AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754828524
Éditeur : Futuropolis (06/11/2019)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
En novembre 1989, le mur de Berlin tombe. Wiebke Petersen a 16 ans et pratique l'aviron à haut niveau. En 1991, elle intègre la première équipe d'Allemagne réunifiée pour les championnats du monde et va devoir apprendre à connaître ses anciennes adversaires pour former une équipe unie malgré les bouleversements qui secouent encore leur pays. Un récit autobiographique où la petite histoire se mêle à la grande.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bazart
  20 novembre 2019
Alors qu'on vient de fêter le trentième anniversaire de la chute du Berlin, la bande dessinée "Dans le même bateau" aborde ce sujet d'une manière singulière et séduisante sous fond d'aviron et de regard adolescent

Wiebke Petersen, qui n'est autre que Zelba, l'auteur du roman graphique a 16 ans à l'époque de la chute du mur. et vit à l'Ouest sans trop se soucier de ces considérations géopolitiques.
Pour elle, la réunification ne signifie pas grand chose. Sauf que... comme elle pratique l'aviron à haut niveau, la chute du mur va bouleverser son quotidien !
La réunification allemande vécue de l'intérieur dans un récit autobiographique racontée par une championne d'aviron qui va être confronté aux est allemands sans le voir .
On peut apprécier ce récit à sa juste valeur sans manifester d'aucune passion pour se sport étrange qu'est l'aviron- et qui est ici parfaitement expliqué sur quelques planches drôles et pédagogiques.
Quand une ersatz d'Esther de Sattouf rencontre un héros de Goodbye Lenin, ca donne une histoire aussi originale qu'instructive. où la petite histoire se mêle à la grande.
La réunification allemande vue sous le prisme sportif, voilà une idée inattendue et séduisante que cet excellent album met en avant !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
antigoneCH
  11 décembre 2019
Après avoir vu ce titre sur quelques billets de blog j'ai eu envie de le découvrir à mon tour… Et l'occasion s'est présentée. Tout d'abord, je dois dire que je ne suis pas une grande sportive. Alors, lorsque je me suis aperçue que cet album parlait beaucoup d'aviron, d'entraînements à l'aviron et de compétitions d'avirons, j'ai cru que j'allais défaillir et refermer l'album. J'ai crains l'overdose de sport. Pourtant, la couverture aurait dû me mettre sur la piste… Puis, j'ai commencé à m'intéresser au contexte. Nous sommes en Allemagne de l'Ouest, à quelques jours de la destruction du Mur de Berlin, en 1989. Nous suivons deux soeurs adolescentes, toutes deux pratiquant l'aviron, donc, et ne saisissant pas tout des enjeux politiques du moment, toutes occupées à leurs premiers émois amoureux et à leur sport. Pour autant, les deux jeunes filles sont conscientes du lourd passé de leur pays et portent le poids d'une certaine culpabilité. Zelba a le talent d'entrecouper leurs aventures de planches colorées, et pleines d'humour, qui reviennent de manière plus didactiques, sur des points historiques ou techniques. Et je me suis laissée progressivement séduire par cet album très bavard, attachant, intéressant, qui regorge de petits détails et d'annotations en bas de pages, d'astérisques, etc. Progressivement, les personnalités, des deux soeurs se dessinent, le lecteur suit plus particulièrement Wiebke, qui a 16 ans au début du récit. En 1991, cette dernière est sélectionnée dans l'équipe nationale junior pour les championnats du monde, la toute première équipe de l'Allemagne réunifiée. Avec les sportifs de l'ex-RDA, il s'agit de s'apprivoiser et de gagner ensemble… C'est un album qui demande de l'attention, je trouve, qui ne se lit pas à la va vite, surtout si on souhaite ne pas passer à côté de tous les petits détails et explications données par l'auteure. le dessin n'est pas spécialement beau mais agréable et efficace, et au service d'une histoire qui prend, au fil des pages, la dimension d'un véritable roman graphique. Nous nous posions l'autre jour en comité de bibliothèque des questions sur la définition de cette expression… C'est sans doute lorsqu'un album atteint une telle densité, qu'il a la forme d'un récit autobiographique tel que celui-ci, qu'il devient un roman graphique et s'éloigne de l'idée que l'on se fait en général d'un album BD (plus léger ?), peut-être… En tous les cas, j'ai passé un moment émouvant et drôle avec cette BD qui m'a aussi permis de replonger dans ma propre adolescence.
Lien : https://leslecturesdantigone..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Brize
  20 novembre 2019
En 1989, Wiebke Petersen (devenue depuis la dessinatrice Zelba, auteure de l'album) avait 16 ans, faisait de l'aviron pour coller sa soeur Britta d'un an son aînée, et commençait à manifester pour les garçons une curiosité toute anthropologique. Retour sur deux années de fin de lycée d'un quotidien sportif et enjoué, où l'arrivée des Allemandes de l'est, suite à la réunification, va rendre la compétition encore plus dure !
Vous n'avez jamais rêvé de faire de l'aviron pour glisser silencieusement sur les eaux ? OK ! Mais pour autant ce serait dommage de vous priver d'une aussi chouette BD (sauf si vous ne témoignez d'aucun goût pour le sport quel qu'il soit) !
D'abord, parce qu'avec Zelba vous saurez tout ce qu'il faut savoir pour vous retrouver dans la peau d'un(e) pratiquant(e) de haut niveau et vous sentir épuisé(e) après tous les entraînements endurés, avant de vibrer au rythme des compétitions qui se succèdent et vous laisseront exsangues. Et puis parce que Zelba a un talent irrésistible pour vous raconter tout cela par le petit bout de sa lorgnette : sa soeur à laquelle elle voue une admiration sans bornes, sa maman malade mais qui résiste diablement bien, les garçons (ah oui, j'en ai déjà parlé), l'aviron de A à Z (y'a plus ludique comme sport, ce n'est pas elle qui vous dira le contraire) et la réunification allemande (dont il ne vous aura pas échappé que nous fêtons le trentième anniversaire) vécue de l'intérieur, notamment dans le domaine du sport, par les Wessis (Allemands de l'ouest), mais aussi par les Ossis (Allemands de l'est).
Zelba nous offre une chronique enlevée, portée par son moi plus jeune, une Wiebke qui n'a pas sa langue dans la poche et camoufle sa timidité en jouant les grandes gueules. le ton est léger, mais cela n'empêche pas la gravité d'affleurer par moments, lorsqu'est évoquée la culpabilité allemande d'après-guerre, que Wiebke ressent avec ceux de sa génération. Les pages sont bourrées d'humour (c'est rare que je trouve une BD aussi amusante), mention spéciale pour les petits démons qui viennent enquiquiner Wiebke en pleine compétition) et de notations intéressantes (en particulier dans des doubles pages en couleur se focalisant sur certains aspects du sport ou de la réunification). Bref, on ne s'ennuie pas une minute dans cet album copieux (160 pages), où Zelba revient sur deux années denses et marquantes de sa vie.
Le graphisme (globalement) monochrome (un gris-bleuté aquatique), qui ne m'attirait a priori pas plus que cela, m'a rapidement convaincue, tant le trait délié de Zelba se prête au propos, avec un très bon rendu des personnages et des paysages de navigation. En outre, la dessinatrice n'hésite pas à s'affranchir du quadrillage classique de la planche pour nous livrer des pages offrant des compositions originales témoignant d'une belle inventivité.
« Dans le même bateau » (celui de Wiebke et de sa partenaire d'aviron, mais aussi celui dans lequel se retrouvent Allemands de l'est et de l'ouest) est un album autobiographique très drôle et très sportif, sur fond de réunification allemande : un coup de coeur !
Lien : https://surmesbrizees.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jacthev
  28 novembre 2019
Tout à fait d'accord avec les précédents commentaires. Ce livre est génial d'émotions et de sensibilité. Revenir sur ce pan de notre histoire Européenne avec autant d'intelligence mérite d'être souligné. Zelba maîtrise son récit de bout en bout. On apprends mille choses, on redécouvre des anecdotes oubliées et on suit son histoire personnelle avec délectation. Elle est ado lorsque tombe le mur entre les deux Allemagne et elle semble, au départ, passer à côté de cet événement de premier ordre lorsque L Histoire (avec un grand H !) la rattrape... Un livre à lire et à faire lire ! Bravo.
Jac.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
ActuaBD   04 décembre 2019
Son dessin est vif, le récit impeccablement rythmé et l’on s’intéresse autant à ses histoires de cœur qu’à son parcours de championne, autant à sa petite histoire touchante qu’à la grande histoire qui s’inscrit en trame. Un bel ouvrage à mettre sous le sapin si vous voulez faire un cadeau intéressant à tous égards !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BazartBazart   20 novembre 2019
Les préoccupations de mes 16 ans étaient assez limitées à mon petit monde. Le lycée avec mes copines et l'entrainement au club aviron avec mes copains. A coté de cela, il y avait la corvée des cours de guitare et le baby sitting, mais l'aviron et les hormones prenaient de plus en plus de place.
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
Videos de Zelba (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Zelba
Zelba - Dans le même bateau
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3570 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre