AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258105386
336 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (17/09/2015)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Ellie MacIntosh vient de rejoindre la brigade criminelle de la ville de Milwaukee quand elle est appelée sur une scène de crime. En pleine canicule, un pavillon de banlieue a brûlé. Dans le salon, un corps calciné est exposé sur la table basse. Meurtre rituel ? Les incendies se succèdent et les cadavres carbonisés s'accumulent.
Les crimes auraient-ils un lien avec le meurtre d'un pasteur cinq ans plus tôt ? La police en est convaincue, mais l'enquête s'annonc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Sharon
  14 juin 2019
Après l'eau, dans le premier volume (les victimes étaient tuées près d'un lac) et avant la terre dans sa troisième enquête, c'est au feu que se trouve ici confrontée Ellie MacIntosh. Grand changement pour elle : sa précédente enquête lui a permis d'obtenir un poste à la brigade criminelle de Milwaukee, ce qui ne laisse pas d'engendrer un peu de jalousie. D'autres ne sont pas parvenus aussi vite à ce poste. L'un des meilleurs enquêteurs de la ville Carl Grasso a d'ailleurs été mis au rancard, pardon, transféré à la brigade mondaine à la suite d'une bavure (terme poli, on n'a jamais pu prouver davantage). Ellie se retrouve à faire équipe avec Jason Santiago, un excellent policier, un taux d'élucidation hors du commun, et pourtant personne ne veut faire équipe avec lui. En effet, il a une forte tendance à être brut de décoffrage, à poser sans filtre les questions qui fâchent et à user de grossièretés dans ces propos constamment. Ellie se voit donc confier – en plus – la mission de canaliser cet enquêteur qui frôle toujours la mise à pied. Rude travail ? Oui, et non, parce qu'elle lui découvre une sensibilité qu'elle ne soupçonnait pas, et qui ferait râler/sourire certains lecteurs. Je m'en moque, comme Ellie, j'apprécie.
En effet, l'enquête s'ouvre sur un incendie volontaire. Un cadavre est retrouvé dans le salon. Les propriétaires des lieux ? Non. le corps, celui d'un inconnu, est aussi celui d'une personne qui a été préalablement assassinée – un cadavre vient rarement trouver refuge de lui-même sur une table basse. Les propriétaires, un jeune couple, ont tout perdu, sauf leur chien : celui-ci s'est sauvé. L'enquête suit son cours, mais le lendemain, Ellie veut prendre des renseignements sur ce chien. Jason la rassure : il a été retrouvé. Elle est d'abord contente qu'il ait pris la peine de prendre des renseignements. Elle est très surprise quand Jason est chaudement remercié pour avoir ramené le chien, passant sa soirée à lui courir après. Sensible et modeste, le garçon.
Pas vraiment le cas du meurtrier, qui accélère le mouvement en tout impunité. Surtout, Carl Grasso fait le lien entre cette série d'incendie et sa dernière enquête, cinq ans plus tôt. Pourquoi faire une pause de cinq ans ? Autre question qu'il faut résoudre – cela fait beaucoup. Surtout, Metzger (ce nom me rappelle un auteur autrichien) le chef de la police, est sur les dents. Il faut un coupable, un suspect, n'importe quoi, et vite ! le profileur que l'on avait déjà rencontré dans Les proies du lac est lui aussi sollicité à nouveau, et si Ellie ne prend pas tout ce qu'il dit pour argent content, elle sait cependant qu'il peut donner des pistes utiles. Enfin… il donne surtout une piste très dérangeante, d'autant plus qu'elle rejoint l'hypothèse posée par Ellie et Jason.
Ah, la vie privée des enquêteurs ! Elle peut être compliquée – ou simple, c'est selon. Ellie s'est mise en couple avec Bryce, le suspect de son enquête précédente – innocenté, certes, ce qui n'empêcherait pas les policiers de jaser, surtout s'ils venaient à découvrir à quand remonte le début de leur liaison. le passé de Bryce a aussi fortement tendance à ressurgir sous la forme de Sarah, son ex et brillantissime avocate. Jason, lui, a une vie sentimentale à la fois plus mouvementée et plus simple, puisque sa psy de petite amie le quitte – et il n'a pas envie d'entendre ses raisons psychologisantes. Les deux enquêteurs parviennent cependant assez vite à faire équipe, à donner le meilleur d'eux-mêmes pour parvenir à leur objectif. Pas facile avec le rythme des meurtres qui s'accélère et un meurtrier qui connaît bien le système. Pourquoi ? Là est la question.
Une autrice et des enquêteurs que j'apprécie vraiment beaucoup.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
angelita.manchado
  18 septembre 2015
Winsconsin Sud, 1991. Il met le feu pour la première fois. Avait pu acheter des allumettes à l'insu de ses parents qui faisaient tout pour lui cacher tout ce qui pouvait servir à allumer un feu.
3 juillet. Il fait chaud. Ellie McIntosh a un nouvel équipier, Santiago.
Une victime est trouvée dans l'incendie d'une maison. Une mise en scène est notée avec la position du cadavre sur une table.
Suite à sa dernière enquête, Ellie a déménagé et se retrouve dans une grande ville, comme Milwaukie, où elle a été recrutée comme inspecteur. Elle doit travailler avec Santiago. Dès le départ, les relations ne passent pas entre eux. Jalousie de la part de l'inspecteur. Ellie l'a cerné très vite mais elle se réserve tout de même, même si son supérieur lui a expliqué le caractère de son futur collègue. Malgré tout, en tant que lectrice, Santiago ne m'a pas du tout gêné. Sans l'adorer, je l'ai beaucoup aimé. Il forme avec Ellie un bon duo et je pense que, s'il y a d'autres enquêtes, malgré quelques clashs inévitables, ils travailleront bien ensemble, comme ils l'ont fait pour Parmi les cendres. Les deux se complètent bien. Malgré ses dehors bourrus et rentre dedans, Santiago, malgré un passé difficile, sait faire preuve de compassion, ce qui peut étonner Ellie.
Carl Grasso, quant à lui, est aussi un bon flic. Mais le personnage ne m'inspire pas réellement. Il a été muté suite à une enquête interne. Ayant travaillé sur le premier incendie, il y a 5 ans, il pourra toutefois aider nos deux enquêteurs. Mais je trouve qu'il retient des informations et qu'il en donne d'autres pour mettre surtout Ellie dans l'embarras. Il a toutefois un très bon jugement.
Ellie poursuit sont histoire avec Bryce. Elle a déménagé pour se rapprocher de lui. Elle ne vit pas franchement avec lui mais s'interroge sur où peut la mener cette relation. Ils sont différents mais complémentaires. Ils en sont encore dans les non dits et ils devront faire preuve de persévérance car je pense qu'ils peuvent faire un bon bout de chemin ensemble. A voir dans un prochain roman.
Si dans le premier roman, le climat était extrêmement froid, neigeux, là ça change radicalement. La chaleur est torride. le lien avec les incendies est somme toute très bien trouvé. Chaleur, incendies, extinction par les pompiers qui laissent peu de traces ou des amas de papiers imbibés (rappel d'informations du tueur), la partie est extrêmement chaude pour tous car ce sont les vacances, peu de monde travaille et il faut avancer pour éviter que d'autres meurtres s'accumulent car en peu de jours c'est l'hécatombe.
L'auteur nous donne quelques informations sur le tueur, sur ce qu'il pense de lui, sur son passé, sur le temps qui passe et qui presse à chaque début de roman. Lors de ma lecture, j'avais pensé à un personnage. Mais je l'avais laissé tomber pour me consacrer à un autre. le dénouement et la révélation sont, en définitive, tout à fait clairs.
Ce deuxième thriller de Kate Watterson est bon même s'il n'a pas toutes les qualités du premier. Pour être tout à fait honnête, Kate Watterson a vraiment son style mais elle n'est pas tombée dans le piège du second roman ressemblant au précédent, malgré la présence d'un tueur en série. Les personnages sont fouillés, complexes. L'auteur nous amène à la perfection les différents meurtres et l'évolution de l'enquête.
Lien : https://jelistulisillit.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeaTouchBook
  13 décembre 2015
Wisconsin du Sud, 1991, le premier, celui qui a mis le feu aux poudres…
Dans la touffeur de cet été sans fin, ivre de meurtres, illuminé par les incendies qu'il provoque, il met en place un jeu de piste macabre, le monstre des marais est à l'oeuvre, le feu pour purifier, une expiation pour…
Tout a commencé cinq ans plus tôt, à cette époque une affaire celle du rôtisseur, un meurtre qui n'a pas été élucidé par le Lieutenant Carl Grosso.
Aujourd'hui, l'inspectrice Ellie MacIntoch nouvellement arrivée dans les Services de la Crime de la ville de Milwaukee doit faire équipe avec Jason Santiago sur des meurtres qui ressemblent étrangement à cette vieille affaire, un cadavre étendu sur une table puis brûlé…
Mais voilà rien n'est simple,
Carl Grosso, sur la touche, se donne un but, il veut renouer avec l'enquête.
L'équipe MacIntoch / Santiago a du plomb dans l'aile.
Metzger, le Chef de la Police, est à cran.
« …c'est quoi ce bordel ? A cause de ce connard, j'arrive plus à dormir la nuit ! »
Plus diverses broutilles qui vont semer le trouble lors de cette enquête sous haute tension…
Kate Watterson nous livre un bon polar, bien ficelé qui tient en haleine le lecteur jusqu'à la dernière page. La touche féminine dans son écriture est un plus, car elle révèle la difficulté dans ce monde macho, la police, pour une femme d'y faire sa place.
« Ils sont là à mes trousses… Prédateurs lancés à la poursuite de l'ultime prédateur… ce que je veux, c'est… des sensations fortes… »
« La normalité n'existe pas. »
« A la mi-temps de notre vie nous sommes déjà dans la mort. »
Voilà, y-a-pu qu'à…
@ Bientôt,
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cassy
  13 octobre 2015

Il y a un an, j'ai voulu lire Les proies du lac de Kate Watterson, le premier opus d'une série dont les personnages sont récurrents. Mais pour tout avouer, j'ai abandonné par ennui et avec le sentiment de ne vraiment pas avancer dans ma lecture. Vous comprendrez donc que j'étais sceptique quant à cette lecture mais je tenais à donner une seconde chance à l'auteure.
Dans ce titre, on retrouve Ellie MacIntosh qui doit faire équipe avec Jason Santiago dans la brigade criminelle. La maison d'un couple a été brûlée et un corps a été déposé à l'intérieur. le problème, c'est qu'un crime similaire a été déclaré 5 ans plus tôt. Même personne ? Imitateur ? Ellie et Jason sont déterminés à le savoir et ne compteront pas les heures pour résoudre l'affaire.
Si le premier tome s'est révélé pénible pour moi, j'ai trouvé celui-ci bien plus agréable à lire ! J'ai aimé suivre les personnages et j'ai été amusée par la mésentente entre Ellie et Jason qui se lancent beaucoup de piques. L'intrigue est bonne et je n'avais pas deviné qui était le tueur. J'ai aussi apprécié l'ambiance : été caniculaire, le feu destructeur, c'est assez oppressant !
En bref, si j'ai abandonné le premier tome, je peux vous dire que le second est très plaisant. Ce n'est pas le thriller de l'année mais il a su me faire passer un bon moment.

Lien : http://romansurcanape.fr/par..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chriskorchi
  20 septembre 2015
Je n'avais pas eu l'occasion de découvrir l'auteur et son premier roman. Je la découvre avec son deuxième roman et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ce thriller palpitant et dont l'intrigue a su me tenir en haleine. Les meurtres sont bien décrits et les enquêtes très intéressantes à suivre. J'ai aimé savoir ce que le tueur pensait et comment il évoluait. Les personnages sont très complexes et vraiment intéressants.
J'ai vraiment apprécié cette lecture et cela m'a donné envie de lire le premier. Tout les ingrédients indispensables à un bon thriller sont là.
VERDICT
Un deuxième roman réussi, à tout les fanas de thrillers vous ne serez pas déçus, pour les autres vous pourriez aimer et devenir addict.

Lien : https://revezlivres.wordpres..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   09 juin 2019
Chaque fois que je pense à ceux qui se lèvent le matin pour se rendre à leur travail ennuyeux, et retrouver ensuite leur maison banale, suivre d'ineptes émissions de télévision tout en bouffant des saletés qui leur boucheront les artères et leur vaudront une mort heureusement prématurée, je suis content d'être moi.
Un monstre ou un homme.
Hélas, je crois être depuis longtemps l'un et l'autre. L'un n'exclut pas l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1956 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre