AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Valérie Dayre (Traducteur)
EAN : 9782844206671
218 pages
Éditeur : Thierry Magnier (26/05/2008)
3.76/5   25 notes
Résumé :

" C'est Deanna, tu sais la fille qui... " Cette phrase, Deanna a l'impression de l'entendre chuchotée sur son passage chaque jour, partout, au lycée, dans la rue, depuis quatre ans. Elle avait treize ans, elle en a dix-sept. II est temps de tordre le cou aux rumeurs, de faire taire les mauvaises langues, de redresser la tête et de regarder le monde droit dans les yeux.

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MrsNobody
  12 avril 2021
La vie de Deanna, 16 ans, a basculé lorsqu'elle en avait 13, le jour où son père l'a surprise en pleine action avec Tommy, un ami de son frère, qui avait 17 ans à l'époque. Depuis, cette histoire lui colle à la peau, et Deanna est non seulement cataloguée comme " la salope du lycée ", subi des railleries de la part des autres élèves, mais doit en plus faire face à la colère et la déception de son père, qui ne lui a jamais pardonné, même après plusieurs années, et à l'ambiance tendue que cela crée au sein de sa famille...
J'ai beaucoup aimé ce livre, qui aborde de nombreux sujets intéressants, tels que la manière dont la société traite les filles qui ont des relations sexuelles à un jeune âge, le poids des non-dits dans une relation, et notamment au sein d'une famille, ou encore la difficulté d'être parents adolescents, pour n'en citer que quelques uns.
La plume de Sara Zarr m'a également beaucoup plu. Ses personnages sont touchants et ont de la profondeur. Chacun à son histoire et son importance dans le récit. Je me suis vite attachée à Deanna, dont la vie n'est vraiment pas facile, ainsi qu'à son frère, Darren, qui a lui aussi son lot de problème à gérer avec sa paternité nouvelle.
Au fil de la lecture, on découvre à quel point cette étiquette de "fille facile" dont est affublée Deanna est non seulement injuste et infondée, mais lui complique la vie à tous les niveaux, que ce soit amicalement, professionnellement, ou encore au sein de sa famille, allant même jusqu'à la faire douter d'elle-même.
J'ai trouvé intéressant de voir la manière dont elle décide de prendre les choses en main pour se défaire de cette image une bonne fois pour toute et réussir à s'en sortir. Même si ce n'est pas toujours facile pour elle, elle fait de son mieux pour arranger les choses et prendre enfin un nouveau départ.
Ce livre démontre également l'importance de la communication et du pardon, et illustre plutôt bien une phrase que prononce Céleste dans la série Big Little Lies et qui m'a marquée, "never forgive, never forget".
Pour pouvoir passer à autre chose et avancer, pour rétablir le dialogue avec son père et réunir sa famille, pour prouver, et avant tout à elle-même, qu'elle n'est pas l'image que les gens ont d'elle, Deanna va devoir affronter son passé une bonne fois pour toute et pardonner, que ce soit à Tommy pour ce qu'il a fait, à son père pour le comportement décevant qu'il a eu et continue à avoir, et plus important encore, se pardonner à elle-même. Tout comme son père devra également lui pardonner de l'avoir déçu.
En résumé, c'est une histoire touchante et réaliste, avec des personnages intéressants, qui m'a donné envie de découvrir d'autres romans de Sara Zarr ! 🙂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
  13 novembre 2014
C'est l'histoire d'une fille qui subit une réputation de « traînée » depuis que son père l'a surprise dans une voiture en situation scabreuse avec un lycéen de 18 ans alors qu'elle n'en avait que 13...
Deanna évoque ses rêves de quitter cette ville devenue invivable pour elle car l'empêchant d'évoluer. Son père ne lui adresse plus la parole depuis que c'est arrivé il y a 4 ans et sa mère n'arrive pas à compenser l'ambiance plus que tendue à la maison, surtout que son grand frère y vit au sous-sol avec sa petite amie qui vient d'avoir un bébé « imprévu » alors qu'ils n'étaient pas encore sortis de l'école.
Deanna pensait avoir trouvé un peu d'échappatoire grâce à son ami d'enfance Jason et Lee, une camarade de classe qui l'a acceptée malgré sa réputation et est devenue la petite amie de Jason.
Mais cet été-là un certain nombre de choses vont changer, notamment avec son embauche à la pizzéria dans laquelle elle se retrouve à travailler aux côtés de Tommy, le lycéen de la voiture...
Le sujet de la réputation et comment y échapper me semblait intéressant et j'étais curieuse de suivre le personnage de Deanna dans l'affirmation de sa personnalité mais c'est néanmoins une histoire assez « glauque » et déprimante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ornellatsogo
  21 juillet 2016
Deanna a dix-sept ans. A treize ans, elle a fait une grave erreur avec Tommy. Son père la surprise. Depuis il ne lui adresse plus vraiment la parole. Pour lui c'est comme ci c'était hier. Au lycée, Deanna est connu pour ça. la rumeur a fait le tour de Terra Nova. Tout le monde lui regarde de travers. Heureusement qu'elle peut compter sur ses deux amis.
En 216 pages, Sara Zarr nous raconte l'été de cette adolescente détruite, seule, humiliée et triste. Elle décide de trouver du travail pendant l'été dans une pizzeria mais manque de bol son Tommy y travaille aussi. En plus elle est jalouse que ses deux amis Jason qu'elle connait depuis l'enfance et Lee sa meilleure amie sortent ensemble. Deanna en a marre de tout rater, elle veut changer, passer à autre chose, continuer sa vie sans toujours regarde en arrière.
Je m'attendais pas à ça en lisant la quatrième de couverture, c'est pas que j'ai été déçu mais plutôt surprise. C'est une histoire sublime, triste, envoûtante, et secrète. Elle parle aussi des relations familiales. j'ai beaucoup aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ptitelily01
  05 octobre 2013
Comment oublier quelque chose quand l'un des principaux concernés refait surface, quand votre père ne vous parle même plus tellement il a honte de vous ? C'est de ça que ce livre parle, de Deanna qui essaye d'avance, même si ça fait maintenant plusieurs années que cela s'est passées. Mais tout autour d'elle fait en sorte que cette journée perdure. Pourtant, Deanna ce bat chaque jour pour avance et surtout pour oublier. Mais elle finit par comprendre qu'oublié n'est pas forcement la meilleure solution. Elle finit donc par faire face à tous. le livre se passe sur un laps de temps très court, enfin deux mois ça peux paraître long. Mais deux mois pour changer et affronter les choses ça peut être court. J'aime beaucoup suivre les pensés de Deanna, j'ai souvent eu envie de pleurer avec elle et en même temps de parfois la secouer. Puis au finale, on s'attache très vite à elle et à son univers. Par contre, au début du livre, on avait un chapitre où des avis de personnes extérieures qui se permettaient de juger Deanna, ce que font souvent les gens sans vraiment savoir et en se basant que sur une version des choses, et sur ce chapitre-là, j'avais vraiment envie de leur crier dessus. Mais au final, les gens sont comme ils sont, enfin surtout ceux-là. le père à eu tendance aussi à m'énerve, il n'avait pas le côté paternel protecteur qu'ont souvent les papas envers leur fille. Et au fils des pages, on se rend compte que cette histoire l'a brisé, mais que ce n'est pas le seul facteur. Donc on finit par moins lui en vouloir. J'aime beaucoup la plume de l'auteur, elle arrive à nous faire passer au travers des mots beaucoup d'émotions, comme je l'ai dis plus haut j'ai souvent eu l'envie de pleurer ou versé une larme avec Deanna, mais j'ai aussi sourire quand elle le fessait et je me suis angoissé comme elle dans certaines situations. Il n'y a que la fin que je n'aime pas, je la trouve trop vite là et bien trop flou à mon goût.
En conclusion, un livre vraiment très prenant autant dans l'histoire que par les émotions. C'est sur un coup de coeur pour ce livre. Un livre qui peut paraître triste et déprimant, mais qui peut aussi vous faire sourire et vous faire enrager. Mais je vous le conseille, c'est un livre qui vaut vraiment le coup d'être lu.
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Unehistoire2plume
  13 octobre 2017
«Un roman qui semble parler harcèlement mais qui est bien profond que sa, un roman adolescent qui leur parlera. »
A Story of girl ou Une fille comme ça c'est l'histoire de Deanna cette adolescente qui voit sa vie bousculée quand son père la surprend avec le meilleur ami de son frère. C'est d'abord une histoire de déception, un père déçu de retrouver sa fille de treize ans dans une voiture avec un jeune homme de dix-sept ans.
C'est aussi une histoire sur le harcèlement, quand des mots sont chuchotés dans les couloirs au passage de la jeune fille. Quand elle ne comprend pas qu'il l'ait trahi, pourquoi a-t-il agit comme ça ? En l'espace de quelques mois, la jeune fille décide de se réconcilier avec ce passé qui la suit depuis quatre ans. Cette jeune fille n'a rien demandé à part un peu d'attention.
Ce roman semble parler de harcèlement, ce n'est pas le seul thème qui est abordé. le coeur de ce roman c'est la réaction de son père qui l'a blessé. Elle rêve d'une vie ailleurs avec son frère, sa belle-soeur et sa nièce. Elle rêve de partir de cette maison où elle se sent étrangère. Destiné à un public adolescent, ce roman plaira par les thèmes abordés tels que la déception, le harcèlement ou le pardon.
Lien : https://unehistoirede.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   21 novembre 2016
J'explique : Pacifia est une petite ville abrutie avec un seul vrai lycée, où tout le monde connaît les histoires de tout le monde et où les rumeurs ne s'arrêtent jamais à moins qu'un autre ado soit assez taré pour faire un truc qui fera une meilleure histoire à colporter. Mais mon histoire à moi avait l'honneur de tenir la vedette depuis plus de deux ans. Il faut dire qu'un mec de terminale surpris le pantalon baissé sur une fille de quatrième, par le père de la fille (…) était assez difficile à concurrencer. L'histoire s'était répandue dans les couloirs, les vestiaires, les fêtes et le fond des salles de classe dès que Tommy avait débarqué au lycée le lendemain matin. Sur le coup, il s'était empressé de fournir tous les détails à ses copains, même s'il savait que mon frère Darren lui mettrait une raclée. (Ce qui fut le cas.) Le temps que j'intègre Terra Nova pour ma troisième, le lycée entier pensait avoir appris tout ce qu'il y avait à savoir sur Deanna Lambert. Chaque fois que quelqu'un voyait ma tête, je savais à quoi il pensait. Je le savais parce que, chaque fois que je me regardais dans la glace, j'y pensais moi aussi.  (p.15-16)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ptitelily01ptitelily01   26 septembre 2013
Je me mettais à penser et si tout ça et je pouvais rester des heures sans bouger, à ressasser encore et encore jusqu’à sentir montrer les larmes, et là, je m’obligeais à arrêter.
Je déteste pleurer. Une des dernière fois que j’ai pleuré, ce fut quand Tommy et moi, on coucha ensemble pour la première fois, des mois avant le soir où mon père nous tomba dessus. Ça faisait si mal et Tommy était défoncé et ne se rendait même pas compte que j’essayais de le ralentir et il y avait à la radio cette pub débile pour une pilule de régime. Je sentais les larmes couler sur le côté de ma figure et goutter un peu dans mes oreilles. Le pire fut quand Tommy s’aperçut que je pleurais et se fit tout gentil : « Hé, Didi, pleure pas, ce sera mieux plus tard, tu es si jolie… Allez, Didi, allez. » C’était comme s’il avait prise sur moi, comme s’il avait vu au fond de moi alors qu’il n’y avait pas sa place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
zazimuthzazimuth   21 novembre 2016
Plus tard, quand il eut raconté à tout le monde que mon père nous avait découverts, Tommy ne me parut plus aussi sympa ni solide ni nonchalant, il n'avait plus l'air que d'un paumé dégoûtant et je compris pourquoi il n'intéressait pas les filles du lycée. Même Melony, dont le porte-clés proclamait « Vierge à 99% » me laissa tomber quand ça se sut. Il me fallut un moment pour comprendre pourquoi Melony se préoccupait de réputation, jusqu'à ce que j'entende l'histoire que Tommy avait racontée à tout le monde. Il en avait fait une blague. Il m'avait transformée, moi, en blague.  (p.112)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   21 novembre 2016
C'est à la fois triste et drôle à quel point les souvenirs de deux personnes à propos de la même chose peuvent être différents. C'était ça le problème en fait, que cette chose se soit produite entre nous, et que pour Tommy ce soit une chose et pour moi une autre, et une fois que mon père s'en est mêlé c'était devenu encore autre chose. Trois personnes sur les lieux du crime, chacune avec une histoire différente. Ajoutez à cela l'ensemble des jurés, à savoir le lycée Terra Nova, et qui sut jamais ce qu'il s'était réellement passé?  (p.144)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Victoire3Victoire3   29 mai 2016
Les sentiments intimes que je ne voulais pas éprouver, je les lui prêtais.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : réputationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
73 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre