AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B0859G6DPF
208 pages
Anne Carrière (10/04/2020)
3.64/5   11 notes
Résumé :
Eva a 32 ans, son couple bat de l’aile et rien ne va plus à la station-service où elle travaille. Soumise à de nouveaux horaires nocturnes, elle ne tarde pas à découvrir que, la nuit, rien n’est tout à fait pareil.
En particulier au Grand-Duché de Luxembourg.

Sa rencontre avec Marc, un homme mystérieux qui vient prendre son café chaque soir à la même heure, lui permet de tenir le coup.
Elle découvre qu’il s’occupe à temps plein de sa fil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
morin
  05 octobre 2020
En premier lieu merci à Babélio et aux éditions Anne Carrière de m'avoir adressé ce livre.
"Ce que seraient nos vies" est un court roman dont l'histoire se déroule au Grand Duché de Luxembourg.
Eva , l'héroïne, est française. Au début de l'histoire elle vit en couple avec Bertrand. La crise du couple va s'aggraver. Deux scène de ménages violentes tant verbal que physique conduiront Eva à rompre définitivement..
Eva travaille de nuit dans une station-service. Marc, un client, vient tous les soirs pour y boire trois tasses de café. Leurs échanges les amèneront à se faire quelques confidences : Marc est divorcé. Il s'occupe de sa fille, Hélène, atteinte du syndrome de "la belle au bois dormant"..
Outre Eva et Marc d'autres personnages plutôt sympathiques - à l'exception de Bertrand- traversent le livre (humains et chats).
Le ton du livre relève du roman feel-good avec une fin un peu conte de fées.
En conclusion lecture simple et assez agréable.
Commenter  J’apprécie          60
antigoneCH
  10 juin 2020
Ce roman a attiré mon attention avec sa couverture sombre et son résumé, comme toujours parcouru rapidement et (si possible) très vite oublié… Et, dès les premières pages, il s'avère que c'est dans le Grand-Duché de Luxembourg que nous emmène Yann de Saint-Rat, auprès d'Eva, une jeune trentenaire plutôt docile, qui vient d'accepter de passer en horaires de nuit dans la station-service où elle travaille. Ce décalage l'inquiète un peu mais elle est bien accueillie par celle qu'elle va remplacer, espère un peu que son couple va en ressentir des effets positifs et se fait très vite à sa nouvelle situation. Elle s'attache par exemple rapidement à Marc, cet homme mystérieux et généreux, qui vient toutes les nuits passer du temps dans la station et boire un café. Il étudie toujours le même dossier, avec gravité, et semble soucieux quand il jette un coup d'oeil à son téléphone. Il y a également ce jeune couple d'adolescents, clients réguliers de la station, qui viennent chercher là un peu d'intimité. Eva doit gérer des incidents inhérents à la nuit, décider qui laisser entrer et laisser dehors. Tout irait bien si un passé douloureux ne remontait pas de temps en temps à la surface, et si son mari ne devenait pas de jour en jour tout sauf l'homme avec lequel elle avait envie de continuer à vivre. Yann de Saint-Rat a su, dans ce roman, créer une panoplie de personnages attachants et sympathiques. de plus, j'ai aimé découvrir auprès d'Eva cet univers particulier de la nuit dans une station-service. J'ai dévoré ce roman en deux jours. En effet, même si les premiers chapitres sont un peu lents, le lecteur a très vite envie de savoir si Eva va pouvoir tirer son épingle du jeu qui se met en place, entre ce travail de nuit, peu payé et peu valorisant, mais qui lui plaît, et l'ambiance de son foyer, auprès d'un mari, narcissique et indifférent. L'auteur surfe sur l'esprit feel good sans vraiment s'y attarder, ce que j'ai apprécié. J'ai par contre été un peu déçue par l'écriture plate du roman, cette forme d'écriture déjà rencontrée auparavant, que je ne saurais définir, mais qui donne l'impression que le livre a été « écrit au kilomètre ». Voilà qui est un peu dommage car ce roman a par ailleurs tous les ingrédients pour être un roman formidable. Eva, bardée de son courage, restera tout de même un personnage dont je me souviendrai longtemps.
Lien : https://leslecturesdantigone..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mariemangetonpain
  20 octobre 2020
Eva, une jeune femme, travaille dans une Station service. Elle vient d'être mutée au service de nuit. Elle vit avec un homme, Bertrand, carriériste, ne sachant pas se faire cuire un oeuf et n'ayant pas le temps de faire le ménage. de surcroît, très machiste dans ses propos.
Eva a un passé lourd derrière elle, la mort de son père, la déchéance de sa mère, la colère de sa soeur qui la tient pour responsable.
Malgré ça, Eva est consciencieuse au travail. Elle s'habitue à ses nouvelles missions. Elle rencontre Marc, un homme venant boire ses tasses de café à la station. Il a son lot de fardeau lourds à porter. Un divorce, une fille malade. Ils vont se tisser d'amitié à coup de café. D'autres personnages entrent en ligne le couple d'adolescents, la mamma, ...

La lecture est facile quoique beaucoup de répétitions, de lenteurs.
Jai trouvé les personnages très caricaturés et assez lisses : Bertrand est le mari "méchant ", la femme de Marc est l'épouse qui a trompé " Vilaine. Je regrette également le côté peu réaliste en pode conte de fée.
Cependant, l'histoire qui se passe dans une station service, de nuit, plonge le lecteur dans une ambiance nocturne assez attirante.
En conclusion, cest un.luvre distrayant mettant des sujets de tous les jours en avant, dans la lignée feel good.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
vero12
  04 mai 2020
Un petit livre divertissant, pas vraiment un feel good je pense mais ça y ressemble. Bien sûr c'est un peu un conte de fée. Au début il ne se passe pas grand chose et on se demande quand il va se passer quelque chose , parce que oui c'est sur il va se passer quelque chose dans la vie de cette fille, on le sent et on l'attends. ça vient doucement mais surement. La fin m'a paru un peu prévisible et on garde quand même quelques questions en suspend mais on tient l'essentiel donc on n'est pas vraiment frustré. Un bon moment pour moi.
Commenter  J’apprécie          20
Amiralecteur
  20 juin 2020
C'est un coup de coeur !
Pourquoi ? Eh bien je crois que c'est surtout à cause (ou grâce) au personnage principal, celui d'Eva. J'ai tout de suite eu beaucoup de compassion pour elle. C'est une nana de 32 ans (comme moi, ça rapproche sans doute vous me direz), une nana qui galère, entre son boulot et son compagnon qui ne fait pas grand chose à la maison à part s'occuper de son travail… Eva vit simplement. Elle ne cherche rien de particulier à part le calme, la tranquillité et un peu d'attention de la part de son conjoint. Sauf qu'elle va vite se retrouver seul, et voguer sur ses propres mers…
Que dire de la plume ? Que c'est bien écrit, fluide et extrêmement agréable ? Alors oui ! Je n'ai pas vu la journée passer. Je l'ai lu tout au long d'une journée, je ne voulais plus quitter Eva mais je voulais tout de même savoir ce qui allait se passer dans sa nouvelle vie.
Mention spéciale également pour le personnage de Marc, cet homme mystérieux, pudique qu'Eva va malgré tout aider.
C'est l'histoire de deux solitudes qui se rencontrent au bon moment. C'est l'histoire d'une entraide. C'est l'histoire d'une jeune femme qui vole enfin de ses propres ailes et qui apprend à se connaître. C'est plein d'humanité, de poésie aussi malgré tout…
Et je ne peux évidemment que vous conseiller de le découvrir à votre tour ! J'espère en tout cas que vous serez vous aussi sous le charme de ce joli roman…
Lien : https://www.amiralecteur.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 avril 2020
Elle préfère dépenser un peu d’argent et garder son autonomie. La perspective de croiser Bertrand la tétanise. Elle sait qu’elle sera obligée d’y aller, elle ne peut pas tout abandonner là-bas, elle a décidé que ce serait pour bientôt, en milieu de matinée, quand Bertrand sera au travail. Elle ira une seule fois et récupérera l’essentiel, sa voiture, ses papiers, ses photos, ses livres et autant de vêtements qu’elle pourra. Elle préfère repartir de zéro, il n’a qu’à garder tout le reste, ou tout revendre, il pourra bien en faire ce qu’il voudra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2020
Elle a accusé son mari de tous les maux alors que la veille encore elle l’encensait, il est passé du statut de mari idéal à celui de dernière des ordures. En réalité, Eva a appris qu’elle le trompait depuis des mois et a soudain tenu à habiter avec son amant, à refaire sa vie. Tout ça pour que ce type la quitte à son tour peu après. Qu’elle ait brisé son couple sur un coup de tête, Eva peut plus ou moins le concevoir, mais qu’est-il advenu de la fillette ? La pauvre n’a rien demandé, comment peut-elle espérer devenir une adulte équilibrée avec un tel exemple ?

D’un autre côté, Eva admet qu’il faut un sens du sacrifice hors du commun pour rester avec un partenaire que l’on ne supporte plus jusqu’à ce que l’enfant soit assez grand. Quant à elle, elle n’est plus si jeune mais pour l’instant l’heure n’est pas encore tout à fait venue. Et quand ce jour sera arrivé, elle fera de son mieux pour offrir un cadre familial adéquat à son enfant. Elle veut être sûre d’elle. Mais c’est peut-être plus facile à dire qu’à faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
morinmorin   05 octobre 2020
Sa deuxième nuit à la station-service se présente plutôt bien. Mme Carpento a délaissé son smartphone pour lui parler de sa passion pour son mari, ses enfants et petits-enfants. Eva ne se doutait pas qu'elle avait quatre filles et trois garçons. Impressionnant ! Entre deux clients, ce soir plus nombreux que la veille, Eva écoute sa collègue avec reconnaissance, elle lui pose même des questions lorsque l'inspiration se tarit. Ces histoires la distraient et lui évitent de penser à autre chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2020
La  nuit, c’est un tout autre public, un univers avec un fonctionnement bien à lui, tu vas apprendre tout ça. Un peu de patience.

Eva se demande si toutes les nuits se ressemblent. Au moins, jusqu’à présent, elle n’avait pas le temps de s’ennuyer. Elle soupçonne sa collègue de se complaire dans cette sérénité nocturne et de veiller jalousement sur son job en effrayant les collègues trop curieux. Ainsi elle peut appeler sa famille en Italie à sa guise, ou passer tout son temps sur son smartphone. Eva n’ose pas l’interroger sur la raison de son départ prochain : préretraite ou réaffectation en raison d’un manque d’efficacité ? Ou peut-être qu’Eva se trompe, elle a appris depuis longtemps qu’il ne faut pas se fier aux apparences, mais pour l’instant... De toute manière, si la station n’était pas rentable, les patrons l’auraient déjà fermée. Elle n’a rien à craindre de ce côté-là, son job n’est pas menacé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 avril 2020
Elle a toujours travaillé en journée et cela lui convenait, mais Mme Thill lui a imposé ce nouvel horaire de nuit sans qu’Eva sache pourquoi. Sa responsable lui a annoncé la nouvelle il y a une semaine à peine, il fallait prendre ça comme un changement positif, la vie est ainsi, on doit s’adapter. Eva n’a rien objecté, elle n’avait pas le choix.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : luxembourgVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Yann de Saint-Rat (1) Voir plus