AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092961461
Éditeur : Le peuple de Mü (17/02/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Alors que Franz Lieber s’apprête à effectuer le transfert du vieux Cholls depuis le quartier des Anciens jusqu’au Centre de régulation démographique, des avis de recherches apparaissent sur son écran. Le service théologique sollicite son équipe pour appréhender deux terroristes de l’organisation Gaïa infiltrés dans la cité. Cette requête inhabituelle entraînera Franz, épaulé par ses deux collaborateurs Sarah et Bobo l’Empailleur, vers une destinée chaotique où les c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Kittiwake
30 novembre 2016
C'est une dystopie d'un niveau tout à fait honorable que Babelio et Les éditions le peuple de Mü, que je remercie, m‘ont confiée pour la dernière opération Masse critique imaginaire.
Une nouvelle ère a succédé à celle que nous connaissons, avec sa planète exsangue, ses problèmes politiques et religieux. Il a fallu mettre à l'abri les humains confrontés à une curieuse épidémie d'anémie foudroyante, et pendant qu'on y était, tout a été placé sous contrôle : les naissances, les décès (programmés vers 60 ans, gloups!), et la vénération d'un dieu universel. le tout sous cloche.
Bien entendu, que que cet ordre parfait ne subisse aucune menace, le service de sécurité est irréprochable. Et c'est l'un de ses membres le plus fiable, Franz, qui sera au devant de la scène tout au long de ces 250 et quelques pages.
Franz est affilié au service d'interception : il « accompagne » les seniors vers le service d'euthanasie, il chasse les rebelles (requalifiés en malades mentaux, et susceptibles de bénéficier d'une « rééducation »), bref, il contribue à l'ordre ambiant.
Il suffit d'un grain de sable pour ruiner un engrenage idéal, ici, le grain de sable est une cartouche de lecture, que lui confie Peter Cholls, l'homme de 66 ans qu'il vient intercepter. Ce qu'il y découvre fait chanceler ses certitudes.
Régime totalitaire théocratique, théorie du complot, écologie, coût de la liberté, nombreux sont les thèmes analysés, avec adresse, ce qui fait que sur un thème classique , L'arche Des Lumières s'en tire avec les honneurs
C'est fort bien écrit, clair et simple, sans concession à la facilité cependant. Certes , bien d'autres romans ont exploré ce thème, mais c'est sans doute le charme du personnage et l'ambiance générale, dans un univers avec jusque ce qu'il faut de spéculations sur l'évolution de la technique, qui en fait un bon roman, qui portait et devrait tenter même les lecteurs peu adeptes de science fiction.
C'est assez cinématographique, et on imaginerait bien un Christopher Nolan ou un Ridely Scott s'y atteler.
Un blâme pour la couverture, franchement peu attirante, et qui n'aurait pas plaidé en faveur du livre , en d'autres circonstances

Merci encore à Babelio et aux éditions le Peuple de Mü pour ce bon moment de lecture
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          482
Marie-Nel
12 septembre 2016
Comme il est dit dans le résumé, L'Arche des Lumières est un roman d'anticipation, mais après sa lecture, je me demande si, malheureusement, il ne pourrait pas s'avérer juste dans les années à venir, vu notre monde actuel !
J'avoue avoir eu du mal à rentrer dans l'histoire au début. Cela vient de moi, j'ai un peu de mal en ce moment avec les romans de science fiction et tous les noms futuristes. Mais une fois la présentation des personnages faite, je me suis vite retrouvée plongée dedans, à vouloir savoir les tenants et aboutissants. le style de Manuel Wicquart y fait pour beaucoup aussi. Une lecture très fluide, un bon vocabulaire, une façon d'amener les événements qui rendent l'histoire intéressante et prenante.
La société dans laquelle vit Franz Liber est vraiment particulière. L'essor démographique et le réchauffement planétaire ont bouleversé l'ordre mondial (ne serait-ce pas d'actualité??) amenant avec eux des personnes aux idées utopiques voulant créer une nouvelle société, un nouvel ordre où tout, évidemment, ne peut être que mieux. Elle est gouvernée par un système entièrement théologique, où la démographie est régulée. Franz Lieber, le personnage central de ce roman, fait partie du SOMO, avec ses deux collègues, il s'occupe de la surveillance de cette cité. Comme dans toute civilisation, il y a des opposants, c'est, je dirais, normal, même si c'est très mal vu par le dirigeant ! Il ne faudrait surtout pas que d'anciennes croyances ou vérités soient révélées, cela mettrait le chaos ! C'est ce qu'essaie de faire l'organisation Gaïa. Franz est chargé d'arrêter ces opposants, mais, en menant ce monsieur trop âgé pour continuer de vivre au centre de régulation, il se voit confié par celui-ci un livre (high tech bien sûr!) dans lequel il retrace la vie d'avant et surtout ce qui a amené à ce monde. Il prévient Franz qu'il n'est pas obligé de le lire, car cela pourrait être dangereux, mais la curiosité n'est pas toujours un vilain défaut. Cela va totalement bouleverser tout ce que Franz pensait et l'amener à des découvertes dont il ne pouvait même pas imaginer l'existence !
J'ai suivi Franz et comme lui, je suis allée de surprise en surprise. Ce roman amène vraiment à une bonne réflexion. Déjà, sur notre société actuelle, avec tous les problèmes de surpopulation, de réchauffement climatique entraînant un bouleversement de nos façons de vivre, des disparitions d'espèce. Et ensuite, sur le futur ! Les gens se sont tellement retrouvés acculés, affamés, qu'ils en sont venus à croire n'importe quelle personne leur prêchant qu'en faisant ci ou ça, tout allait s'améliorer ! L'imagination de l'auteur va loin, très loin, mais la folie de l'être humain ne va-t-elle pas si loin aussi ? En lisant ce roman, je me suis posée pas mal de questionnements, qui m'ont amenés pas mal de réflexions, j'espère que la société n'en arrivera jamais à ce point ! Qu'il restera encore des personnes lucides pour dire stop ! Je n'imaginais pas une telle fin à ce roman, l'auteur m'a surprise, en quelques pages un retournement de situation fait que...et c'est vraiment très troublant. Je ne dirai rien, car il faut le découvrir par vous même, mais si un jour j'ai la chance de rencontrer l'auteur, je ne manquerai pas de lui dire combien cela m'a perturbée !
Même si vous n'êtes pas fan de romans futuristes, je vous recommande celui-ci tout de même, il a su me plaire et me faire passer un bon moment. On ressent énormément le diplomé en sciences de la Terre qu'est l'auteur car il est vraiment pointilleux et précis dans toutes ses descriptions. C'est une chose que j'apprécie énormément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno19
30 novembre 2016
Reçu dans le cadre de l'opération MASSE CRITIQUE en partenariat avec BABELIO et l'éditeur LE PEUPLE DE MU Merci à eux
Comme tout roman de SF tel que je le conçois, celui-ci nous offre un univers futur issu d'une dérive de notre univers actuel. Il explore ce que peut engendrer l'homme exposé à des catastrophes qui aura tendance à se réfugier vers un nouvel ordre offert, une nouvelle religion (quelle que soit le dogme du moment qu'elle lui promet de résoudre ses problèmes)
Classiquement, tout commence par un homme qui représente la nouvelle société et même qui participe à son fonctionnement. Franz est une sorte de policier qui va vite être confronté aux petits grains de sable qui vont faire s'effriter ses croyances. Et inévitablement, plus ses croyances vacillent, plus il s'interroge, note des failles dans cet univers qu'il acceptait jusqu'ici et plus il devient un dangereux contestataire en puissance. de policier il va devenir criminel pourchassé.
Franz va tout d'abord accepter un livre relatant la construction de cette nouvelle société, ce qui va nous permettre en lisant cet ouvrage interdit de comprendre comment le monde a changé depuis notre époque, selon quels idéaux et ce qui a amené la société vers ce qu'elle est devenue à l'époque de Franz.
Parrallélement, le travail de Franz pour rechercher les terroristes va l'amener à découvrir des choses que les autorités voudraient cacher.
Le récit est habilement mené et permet de lire sans ennui toute l'histoire. La fin est même inattendue et très bien imaginé.
Un premier roman assez réussi dans une tradition de SF "classique", plutôt dystopique et sobre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mariedoc
07 décembre 2016
A la suite d'une terrible épidémie baptisée le syndrome du Sud, qui a provoqué une hécatombe dans la population mondiale, , une Société moderne a été instaurée sous l'égide de chefs religieux, assise sur des technologies très innovantes. Dans ce nouvel univers clos, protégé du monde réel dévasté par les catastrophes écologiques à répétition, , tout est pensé pour le bien-être de l'individu qui a vu son temps de travail diminué, ses conditions de vie améliorées,..... Toutefois, le pouvoir théocratique autoritaire qui le régit n'est pas parvenu à faire disparaitre l'aspiration à la liberté de certains. Franz Lieber, agent du service d'interception du Ministère de la Société moderne de la cité de Régalia, va se débattre dans ce dilemme extrêmement bien développé dans ce roman entre vivre dans le confort d'un monde très contrôlé et vivre libre mais privé de ce confort. J'ai découvert et l'auteur et l'éditeur le peuple de Mü grâce à Masse critique avec un immense plaisir. Ce récit d'anticipation est particulièrement intéressant par la réflexion qu'il suscite sur la question de l'équilibre délicat entre libertés, bien-être de l'individu et protection des intérêts collectifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
mariedocmariedoc07 décembre 2016
La connaissance du passé permet j'en suis convaincu de mieux construire le futur.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Manuel Wicquart (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Manuel Wicquart
L'arche des lumières de Manuel Wicquart
Alors que Franz Lieber s?apprête à effectuer le transfert du vieux Cholls depuis le quartier des Anciens jusqu?au Centre de régulation démographique, des avis de recherches apparaissent sur son écran. le service théologique sollicite son équipe pour appréhender deux terroristes de l?organisation Gaïa infiltrés dans la cité. Cette requête inhabituelle entraînera Franz, épaulé par ses deux collaborateurs Sarah et Bobo l?Empailleur, vers une destinée chaotique où les certitudes et la morale acquises perdront toute signification.
L?Arche des Lumières est un roman d?anticipation qui nous plonge au c?ur d?une société théocratique qui a su résoudre les conflits entre les hommes et la planète mère. Mais ce pouvoir autoritaire, légitimé par un état d?urgence planétaire, saura-t-il contenir durablement l?instinct de liberté de notre espèce ?
Manuel Wicquart est aujourd?hui musicien, auteur, compositeur, et interprète au sein des groupes le Chauffeur est dans le pré, Imidiwen et Mundivago. Diplômé en sciences de la terre, il a débuté sa carrière professionnelle dans le domaine de l?éducation à l?environnement chez les Ecologistes de l?Euzière.
ISBN papier : 979-10-92961-46-1 ISBN numérique : 979-10-92961-47-8 Prix papier : 15,00?TTC Prix numérique : 4,99?TTC
Illustration : Ben Hito Nombre de pages (papier) : 264 Dépôt légal : février 2016
Retrouvez-nous sur https://www.lepeupledemu.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
1972 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre