AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782381535913
394 pages
Nombre7 Editions (07/07/2021)
4.5/5   10 notes
Résumé :
Une meute : bande d’adolescents favorisés par la société, qui sombre dans la criminalité.

Un but : assouvir une vengeance sur la vie, leurs parents et le monde qu’on leur lègue, et qu’ils veulent « nettoyer » en supprimant les nuisibles.

Un chef dominant qui va asseoir son pouvoir sur le groupe.

Des policiers qui piétinent…

Une question : peut-on changer le monde sans changer soi-même ?
Que lire après Nous sommes des loupsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Les missives de Fanny H pour Collectif Polar

Dans Nous sommes des loups (et vous êtes la proie), vous ferez la connaissance d'un groupe de quatre lycéens.
En premier, Antoine, 17 ans, benjamin d'une fratrie composée d'un grand frère avocat et d'une grande soeur, Marie. Leur père est Président Directeur Général d'une banque d'affaires et leur mère rédactrice en chef d'un magazine de mode très en vue. Ils possèdent une villa à Saint-Tropez ainsi qu'un chalet à Courchevel.
Mais les parents d'Antoine n'ont jamais vraiment pris le temps de s'occuper de lui.Maintenant Il rentre en conflit permanent avec son père. Il prend de l'assurance. Il provoque, s'amuse et teste les limites parentales.
En second, vous rencontrerez Fabrice, 17 ans lui aussi, une tête en maths. Des parents très riches, un père débordée et une mère castratrice.
Mais Fabrice ne supporte plus ses parents et être continuellement sous le joug de sa mère. Il déteste aussi ce monde de bobos qui les entoure.
Le troisième et dernier garçon du quatuor, Max, 17 ans, est promis à un très bel avenir, il ne vise que le 20. Il souhaite devenir comme son père, un « dieu » du commerce. Lorsqu'il était plus jeune, sa mère est décédée en mettant au monde sa soeur qui ne survécut pas non plus. Il vise l'excellence avant tout.
Mais Max est endoctriné par son père. Il n'a peur de rien ni de personne et il est devenu insensible. Il n'a qu'une envie, celle de venger sa mère.
Et pour terminer la seule fille, Alice, 16 ans, très bonne élève, qui souhaite beaucoup voyager dans l'avenir. Elle ne manque de rien et obtient toutes les nouveautés en tout auprès de ses parents, ne lui refusant aucun caprice.
Mais Alice déteste l'argent. Elle veut être libre et fumer son shit. Ses parents sont des vieux cons. Elle ne peut pas discuter avec, ils ne comprennent rien et pour la jeune ado, ils n'ont aucune idée de la richesse culturelle du monde, pour eux riche ne se traduit que par fric.
Elle a rencontré les garçons quand elle entrait en sixième. Aujourd'hui, Ils sont tous ensemble en terminale au lycée Henri IV, Paris, 5ème. L'âge où le tourbillon des sens est un flot que l'on peine à maitriser.
Et un jour, Antoine les réunit et leur expose sa révélation, son incroyable idée : éliminer les cons. C'est un mâle dominant dans la meute, un chef. Il se croit invincible. C'est le syndrome de l'enfant roi (sentiment de toute puissance). Tout lui est dû.
Dès le départ, l'auteur pose les personnages et le décor. Il prend le temps de nous décrire chaque personnalité et surtout le fait que parents et enfants vivent dans une bulle dorée qui finira par éclater.
Graeme Villeret fait le rapprochement avec une meute de loups et les ados, dans la façon de se comporter avec une proie, la traquer, l'affaiblir et enfin lui asséner le coup de grâce. Ce sont des jeunes trop sûr d'eux mais qui n'ont aucune expérience de la vie. Ils ont tellement l'habitude d'être au-dessus de tout qu'ils pensent être extrêmement forts voir invincibles. Ce sont des gamins qui vivent en dehors de la réalité. Des gosses de riches avec des valeurs d'éducation reçues basées exclusivement sur l'argent. Pourquoi un meurtre serait-il différent pour eux, les rois du monde ?
Et Antoine commença.
Le premier meurtre sera une enquête difficile pour le commandant Kaplan et le lieutenant Ana le Guen.
La petite bande croit en son chef, ils se sentent supérieur, plus intelligent et au-dessus des lois. Ils n'auront pas de limites, toujours plus loin dans la violence et le sang. Tous les coups sont permis.

Pourtant, il ne faut jamais sous-estimer quelqu'un que l'on ne connait pas… Après tout, le commandant Kaplan et Ana ne sont-ils pas des loups eux aussi ? Aguerris à sentir, fureter, traquer la moindre piste, le moindre indice ? le risque sous-estimé par ce quatuor d'ados est de passé de loups à moutons et de chasseurs à chassés…

L'auteur fait également pas mal de références musicales.
Une plume que j'ai pris plaisir à découvrir, peut-être quelques petites longueurs par moment mais un final explosif !
(Merci aux éditions Nombre 7)
Lien : https://collectifpolar.wordp..
Commenter  J’apprécie          60
Le commentaire de Lynda : ♥Coup de coeur ♥
Un thriller qui m'a donné froid dans le dos à plusieurs reprises durant ma lecture.
4 adolescents, ou jeunes adultes si on préfère.
Antoine, Fabrice, Max et la seule fille du quatuor Alice.
Les quatre sont révoltés, et veulent entreprendre un grand nettoyage de la société, en commençant par leurs familles.
Pour différentes raisons, familles riches, mais qui ont, à quelque part oublié ces jeunes qui se sont élevés pratiquement seuls, mais avec des idées très noires dans la tête.
Alice, par exemple, déteste l'argent et tout ce qui s'y rattache, par contre, elle accepte les vêtements et la technologie dernier cri !
Ils sont une meute, avec un chef, Antoine, le cerveau qui mettra en place les rouages de la vengeance pour éliminer, comme il le dit lui-même, ‘'les cons''.
L'auteur nous amène tout doucement, en commençant d'abord par nous présenter les quatre membres de la meute.
Pour chacun, l'auteur évoque les raisons de leur soif de vengeance, leur idéal.
Ces jeunes se croient au-dessus de tout, et le premier meurtre ne sera que le début d'une longue croisade, teintée de sang.
J'ai beaucoup aimé le commandant Kaplant et Ana, pour eux qui sont maintenant les chasseurs, ils flairent tout, hument tout, suivent la moindre piste.
C'est un combat entre les chasseurs et les chassés. Les chasseurs deviennent les proies pour les policiers qui deviennent les loups à la recherche de la meute.
Que vous dire, les jeunes n'ont plus aucune limite, rien ne les arrête, le sang coule, et la noirceur envahit l'histoire.
Un roman qui nous accroche très solidement, et ce, dès le début, malgré le nombre de pages, on ne peut pas mettre de côté, c'est impossible. L'auteur sait comment bien capter l'attention de son lectorat. Sans oublier qu'il nous entraîne à travers Paris, ce qui nous permet de souffler un peu en imaginant les paysages.
Une plume imagée, aucun problème à imaginer les scènes, qui je me répète, peuvent être assez noires.
Je ne connaissais pas cet auteur, et j'ai pris un immense plaisir à le lire, des personnages très forts, un scénario hors du commun, et une fin dont je ne vous parlerais pas, simplement un OUF ! Pour la fin.
Si vous aimez les romans noirs, n'hésitez pas ce roman est pour vous et je vous le recommande ! Unechose est certaine, maintenant je peux dire que je sais vraiment ce qu'est un roman noir!
Lien : https://lesmilleetunlivreslm..
Commenter  J’apprécie          51
Des adolescents d'un milieu très favorisé, en quête d'absolu, de pureté, entre amour, romantisme, violence et mort…Eros et Thanatos…un besoin d'adrénaline pour tromper l'ennui.
le résultat : des ados criminels, ultras violents, avec pour seule loi celle d'une meute en chasse
Brûlant et bouleversant !!!
Commenter  J’apprécie          60
Un thriller original et actuel dans lequel on suit une bande de lycéens à l'avenir doré, qui décident de ne pas suivre le chemin tout tracé que la société leur offre. Une écriture incisive et efficace, doublée d'une intrigue redoutable. On dévore le livre en quelques jours seulement !
Commenter  J’apprécie          51
En dehors du fait que je n'ai pas du tout aimé lire sur liseuse, j'ai par contre beaucoup aimé la lecture de ce roman noir, à l'intrigue efficace qui nous embarque dès les premières pages.

L'auteur va tout d'abord démarrer l'histoire doucement en nous présentant les personnages et leurs sombres intentions. Nous les suivrons donc, dans leur quête sanglante, en espérant qu'ils reviennent à la raison.
Hélas, il en sera autrement ! En effet, dans les dernières pages, qui vont à cent à l'heure, plus rien n'arrête ces jeunes. Et rien ne nous sera épargné avec ce coup d'accélérateur ultime de l'auteur, pour une fin qui secoue !
J'ai adoré la plume de Graeme Villeret, belle, percutante, addictive. J'ai été surprise par les descriptions faites des personnages et des situations, détaillées, sans pour autant créer de longueurs.

Un auteur à découvrir absolument !

Je remercie Graeme Villeret pour sa confiance et de m'avoir permis de découvrir son univers.
Lien : http://instagram.com/anouk_d..
Commenter  J’apprécie          41

Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
Fabrice. Dix-sept ans. Lycée Henri IV, Paris 5e. Terminale. Peu importe la spécialité, il était promis à un bel avenir. De toute façon, seuls les maths l’intéressaient. Il aimait jouer avec les chiffres, les retourner dans tous les sens, triturer les équations, chasser sur les terres des nombres premiers. Chercher un sens. Juste pour chercher. Une étendue galactique à découvrir. Un jeu infini, surprenant, de quoi combler le désert d’une vie terrestre. Le reste l’emmerdait. Il comprenait bien le principe. Mais ça l’emmerdait profondément. Il se faisait chier en cours. C’était obligatoire. De toute façon, son père l’avait prévenu, s’il n’avait pas son bac, il lui coupait les vivres. Conneries. Menaces de merde, comme d’habitude.
Commenter  J’apprécie          20
Marketing, médecine, littérature. Sa sœur n’avait su choisir. Éternelle insatisfaite, compulsive, girly, emmerdeuse et un brin bitch. Les relations maternelles l’avaient fait entrer chez un grand éditeur. Elle adorait. C’était tout près de l’appartement familial. Paris 6e. Sur le jardin du Luxembourg. Elle rentrait chaque soir à pieds, lisait et discutait avec Marta, la bonne. Elle était courtisée depuis peu par un jeune écrivain, Steve. Talentueux. Bankable, en somme. Il était beau, il était charmant, il se la jouait bohème, cheveux dans le vent — un poil trop longs les cheveux — et possédait une voiture de sport. Décapotable. Pour le plaisir. Car « tout est plaisir dans la vie » disait-il.
Commenter  J’apprécie          20
Fabrice avait fini par comprendre ce qui faisait avancer, ce qui faisait vivre sa mère. Ce mode survie de tous les instants, cette frayeur de la consomption imminente de son petit monde. Même si ce monde relevait pleinement du fantasme. Il ne supportait plus cette mère. Mais un adolescent peut-il sauter le stade des parents insupportables ? Tous deux étaient devenus pour lui de simples pourvoyeurs. Argent, bouffe, toit, vacances, sorties et vêtements choisis avec soin. Il était à leur image, celle d’une génération gâtée dans un univers clos par des boulevards ceinturant le centre de Paris, frontières invisibles entre les mondes, espace légèrement entrouvert sur les vertes forêts de l’ouest.
Commenter  J’apprécie          20
La vie de Marta se limitait aux 6e et 5e arrondissements de Paris, parfois le 7e selon les courses à faire. Courchevel l’hiver, Saint-Tropez l’été. Impossible de savoir ce qu’elle faisait de son argent gagné et épargné depuis tout ce temps. Pas d’enfants, pas d’homme déclaré. Pas d’histoire, pas de passé. Pas d’avenir. Une vie au service des autres, sans rien au bout qu’un cercueil de bois de médiocre qualité et une croix de pacotille brillante posée dessus. Clouée, enfoncée à grand coups de marteau, la croix. Comme un poignard dans le bois tendre d’une vie oubliée.
Il paraît qu’ils font des cercueils en cartons.
Commenter  J’apprécie          20
La possession est une maîtresse qui te prend tout. Elle annihile ton libre arbitre. Détruit toute volonté. Elle transforme tout être humain en lâcheté personnifiée. Posséder, c’est détenir le pouvoir. Celui de faire ce qui te plaît. Celui qui met les autres à genoux. Qui les forcent à se prosterner devant toi. C’est une force carnassière. Impitoyable. Irrésistible. Immanente. Imprévisible aussi. Elle te submerge et t’envahit.
Elle te pousse à commettre l’irréparable.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Graeme Villeret (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Graeme Villeret
Nous sommes des loups (et vous êtes la proie) est paru ! https://librairie.nombre7.fr/roman/2413-noussommesdesloups-9782381535913.html
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (23) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2912 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..