AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782366242638
240 pages
Cambourakis (05/04/2017)
4.31/5   24 notes
Résumé :
Ce nouvel ouvrage de l'auteur de La Ronde et Kermesse au Paradis dévoile un pan méconnu de l'histoire de l'ex-RDA et du Mozambique. Suivant les trajectoires de 3 personnages fictifs, elle met en lumière le parcours de de ces 20.000 Mozambicains qui, au début des années 1980, ont été envoyés chez leurs frères communistes dans une RDA alors en quête de main-d'oeuvre. Leur situation, difficile, s'est rapidement dégradée à la chute du Mur de Berlin. Certains sont restés... >Voir plus
Que lire après MadgermanesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Très contente de découvrir que ce roman graphique de l'Allemande Birgit Weyhe est disponible en français. L'auteure a passé son enfance et adolescence en Ouganda et au Kenya, 40 ans plus tard à l'occasion d'une visite au Mozambique, elle se sent immédiatement chez elle et interroge la notion de patrie. Ce questionnement s'impose d'autant plus à elle qu'elle rencontre des hommes et des femmes qui ont vécu et travaillé, avant la chute du mur, de longues années en Allemagne de l'Est, pays socialiste frère du Mozambique. A partir de leur témoignages, Birgit Weyhe, retrace le parcours de deux hommes et d'une femme, employés comme ouvriers malgré eux, marqués par les désillusions, les souvenirs douloureux, l'entredeux où on ne se sent nul part chez soi. C'est une bande dessinée d'une grande force, qui éclaire sur un pan méconnu de l'histoire récente entre un pays d'Afrique et un pays d'Europe. le choix des couleurs, noir, ocre-or et blanc, le graphisme capable de plonger le lecteur dans un vécu entre deux cultures, s'intègrent parfaitement à cette narration.
Commenter  J’apprécie          20
(IK971) Un album qui m'a touché personnellement (elle me rappelle celle de mes parents...en ex-RFA par contre). Malgré le caractère peu engageant de la couverture et du graphisme, il réussit à rendre l'histoire, de ses 3 migrants (d'après des entretiens avec de véritables travailleurs immigrés) aux parcours croisés, vivante et émouvante. Il mêle la grande Histoire méconnu du Mozambique et des migrants envoyés comme main d'oeuvre en ex-RDA jusqu'à la chute du mur de Berlin et la petite histoire de ces hommes et femmes qui ont lutté et pour certains tout perdu, spolliés par les gouvernements corrompus et les guerres. le graphisme finalement colle assez bien à la dureté du récit et revêt une originalité qui rend ce roman graphique unique. A voir pour le Prix mais je le recommande pour le fonds d'un CDI afin d'éclairer ce pan méconnu de l'histoire coloniale lusophone et germanique et la face cachée de l'immigration.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
ActuaBD
09 août 2017
À travers ces trois histoires singulières, qui se recoupent parfois, Birgit Weyhe met en valeur une histoire méconnue de la guerre froide.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bibliobs
05 juillet 2017
Passionnante réflexion sur l’identité, et la mémoire, « Madgermanes » résonne puissamment aujourd’hui. Il a reçu l’an dernier l’un des plus prestigieux prix du monde germanophone : le Max und Moritz de la meilleure bande dessinée.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
BDGest
19 juin 2017
Profondément honnête, Madgermanes n’est pas un réquisitoire ni un brûlot vidicatif, c’est avant tout un ouvrage soulignant la résilience de l’âme humaine. Un coup de projecteur sur une poignée d’individus emportés par les utopies d’une époque et écrasés par la vraie nature du monde.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Comme tous les autres émigrés qui sont partis se construire une nouvelle vie ailleurs, je n'appartiens à aucun des deux pays. Nous sommes tous dépourvus de liens, sans attaches, flottant entre deux cultures. Que nous restions ou repartions, cela n'y changera rien.
Commenter  J’apprécie          60
À partir de 1979, il y avait environ 20.000 Mozanbicains en Allemagne de l'Est. Ils occupaient souvent les emplois les plus pénibles. Quand, après des années d'absence, ils durent rentrer chez eux en 1990, ils étaient devenus des étrangers dans leur propre pays. Alors se posa très concrétement la question de leur appartenance et de leur chez-soi. (p. 14-15)
Commenter  J’apprécie          40
Aucun d'entre nous ne s'est fait muter en province volontairement. On savait tous désormais que le racisme y était bien pire. Tant pis. L'essentiel, c'était de quitter Berlin. (p. 82)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Birgit Weyhe (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Birgit Weyhe
La ronde, de Birgit Weyhe
autres livres classés : mozambiqueVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (45) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5298 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}