AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226286594
Éditeur : Albin Michel (27/02/2013)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Une fois de plus, Ben doit passer la soirée du vendredi chez sa grand-mère. Une grand-mère qui comme toutes les vieilles dames reste des journées durant assise dans un fauteuil à jouer au scrabble et à manger du chou d ailleurs, elle sent épouvantablement fort. Pourtant, un jour, Ben tombe sur un monceau de bijoux planqué dans la boîte à biscuits.
Et si son assommante grand-mère cachait en fait une cambrioleuse de haut vol, prête à accomplir le plus spectacul... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
26 juillet 2013
Voila une lecture qui ne peut laisser indifférent et dont on sort forcément très touché. David Walliams nous entraine dans une grande aventure de cambriolage bien sur mais avant tout une grande histoire d'amour entre un petit garçon et sa grand-mère.

Ben a douze ans, des parents complétement obsédés par une émission tv de danse et et donc souvent délaissé. Chaque vendredi ses parents l'envoie chez sa mamie, qu'il trouve profondément ennuyeuse (elle ne mange que du chou, joue au scrabble et l'envoie toujours au lit de bonne heure!). Mais si cette mamie cachait en fait un secret? Je ne vous en dit pas plus car je ne veux pas dévoiler l'intrigue.

L'histoire parait peut-être légère mais pourtant il n'en ai rien. J'ai beaucoup ri pendant la lecture mais la fin m'a donné un petit pincement au coeur. On pense forcement a notre grand-mère et l'on se dit que pour ceux qui ont la chance de l'avoir encore en vie il faut en profiter.
En tout cas c'est une belle aventure qui plaira au plus jeunes comme aux adultes, la fin de l'histoire nous donne une bonne leçon.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
murielan
28 juillet 2013
Ben doit aller tous les vendredis soirs chez sa grand-mère et c'est une corvée pour lui. Mais lorsqu'il découvre par hasard une boîte pleine de bijoux, il se rend compte que sa mamie n'est peut être pas la personne âgée barbante qu'elle semble être...
Un roman loufoque, drôle mais plein de tendresse comme sait si bien le faire David William.
Certes, on y parle de cambriolage et de gangster mais aussi de la relation entre une grand-mère et son petit-fils qui tissent des liens forts tout au long de cette aventure extravagante !
A lire dès 10 ans.
Commenter  J’apprécie          152
ingridfasquelle
17 mars 2015
David Walliams, est né en Angleterre en 1971. Il est comédien et s'est fait connaître comme auteur de la très populaire série Little Britain. Habituellement désigné dans la presse britannique comme le nouveau Roald Dahl, il est aujourd'hui l'auteur de quatre romans, dont trois parus ou à paraître dans la collection Witty des éditions Albin Michel Jeunesse, qui remportent un succès croissant auprès du public.
Tony Ross est né à Londres en 1938. Il a étudié l'illustration au Regional Center of Art de Liverpool. Il est aujourd'hui l'un des auteurs-illustrateurs britanniques les plus reconnus, avec plus de 350 livres à son actif, publiés dans dix-huit pays et sur les cinq continents.
S'inspirant des meilleurs romans de Roald Dahl, David Walliams signe un roman hilarant dans lequel il imagine les aventures décoiffantes d'une gentille mémé cambrioleuse de bijoux.
Dans Monsieur Kipu, David Walliams avait déjà prouvé qu'il avait l'art et la manière d'imaginer des personnages drôles, excessifs mais aussi terriblement humains. Sa Mamie Gangster est tout sauf l'assommante petite mémé qu'il donne à voir dans les premières pages de son roman. Elle a beau jouer au scrabble et cuisiner le chou sous toutes ses formes (ce qui lui vaut les soucis digestifs que l'on imagine...), Mamie Gangster en a sous la pédale ! Tellement d'ailleurs qu'elle décide, aidée de son petit-fils Ben, onze ans, de se lancer dans le plus inimaginable et le plus spectaculaire des casses : dérober les joyaux de la Couronne au nez et à la barbe des gardes de la Tour de Londres !
Un plan complètement farfelu qui donne lieu, on s'en doute, à un festival de situations toutes plus hilarantes les unes que les autres. Impossible de rester de marbre face à cette grand-mère qui, par amour pour petit-fils, n'hésite pas à mouiller la chemise et à déployer des trésors d'énergie ! Elle est si touchante, si attendrissante dans les efforts qu'elle fait pour ne pas le décevoir, qu'on lui pardonne bien volontiers ses petites manies et flatulences ! Ben lui-même n'y résiste pas !
«Son menton qui piquait ne le dérangeait plus. En fait, il aimait plutôt bien. Il aimait le sifflement de son appareil auditif. Il aimait son odeur de chou. Et par-dessus tout, il aimait ces prouts qu'elle lâchait sans même s'en rendre compte. Il aimait tout ce faisait qu'elle était elle.»
«C'est la meilleure mamie du monde, en fait.»
Le point fort du roman, c'est bien sûr le lien affectif qui, petit à petit, se tisse entre Ben et sa grand-mère. Délaissé par des parents superficiels qui vouent une passion aveuglante pour les danses de salon, Ben est un petit garçon solitaire, qui n'a qu'une seule envie, devenir plombier. Avec sa grand-mère, Ben va vivre la plus incroyable aventure qui soit mais surtout, découvrir que les personnes âgées ne sont pas aussi ennuyeuses qu'il y paraît !
«Ce n'est pas parce que ta grand-mère est âgée, Ben, qu'elle est ennuyeuse. Moi même, je ne suis plus tout jeune, tu sais. Et chaque fois que j'ai vu ta mamie, il m'a semblé que c'était une vieille dame très intéressante.»
«Ne la juge pas trop durement, Ben. Nous serons tous vieux un jour. Même toi. Et je suis certain que ta grand-mère a un secret ou deux que tu ignores. Les vieilles personnes en ont toujours.»
Avec Mamie Gangster, David Walliams frappe un grand coup ! Il évite tous les pièges de la mièvrerie, de la morale et signe une formidable histoire où la drôlerie le dispute à la tendresse. Avec juste ce qu'il faut de prouts et de suspense, Mamie Gangster est un roman drôle et émouvant, qui oscille entre rires et larmes et réconcilie les générations ! Une merveille !
À découvrir à partir de 9 ans.
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
darko
02 mars 2013
Encore une pépite d'humour et de tendresse! David Walliams est vraiment un auteur extraordinaire!
J'ai ri aux larmes et j'ai pleuré. Un parfait mélange.
Les personnages sont attachants, tendres. Les situations sont cocasses à souhaits!
Vive cette mamie gangster! Vous ne regarderez plus jamais vos grand-parents de la même façon!
Commenter  J’apprécie          110
albaneS
25 octobre 2014
C'est le titre de ce livre qui m'a attiré en premier.
Une mamie gangster, qui n'en aurait pas rêvé, mais ce n'est pas si simple.
Un garçon qui est réticent à passer du temps avec cette vieille dame, qu'il n'apprécie pas beaucoup. Pourtant page après page, elle se dévoile et fait tout pour se rapprocher de son petit fils.
Et ça marche, en route pour l'aventure.
Facile à lire, ce livre permet également de découvrir un peu Londres.
J'ai eu beaucoup de plaisir à le lire, je le conseille vivement.
Commenter  J’apprécie          50

Les critiques presse (3)
LeFigaro09 juillet 2013
Derrière le côté burlesque de l'affaire, l'auteur réussit une évocation émouvante des liens entre deux générations. Avec les illustrations de Tony Ross, ce roman dépaysera et enchantera les durs à cuire.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Lexpress09 juillet 2013
Le comique britannique David Walliams, célèbre pour ses apparitions déjantées dans Little Britain, imagine une grand-mère qui se transforme en redoutable gangster la nuit. Hilarant.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Ricochet22 mai 2013
Un roman drôle et triste à la fois, qui donne envie d'aller à la rencontre de l'autre avant qu'il ne soit trop tard. Un seul bémol ! la traduction aurait mérité plus d'attention.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
missmolko1missmolko122 juillet 2013
Ben's granny loved books, and always seemed to have her nose in one. They were stacked on shelves, lined up on windowsills, piled up in corners.
Crime novels were her favourite. Books about gangstas, bank robbers, the mafia and the like. Ben wasn't sure what the difference between a gangsta and a gangster was, but a gangsta seemed much worse.
Although Ben hated reading, he loved looking at all the covers of Granny's books. They had fast cars and guns and glamorous ladies ludidly painted on them, and Ben found it hard to believe this boring old Granny of his liked reading storiees that looked so thrilling.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
kanarmorkanarmor03 février 2014
La route était longue jusqu'à Londres, surtout sur un scooter électrique dont la vitesse maximale était de 5 kilomètres/heure (avec deux passagers).Au bout d'un moment, Ben se rendit compte que la route s'élargissait : deux voies, trois voies.
- Bon Dieu, on est sur l'autoroute ! cria-t-il tandis que les camions de dix tonnes les frôlaient à toute allure et que le scooter s'envolait presque sur leur passage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sylvichasylvicha19 juillet 2013
Il ne voulait pas faire de peine à sa grand-mère, mais à la vérité il était inconcevable que quiconque avale une bouchée de son gâteau au chou, à moins d'avoir un lien de parenté avec elle - et même dans ce cas, la bouchée était recrachée aussitôt que la dame avait le dos tourné.
Commenter  J’apprécie          30
sylvichasylvicha19 juillet 2013
Ben était absolument incapable d'imaginer sa grand-mère jeune. Il l'avait toujours connue sous la forme d'une vieille dame. Il se figurait même qu'elle était née vieille dame. Que des années plus tôt, quand sa mère lui avait donné naissance et avait demandé si c'était une fille ou un garçon, la sage-femme lui avait répondu : "C'est une vieille dame !"
Commenter  J’apprécie          10
NyennaNyenna24 octobre 2013
Il aimait le sifflement de son appareil auditif. Il aimait son odeur de chou. Et par dessus tout, il aimait ces prouts qu'elle lâchait sans même s'en rendre compte.
Il aimait tout ce qui faisait qu'elle était elle.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de David Walliams (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Walliams
Payot - Marque Page - David Walliams - Mamie gangster.
autres livres classés : cambriolageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Monsieur Kipu

Où va Chloé quand elle passe devant M.Kipu tous les matins ?

A la bibliothèque
A son école ultra-chic
Chez elle

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Monsieur Kipu de David WalliamsCréer un quiz sur ce livre
. .