AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070119806
168 pages
Gallimard (31/01/2008)
4.38/5   4 notes
Résumé :


«Ou Sodome et Grosso Modo si l'on préfère ! Nous sommes en effet en Presque-Poésie. À l'orée. À l'oreille et Hardy comme il a déjà été dit et redit. Aux bords. Aux confins : entre-à-peu-près, pataquès, persiflage - voire franche provocation ! - et joyeuse parodie.»
Que lire après Sodome et GrammaireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enfin un recueil qui manipule la langue et nous fait rire, où humour rime avec dérision. Des textes beaux et forts. Un vrai cocktail de mots et d' expressions qui ne demande qu'à être savouré. Miracle, le rire nous gagne. Jean-Pierre Vergheggen a réussi son pari. Avec lui la poésie n'est pas toujours sérieuse.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
POÈME POUR TENTER D’ATTRAPER
UN PETIT POÈME



Pour tenter comme Raymond Queneau
(encore lui ! Toujours lui !)
d’attraper un petit po, un petit po,
un petit poème
qui passerait par là comme un passereau,
un petit poème indigène
(indigène du pays)
voire un poème plus gros
sans pour autant qu’il soit un phénomène,
un petit poème pour que je puisse poésir
pour moins mourir
ou du moins le moins vite possible
pour pouvoir poésir et poésoir à loisir
pour mieux voir où un peit po,
un petit poème
qu’on attrape sans devoir trop courir
peut tranquillement nous conduire
car poémer, je l’ai déjà tellement fait et défait
et poémir m’a tant et tant fait gémir
que c’est poésir que je veux faire à l’avenir
― à l’avenir et framboise si j’ose me permettre de dire ! ―
pour davantage sourire le reste du restant de ma vie
je voudrais même ― si j’osais
poérire en vérité

(tenez ! je peux vous l’avouer !

pour bien pouvoir distinguer
parmi mes contemporains
mes comptant leurs sous dans
de mes contents de rire
d’un peu tout, de mon côté

En fait, je voudrais pas comme
contempourrir sur pied
et continuer à rimer à rien
jusqu’à le saint-glinglin glacé !
Commenter  J’apprécie          20
POÈME AVEC HARENG ― GROS ― GROS ― GROS



extrait 2

Un brin de classe SVP Monsieur le Hareng prédigéré,
lui ferait remarquer le Poète, car on peut être
un hareng saur ― saur ― saur, sans perdre la tête
et devenir un hareng sourd ― sourd ― sourd
à toute forme de poésie !
Imaginez, en effet, que vous ayez terminé votre vie
dans les maudits filets d’un chalutier zhollandais
et que les pêcheurs de ce maudit pays
(des zhollandais eux aussi) après vous avoir zaccommodé
des zharicots lingots ― lingots ― lingots
(ou Zoizzonnais) vous aient bâfré
cachés derrière les zhaies de leurs zozotis !

Et zozoti zozota ! Ah ! vous auriez bien plus mal fini
que dans l’estomac du Poète qui vous dégusta ― ta ― ta ― ta !
Commenter  J’apprécie          00
POÈME AVEC HARENG ― GROS ― GROS ― GROS



extrait 1

Un hareng que le Poète choisirait gros ― gros ― gros
Et même bouffi ― bouffi ― bouffi
Une sorte de hareng ― outang baraqué fitness
mais qu’il sortirait de sa saumure ― mure ― mure
avec délicatesse
pour le dévorer à pleins crocs ― crocs ― crocs
et satisfaire ainsi son appétit gros ― gros ― gros !
Un hareng bien choisi
qu’il accompagnerait d’un bon saumur ― mur ― mur―
champigny (cette fois-ci)
Un hareng excellent,
bouvard et bien rogué, et surtout bien éduqué,
un hareng qui ne viendrait pas pleurenichailler
en réclamant son beurre et le hareng de son beurre,
alors qu’on vient à peine de l’avaler !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Pierre Verheggen (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Verheggen
Avec douze écrivains de l'Anthologie Avec Anne le Pape (violon) & Johanne Mathaly (violoncelle) Avec Anna Ayanoglou, Jean d'Amérique, Camille Bloomfield & Maïss Alrim Karfou, Cyril Dion, Pierre Guénard, Lisette Lombé, Antoine Mouton, Arthur Navellou, Suzanne Rault-Balet, Jacques Rebotier, Stéphanie Vovor, Laurence Vielle.
Cette anthologie du Printemps des Poètes 2023 proposent 111 poètes contemporains et des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 20 ans à peine, le plus âgé était centenaire. Tous partagent notre quotidien autour de la thématique corrosive des frontières. Leurs écrits sont d'une diversité et d'une richesse stimulantes. Ils offrent un large panorama de la poésie de notre époque. Avec notamment des textes de Dominique Ané, Olivier Barbarant, Rim Battal, Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, William Cliff, Cécile Coulon, Charlélie Couture, Jean D'amérique, Michel Deguy, Pauline Delabroy-Allard, Guy Goffette, Michelle Grangaud, Simon Johannin, Charles Juliet, Abdellatif Laâbi, Hervé le Tellier, Jean Portante, Jacques Roubaud, Eugène Savitzkaya, Laura Vazquez, Jean-Pierre Verheggen, Antoine Wauters…
Mesure du temps La fenêtre qui donne sur les quais n'arrête pas le cours de l'eau pas plus que la lumière n'arrête la main qui ferme les rideaux Tout juste si parfois du mur un peu de plâtre se détache un pétale touche le guéridon Il arrive aussi qu'un homme laisse tomber son corps sans réveiller personne Guy Goffette – Ces mots traversent les frontières, 111 poètes d'aujourd'hui
Lumière par Iris Feix, son par Lenny Szpira
+ Lire la suite
autres livres classés : absurdieVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (11) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19988 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}