AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782812905544
512 pages
Editions De Borée (01/06/2012)
4/5   2 notes
Résumé :
Le grand-père, là-haut, a besoin d'aide depuis que sa seconde épouse est alitée.
Son fi ls aîné le rejoint avec femme et enfants pour lui prêter main-forte. Personne, évidemment, ne demande l'avis de la petite Marie-Louise qui n'a connu jusque-là que la douceur de son village natal. Une nouvelle vie commence dans ce pays d'en haut qui deviendra pour elle une vraie terre de cocagne.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Annabelle31
  29 avril 2018
Récit d'une autre époque, dans le sud de la Françe à la fin du 19ème siècle. Lorsque la seconde épouse de son grand-père tombe malade, celui-ci fait appel à son fils et sa famille pour venir l'aider d'en le pays "d'en haut" pour travailler cette terre qui demande tant d'énergie et de sueur. Pour Marie qui connaissait la vie dans le village "d'en-bas", c'est un changement radical. Pour sa mère aussi. Marie nous raconte son enfance, les traditions, l'école, le quotidien des paysans, la vie rude, et malgré cela la beauté de la vie rurale.
Une belle histoire
Commenter  J’apprécie          10
4mind
  09 mai 2020
Quel livre incroyable !
Une histoire vécue dans le jus de la paysannerie français de l'aveyron, sur les causses.
Une réalité à la fois si lointaine et si proche (c'était début 20e)...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Annabelle31Annabelle31   29 avril 2018
Pourtant, en attendant les chaussures neuves, il fallait bien continuer à marcher. Le sol durci sonnait sous mes pas. Et je sentais à mes talons la démangeaison sournoise qui annonçait d'imminentes engelures. Chaque hiver, c'était le même drame pour la gent écolière : les pieds gonflaient dans les chaussures inconfortables et, un jour, vos orteils, vos talons, apparaissaient tuméfiés, crevassés, méconnaissables. Et si, encore par-dessus, appuyaient des galoches trop petites...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   29 avril 2018
Louise, la veuve prochaine, ne se faisait guère d'illusions non plus : oui, plus de doutes, son homme allait mourir. Il ne la reconnaissait plus, elle, sa femme, sa compagne de tous les instants, qui fut si longtemps attelée au même joug que lui, elle qui le suivait partout et à la vigne et au labour et à ce lointain causse où, côte à côte, ils bûcheronnaient.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   28 avril 2018
La vendange achevée, les ganache retournaient en leur pays des causses, les vêtements et les mains incrustés de vinasse, le teint recuit, mais le gousset garni de quelques beaux écus d'argent, d'un ou deux louis d'or qui, pour eux gagne -petit, représentaient un vrai pactole.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   28 avril 2018
Oui, le paysan n'a nul besoin de ces jeux de hasard : sa loterie à lui, c'est de miser sur le temps qui vient, sur la prochaine récolte.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   28 avril 2018
Chez nous, disait ma mère, il manquait toujours dix-neuf sous pour faire un franc.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : causseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre