AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782361390112
78 pages
Éditeur : Le Mot et le reste (06/06/2019)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Ironiquement intitulé Le paradis à reconquérir, ce texte est une recension du livre de John A Etzler The Paradise within the Reach of all Men dans laquelle Thoreau critique l’utopie technique de l’auteur en y déplorant l’extravagance et l’antihumanisme. Selon Etzler, les machines dompteront bientôt les forces de la nature pour rendre possible le bonheur de tous ; or, rien n’est plus éloigné de l’idéal de vie naturelle du jeune Thoreau. Cet article anticipateur au to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Tocca
  09 août 2019
Un discours qui sonne comme une évidence aujourd'hui (pour peu qu'on s'intéresse un minimum à la nature), mais qu'il est intéressant d'imaginer dans le contexte de l'époque.
Le discours en soi est bien écrit, c'est vivant et ça rend parfaitement compréhensible à n'importe quel public le "mystère" de comment poussent et vivent les forêts.
Les commentaires ajoutés en début et fin d'ouvrage renseignent bien sur la vie de Thoreau. En revanche, j'ai regretté qu'ils ne soient pas plus poussés sur le contexte de l'époque : considérations de l'agriculture dans les courants politiques, état des connaissances dans les domaines scientifiques liés à la botanique, tendances économiques (industrialisation, gestion des espaces naturels, ...). Un approfondissement de ces thèmes aurait nettement accru la portée de l'ouvrage, en permettant notamment des parallèles avec les négociations actuelles autour du climat.
Commenter  J’apprécie          30
CarolineDBruihier
  25 juillet 2019
Reçu dans le cadre de la dernière Masse critique, je remercie Babelio et la maison d'édition le mot et le reste pour cet envoi. Je connaissais Thoreau pour Walden dont j'ai souvent entendu parlé mais jamais lu. Etant une grande lectrice du mouvement Nature writing, ses écrits m'intéressent tout particulièrement. Dans cet ouvrage, on peut découvrir une conférence que Thoreau prononça à propos de la succession des arbres en forêt donnée en 1860, pour des fermiers ; à la fois scientifique (mais très accessible) et très engagé, son écrit permet non seulement de se rendre compte des avancées (et des méconnaissances) de l'époque, mais aussi de la pensée même de Thoreau, très engagée et encore d'actualité aujourd'hui (je dirais même nécessaire à redécouvrir, pour sa résonance écologique). L'introduction et la postface de Michel Granger sont éclairants sur la personnalité de Thoreau, à la fois pessimiste, idéaliste, profond amoureux de la nature et fervent opposant à l'état. Un ouvrage éclairant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LFolavril
  15 août 2019
Henry David Thoreau, ce nom me fascine depuis longtemps. J'ai son journal dans ma pal. Et j'ai très envie de découvrir son fameux Walden, rédigé à partir de sa retraite dans une cabane qu'il a construite près du lac Walden. Henry David Thoreau, c'est cet homme amoureux de la nature, qui rejette le conformisme de la civilisation ; à la fois homme de science et littéraire, il est considéré comme étant à l'origine du nature writing.
Ce petit ouvrage est constitué autour du texte d'une conférence que Thoreau a tenue devant la société d'agriculture du Middlesex à Concord, en 1860 – deux ans avant sa mort, à quarante cinq ans. Il s'adresse donc à des fermiers, des agriculteurs. Il y démontre le lien entre le déplacement des graines par divers agents de la Nature – écureuils, oiseaux et autres petites bestioles – et le renouvellement des arbres en forêts. Il prouve ainsi qu'il s'agit d'un phénomène naturel alors que certains abusent encore des théories créationnistes. Un texte fort et engagé qui résonne encore aujourd'hui et demeure actuel ; Thoreau apparaît comme un précurseur en matière d'écologie. L'introduction et la postface permettent d'éclairer la pensée du naturaliste et apportent des éléments de réflexion supplémentaires.

Lien : https://folavrilivres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rorospigo
  08 août 2019
Un discours fort instructif sur l'écologie du XIXeme, sur l'engagement de Thoreau dans cette voie, et sur l'importance de suivre la nature pour en tirer les meilleurs bénéfices.
Le dossier qui accompagne le texte dans l'édition du mot et le reste est bien conçu et défini le contexte en éclairant le lecteur sur la vie de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Henry David Thoreau (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry David Thoreau
La Fête du Livre de Bron propose chaque année une journée de réflexion sur des enjeux majeurs de la littérature contemporaine. le vendredi 8 mars 2019, nous proposions un focus sur les liens entre littérature, nature sauvage, grands espaces, sciences humaines et environnement. Lors de cette 33ème édition, nous avions la chance d'accueillir Oliver Gallmeister, éditeur spécialisé dans la littérature des grands espaces, pour un grand entretien exceptionnel, animé par Thierry Guichard, à revivre ici en intégralité.
De Henry David Thoreau à Jim Harrison ou Rick Bass, la littérature américaine est depuis un siècle et demi étroitement liée à la nature sauvage et aux grands espaces. Regard sur cette tradition du « nature writing » en compagnie d'Oliver Gallmeister, fondateur des éditions du même nom, l'un des passeurs d'une littérature américaine contemporaine ancrée dans son environnement avec un catalogue comptant notamment des auteurs comme Pete Fromm, Jean Hegland ou David Vann.
En partenariat avec l'Université Lyon 2, la Médiathèque Départementale du Rhône et Médiat Rhône-Alpes.
©Garage Productions.
Un grand merci à Stéphane Cayrol, Julien Prudent et David Mamousse.
+ Lire la suite
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
125 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre