AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Germaine Beaumont (Traducteur)
ISBN : 2070363643
Éditeur : Gallimard (05/04/1973)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 528 notes)
Résumé :
Holly Golightly adore traîner chez Tiffany, parce que tout y est beau. Holly au pas léger, gracile comme un songe, comme une Audrey Hepburn moulée dans une robe noire devenue légendaire, traverse l'existence telle un chat qui, n'ayant pas de nom, s'en invente un.
De son passé de Lulamae, il lui reste pourtant quelque chose de plus profond que la frivolité qu'elle affiche avec impertinence, une absence de lest qui conduit à une existence de courants d'air. >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
Mimeko
  02 janvier 2017
Truman Capote évoque au fil des quatre nouvelles et avec beaucoup de sensibilité les êtres cabossés par la vie qui, par leur grâce, arrivent à se faire aimer et se faire pardonner leurs défauts..Quatre moments, quatre instants de grâce où des êtres se rencontrent se connaissent, vivent une connivence et une parenthèse enchantée.
La première nouvelle "Petit-déjeuner chez Tiffany", donne son titre au recueil, et l'on fait la connaissance, par souvenirs évoqués par le narrateur, de Holly Golighhtly, une jeune fille, qui malgré les visites nocturnes et bruyantes d'hommes de passage, sait se faire pardonner ses écarts et s'attirent la tendresse des différents occupants de l'immeuble où elle demeure. le narrateur dont on ignore le nom évoque cette toute jeune femme libérée qui, telle une petite fille s'attache à lui et la minute d'après, reçoit des clients, sans en éprouver aucune honte, recherchant une protection paternelle plus qu'un moyen d'existence...et puis au fur et à mesure de l'évocation de la jeune fille, le lecteur découvre une autre vérité plus sombre et plus malheureuse que la jeune Holly a su transformer pour survivre et devenir cette jeune femme un peu fantasque que tous connaissent.
"La maison de fleurs" évoque l'union d'une jeune prostituée installée à Saint Domingue avec le jeune coq arrivé de sa campagne ; subjuguée, elle le suit et, quand ses amies veulent la ramener en ville, refuse préférant son sort et son rêve avec son bel amoureux, pas toujours tendre.
Avec "la guitare de diamants" Truman Capote nous conte l'histoire d'amitié improbable entre un vieux prisonnier et un jeune délinquant qui veut organiser leur évasion.
Enfin la nouvelle la plus émouvante "En souvenir de Noël", un jeune garçon évoque son amitié avec une vieille dame, avec laquelle il fait des cakes aux fruits pour les distribuer aux gens qui comptent pour eux, et malgré une séparation forcée, l'enfant n'oubliera jamais ces moments de tendre complicité.
Ce recueil m'a réconcilié avec Truman Capote, je n'avais pas réellement apprécié de sang-froid par Truman Capote, un roman/reportage dont le style était froid et circonstancié...Avec Petit-déjeuner chez Tiffany chez j'ai pu apprécier la beauté du style et la vision poétique de Truman Capote qui, avec ces nouvelles arrivent à traduire tout le charme, le charisme et l'attraction que certains êtres gracieux arrivent à exercer sur d'autres êtres.
Une très belle lecture qui me réconcilie avec un écrivain marquant et incontournable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
lyoko
  15 octobre 2015
Mon tout premier Truman Capote et j'avoue que je ne savais pas du tout à quoi m'attendre.
C'est l'histoire d'une belle jeune femme, un peu en décalage sur son temps, on l'a voit plus vivre à notre époque que pendant la seconde guerre mondiale. La vie n'a pas été tendre avec cette jeune fille, et elle essaye de croquer la vie a pleine dent grâce a son arrivisme.
j'ai apprécié l'écriture de l'auteur et sa façon de narrer l'histoire tout en entourant son héroine d'une certaine tendresse.
.
Comme je disais mon premier Truman Capote mais certainement pas le dernier
Commenter  J’apprécie          446
zaphod
  25 mars 2014
Les amis, c'est fantastique! Je suis en train de surmonter ma "phobie des auteurs avec un nom idiot".
Récemment, j'ai brillamment relevé le défi de lire un livre d'Octave Mirbeau.
Là, je viens de faire un pas de plus vers la guérison totale en tentant carrément Truman Capote, excusez du peu!
Non mais, Truman Capote, vous vous rendez compte? Truman Capote!!!

Jusqu'il y a peu, en évoquant ce nom, je ne pouvais m'ôter de la tête l'image d'un vendeur d'automobiles d'occasion dans la banlieue commerciale de Tulsa, en Oklahoma (non que j'y aie déjà mis les pieds). Un type de taille moyenne, cheveux gras, légèrement dégarni, haleine douteuse, qui veut se donner des allures sportives mais a du mal à cacher son ventre bedonnant, vêtu d'un costume faussement élégant, l'arrière de la veste fripée à force de s'assoir dans les véhicules, l'avant laissant entrevoir des auréoles de transpiration sur la chemise vaguement blanche, des chaussures brunes en cuir, ayant vécu, mais impeccablement cirées. Un air toujours jovial avec les clients, et une réserve inépuisable de blagues immondes. Une femme obèse qui parvient quand-même à le tromper, et deux enfants qui le méprisent.
Et vous voudriez que je lise un livre de Truman Capote?
Eh bien je l'ai fait!

C'est dingue! Quand je pense aux possibilités de lecture illimitées qui s'ouvrent maintenant à moi!
Alors, allez-y, ne vous gênez pas, proposez-moi des auteurs avec des noms complètement idiots. Je me sens de taille à relever tous les défis! Oui, même Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos, je peux le faire.

Ah, j'ai failli oublier! Je devrais peut-être parler de "Breakfast at Tiffany's".
Facile: c'est génial. Holly est un personnage fascinant, complexe, original, insaisissable et inclassable, libre, fou, inconscient, rêveur, attachant, incompréhensible, secret, et diablement sexy (j'espère que ça suffira comme liste d'épithètes). Elle va encore traîner longtemps dans ma tête.
Avoir réussi à créer un personnage d'une telle force en un si petit nombre de pages tient du prodige.
Son portrait nous est brossé du point de vue de son voisin d'immeuble, un écrivain débutant et timide, mais sympathique, qui se débat dans les affres d'une relation amour-amitié qui l'obsède. Ceux qui ont déjà vécu ce genre de situation (c'est pas pour moi, c'est pour un ami) ne manqueront pas d'être touchés par cette histoire.

Et tant que j'y suis, les autres nouvelles qui complètent cette édition sont aussi très réussies et touchantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3416
Sachenka
  23 juillet 2015
Petit-déjeuner chez Tiffany m'a un peu déçu. Pas que ce soit un mauvais roman, mais tout le monde autour de moi semblait en faire toute une histoire ! Et, quand je l'ai lu, je l'ai trouvé plutôt ordinaire. Serait-ce que le film qui a marqué l'imaginaire collectif et qui fait croire à plusieurs que le roman duquel il est tiré est un chef d'oeuvre ? Et double déception car j'ai lu d'autres romans de Truman Capote et ses talents littéraires sont évidents.
D'abord, pourquoi ce titre ? Les personnages s'arrêtent et entrent si peu de fois chez Tiffany's. Et ils y font à peine plus référence. La seule raison du titre, selon moi, est que le fameux magasin de joaillerie est une référence à New York pour tout ce qui est élégance, richesse, opulence… Tout ce que recherche Holly. Ensuite, j'ai éprouvé de la difficulté à cerner le personnage de Holiday Golightly. Par moments, c'est une enfant fragile, spontanée voire exubérante et frivole. Enivrante, surtout. À d'autres moments, c'est une femme au-dessus de ses affaires, capricieuse, qui traite cavalièrement les hommes qui l'entourent. Elle est intrigante, oui, au début du roman. Mais son histoire abracadabrante qu'on apprend petit à petit (mariée à quatorze ans à un homme d'âge mur père de plusieurs enfants déjà, starlette d'Hollywood à dix-ans, liée à un mafioso, puis finalement fiancée à un politicien brésilien) devient difficile à croire. Au fur et à mesure qu'on avance dans le roman, on se rend compte que Holly est peut-être une victime sur toute la ligne. Dans tous les cas, elle est diminuée. J'ai préféré le personnage du narrateur Paul Varjak, voisin de Holly, témoin des frasques de cette dernière, un peu amoureux. Sans être extravagant ni énigmatique, selon moi il est plus vrai, tout aussi complexe et plus complet.
En somme, ce roman est probablement apprécié et aimé pour toute la symbolique qu'il contient. Holly me fait penser au peuple américain à l'époque de la Seconde guerre mondiale. Tous les deux innocents, plein d'espoirs et de rêves. Tiffany's et New York représentaient tout cela ! Et c'est réussi dans ce roman qui contient tous les éléments d'une grande histoire. D'autant plus que la lecture est facile (je ne dis pas cela de façon péjorative) et agréable. Ceci dit, personnellement, j'aurai souhaité que le roman soit un peu plus long pour que certains épisodes soient plus développés, mieux décrits. Ça m'aurait moins laissé une impression de superficialité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
Josephine2
  01 novembre 2016
Je l'avais dans ma PAL depuis…. Un certain temps. Je me suis décidée à le lire aujourd'hui, il faut dire qu'il me faisait de l'oeil depuis un moment. Et je ne le regrette pas.
Petit déjeuner chez Tiffany - 1ère nouvelle
J'ai eu beaucoup de tendresse pour Miss Golightly. On a envie de la prendre sous son aile, mais aussi de la secouer et de lui faire prendre conscience de sa folie. Mais, bien que certains aient essayé, tous ont échoué. Elle manquera à tous ceux qui l'ont connu et aimerait savoir ce qu'elle est devenue. Certains la chercheront dans les rues de New-York, longtemps après son départ.
C'est vraiment une histoire touchante.
La maison de fleurs – 2ème nouvelle
Histoire d'une jeune fille, descendue de ses montagnes avec un sac de grain à vendre, qu'elle perdit en route. Peur de ses parents, maltraités par eux, violée par ses frères, elle accepte de suivre un homme qui l'a conduite aux « Champs Elysée »…
La guitare de diamants – 3ème nouvelle
Histoire de prisonniers, aux Etats-Unis. Un homme, Mr SCHAEFFER, condamné à 99 ans et un jour de prison s'attache à un nouveau, très jeune, Tico Feo, venu avec sa guitare. Ils se lient d'amitié. SCHAEFFER commence à rêver de nouveau, chose qu'il ne faisait plus depuis longtemps. L'espoir renaît en lui…
Un souvenir de Noël – 4ème nouvelle
Comme l'indique le titre, c'est un souvenir de Noël que nous raconte Truman CAPOTE. Peut-être même une histoire tirée de son enfance. La plus poignante de ces 4 nouvelles. J'en ai eu les larmes aux yeux.
Aucunes ne vous laissera indifférent. Toutes vous les aimerez. Un beau plaisir de lecture, rempli de nostalgie et de vague à l'âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   21 juillet 2015
C'est un cliché, mais la réponse c'est que les bonnes choses ne vous arrivent que si vous êtes bon... Bon? Je veux plutôt dire honnête. Pas honnête du genre légal - je pillerais une tombe, je volerais les yeux d'un mort si je pensais que ça peut égayer ma journée - mais honnête vis-à-vis de soi. Être n'importe quoi sauf un lâche, un faux-jeton, un escroc au sentiment, une pute. Je préfèrerais avoir un cancer qu'un coeur déshonnête. Je ne joue pas les bigotes. Je suis simplement pratique. Le cancer peut vous flinguer mais l'autre sûrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
einohaeinoha   26 octobre 2010
Elle tenait toujours son chat. "Pauvre cloche, dit-elle en lui grattant la tête. Pauvre cloche sans nom. C'est un peu embêtant qu'il n'ait pas de nom, mais je n'ai pas le droit de lui en donner un, il faudra qu'il attende jusqu'à ce qu'il appartienne à quelqu'un. On s'est juste rencontrés un jour, près de la rivière, mais on n'appartient pas l'un à l'autre : il est indépendant et moi aussi. Je ne veux rien posséder jusqu'au jour où je saurai que j'ai trouvé l'endroit où je me sentirai vraiment chez moi."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
ChocolatiineChocolatiine   25 mai 2014
- Vous savez ces jours où vous êtes dans le cirage? [...] Vous avez peur, vous suez d'angoisse, mais vous ne savez pas de quoi vous avez peur. Sauf que quelque chose d'horrible va vous arriver mais vous ne savez pas quoi. Vous avez déjà eu ça? [...] Qu'est-ce que vous devenez dans ce cas-là?
- Un verre ne fait pas de mal.
- J'ai essayé. J'ai aussi essayé l'aspirine. Rusty pense que je devrais fumer de la marijuana, et je l'ai fait un bout de temps, mais ça me donnait seulement la danse de Saint-Guy. Ce que j'ai trouvé de mieux c'était de prendre un taxi et d'aller chez Tiffany. Ca, ça me calme immédiatement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MimekoMimeko   22 décembre 2016
La soirée était chaude, proche de l'été et elle portait une mince et fraîche robe noire, des sandales noires, un collier de chien en perles. En dépit de son élégante minceur, elle gardait l'air de santé des petits déjeuners aux flocons d'avoine, l'air de propreté des savons au citron et des joues assombries d'un rouge sommaire. La bouche était grande, le nez retroussé. Une paire de lunettes noires obturait ses yeux. C'était un visage ayant passé l'enfance mais tout près d'appartenir à la femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
RoggyRoggy   20 septembre 2017
La soirée était chaude, proche de l’été, et elle portait une mince et fraîche robe noire, des sandales noires, un collier de chien en perles. En dépit de son élégante minceur, elle gardait l’air de santé des petits déjeuners aux flocons d’avoine, l’air de propreté des savons au citron et des joues assombries d’un rouge sommaire. La bouche était grande, le nez retroussé. Une paire de lunettes noires obturait ses yeux. C’était un visage ayant passé l’enfance mais tout près d’appartenir à la femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Videos de Truman Capote (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Truman Capote
Livres mentionnés dans la vidéo :
- Son carnet rouge (Tatiana de Rosnay) - J'irai cracher sur vos tombes (Boris Vian) - Les Stagiaires (Samantha Bailly) - Rebecca (Daphné du Maurier) - Rage (Stephen King) - le Combat de l'Épouvanteur (Joseph Delaney) - Petit déjeuner chez Tiffany (Truman Capote) - Les Contes Macabres (Edgar Allan Poe) - Level 26, tome 1 (Anthony E. Zuiker) - L'Excessive (Alexandra Lapierre) - Oona & Salinger (Frédéric Beigbeder) - Franny and Zooey (J.D. Salinger) - Americanah (Chimamanda Ngozi Adichie) - The Norse Myths (Kevin Crossley-Holland)
Où me trouver :
Blog : http://tetedelitote.canalblog.com Facebook : https://www.facebook.com/TetedeLitote Twitter : https://twitter.com/Cyri_F Instagram : http://instagram.com/cyri.f Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/tetedelitote/
Intro : John Williams - Star Wars Theme
+ Lire la suite
autres livres classés : new yorkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Truman Capote

Truman Garcia Capote (nom de naissance Truman Streckfus Persons) est né à la Nouvelle-Orléans en ...

1904
1914
1924
1934

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Truman CapoteCréer un quiz sur ce livre
. .