AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Vanderbeeker tome 1 sur 2
EAN : 9782203159402
300 pages
Casterman (05/09/2018)
4.11/5   52 notes
Résumé :
Jessie, Isa, Olivier, Jacinthe, Laney et leurs parents étaient rassemblés dans le salon. Les animaux le chien Franz, le chat George Washington, le lapin Paganini faisaient la sieste sur le tapis.
- Vous voulez d-abord la bonne ou la mauvaise nouvelle ? Les cinq enfants levèrent des regards anxieux.
- La bonne ! répondirent Isa et Laney.
- Non, la mauvaise ! protestèrent Jessie, Oliver et Jacinthe.
Vous voulez connaître la suite de la prem... >Voir plus
Que lire après Les Vanderbeeker, tome 1 : On Reste Ici !Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 52 notes
5
5 avis
4
10 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Les Vanderbeeker habitent Harlem et sont sommés de déménager par leur propriétaire acariâtre. Mais les cinq enfants de la famille ne l'entendent pas de cette oreille, ils vont tout tenter pour rester dans la maison de leur enfance.
J'ai aimé le ton très frais et mignon de ce roman familial. Les secrets de famille, ceux du voisinage, de ce petit monde où tous se connaissent depuis longtemps et où les épreuves resserrent ou défont les liens.
Les enfants ont chacun leur personnalité et leurs hobbies. Je les ai tous trouvé très attachants et particulièrement ingénieux dans leurs idées pour se faire aimer du vieux Biederman.
La thématique de l'expulsion est abordée avec beaucoup de délicatesse comme l'isolement des personnes âgées, le deuil... Les péripéties et le dénouement sur ce temps très court de quelques jours font très film cocooning de Noël. Ca fait un bien fou en fait de lire ce livre, même s'il est loin d'être réaliste, on est heureux quand on referme ce tome. Tout simplement, heureux en tant que lecteur d'avoir été invité à partager cette tranche de vie d'une famille pleine de bonté et d'humanité.
Commenter  J’apprécie          150
Bonjour à vous les amoureux des livres, aujourd'hui je vous parle d'un immense coup de coeur. Un roman que j'ai rencontré un peu par hasard et qui m'a tout de suite emporté dans son univers et a si bien su se graver dans ma mémoire et aussi dans mon coeur, à tel point qu'en tournant la dernière page je me suis sentie comme orpheline et que j'ai la furieuse envie de poursuivre l'aventure aux côtés des personages hauts en couleurs qui peuplent cette histoire. Il s'agit de "Les Vanderbeeker, on reste ici !" de Karina Yan Glaser.
Bienvenue chez les Vanderbeeker ! Une famille drôle et attachante.
Jessie, Isa, Olivier, Jacinthe, Laney et leurs parents étaient rassemblés dans le salon. Les animaux – le chien Franz, le chat George Washington, le lapin Paganini – faisaient la sieste sur le tapis. – Vous voulez d'abord la bonne ou la mauvaise nouvelle ? Les cinq enfants levèrent des regards anxieux.
– La bonne ! répondirent Isa et Laney.
– Non, la mauvaise ! protestèrent Jessie, Oliver et Jacinthe.
Vous voulez connaître la suite de la première aventure de la famille Vanderbeeker ?
C'est tout simple : ouvrez ce roman à la première page...
Dans mes familles littéraires de coeur, il y avait les March, les Dashwood, les Weasley et désormais il y a les Vanderbeeker ! Dès la couverture, à peine le résumé lu et les premiers mots parcourus, je le savais, cette famille me marquerait. Tous différents, tous avec un rôle à jouer, une vocation, une bizarrerie, un coeur énorme et des habitudes rigolotes, les enfants de cette fratrie sont terriblement attachants et nul doute que tout lecteur peut y retrouver un trait de caractère qu'il possède ou que possède un frère ou une soeur !
Une histoire simple, une famille qui vit paisiblement dans un quartier qu'ils aiment plus que tout à Harlem, où chaque habitant les connaît, où chaque coin de rue possède une histoire ou une anecdote, et puis surtout une maison qui possède une âme et qu'ils chérissent comme un être de chair. Mais voilà leur propriétaire qui vit dans le même immeuble ne veut pas renouveler leur bail ! A quelques jours de Noël, cette facétieuse bande de frère et soeurs feront tout pour rester chez eux quitte à s'embarquer dans des aventures romanesques et folles !
Que j'ai aimé cet univers, ce décor, cette maison, ces voisins, monsieur Jeet et mademoiselle Josie, même le grincheux monsieur Beiderman. J'aurais aimé dormir dans le placard qui sert de chambre à Oliver, cuisiner le repas de réveillon avec les jumelles, écouter Isa jouer du violon, tenter des expériences avec Jessie, apprendre des tours à Paganini le lapin avec Laney et coudre ou tricoter avec Jacinthe et puis évidemment grimper dans la maison sur le toit ou goûter les merveilleuses pâtisseries de Madame Vanderbeeker.
Ce roman est un vrai bonbon, un doux moment de régression au pays de l'enfance, des Noëls d'autrefois, du temps qui se figé pour laisser aux enfants quelques années de plus avant de grandir. C'est doux, c'est tendre, c'est drôle et ça vous attrape par le coeur et ne vous lâche plus. Et puis cette plume que possède l'auteure, à la fois espiègle, facétieuse et si familière qu'en la lisant on se sent comme enveloppé dans un cocon de douceur, à la maison, entouré de ceux qu'on aime.
Une lecture qui fait sourire, qui attendrit et qui fait beaucoup de bien. A découvrir absolument que l'on soit petit ou déjà grand !
Commenter  J’apprécie          30
J'ai été globalement séduit par la famille Vanderbeeker, c'est sans doute un livre que j'aurais adoré enfant. Les personnages sont attachants, complémentaires, l'histoire fait très film de Noël et se lit facilement.
Mon regard d'adulte est un peu plus critique : j'ai trouvé dommage que, dans cette ambiance moderne avec des personnages féminins nombreux et variés, ce soit plus stéréotypé côté garçon
Commenter  J’apprécie          00
La famille Vanderbeeker au grand complet est rassemblée dans le salon, les parents les enfants – Laney 4 ans, Jacinthe 6 ans, Oliver 9 ans et les jumelles Jessie et Isa douze ans – sans oublier les animaux de compagnie – Franz le chien, George Washington le chat, et Paganini le lapin -. L'ambiance est tendue. Monsieur et Madame Vanderbeeker viennent d'annoncer qu'ils doivent déménager. Leur propriétaire M. Beiderman ne renouvellera pas leur bail. Ils sont sommés de quitter les lieux avant la fin de l'année, on est le 20 décembre…

Les enfants, qui ont toujours vécu dans cet immeuble de la 141ème rue à Harlem sont dévastés. Cet appartement est rempli de souvenirs joyeux et tendres. Ils ont leurs habitudes dans le quartier, leurs amis, leur école… leurs repères. Et Noël qui arrive!!

Alors que les parents épluchent les annonces immobilières et s'apprêtent à renoncer à ce quartier qu'ils aiment pourtant tellement – un appartement pour famille nombreuse ici est désormais hors de prix -, les enfants sont bien décidés à se battre pour faire changer d'avis le vieux grincheux Monsieur Beiderman. Chacun y va de son idée de son imagination débordante et de son talent – Jessie est passionnée par la science, Isa joue merveilleusement du violon, Oliver est un grand lecteur de récits d'aventures, Jacinthe adore les activités manuelles et Laney est pleine de fantaisie – pour l'attendrir. La mission n'est pas facile car l'homme se cloître chez lui, mystérieusement.

La famille Vanderbeeker parviendra-t-elle à rester ici, dans la 141 ème rue?

J'ai adoré ce roman – chouette un tome 2 arrive bientôt, et j'ai entendu dire qu'un film était même en préparation! – Les personnages sont attachants, l'histoire haletante est bien ficelée, l'écriture est rythmée à souhait. Il se passe toujours quelque chose et la palette d'émotions est large. Les relations entre les parents et les enfants et les liens dans la fratrie sont abordés avec intelligence. J'ai hâte de retrouver cette famille haute en couleur!
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
Commenter  J’apprécie          70
La famille Vanderbeeker est une grande famille, au compteur il y a les 2 parents, 5 enfants (Jacinthe, Oliver, Laney et les jumelles Isa et Jessie) et les animaux de compagnie (George Washington le chat, Paganini le lapin et Franz le chien). L'ambiance n'est plus ce qu'elle était car les parents viennent d'annoncer qu'ils doivent déménager. M. Beiderman (le propriétaire) ne veut pas renouveler le bail, la famille doit quitter les lieux avant la fin de l'année, la course contre la montre commence alors le 20 décembre.. C'est une catastrophe ! Les enfants ont toujours vécu dans l'immeuble, l'appartement est rempli de souvenirs, les animaux sont habitués, il y aussi les amis, l'école et toutes les habitudes qu'ils ont. Et puis, Noël arrive ! Quelle horreur. Les parents cherchent et scrutent chaque annonce qu'ils voient, les enfants eux renoncent d'abandonner, ils vont tous avoir des idées pour pouvoir rester chez eux.

J'ai vraiment bien aimé cette lecture ! Les personnages sont attachants, l'histoire nous tient en haleine, elle est bien construite et donne envie de se jeter sur le deuxième tome. L'écriture elle est fluide et le rythme est bon et bien gardé.

Il y a toujours un détail qui fait avancer l'histoire, j'ai beaucoup aimé la relation qu'ont les enfants et les parents, ils sont soudés et les parents sont présents ce qui donne un plus pour moi !

Malgré la mauvaise nouvelle, l'histoire a du peps ! Elle est haute en couleurs et en émotions, c'est une petite histoire addictive, le genre qu'on aime lire pour se détendre et passer un bon moment.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Ricochet
03 décembre 2018
Les Vanderbeeker (T. 1). On reste ici ! est un roman réjouissant. Ce n’est pas qu’une histoire familiale, c’est l’histoire d’une famille au sein d’un immeuble dans une rue… Le roman ne se concentre pas sur les enfants mais sur tout ce qui fait leur quotidien : leurs voisins, les commerçants du quartier, leurs amis, leurs camarades d’école.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
« Oliver se mit à chantonner le thème de Star Wars. – Aucun obstacle ne nous arrêtera ! poursuivi Isa (…) Aucun obstacle ni aucun homme, renchérit Jessie- Nous sommes les Vanderbeeker! s’exclama Jacinthe (…) – Ensemble, nous sauverons notre maison ! déclara solennellement Isa. »
Commenter  J’apprécie          10
Le ciel bleu persan, les silhouettes noires des immeubles créaient une atmosphère fantastique qui rappelait la scène des ramoneurs sur les toits de Londres dans Mary Poppins.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : amisVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (94) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1429 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *}