air.

C'est une lecture en demi-teinte mais atypique qui plaira sûrement à d'autres car cela reste tout de même une bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Le détective Jules Kostelos est en mission : retrouver le vélo volé du commissaire ! Bien que paradoxal (aider un policier à enquêter pour un simple vol!), le détective s'apprête à entamer ses recherches … mais il a d'abord d'autres chats à fouetter et préfère s'atteler à contempler sa douce salammbô tout en s'évertuant à rechercher l' existence d'une oeuvre mystérieuxe écrite par Flaubert, pendant que son chat Charles se prélasse et s'envole vers des songes historiques.

UNE ODE A FLAUBERT

J'ai aimé la plume poétique, voire même artistique de l'auteur. Sa culture est grande et il tente de partager sa passion de Gustave Flaubert avec nous, avec un brin de malice très appréciable. Pari presque réussi car j'ai envie de me (re)plonger dans l'Éducation Sentimentale, de découvrir le roman salammbô et de prêter attention à la musique dans les romans du célèbre auteur du 19ème siècle. J'espère les lire avec un oeil neuf, avec en musique de fond le roman de Pierre Thiry.

UNE SENSATION LEGERE D'ÉGAREMENT

Alors pourquoi pari presque réussi ? L'histoire est intéressante, les mots glissent mais m'ont parfois perdue en chemin. Les liens entre les chapitres n'ont pas toujours été une évidence et j'ai eu la sensation que ça partait parfois un peu dans tous les sens. L'historique du pont de Rouen, les différents rêves du chat Charles Hockolmess, l'intrusion de personnages historiques, tout se lie de près ou de loin au célèbre écrivain Gustave Flaubert, avec pour fond d'histoire un presque banal vol de vélo. Petit regret, le personnage de Jules, qui m'intéressait beaucoup, a tendance à disparaître au profit d'histoires dans l'histoire. J'aime son caractère un peu rêveur et à la fois très perspicace, son goût pour l'art, sa physionomie. Je trouve que ce serait un très bon personnage de roman d'enquête dans le style Hercule Poirot.

♥ J'ai été agréablement surprise par l'écriture très fluide de Pierre Thiry que je compte bien découvrir dans ses autres registres que sont la poésie et les livres pour enfants :)

Merci à l'auteur Pierre Thiry pour sa confiance
Commenter  J’apprécie          40
Ce récit est plus qu'un polar, il s'agit d'un polar décalé avec un mélange entre enquête policière et faits historiques.

C'est le premier roman que je lis de l'auteur et j'en suis pas déçue.
Le roman est court ainsi que ses chapitres, ce qui permet d'avancer sans se lasser permettant une lecture rapide de l'ouvrage.

J'ai été surprise par l'enquête initiale car c'est le vol d'un vélo qui est au centre de cette histoire farfelues. Les personnages sont également étranges mais attachants, le détective privé Jules Kostelos, son chat Charles Hockolmess, la bibliothécaire Salombô...
Une enquête bien menée qui nous emmène à travers Rouen.

Ce livre est un bel hommage à Gustave Flaubert, il est bien mit en avant dans ce roman ainsi que beaucoup de références littéraires et historiques.

L'auteur à une plume fluide et addictive.
Commenter  J’apprécie          10
Bonjour Bonjour,

aujourd'hui je viens vous parler de
« Le mystère du pont Gustave-Flaubert »
de Pierre Thiry
chez BOOKS ON DEMAND

Alors alors … par quoi commencer …
En finissant ma lecture j'ai l'impression d'avoir lu presque 3 voir 4 romans en même temps, tellement pleins de choses, de sujets, sont intégrés, imbriqués, les uns dans les autres.
Si je vous parle de ponts, de bateaux, de Salammbo, d'Opéra, de vélo, d'un chat noir au chapeau melon et de Flaubert ? Vous y êtes ? Je peux même ajouter un lave vaisselle !! Oui oui !!

Tout ça vous paraît peut être obscur pour le moment, mais passés sous la plume poétique et musicale de Pierre Thiry tous ces sujets prennent vie ensemble, comme la naissance d'un opéra.

J'ai été impressionnée par l'écriture passionnée et documentée de l'auteur, moi qui connaît si peu Flaubert, je me suis vue courir à la TGMO (très grande médiathèque de l'Ouest) enfin plutôt dans la petite médiathèque de mon village, pour sortir les écrits de Flaubert. En effet, tout le long de son roman, l'auteur agrémente son texte avec des citations qui ont tout à fait leur place, tant pour les descriptions que pour les dialogues.

Nous voilà donc, après un vol de vélo, partis dans les tribulations de temps, à la recherche du voleur. Comme dans un des épisodes de code quantum, le temps ici est n'est pas une simple ficelle droite, l'auteur l'a enroulée dans le creux de sa main, ou plutôt dans le creux de la patte du chat ?
Mon personnage préféré sans aucun doute !! Charles Hockolmes, le chat noir au chapeau melon.

Je me suis parfois perdue, souvent rattrapée, j'aime le décalé, j'ai été servie !! C'est un roman atypique qui utilise pleins de codes à la fois. Sans rien vous dévoiler, l'auteur nous livre un superbe dialogue en fin de livre digne d'un théatre de boulevard !

Il y a tellement de passages que j'aurais aimé vous citer, j'ai choisi celui-ci que j'adore :

« Jules et salammbô s'étaient installés dans une relation où ils n'avaient pas besoin de faire l'effort de se comprendre pour se comprendre, ils se comprenaient sans se comprendre et tout en déployant beaucoup d'énergie pour se comprendre, ils savaient tous deux qu'il était inutile de se triturer l'esprit pour se comprendre... »
J'ai lu cette citation à ma puce, qui m'a regardé d'un oeil oblique, en me demandant « tu as compris ? Moi j'ai compris sans comprendre » …

Je vous laisse sur ces bonnes paroles,

Encore un grand merci à l'auteur pour sa confiance.
Et je vous dis à bientôt pour de nouvelles lectures !!
Commenter  J’apprécie          10
J'avais découvert la magnifique plume de Pierre Thiry avec son recueil de poésie « Valse Froide ».

Quand il m'a proposé la réédition de son livre « le mystère du pont Gustave Flaubert » à l'occasion de la tenue de l'Armada à Rouen en juin 2023, j'ai été ravie ! Un combo entre Flaubert que j'ai dévoré adolescente et son écriture poétique, ça ne pouvait que me plaire…

Ce fut effectivement le cas. Pierre Thiry fait partie de ces rares auteurs pour lesquels je prends plaisir à lire des passages à voix haute tant les mots s'imbriquent parfaitement les uns avec les autres, le rythme des phrases est chantant, poétique et ensorcelant.

Attention ce « polar décalé » comme il le qualifie est étonnant. Il a certes un fil rouge, une enquête mais l'auteur digresse constamment avec des histoires plus folles et rocambolesques les unes que les autres en passant par les rêveries d'un chat nommé Charles Hockolmess.

Je me suis laissée portée par cette aventure qui est un vibrant hommage à Gustave Flaubert. de très nombreuses citations parsèment l'histoire ; cela m'a donné envie de relire mes classiques…

Un roman riche en références, clins d'oeil et jeux de mots qui évoque la vie et l'oeuvre de Gustave Flaubert, la très belle ville de Rouen, un pont maintes fois reconstruits et la disparition mystérieuse d'un vélo…

Commenter  J’apprécie          60
Une fois de plus Pierre Thiry nous entraîne dans son monde poétique hors du commun.
Attention si vous avez l'habitude de lire les écrits de l'auteur, vous serez surpris !
Ce livre est un mélange de polar et poésie: « un polar décalé » comme dit Pierre Thiry.
La majorité de l'intrigue se déroule dans les rêves du chat Charles Hockolmess.
De nombreuses intrigues se mêlent , la question principale étant quelle musique aimait Flaubert ?
L'impression de traverser les rêves du chat , les neurones embrouillées comme jamais.
Et même lorsque la dernière page est terminée, les questions persistent.
Commenter  J’apprécie          00
Bonjour, à l'occasion de la grande Armada de Rouen qui a lieu du 8 au 15 juin, j'ai eu le plaisir de lire « Le pont Gustave Flaubert » de Pierre Thiry.
On y rencontre Jules Kostelos et son chat Charles Holkomess. Jules est un détective privé un peu particulier, plus intéressé par la lecture que par ses enquêtes du moins celle du vol de vélo du commissaire Jeton, qui ne retient son attention que parce qu'au détour de la conversation le commissaire lui parle d'un opéra de Flaubert dont il n'a jamais entendu parler.
Ça va être cet opéra qui va concentrer son attention, de plus, il est fou amoureux de la belle salammbô, directrice de la grande bibliothèque de Rouen.
L'auteur lui-même qualifie son livre de polar décalé.
En fait ce n'est qu'un prétexte pour nous parler de son amour de la musique, de Flaubert, de Rouen et de l'histoire de ce pont entre autres.
Ce roman de presque 200 pages est truffée de citations des oeuvres de Flaubert et de ses correspondances. Je ne peux qu'être admirative du travail de recherches que cela a du demander.
Si au collège, on enseignait les classiques de cette façon-là, je suis certaine qu'il y aurait beaucoup plus d'adeptes.
Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et grande chose comme on dit ce soir, je me coucherai moins bête.
J'ai appris énormément de choses en lisant ce livre et d'ailleurs, je le relirai sûrement parce que forcément, je n'ai certainement pas tout retenu.
Je relirai Flaubert différemment, et si je retourne visiter Rouen, ce sera avec un regard nouveau.
Quant à l'écriture, une petite merveille, Pierre Thiry use des jeux de mots sans en abuser, il m'a fait sourire, m'a épaté et surtout, ses mots chantent à l'oreille et dansent dans ma tête. Sa prose reste aussi mouvante et douce que sa poésie.
Pas facile d'écrire sur ses livres, j'ai toujours l'impression de ne pas savoir restituer mon ressenti à la hauteur de ce qu'il est.
J'ai particulièrement aimé entre autres sa définition de l'amour, et la réflexion de Charles Holkomess sur l'intelligence des lave-vaisselle m'a bien amusé.
Dois-je vous préciser que j'ai adoré que c'est un coup de coeur ?
Si vous avez été à la Grande Armada de Rouen, c'est un bon moyen de vous y replonger.
J'avais vécu cet événement en 2000 et franchement, ça en vaut la visite.
Vous connaissez ? Vous avez déjà lu Pierre Thiry ?

Lien : https://sandetcesttout.com/
Commenter  J’apprécie          20
Ce "polar décalé" comme le qualifie l'auteur m'a totalement surprise et subjuguée.

On est loin du polar classique avec un meurtre et une enquête. Ici, on va suivre 2 enquêtes avec une succession d'histoires dans L Histoire.

J'ai aimé :

- les personnages : Jules Kostelos, notre détective, Charles Hockolmess, son chat, salammbô, son amie
- l'intrigue ainsi que son dénouement menée de façon peu commune et vraiment bien rédigés nous amenant à une fin que je n'avais pas imaginée
- toutes les histoires qui sont contées ou rêvées car elles sont tirées de faits réels pour la majorité et très enrichissantes,
- toutes les références à Flaubert dont je connais peu l'oeuvre mais qui m'ont donné envie de lire plusieurs de ces livres.

L'écriture de @pierre_thiry_ est agréable, fluide, riche de références. On ressent qu'il y a un vrai travail de construction de recherche et de structure de ce roman.

Pour conclure, je dirai que ce fut une bonne lecture complètement décalée.
Commenter  J’apprécie          00




Lecteurs (79) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1059 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}