AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732451576
Éditeur : Editions de la Martinière (04/10/2012)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Lycéenne brillante, Nora occupe ses vacances à traduire la correspondance de la fille d'un brillant alchimiste du XVIe siècle qui cherchait à créer la Lumen Dei, une machine permettant de communiquer avec Dieu. Mais en une nuit, la vie de Nora bascule. Son meilleur ami, Chris, est assassiné et Max, le grand amour de sa vie, a disparu et est accusé du meurtre. Convaincu de l'innocence de Max, Nora enquête et ne tarde pas à comprendre que le meurtre est lié au manuscr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  07 octobre 2014
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2014-2015.
Ce livre m'avait tenté lors de sa sortie sur une masse critique mais j'avais sélectionné d'autres romans. J'ai trouvé à l'acheter d'occasion quelque temps plus tard et l'ai enterré dans ma PAL. En ce moment, je ressors ce que je pense être des tomes uniques de celle-ci car j'ai suffisamment de séries en cours.
Nous commençons ce roman comme une sorte de journal intime tenu par Nora, le personnage principal, une crack en latin. Certains chapitres sont courts et s'enchainent donc très vite. Grâce à Nora, nous découvrons tour à tour les différents personnages que nous serons amenés à croiser régulièrement. Nora s'investit avec 2 amis à la traduction de lettres datant de la fin du XVIème siècle avec l'aide d'un professeur un peu fou en pensant découvrir des inventions disparues. Nous avons donc l'histoire racontée par Nora qui s'intercale avec ses traductions. Celles-ci apportent un vrai plus à l'histoire et permettent ainsi d'accélérer la lecture. Nous avons toujours envie d'en savoir davantage sur cette fameuse invention. Nora et ses amis vont ainsi être entrainés d'aventures en péripéties au fil de leurs découvertes.
Durant toute ma lecture, j'ai facilement oublié que les personnages principaux n'étaient finalement que des ados au vu des différentes aventures qu'ils vivent. C'est, je pense, le seul hic de ce roman, cela rend donc moins crédible certains évènements de l'histoire. Mis à part ça, le personnage de Nora est très bien pensé (à quelques détails près), elle est brillante et reste néanmoins humble en toutes circonstances. Elle pense d'abord au bien de ses amis avant de penser à sa propre sécurité. Une amie sûre donc... À part Nora, les autres personnages sont peu approfondis mais l'histoire rattrape bien ce malus. On est tellement happé dans l'histoire qu'on ne fait quasiment plus attention aux personnages.
L'écriture de cette auteur est vraiment très agréable, son style se lit tout seul. Par ailleurs, l'imagination dont elle fait preuve concernant les sociétés secrètes démontre des recherches de sa part pour que cela fasse le plus crédible possible. Si je n'avais pas eu le boulot au milieu, je pense que ce roman aurait été terminé en 3 jours.
Comme vous l'aurez compris, cette lecture a été une excellente découverte pour ma part et je renouvèlerais avec plaisir avec le prochain roman traduit en français de cette auteur. Son écriture est très fluide, les chapitres relativement courts suivant les situations et les évènements s'enchainent très vite. On n'a pas le temps de s'ennuyer et Nora non plus. Ce tome est unique, ce qui est bien dommage pour une fois, j'aurais bien continuée encore un peu avec Nora. En tout cas, 550 pages pour un roman si riche en évènements et pourtant résolu à la fin, c'est bien et il n'y a pas de temps mort en plus. Par ailleurs, depuis le « Da Vinci Code », j'aime particulièrement les histoires sur fond de sociétés secrètes, donc ce roman n'a pas échappé à la règle même s'il appartient à de la littérature jeunesse. Je vous conseille donc plus que fortement de découvrir cette nouvelle auteur et son fabuleux roman, que vous soyez féru ou non de sociétés secrètes.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
tousleslivres
  26 octobre 2012
Un très bon roman qui se tient, j'ai vraiment beaucoup aimé !!!
Le suspens va crescendo, plus on avance, plus on en append et plus ça devient intéressant, jusqu'à se qu'on ne puisse plus refermer ce livre !!!
La famille : Nora est une jeune fille très intelligente, elle sait lire le latin depuis qu'elle est toute petite. Elle est la plus jeune d'une famille de 4 personnes : 1 frère casse cou, 1 père prof de latin, 1 mère gérante d'une librairie à temps partiel. Mais ça, c'était avant, avant la mort de Andy, le frère de Nora. Maintenant, c'est à dire après, le père est tombé au chômage parce qu'il ne voulait plus sortir de chez lui et sa mère a trouvé un travail dans une banque.
Il se passe des choses étrange : le Hoff, professeur de l'Institut Chapman, qui fait des recherches sur « le Livre » datant de 700 ans se retrouve à l'hôpital. le meilleur ami de Nora, Chris, est retrouvé baignant dans un marre de sang, son petit ami est introuvable et accusé du meurtre de Chris.
En effet, Nora aidait, avec ses amis Chris, Max et Adriane aider le professeur Hoff à décrypter ce fameux livre. Nora, quant à elle, va se passionner pour des lettres datant de 1598 à1600. Ces lettres ont été écrites par Elizabeth Weston (17ans), elles sont toutes adressées à son frère John Francis Weston.
Malgré tout ce qui se passe, Nora va continuer à traduire les lettres pour connaître le fin mot de cette histoire. Mais ce qu'elle va découvrir est au-delà de ce qu'elle pensait, mais surtout bien plus dangereux. Elle doit aller jusqu'au bout pour révéler ce secret, même si c'est au péril de sa propre vie. Elle va aller jusqu'au bout de ses peurs, guidée par une force qu'elle va trouver au plus profond d'elle même malgré les trahisons et les mensonges qui rodent autour d'elle.
Ces lettres mystérieuses vont conduire Nora à Prague avec ses amis. Dans cette ville se cache des énigmes qu'elle va devoir résoudre si elle veut retrouve le Lumen Dei, cette fameuse machine que le père d'Elizabeth a fabriqué et qu'elle a réduit en pièces et caché les morceaux dans des lieux différents de Prague. Mais c'est sans compter sur les deux camps opposés qui s'affrontent pour s'emparer du Lumen Dei. En effet cette machine De La Renaissance « est une sorte d'Ipad conçu par une bande de toqués qui voulaient se connecter à Dieu » est très convoitée et très dangereuse...
J'ai trouvé ce livre très vivant. L'histoire débute avec la découvertes des lettres, puis peu à peu le secret se dévoile au fil des pages. J'ai trouvé que ces lettres étaient des atouts très importants dans la lecture, elles accompagnaient très bien l'histoire, l'énigme et la compréhension de ce qui c'est réellement passé 700 ans auparavant.
Nora a une vie mouvementée d'ado, tout ce qui va lui arriver va crescendo, ce qui donne une histoire captivante et ne laisse pas de temps mort dans la lecture.
Ce livre se lit presque en une seule fois. Il est difficile de le refermer surtout que les chapitres sont courts. A chaque fois que j'arrivais à la fin d'un chapitre, je me disais que j'arrêtais de lire à la fin du suivant...
Par contre, je trouve que la 4ème de couv est un peu trop bavarde... surtout sur le contenu du livre. Personnellement et près ma lecture, je m'aperçois qu'elle dévoile trop de choses en quelques mots... Ce que je peux encore reprocher à ce livre, que j'ai beaucoup aimé, c'est que l'action arrive un peu trop tard, il faut arriver à Prague, donc à la moitié, pour que le livre démarre réellement...
Un très belle histoire que je vous recommande !!!
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
Pommesucre
  02 décembre 2012
Ce livre m'intriguait d'autant qu'il était comparé au Da Vinci Code que j'avais tout simplement adoré. Sur le principe de fond on y est et j'ai dévoré ce livre qui m'a happé dès le début ...
Nora a un passé difficile, son frère étant décédé dans un accident de voiture. Elle en profitera pour changer d'école en décrochant une bourse pour l'école privé et prisée de sa petite ville. Elle se concentrera ainsi sur ses études et poussera les portes de l'université pour faire des recherches avec un professeur pris pour un hérétique dans le milieu. Mais cette recherche qui semble bien anodine de prime abord, permettra à Nora de compléter son dossier d'entrée à l'université. Mais surtout, ça va changer sa vie ...
J'ai enchaîné les lectures qui n'étaient pas spécialement passionnantes pour ma part et ce livre dès qu'on l'ouvre, il commence fort ... et mon petit coeur a déjà palpité. On sait d'emblée que le livre ne sera pas mièvre et qu'il sera également très loin d'être tendre, et j'avoue que j'ai beaucoup aimé cet aspect ! J'avais vraiment besoin de quelque chose de dur et qui me tienne en haleine. J'ai été servie.
Nous suivons donc Nora qui fait des recherches sur un vieux manuscrit et les courriers attenants. Mais très vite on va se rendre compte que le travail donné par le professeur et qui semble anodin, ne l'est pas vraiment. Plongeant tout nos protagoniste dans la violence d'une guerre sectaire faisant rage depuis des siècles pour une machine promettant gloire et éternité à celui qui l'utilise. On comprends assez vite que c'est une lutte de pouvoir. Une recherche, une quête, une guerre qui fera tomber des masques.
Dès le début j'ai tourné les pages pour me plonger dans ce livre au caractère bien affirmé. le livre est bien rythmé et celui-ci va crescendo car on se doute que l'issue ne sera pas forcément heureuse. C'est simple j'ai commencé le livre, j'avais déjà du mal à le lâcher. Je me serais écoutée je l'aurais lu en deux ou trois fois. Mais bon avec le salon de Montreuil, ma fatigue en a décidé autrement. Happée dès le début, j'étais en manque. Lumen est vraiment le genre de livre à lire d'une traite. Il alterne le présent et le passé presque historique (je pense notamment à la légende du Golem qui est bien réelle) qui me titille toujours la curiosité et m'incite à en savoir plus sur les légendes et tout ce qui en découle. Je suis une adepte du complot et des secrets et je suis même persuadés que nous ne sommes que des pions (non je ne psychote pas, ou pas).
Suspense en crescendo et bonne intrigue sont au rendez-vous, pensez à prendre vos popcorns ça pourrait être un bon film (sait-on jamais).
Ce que j'ai aimé dans ce livre c'est que concernant les personnages, je n'ai rien vu arriver. Peut être que l'on peut se douter de certaines choses concernant un personnages, mais ici l'auteur aime faire tomber les masques.
Nora, une jeune fille brisée par la mort de son frère et dont la famille ne tient que par un fil. Une famille qui semble unie mais dont la maison n'est qu'un sanctuaire dédié à la mort du frère de Nora. Elle fera donc tout pour se reconstruire en changeant d'école, nouant des liens d'amitiés qu'elle considèrera comme familiaux. Une jeune fille forte qui tente de faire table rase du passé mais pour qui la reconstruction s'avèrera une destruction. Cassez un château de légo, pour reconstuire un château de cartes à détruire à nouveau ...
J'aime quand les personnages portent des masques, car finalement c'est que beaucoup font. Et une fois que le masque est tombée la déception est toujours au rendez-vous. Beaucoup jouent un rôle, celui de leur vie et souvent avec tromperie. Un juste reflet de la société qui démontre par A + B qu'on ne peut que compter sur soi et sa famille (et parfois même la famille peut s'avérer nuisible). L'auteur nous sert sur un plateau d'argent des masques tombés à terre dans un fracas assourdissant ...
Comment vous dire ... j'ai aimé. Je m'explique.
Ce livre commence par un chapitre sanglant, revient en arrière pour mieux comprendre le suite, mais début, l'auteur donne le ton. Il continue en tenant le rythme de l'intrigue sans qu'elle s'essouffle. C'est simple j'ai adoré dès les premières pages ce qui ne m'était pas arriver depuis longtemps (aimer du début à la fin s'entend). de plus le livre semble être un one shot ce qui fait du bien de temps à autre. Une bonne intrigue bien ficelée, une bonne plume et une fin qui vous laisse baba. Je ne peux que vous le conseiller !
Un tout grand merci à Babelio et aux édition La Martinière pour cette découverte !
Lien : http://bulledepomme.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Livresque78
  06 octobre 2013
J'ai dévoré ce roman. Tous les ingrédients que j'apprécie dans ce genre de roman y sont présents: une très bonne intrigue, un retour quatre siècles en arrière par le biais de lettres, écrites par celle qui est selon moi la seconde héroïne de cette histoire, de l'amour mais ( mais pas trop!), du suspense, des retournements de situations...
En lisant le 4ème de couverture qui compare ce livre à Da Vinci code, m'a tout d'abord intrigué, puis je me suis dit que c'était un argument de vente, et bien non! Il est certes, difficile de rivaliser avec le chef d'oeuvre de Dan Brown, mais Lumen est son petit frère. Donc une très agréable surprise, quoique les critiques m'avait mises la puce à l'oreille.
Commenter  J’apprécie          150
Le--salon-de--Madame
  07 novembre 2012
Je tiens tout d'abord à remercier Babelio pour son opération Masse Critique ainsi que les éditions De La Martinière jeunesse pour m'avoir envoyé ce livre. Autant le dire, même avec cette quatrième de couverture prometteuse, je ne me l'aurais sans doute pas procuré, ayant déjà un paquet de chose à lire. Je vais vous le dire : ça aurait été une erreur. Mais n'allons pas trop vite.

Déjà, la couverture bien que sombre et mystérieuse, attire l'oeil avec les reflets du titre. Rien que pour ça c'est un bel objet (oui oui, j'avoue, je suis restée quelques minutes à jouer avec la lumière quand je l'ai eu entre les mains =p).

Parlons tout d'abord du style de l'auteur : assez fluide, on entre facilement dans l'histoire. Ce que j'ai beaucoup apprécié c'est la façon dont elle arrive à nous faire ressentir les deux personnalités différentes (mais proches en même temps) de Nora et d'Elisabeth à travers ses lettres (j'ai réellement ressentit le style de l'époque, les moeurs, ça m'a fait une très bonne impression). J'ai aussi beaucoup apprécié ses réflexions sur la mort, certes peu nombreuses, mais justes. Je pense notamment au statut que prend l'enfant qui reste.

Passons aux personnages. L'héroïne, Nora, est une jeune fille intelligente que la vie n'a pas épargné. Alors elle se raccroche au latin par lequel elle rencontrera ses amis Chris et Adriane ainsi que Max. Elle est plutôt réfléchie même si elle a des hésitations dû à son âge. Par contre, ça ne tient qu'à moi mais j'ai eu l'impression qu'elle se lançait dans cette quête pour connaître la vérité plutôt que pour sauver Max, je n'ai pas vraiment ressentit son amour pour lui, juste de l'attachement, comme une impression qu'elle se ment à elle-même. Enfin voilà juste mon impression.
Max. Garçon mystérieux, pas vraiment beau mais qui a son charme. Il m'est apparu comme étant trop distant, j'ai eu du mal à le cerner. Tout au long de la lecture,il a eu de drôles de réactions, j'ai pensé qu'il cachait quelque chose... à tort ou à raison Vous l'aurez compris, ce personnage n'est pas du tout mon favori.
Chris et Adriane sont de chouettes personnages, avec leurs qualités et leurs défauts qui aident Nora dans sa vie de tous les jours. Chris le beau gosse, taquin et charmeur et Adriane la fille de rêve parfois un peu trop lunatique.
Encore une mention particulière à l'auteur car elle met beaucoup d'ironie bien palcée dans les propos de ses personnages.

L'histoire en elle-même est bien ficelée (il paraît que ça à un petit côté Da Vinci Code mais je ne l'ai pas lu, je ne peux donc pas comparer). On a l'histoire "avant" et "après" le meurtre de Chris et j'avoue que l'avant est un peu lent mais je vais dire que cela est nécessaire pour se mettre dans le contexte. Inutile de vous dire que dans l'après, tout s'accélère au point de ne plus savoir lâcher le livre... Si,si, je ne m'y attendais pas non plus mais j'ai été embarquée dans l'histoire à fond. En plus, comme ce sont de très courts chapitres on se dit "encore un, et puis un, et puis un...

Voilà, si je dois terminer, je mentionnerai deux choses un peu plus négatives mais ne vous inquiétez pas, elles n'altèrent en rien mon bon sentiment sur cette lecture :
Les lettres d'Elisabeth sont plus présentent dans la partie "avant" que dans l'après, celles-ci sont souvent embrouillées, j'ai quelques fois eu du mal à suivre son raisonnement.
Et enfin, les explications du Lumen Dei trop confuses aussi parfois et à mon sens, pas assez développées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (3)
HistoiresSansFin   19 février 2013
Ce roman est une sorte de Dan Brown pour ados, d'Umberto Eco en jupette. Inutile de se passer la musique de Era pour s'immerger dans l'atmosphère particulière du roman, l'auteure vous noie sans grands efforts. Inutile de vous débattre : inspirez et ouvrez grand les yeux tout du long, surtout.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
HistoiresSansFin   06 janvier 2013
Avec Lumen, Robin Wasserman nous propose une quête/enquête et un thriller à part entière, bref : une aventure complète.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Ricochet   04 décembre 2012
Présenté comme un Da Vinci Code pour adolescents, Lumen en a les caractéristiques, mais, fait appréciable, ne prétend pas réécrire la Bible.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   31 octobre 2014
- La foi repose sur le doute. S'il y avait une vérité unique, une seule réponse, il n'y aurait plus de combat.
- Certaines personnes diraient que tu es dangereusement naïf, répliqua Eli. Et qu'une connaissance aussi absolue peut être dangereuse.
- Comme l'est l'ignorance, remarquai-je. C'est toujours mieux de savoir.
- Vraiment ? On sait pourtant tout sur la pollution et l'armement nucléaire. Savoir ne suffit pas toujours. Et ce n'est pas parce qu'on sait construire quelque chose qu'il faut forcément le construire. (…) Si nous sommes trop bêtes pour tirer les conséquences de nos erreurs, c'est la preuve que nous sommes trop bêtes pour ne pas en commettre d'autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
WitchbladeWitchblade   29 octobre 2014
Avant Max, j'avais l'arrogance de l'ignorance. Je disais que l'amour était un précepte moderne, une rationalisation pour préserver la monogamie dans une société fondée sur l'abondance des choix. Une illusion nourrie de sexualité et d'hormones. Un pseudo-conte de fées où les jeunes filles choisissent leur Prince Charmant en fonction de son compte en banque et de ses biens immobiliers.
Commenter  J’apprécie          190
WitchbladeWitchblade   30 octobre 2014
Les alchimistes ne sont pas des magiciens (…). C'étaient les premiers chimistes, les premiers pharmaciens. Et même ceux qui essayaient de fabriquer de l'or ne le faisaient pas pour devenir riches. Ils pensaient qu'en purifiant le métal, ils pouvaient purifier l'âme. Ils recherchaient les liens entre la terre et les cieux, le monde de l'homme et le monde de... Dieu.
Commenter  J’apprécie          180
RevesetimaginesRevesetimagines   27 octobre 2014
Je vis d'abord les traces de pas, rouges et brillantes sous la rampe de spots. Elles se dirigeaient droit vers moi, me dépassaient et franchissaient la porte. Puis mes yeux se posèrent sur le dessin tracé hâtivement sur le mur : un point entre deux lignes courbes, avec un éclair qui en traversait le centre. Il y avait d'autres empreintes. Ou plutôt des traînées floues... comme si on avait tiré un corps sur le somptueux carrelage.

"Mme Moore va avoir une crise cardiaque, lorsqu'elle verra ça", me dis-je, envahie d'une étrange envie de rire. Elle, qui voulait toujours que son sol reste immaculé !
Mon rire mourut dans ma gorge. Il avait goût de bile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
WitchbladeWitchblade   28 octobre 2014
« Je sens son odeur dans le laboratoire : un riche mélange de soufre et de cendres. Il dit que c'est un signe distinctif de sa basse condition. Pourtant sa modestie est toute vibrante de fierté. »
Commenter  J’apprécie          170
Videos de Robin Wasserman (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Wasserman
Un livre de Robin Wasserman.
Résumé Lycéenne brillante, Nora occupe ses vacances à traduire la correspondance de la fille d?un brillant alchimiste du XVIème siècle qui cherchait à créer la Lumen Dei, une machine permettant de communiquer avec Dieu.Mais en une nuit, la vie de Nora bascule. Son meilleur ami, Chris, est assassiné et Max, le grand amour de sa vie, a disparu et est accusé du meurtre.Convaincu de l'innocence de Max, Nora enquête et ne tarde pas à comprendre que le meurtre est lié au manuscrit qu'elle est en train de décrypter, et à la Lumen Dei que certaines sociétés secrètes espèrent s'approprier à n'importe quel prix.La voici bientôt à Prague, à la recherche des 4 éléments constitutifs de la précieuse machine.Une course-poursuite infernale commence alors...
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..