AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Virginie d' Apremont (Traducteur)
EAN : 9782841146406
325 pages
Éditeur : Ramsay (07/04/2003)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Les années vingt, dans une région rurale de la Chine. Fille d'un couple de paysans misérables, la petite Pei est envoyée à l'usine de la ville, dans une filature de soie. A l'âge de neuf ans, elle travaille déjà quinze heures par jour et envoie à ses parents l'argent dont ils ont besoin pour survivre à la famine.La fillette, déracinée, se sent d'abord terrifiée, stupéfaite par la taille... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
kuroineko
  19 novembre 2018
Gail Tsukiyama est Américaine de mère chinoise et de père japonais expatriés. Femmes de soie est son premier roman. Il se déroule dans la Chine des années 1920 et 1930. Les conditions de vie des petites gens sont très difficiles et précaires et il n'est pas rare que des parents vendent leurs enfants auprès d'employeurs.
C'est ce qui arrive à Pei, l'héroïne de l'histoire. Elle se retrouve très jeune à travailler de longues et pénibles journées dans la sériculture. Son caractère lui permet d'endurer ces bouleversements dans sa jeune existence ainsi que les épreuves du quotidien.
Si Gail Tsukiyama met en avant la pénibilité du travail et le sort difficile des fillettes et des femmes chinoises, elle dresse également un beau portrait de l'amitié et de la solidarité qui lient ces ouvrières de la soie. On peut même parler d'esprit sororal puisqu'elles se réunissent en communauté dans "la Maison des soeurs".
L'écriture de l'auteure est d'une belle finesse. J'ai appris grâce à son roman beaucoup de choses sur les vers à soie et comment se récupérait le précieux fil formant leur cocon. Les explications de l'aspect technique est un atout indéniable au récit, à mon goût.
Il est fort dommage que les ouvrages suivants de Gail Tsukiyama n'aient pas été traduits. J'essaierai de trouver The Samurai's Garden et Thé Street of a Thousand Blossoms sur Internet. Les titres titillent ma curiosité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Tuclasakoi
  12 janvier 2016
L'auteur nous décrit la société chinoise dans la Chine ancienne. Son récit se situe au début du 20ème siècle dans les années 1920- 1930. Généralement, j'aime les portraits de société surtout quand ils traitent des statuts de la femme.
Dans cette Chine, la vie est dure pour les paysans qui travaillent dans les champs de mûriers. Tout est douleur, acceptation, soumission… Beaucoup de parents sont obligés de se défaire d'une fille, de la donner à l'industrie de la soie. Là, elles vivent en communauté. Dès l'âge de 7 ans, elles travaillent 15 heures par jour. L'argent gagné est envoyé à leurs familles afin qu'elles puissent survivre. Mais bien vite, des liens d'amitié, de tendresse s'établissent entre les filles : c'est même une renaissance. Loin de leurs parents, elles deviennent autonomes, elles peuvent vivre la vie qu'elles ont choisie de vivre.
A cette époque, la vie pour les filles n'était que soumission, obéissance. Elles étaient mariées sans leur accord, et devaient être soumises à leur mari, leur belle-mère. Une célibataire n'avait aucun avenir, vivait dans une insécurité totale et restait à charge de sa famille. Certaines se suicident plutôt que de se marier quand elles ne le désirent pas.
J'ai apprécié une pensée de l'auteur : « c'était comme une boite vide dans laquelle se déversaient les désirs de ses parents. Ils ne s'inquiétaient pas de ce qu'elle pouvait ressentir ».
A la lecture de ce livre, on a une fois de plus conscience que les croyances, la culture, l'éducation sont déterminantes dans le devenir d'un être.
On voit le père de l'héroïne qui ne communique pas ses émotions. Il souffre d'avoir dû se séparer de sa fille. Il y a chez lui une certaine acceptation de la vie. C'est la fatalité. Chaque être a sa destinée.
La lecture de ce récit est facile, c'est bien écrit. Et pourtant, je ne suis pas convaincue de la force de ce récit. Les caractères des personnages sont brossés, je ne vis pas réellement leurs émotions. Je les comprends, je les perçois, mais pas en profondeur. Il n'y a aucune subtilité dans le déroulement de l'histoire. Et pourtant, l'auteur nous laisse entrevoir tellement de choses ; la situation des pauvres, les coutumes chinoises…
Lien : http://clubdelecture.tubize-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Arpane
  15 octobre 2012
Quand je lis le résumé présent sur cette fiche, je me rends compte que j'aurais pu m'arrêter à ça ... car il n'y a rien de plus dans ce roman. L'écriture est fluide, c'est un roman facile à lire mais je l'ai trouvé plutôt ennuyeux et puis, surtout, je ne me suis pas sentie plongée dans l'ambiance chinoise qui m'avait ravie dans d'autres bouquins et que je recherchais avidement ici.
Commenter  J’apprécie          40
mamzelleoups
  25 juin 2015
Femmes de soie se passe en Chine, dans les années 1920 et 1930, dans une communauté d'ouvrières de la soie. . Si j'ai parfois trouvé que les sentiments des personnages, n'étaient pas assez creusés et que le roman se lisait trop vite, sans qu'on puisse vraiment s'y attacher, c'est justement cela qui en fait un roman à la fois doux et violent, mais toujours très pudique.
Commenter  J’apprécie          10
VivianeB
  10 décembre 2012
Un très beau livre bien écrit avec des personnages touchants. Une description émouvante de la condition féminine de cette époque où la guerre fait rage en Chine.
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : soieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Gail Tsukiyama (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
76 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre