AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Critiques (1009)
Classer par :   Date   Les plus appréciées

Le Silence et la Colère

En horloger un peu fou, Pierre Lemaitre huile avec minutie les rouages de cette palpitante saga familiale loin d’être terminée, rappelant que « nos secrets, nos turpitudes, nos silences, nos violences, nos mensonges sont comme les ruines de Chevrigny. »Même sous l’eau calme d’un lac, comme le clocher, ils continuent d’exister.
Lien : https://www.ledevoir.com/lir..
Commenter  J’apprécie          60
Connemara

Nicolas Mathieu, très habile à reconstituer ce monde et ces vies, une sorte d’anthropologue de la France des 25 dernières années. Enjeux politiques régionaux, références culturelles locales, idiomes populaires et jargon d’entreprise (avec ses nombreux anglicismes) alimentent l’hyperréalisme très « franco-français » de ce romancier doué. Au risque de s’aliéner quelques lecteurs étrangers.
Lien : https://www.ledevoir.com/lir..
Commenter  J’apprécie          60
Le carnaval des ombres

Une série de personnages absolument étonnants incarnant chacun d’une façon différente le refus de se plier aux consensus de la réalité. Le tout porté par une écriture d’une souplesse inouïe fort bien rendue par la traduction. Un livre dérangeant, dénonciateur. Comme la plupart des romans de R.J. Ellory.
Lien : https://www.ledevoir.com/lir..
Commenter  J’apprécie          50
Visages de paix, Terres de sérénité

En choisissant un traitement en noir et blanc pour montrer les microcosmes de sa vie himalayenne, Matthieu Ricard rend encore plus intemporels ces lieux solitaires.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          50
Ceux qui restent

Du même coup, c'est un roman et un essai que vient de publier Marie Laberge. Pour celle qui carbure déjà aux marathons d'écriture, voilà tout de même du jamais fait.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          50
Munch

Le peintre norvégien Edvard Munch est surtout connu pour son tableau Skrik (Le cri), daté de 1893, mais on peut se douter que ce pionnier de l'expressionnisme a fait bien plus que ça dans sa vie. le bédéiste Steffen Kverneland en fait la démonstration dans cette biographie dessinée de 300 pages solidement documentée et qui a l'intelligence de s'inspirer des codes visuels de l'artiste pour le laisser raconter sa vie.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          50
Chercher Sam

Son premier roman, "Et au pire, on se mariera" (La Mèche), finaliste au Prix littéraire des collégiens en 2013, était dur, cru, violent. Et bouleversant. "Chercher Sam" l'est tout autant.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          50
Révolutions

Livre impossible à résumer, projet vaste qui tient autant de l'abécédaire que de l'autobiographie, on aura compris qu'il y a dans ces pages beaucoup de savoirs volatils, de la curiosité à revendre, un bonheur ludique et contagieux pour les mots, les jours, les choses.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          50
Et rien d'autre

Vanté par Richard Ford et John Irving, James Salter, dont les romans précédents, Un sport et un passe-temps (l'Olivier, 1995) et Un bonheur parfait (Points, 2008), valent d'être lus, nous offre un roman crépusculaire d'une rare pertinence.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          50
L'île des âmes

Pulixi s’est mis au roman il y a quelques années et cette histoire est sa première traduite — magnifiquement ! — en français. On sera frappé par sa connaissance profonde de la mythologie locale tout autant que par l’élégance et la force de son écriture… et l’on n’oubliera certainement pas ces deux policières improbables que sont Mara Rais et Eva Croce. Encore !
Lien : https://www.ledevoir.com/lir..
Commenter  J’apprécie          40
Là où chantent les écrevisses

Roman à la beauté noire, mais qui manque par moments de vraisemblance et de subtilité, Là où chantent les écrevisses est un peu terni par la traduction quelconque, criblée de libertés franchouillardes et d’erreurs — confondre courge et courgette dans un roman où nature et biologie occupent une si grande place n’a rien de rassurant.
Lien : https://www.ledevoir.com/lir..
Commenter  J’apprécie          40
La chambre verte

La chambre verte oscille entre le burlesque un peu caricatural et le fantastique inquiétant. Grossissant les traits de chacun, Martine Desjardins compose une « séraphinade » qui tient plus de la farce que du thriller.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          40

Maryse Wolinski voulait écrire un livre d’amour. Elle a écrit un livre sur la perte, la violence et la guerre.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          40
Dans le ventre d'Hara Kiri

Un album grand format, très beau , consacré à l'univers d'Hara Kiri, les devanciers immédiats de Charlie Hebdo.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          40
Manhattan blues

C’est une promenade à travers New York, qui prend vie singulièrement au fil d’une narration sinueuse, entremêlée de répliques de dialogue, livrée comme le flot continu des pensées du héros.
Lien : http://www.ledevoir.com/cult..
Commenter  J’apprécie          40


Contributions & insignes Voir plus
Suivez toutes les critiques de la presse voir plus



{* *}