AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919342150
Éditeur : Au Pays Reve (01/07/2014)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
April, belle veuve énigmatique, artiste-peintre de talent, coule des jours sans histoires dans son hôtel particulier de Basse-Normandie à Valognes, héritage de son dernier et riche mari.
Délicieusement voluptueuse, moyennant ses charmes « à l’occasion », elle a tout pour être comblée.
Mais son passé lui revient soudain comme un boomerang, sous les traits d’un terrible maître chanteur.
Bouleversée, elle en perdra ses repères et devra mettre sa vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LydiaB
  21 juillet 2014
Et voici le premier roman de Katia Verba ! Ça y est, elle a sauté le pas ! Il n'est d'ailleurs pas évident de passer ainsi de pièces de théâtre au roman, l'écriture et la construction n'étant pas tout à fait les mêmes. Pourtant, c'est avec une aisance toute particulière que notre écrivain a composé cet opus. Et une mention particulière à la couverture de ce livre qui le rend très chic grâce au pastel de Nicole Ventura.

La Maudite de Valognes, titre ô combien annonciateur d'un roman noir, se nomme April, pétillante veuve (admirez comme le prénom est bien choisi : il apporte une bouffée de fraîcheur et trompe d'emblée le lecteur) ayant passé la quarantaine. Elle est affublée de ce surnom car elle collectionne les veuvages : trois ; cela commence à faire et les gens parlent... D'autant plus qu'April ne se refuse rien et joue encore de ses charmes. Mais un grain de sable va venir enrayer le bel engrenage. Quand le passé s'en mêle, ce n'est jamais positif !

Avec ses pièces, Katia Verba avait déjà l'habitude de mettre en scène des intrigues solidement ficelées où humour et multiples rebondissements donnaient un rythme effréné. On retrouve ici ce savant alliage qui fait que l'on dévore ce livre en quelques heures.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          682
redacnet
  25 juillet 2014
On connaissait Katia Verba auteure de pièces de théâtre, on la découvre cette fois romancière avec La Maudite de Valognes, son dernier ouvrage publié aux éditions Au Pays rêvé. Et le genre romanesque lui va à ravir.
« La Maudite », c'est April, une femme irrésistible et mystérieuse sur qui le sort s'acharne. On l'aime ou on la déteste. En tout cas, elle ne laisse pas indifférente. Elle compte à son palmarès trois maris, tous morts tragiquement. Artiste peintre à succès, April est une esthète et une épicurienne qui aime le luxe. Elle sombre même parfois dans l'excès.
Réservée et indépendante, quelque chose semble l'empêcher d'être heureuse et ses nuits sont peuplées de fantômes. Pourtant, elle a tout : la beauté, la richesse, le succès.
Un jour, elle rencontre un homme à la personnalité singulière, dont le pouvoir de séduction va la toucher au plus profond d'elle-même. Mais, au moment où elle pense enfin trouver le bonheur, sa vie bascule… Apparemment, elle n'a pas que des amis et semble payer le prix d'une existence quelque peu dissolue. L'atmosphère devient oppressante. Dès lors, elle vit un véritable enfer. Des éléments étranges se multiplient et le mystère s'intensifie jusqu'au dénouement final.
April en sortira-t-elle indemne ? Goûtera-t-elle enfin au bonheur mérité ? À moins que celui-ci ne lui soit tout bonnement interdit…
La Maudite de Valognes nous apprend que le passé finit toujours par revenir à la surface, inéluctablement, et que parfois on en ressort grandi.
Voilà un roman qu'on imagine aisément porté à l'écran. Qui sait ? L'auteure a plus d'un tour dans son sac ! En attendant, et de source sûre, je peux vous glisser à l'oreille que Katia Verba n'a pas dit son dernier mot. Elle est déjà en train d'écrire son prochain roman ainsi qu'un court-métrage mais chut… vous n'en saurez pas plus pour l'instant !
Lien : http://blog.redacnet.com/kat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Little_Daisy
  11 novembre 2015
Alors dès le départ je vais le dire : oui j'ai aimé ce roman parce qu'il parle de la Normandie (surtout de la basse mais il évoque un peu la haute) et que ça me rappelle chez moi. Oui, quand l'héroïne se fait des moules frites dans un restaurant, des souvenirs remontent. Un point très positif réside sur la description de cette (magnifique) région. J'était « rentrée » chez moi durant les 213 pages de ma lecture et quel bonheur ! En plus l'héroïne est rousse – comme moi, alors forcément j'ai rigolé et je me suis dit « moi aussi je suis une femme fatale, non mais Oh ».
Trêve de plaisanteries, ce roman est prenant dès les premières pages. Nous nous demandons ce qui lui arrive et surtout en quoi est-elle maudite ? Je me suis souvent vu attendre que tout bascule dans du fantastique un peu comme dans une nouvelle De Maupassant (la Normandie aidant). Mais sur ce point je vais être formelle : il n'y a pas de dimension fantastique et ça n'en est que mieux dans le sens où nous ne nous attendons jamais à ce qui va arriver par la suite. Une fin qui m'a bluffé et qui était totalement à l'ouest des idées que je m'étais faites.
Au cours de la lecture le suspens et la peur monte doucement. le village de Valognes est comme une prison pour April. Il y a ce que disent les gens, les menaces misent à exécutions qui interviennent surtout chez elle et le manoir est grand, trop peut-être, pour une femme seule. D'ailleurs cette demeure est un peu comme April : belle, grande, libre mais terriblement seule et vide. April est artiste et profite de la fortune de son ancien mari pour garder cette demeure où elle a son atelier. Ses toiles se vendent bien. Pour masquer la solitude, elle a de nombreux amants. Tout se passe comme à son habitude jusqu'au jour où April reçoit des menaces de mort …
En un sens, celui qui veut se venger n'arriverait-il pas au bon moment pour qu'April change sa vie ? Puisque rien de mieux qu'une grosse frayeur et la peur de perdre la vie pour se remettre en question et faire évoluer son univers !
Nous suivons donc cette femme qui va se poser de multiples questions sur la personne qui peut lui en vouloir et par la même occasion va se livrer au fur et à mesure. Ce qui va permettre au lecteur de comprendre qui est réellement April. J'ai particulièrement apprécié cet aspect psychologique dans ce roman. Ils expliquent le cheminements des personnages. Pourquoi en sont-ils arrivés là à un moment donné ? Ils ont tous des raisons personnelles et des explications. Mais ils semblent ne pas forcément se comprendre. Un sujet assez universel en réalité !
Car oui, finalement ce roman c'est un peu l'histoire de tout le monde. Nous agissons chacun avec nos raisons mais pensons-nous assez aux répercussions de ces actes sur les gens qui nous entourent ?
En bref, la Maudite de Valognes c'est l'histoire d'une femme fatale qui va voir sa vie basculer suite à des menaces de mort. Elle n'a plus le choix, il va lui falloir trouver de qui elles viennent et comprendre pourquoi. Mais pour comprendre ses travers, il faut se livrer et April le fait avec délicatesse, sensualité et beaucoup de douceur. La plume de Katia lui fait prendre vie avec force et fragilité. Un équilibre que nous retrouvons durant toute la lecture et qui nous fait vibrer. Voilà un beau roman !
+ une interview de l'auteure sur le blog
Lien : http://chickon.fr/2015/11/07..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
palazzochiara
  28 août 2014
A peine reçu et voici que j'ai terminé " la maudite de Valognes". J'ai été tenue en haleine jusqu'à la fin. J'ai été sous le charme de cette maudite . Un incontournable roman pour cet été. Il captive du début jusqu'à la fin. A noter des personnages atypiques et intéressants dans leur construction. L'écriture est limpide. Un livre que je vous recommande...
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   21 juillet 2014
Elle raccrocha. Elle prit un magazine. Mais le referma aussitôt. Décidément, elle n’était pas concentrée ce soir. Le téléphone sonna à nouveau. Elle supposa que ce devait être l’homme qu’elle venait d’éconduire qui avait oublié de lui dire quelque chose.
Elle décrocha, un peu agacée. Ce n’était pas Denis qui rappelait. Cette intonation, elle ne la connaissait pas. Une voix d’homme, assez mature, était au bout du fil.
- April ? … Êtes-vous seule ?
- Oui… mais, pourquoi me posez-vous cette question ? Et puis d’abord, qui êtes-vous ?
Aucune réponse… Une respiration se fit entendre puis un silence pesant… April s’énerva :
- Parlez ou je raccroche ! Que me voulez-vous ? Je vous préviens…
La voix reprit, laconique, glaciale et implacable :
- On m’appelle la justice ! Un jour tout se paie ! (P24-25)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Little_DaisyLittle_Daisy   11 novembre 2015
L’automne s’était éclipsé et l’hiver s’installait. Les paysans l’avaient prédit froid et neigeux. Ils voyaient cela à la peau des oignons ; plus elle était épaisse, plus il ferait froid. « Oignons à trois pelures, signe de froidure », disait Ivy.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Katia Verba (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katia Verba
Teaser "Manoir sous haute tension sur l'Île de Man", pièce policière de Katia Verba - 2012.
autres livres classés : rebondissementsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1824 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre