AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791034732999
160 pages
Éditeur : Dupuis (08/03/2019)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Gérard Mandon est un homme heureux. Directeur d'un grand magasin dans la région bretonne, il fait son jogging tous les matins dans ses rayons pour vérifier que tout est bien en ordre. Il encourage ses employés à fermer les yeux sur les petits délits et gère ses têtes de gondole d'une main de maître. Un véritable manager à l'ancienne. Un peu trop à l'ancienne, selon son chef de la sécurité, Mathias, qui est convaincu que cela ne plairait pas au siège social. Tellemen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ziliz
  13 juillet 2019
Bienvenue dans les rayons et les coulisses de l'hyper 'Cash', un des temples (fictif) de la conso à Dinan, Côtes d'Armor.
Tout y est pensé pour que vous bourriez vos caddies jusqu'à la gueule, chaque occasion est bonne à prendre. Là, la fête des pères approche. N'oubliez pas d'offrir un rasoir dernier cri à Papa. Cliché sexiste ? Un aspirateur, alors ?
Mais Mandon, le directeur du magasin, va devoir mettre ces préoccupations marketing de côté pour vivre malgré lui une aventure un peu loufdingue.
Une pastille sur la couverture promet 'Le renouveau de la comédie'.
Tronchet m'amuse généralement mais je n'aime pas son graphisme, carré et lourd. On n'a pas ce problème ici : c'est Nicoby qui dessine.
Oui, l'album égratigne l'univers de la grande distribution - univers sans pitié pour les clients et les salariés, et sans scrupules (magouilles financières). Mais ça reste trop léger.
Moins drôle, délirant, décapant que 'Zaï Zaï Zaï' de Fabcaro.
Moins corrosif et instructif que 'Encaisser' (Anne Simon & Marlène Benquet, collection Sociorama), 'Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses' (Leslie Plée).
Et j'en oublie sur ce thème - pour ne citer que les BD.
Déçue. Je ne me suis pas gondolée comme je l'espérais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
toptopicleblog
  08 avril 2019
Gérard Mandon est un homme heureux. Directeur d'un grand magasin dans la région bretonne, il fait un jogging tous les matins dans ses rayons pour vérifier que tout est bien en ordre. Il encourage ses vigiles à fermer les yeux sur les petits délits (il faut dire que les voleurs ont des arguments imparables !) et gère ses têtes de gondole d'une main de maître.
Un véritable manager à l'ancienne. Un peu trop à l'ancienne, selon son chef de la sécurité, Mathias, vexé justement d'avoir été mis en porte-à-faux devant un voleur de bouteilles… de lait. Et qui va tout faire pour alerter le siège à Paris et faire virer Mandon. Celui-ci ne se doute de rien, et cherche surtout à renouer sa relation avec sa fille Léa. Celle-ci est serveuse dans un bar et refuse l'aide professionnelle de son père. A la « faveur » d'un concert de rap qui dégénère, père et fille vont conclure un marché : Léa « monte » à Paris effectuer un stage au siège des supermarchés, tandis que Gérard sort de sa zone de confort en s'installant pour la même période chez un ferrailleur. Que l'on avait déjà croisé dans le bureau de Mathias…
Tandis que Léa se retrouve par hasard au centre de la comptabilité illégale du siège social de l'hypermarché qui planque des bénéfices dans divers paradis fiscaux, Gérard ouvre les yeux et « surkiffe » la vie qu'il découvre. Mais très vite, les manigances de Mathias vont bousculer tout ce petit monde, et révéler la vraie nature de Gérard que l'on aurait trop vite catalogué has-been. Cette grosse BD (160 pages), roman graphique, nous livre une fable sociale sur certaines fractures sociales, générationnelles et morales, servie avec un air de comédie qui amène le sourire à chaque page. le personnage de Gérard Mandon est particulièrement réussi, j'ai adoré le détester sur les toutes premières pages pour m'apercevoir qu'on m'avait habilement fourvoyée et qu'il était « sensass » le « joggeur ».
2 belles soirées à la lecture de Tête de Gondole qui, c'est rare pour une BD, me poursuit encore quelques jours après l'avoir terminé. Comme quoi, on peut rire de tout, il n'en reste pas moins qu'on y réfléchit !
Lien : https://top-topic.com/tete-d..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlineMarieP
  23 mars 2019
Une aventure rigolote et décalée au coeur du monde merveilleux de la grande consommation. Une bande dessinée pour se détendre et réfléchir!
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (5)
BoDoi   05 août 2019
Voici une BD qui fait du bien, en mode feel-good et de lecture facile. Le trait plaisant et enlevé de Nicoby – Manuel de la jungle – sied à cette chronique sociale qui se veut légère.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo   26 juin 2019
Après, Le meilleur ami de l’homme Didier Tronchet et Nicoby livrent une nouvelle comédie, familiale et sociale, menée pied au plancher et volontiers corrosive.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   25 avril 2019
Le récit est alors captivant, plein de petits rebondissements et de très bonnes idées, avec un humour qui n'en fait jamais trop, en retrait [...] Un album savoureux qui se pose les bonnes questions. Une très bonne idée de cadeau !
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   23 avril 2019
Du grabuge dans les rayons d'un hypermarché. Un patron doit remettre en cause toutes ses valeurs, tandis que les jeunes précaires de son entourage allument les mèches du grand incendie. Divertissant mais pas sans vraie pertinence sociale.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BulledEncre   18 mars 2019
Ne vous attendez pas à une critique acerbe de notre société ou à un pamphlet anti-consommation en parcourant les pages de Tête de gondole, mais plutôt à affronter diverses tranches de vies qui, de prime abord, ne devraient jamais se croiser. Et pourtant !
Entre faux-semblant et critique de nos modes de vies égoïstes, Tronchet nous propose ici une histoire qui remet quelque peu les compteurs à zéro et offre au lecteur un regard lucide sur nos manières de penser.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ZilizZiliz   10 juillet 2019
[ accueil d'un stagiaire par un directeur d'hypermarché ]
- Tu es motivé pour cette aventure ?
- Holà ! Tranquille ! Moi je fais qu'un stage. C'est une idée de mon père. Mais moi, ce qui m'intéresse dans la vie, c'est des trucs un peu plus… créatifs.
- Votre père, le président Hasler, et moi, on a fait nos études ensemble… Il est devenu patron du groupe… Il m'a donné ma chance, je l'ai saisie. J'ai beaucoup appris avec cet homme brillant !
- Ouais, enfin, moi je le vois tous les jours à la maison… Il peut être relou des fois…
- Il peut être… ?
- Relou.
- Relou. Oui, bien sûr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ZilizZiliz   11 juillet 2019
- Voilà Léa, une petite nouvelle de province un peu paumée…
- Salut !
- Je te présente Gaëtan, du juridique… C'est lui qui trouve les astuces pour rompre les contrats… Trop stylé !
- Hé hé.
- Raphaël de la DRH… Lui, il a pas son pareil pour dégoûter le petit personnel… Ils finissent par démissionner tout seul… Et ça, c'est Etienne, notre 'killer' maison… Son dernier gros succès : 5 caissières virées d'un coup, que des fautes graves ! Bim !
- Vous allez bien vous amuser chez nous, mademoiselle ! Côté social, c'est open bar !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Didier Tronchet (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Tronchet
Scénariste : Tronchet Illustrateur : Tronchet
Résumé : Cycliste convaincu et baladeur invétéré depuis l'enfance, Didier Tronchet fait l'apologie du vélo et de ses bienfaits sur l'humanité. 54 planches d'humour bon enfant et un tantinet provocateur.
Didier Tronchet fait l'éloge du vélo, ce moyen de transport salvateur. Car le vélo, c'est la liberté, c'est le goût de l'effort et l'abnégation. La dissolution du stress et la paix intérieure, sans compter le gain écologique. Mais qui dit vélo dit aussi crevaisons, vent de face, transpiration et concurrence motorisée. Qu'à cela ne tienne, Petit traité de Vélosophie propose des réponses spirituelles à tous ces aléas.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/petit-traite-de-velosophie.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413024675&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=12665&awinaffid=651803&clickref=&p=http://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?Search=9782413024675 Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413024675&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : grande distributionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3748 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre