AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sunbearer Trials tome 1 sur 1
EAN : 9781035008612
400 pages
Macmillan (15/10/2022)
4.3/5   53 notes
Résumé :
Quand Percy Jackson rencontre Hunger Games, dans un univers de fantasy d'inspiration mexicaine !
Best-seller du New York Times !

Bienvenue aux épreuves du Porte-Lumière, où des demi-dieux encore adolescents s'affrontent pour le plus grand des enjeux, dans une fantasy inspirée du Nouveau-Mexique.
Chaque début de décennie, le pouvoir du soleil doit être restauré afin que Sol puisse continuer de surveiller la Terre depuis les cieux, et repo... >Voir plus
Que lire après Sunbearer Trials, tome 1 : Le Porte-LumièreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,3

sur 53 notes
5
8 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Anglais : 2,5/5
5/5

Un mélange de Hunger Games et de Percy Jackson.
De la magie, des demi-dieux, une compétition.

L'auteur a cassé tous les codes, il y a des personnages LGBTQ+, il n'a pas oublier les personnes non entendante, bref tout plein de petit détaille qui nous plonge encore plus dans l'histoire.
Il a une manière d'écrire dans ce roman que se rapproche de Rick Riordan mais un peu plus pour grand publique et pas que jeunesse.
Il y a beaucoup d'humour, de profondeurs dans les mots…
On est comme avec une famille et des amis.

L'auteur a également traiter beaucoup de sujet important notre identité, la transidentité ou être non binaire et j'ai beaucoup aimé avoir cette approche.
Il a sur amener les choses avec douceur et traiter ses sujet, les question qu'on peut tous se poser pour essayer de nous aiguiller, de donner des petits conseils et rassurer. de plus on sait tous que les dieux (polythéiste) n'avait pas ce genre de tabou entre être homosexuel, hétérosexuel, transgenre, non binaire etc… et je trouve ça très intéressant de montrer que c'est notre société qui gâche tout car à l'origine, on « s'en fou » dans le sens ou on aime la personne et non son genre et surtout il n'y a pas de jugement.

Teo est vraiment un personnages drôle et fort. J'ai tellement aimée suivre ses aventures, son histoire, ses amitié…
Tous les protagoniste de ce romans était à la fois détestable mais en même temps tellement attachant !
Je me suis prise à détester un personnage pour à la fin être tellement triste de son destin.
J'ai tellement aimé un personnage pour être à la fin tellement surprise par ses décisions !
Je me suis trouvé des amis dans cet histoire. Des personnages drôle, attachant malgré leurs caractères pas toujours facile.

L'auteur a su créer un suspens incroyable, une tension qui nous tient en haleine du début à la fin.
On a des déjà des doutes sur certain point de l'histoire, ce qui va se passer mais même quand on l'apprends, sa reste une surprise, et surtout il a su amener une fin mais tellement inattendu !
J'avais les larmes aux yeux vraiment.

Ce livres fut un tel coup de coeur. une petite merveille et j'espère pour vous que ce sera traduit pour les non lecteur de VO et les autres, lisez-le.
Commenter  J’apprécie          10
Après Cemetery Boys que j'ai adoré, j'ai enchaîné sur le deuxième roman de l'auteur, et je n'ai pas été déçue. de nouveau Aiden Thomas nous transporte dans la mythologie et la culture d'Amerique Latine, ici avec une sorte de Percy Jackson rencontre The Hunger Games où des demis-dieux doivent s'affronter dans les épreuves du Porte-Lumière.
Le worldbuilding est très bien fait, il m'a étonnement rappelé El Dorado, un dessin animé que j'adorais lorsque j'étais petite. le monde magique des dieux d'Amérique Latine, Reino del Sol, fonctionne parfaitement bien. La culture de ce monde, avec un prologue très mystique sur la genèse d'un tel royaume des dieux, est à la fois simple mais sophistiquée. Et c'est ce que j'ai adoré dans The Sunbearer Trials : rien n'est trop complexe mais tout fonctionne. le worldbuilding, les éléments narratifs, les tropes : ils sont bien connus des lecteurs, et pourtant on prend plaisir à tourner les pages et on arrive encore à être surpris.
Aiden Thomas n'a plus besoin de prouver qu'il est très fort pour créer un univers riche de sa propre culture latine. Qu'il est talentueux dans la création de son intrigue, et qu'il est doué en retournements de situation. J'adore le principe d'épreuves et de combats, surtout lorsque des personnages de la « sous-classe » battent ceux qui s'entraînent toute leur vie.
Aiden Thomas est aussi maître de la conception de personnages. Que ce soit Teo, notre demi dieu trans, dont une fois de plus la quête d'identité se mêle de manière intelligente à la quête magique. Ou encore les personnages secondaires, tous aussi différents que profonds. On apprend à détester ou adorer les participants aux épreuves, ou encore leurs parents Dieux.
La transidentité étant un des sujets les plus importants du roman, j'ai beaucoup apprécié la traduction juste, qui évite au maximum l'écriture inclusive pour la remplacer par l'écriture épicène. Beaucoup de personnages sont non-binaires ou trans, et les transitions sont communes chez les dieux et demis-dieux. C'est un aspect du worldbuilding que j'ai adoré.
J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, un véritable pageturner avec un retournement de situation que je n'ai pas vu venir ! Vraiment hâte de lire le tome 2 ! Je ne sais pour quelle raison j'ai été moins prise que pour Cemetry Boys, donc ce n'est pas un coup de coeur mais c'était une superbe lecture !
4 étoiles
Commenter  J’apprécie          00
C'est divertissant, très rythmé et vraiment sympa de ce plonger dans cette mythologie d'inspiration latino-américaine.
À part ça, ça reste de la fantasy YA très classique dans sa structure (et très très inspirée des séries Hunger Games et Percy Jackson, comme l'indique très justement la quatrième de couv. Ayant lu les deux, j'ai vraiment eu l'impression d'en lire un remix hybride ; rien de bien nouveau, quoi), que je trouve un peu desservie par un style assez sommaire. Rien de rédhibitoire, ça reste un moment de lecture plaisant, mais que ma mémoire très sélective relèguera très vite dans la grande nébuleuse des lectures « sympa sans plus ».
Commenter  J’apprécie          70
Buckle your seatbelt and let's go pour retourner dans l'univers hyper riche d'Aiden Thomas.

Comme pour Cemetery Boys, j'ai immédiatement accroché avec le personnage principal, et les principaux personnages secondaires qui sont plutôt bien développés.

Ici, on a de l'action en bouteille, imaginer mélanger l'univers de Percy Jackson avec Hunger Games et vous obtenez le porte lumière. Bien que clairement le ton soit globalement léger (YA oblige), le récit reste très riche et présente des enjeux intéressants, des développements psychologiques plutôt réalistes et une plume très addictive. Clairement, le livre est un page-turner, une fois que vous aurez embarqué à bord vous n'allez plus pouvoir lâcher le livre.

Les deux points forts majeurs du récit sont clairement pour moi le développement de la culture latine, à travers les passages du livre, on découvre une histoire et une culture riche, colorées et complexes que j'ai adoré découvrir. le deuxième point, concerne le personnage principal Teo qui est très bien écrit, on s'attache énormément à lui, on aurait presque envie de rentrer dans le livre pour venir lui donner un coup de main, c'est dire !

En ce qui concerne l'aspect romance, on sent la naissance d'une petite flamme, mais qui se développe avec douceur, rien n'est forcé ou précipité, j'imagine que le développement de celle-ci devrait continuer lors du prochain tome.

Très belle lecture pour ma part, et je n'ai qu'une hâte que le tome 2 voit le jour !
Commenter  J’apprécie          10
Un Hunger Games 2.0 avec des demi-dieux ET une représentation LGBTQ+ et de certains handicaps : j'ai adoré !

Cet auteur m'avait subjugué avec Cemetary Boys, que j'avais beaucoup aimé et trouvé mignon, mais celui-ci est encore meilleur. Je suis ravie de savoir qu'une suite arrive, car j'ai passé un très bon moment de lecture.

Nous allons rentrer dans une compétition de demi-dieux, ou le gagnant deviendra Porte-Lumière. Sauf que même chez eux, il y a des castes, les demi-dieux connus, qui ont des pouvoirs stylés et dont les parents sont badass, et les autres, les demi-dieux de seconde zone. Teo est dans cette seconde catégorie et est choqué de devoir concourir : il n'a aucune chance, il le sait.

Ce personnage de Teo, transgenre, est incroyablement attachant, et si vrai. On alterne des moments drôles, à des moments véritablement profonds et émouvants. Il va tant bien que mal se battre dans ce tournoi tout en se découvrant lui-même. Dans ce roman on a ce sentiment familial fort, qui rend la lecture si confortable.

Chez les dieux, aucun tabou avec la transidentité, l'homosexualité, la non-binarité : on retrouve donc chez nos demi-dieux une belle représentation, tout à fait assumée et qui n'est pas du tout un "sujet" à contreverse dans ce roman, bien au contraire.

J'ai adoré cette aventure, même les personnages méchants nous donnent la larme à l'oeil à la fin (tmtc). J'ai vraiment super hâte de retrouver cet univers, et Teo, qui me manque déjà.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
- (…) La possibilité de la célébrité et de la gloire ou d’une mort imminente ne fait pas exactement ressortir le meilleur chez les gens.
>Teo à Aurelio, page 449
Commenter  J’apprécie          60
Ses ailes faisaient partie de lui – de son identité et de son héritage-, elles lui avaient été transmises par sa mère, mais il avait toujours eu l’impression qu’elles appartenaient à quelqu’un d’autre ou qu’il n’avait pas reçu les bonnes.
Commenter  J’apprécie          10
À quel moment le journalisme devient-il du harcèlement?
Commenter  J’apprécie          60
You are a loud, impulsive, persistent seeker of justice, and that makes people uncomfortable, but it doesn’t make you bad. It makes you very good, in fact.
Commenter  J’apprécie          10
Oui, un simple choix pourrait détruire le monde, approuva Opción. Et une seule personne parmi vous devra faire ce choix. Qu’est-ce que ça dit sur le reste de votre pouvoir ? » Elle sourit. « Mais je suppose que c’est la raison pour laquelle vous êtes tous ici, n’est-ce pas ?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Aiden Thomas (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aiden Thomas
Une longue discussion autour du roman "Le Porte-Lumière" (premier tome de la saga The Sunbearer Trials), d'Aiden Thomas, par la Garde de Nuit.
autres livres classés : épreuvesVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (153) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2428 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..