AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription
ISBN : 2851816462
Éditeur : L'Arche (22/06/2007)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Cette pièce de Lorca, écrite dans une langue poétique puissante et généreuse, appartient à une trilogie qui dénonce la condition de la femme en Espagne, avec Noces de sang et La Maison de Bernarda Alba dont on a pu voir les magnifiques mises en scène respectivement de Omar Porras (1997) et Andrea Novicov (2005). Yerma est peut-être la plus violente des trois et on ne s’étonnera pas qu’elle ait été très mal reçue à la création en 1934. La vie de cette jeune femme de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Endymion_70
07 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Un cri dans la campagne. Une vacuité pesante, obsédante, un vent de souffrance, de solitude qui empli le coeur de Yerma. Dans son couple l'amour n'a plus de place, étriqué entre le travail de l'un et la nécessité d'enfanter de l'autre. L'aridité de la terre andalouse s'immisce peu à peu dans leur vie, dans leur lit. La douleur s'engouffre dans le corps vide de Yerma. L'espoir n'est plus qu'un souffle lointain sous les nuages du désespoir. « Laisse la tristesse. Espère toujours. Tu es jeune encore ». Mais qu'est-ce la jeunesse face à l'impossibilité d'avoir un fils ? Qu'est-ce l'espoir quand la stérilité et le malheur vous prennent ?
Un vent sec dans la plaine. Une quiétude, un réconfort qui s 'éloignent sans cesse pour Juan. Les oreilles qui emplissent de la rumeur villageoise. Son travail, son labeur de vrais havres de bonheur. « Dis à ton mari de ne pas penser qu'au travail. Il veut de l'argent, il en ramassera. Mais bon. Il le laissera à qui quand il mourra ? » Pierre immuable face à l'existence, son absence et son silence rythme une passion aussi rude que le sol.
Le temps avive les rancoeurs, évide les coeurs, Yerma s'enferme, s'isole dans une morne langueur. Poursuivant une quête hystérique et aveuglante. « Je te cherche toi. Je te cherche, toi, c'est toi que je cherche jour et nuit sans trouver d'ombre où respirer. C'est ton sang et ton épaule que je veux ». Yerma, le désert, s'enlise jusqu'à l'inévitable, réfutant la culpabilité d'un corps masculin érigé en dogme.
La poésie de Lorca magnifie la force d'une Yerma, stigmate d'une société archaïque. Une pièce tragique, un destin qui met en exergue les croyances, les rigidités morales et machistes de l'époque. Yerma se bat pour des chimères, s'accusant, se rabaissant inlassablement.« A la campagne, une femme qui n'a pas d'enfant est aussi utile qu'une poignée d'épines ». Sa descente inéluctable fait écho aux voix tentatrices, chant de sirène de la modernité, de la liberté. « Les hommes doivent nous plaire, ma fille. Ils doivent dénouer nos cheveux et nous donner à boire à même la bouche ».
Yerma a la saveur d'une orange givrée que l'on vous offre en plein hiver...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          564
michfred
15 septembre 2016
★★★★★
★★★★★
Une vraie déception: j'avais tellement aimé, autrefois, le théâtre poétique et exalté de Lorca, et spécialement les deux autres pièces de cette trilogie espagnole, mais Yerma, vue récemment ne m'a ni transportée, ni bouleversée.
Elle m'a ennuyée, je le confesse.
Oui, les plaintes hystériques de cette femme en mal d'enfant - Yerma veut dire stérile , en espagnol- dans le milieu rude et machiste où elle s'étiole auraient pu me bouleverser, mais non: je dois avoir un coeur de pierre!
Plus tristement, je crois que je n'ai plus cet emballement adolescent qui faisait vibrer en moi chaque phrase du théâtre de Lorca comme une flèche. (Même si sa poésie, elle , continue de me toucher , infiniment!)
Les temps ont changé, aussi : l'Espagne n'est plus franquiste, heureusement, et chaque mot de souffrance venu d'elle n'a plus ces résonances douloureuses d'autrefois.
Ce n'est pas la pièce qui a vieilli: c'est le temps qui a passé, le temps de l'histoire et celui de ma jeunesse "auquel j'ai plus qu'autre gallé"...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
JacobBenayoune
20 octobre 2013
★★★★★
★★★★★
Cette pièce fait partie de la trilogie théâtrale de Garcia Lorca avec "Noces de sang" et "La Maison de Bernarda Alba". Cette pièce nous présente la déception d'une femme frustrée qui attend vainement la naissance d'un bébé et qui meurt d'ennui emprisonnée dans sa maison devant l'insouciance de son mari. le grand Lorca nous fait sentir cet ennui étouffant et par une écriture métaphorique a su décrire la condition de cette femme au sort tragique.
Commenter  J’apprécie          60
Vermeer
11 mai 2016
★★★★★
★★★★★
Très belle pièce tragique sur le destin d'une femme espagnole dans un milieu rural dans les années 1930. Yerma vit un drame à une époque où le destin d'une femme passe par le mariage et la maternité, elle ne peut avoir d'enfant et se pense stérile ( ce que veut dire Yerma en espagnol). Son mari est un Don Juan insensible au drame de sa femme. On suggère d'ailleurs à Yerma que c'est peut-être lui qui est stérile mais malgré son désir obsessionnel d'enfant et le fait qu'elle n'aime pas son mari, elle ne peut se résoudre à le tromper. Elle subit ragots, calomnies, s'isole, s'aigrit peu à peu...
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
Endymion_70Endymion_7006 janvier 2017
Je te cherche toi. Je te cherche, toi, c'est toi que je cherche jour et nuit sans trouver d'ombre où respirer. C'est ton sang et ton épaule que je veux.
Commenter  J’apprécie          230
JacobBenayouneJacobBenayoune14 novembre 2013
Chaque femme a du sang pour quatre ou cinq enfants et lorsqu'elle n'en a pas, il se change en poison.
Commenter  J’apprécie          50
JacobBenayouneJacobBenayoune19 octobre 2013
On n'a pas un enfant comme on a un bouquet de roses.

Commenter  J’apprécie          80
VermeerVermeer11 mai 2016
Les hommes ont autre chose dans la vie. Ils ont les troupeaux, les arbres, les conversations. Mais nous n'avons que les enfants.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : Andalousie (Espagne)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Théâtre : retrouvez le bon auteur !

Cyrano de Bergerac

Jean Racine
Edmond Rostand
Jean Anouilh
Edmond Jaloux

10 questions
238 lecteurs ont répondu
Thèmes : théâtreCréer un quiz sur ce livre