Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2266176285
Éditeur : Pocket


Note moyenne : 3.7/5 (sur 173 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Paris, 1355. Un homme est brûlé vif en place publique. Nicolas Flamel assiste à l'exécution : l'horreur ne fait que commencer car celui qui deviendra un célèbre alchimiste est sur le point de plonger dans les terribles révélations d'un livre interdit.
Paris, 2007... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (18)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

  • Par marina-76, le 11 octobre 2014

    marina-76
    Le commissaire Antoine Marcas est franc-maçon depuis plusieurs années déjà. Lors d'un rite d'initiation, ses frères de loge et lui-même découvrent que deux des leurs ont été assassinés par celui qui se proclame Le frère de sang. Pour retrouver le meurtrier de son ami, Marcas est prêt à tout, quitte à mettre sa propre vie et celle de son fils en danger. Entre le secret de l'or alchimique découvert par Flamel au XIIe siècle, l'implication d'une société secrète intervenant sur le marché de l'or et les aller-retour au dessus de l'Atlantique, Marcas et ses frères ont de quoi s'occuper.
    Il s'agit du premier livre que je lis de la série d'Eric Giacometti et de Jacques Ravenne et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié la plume de ces deux auteurs. le style est fluide, les descriptions sont précises mais elles ne "gâchent" pas la lecture et les nombreuses références présentes rendent le récit plus vrai.
    Sans révéler le dénouement de l'intrigue, j'avais espéré une fin un peu plus spectaculaire compte tenu du reste du roman.
    Quoi qu'il en soit je recommande vivement "Le frère de sang" à tous ceux qui aime que L Histoire intervienne dans le présent !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Karinamila, le 03 février 2014

    Karinamila
    Dans ce nouvel opus , on retrouve le commissaire marcas, 42 ans divorcé et fumeur toujours en proie avec ses démons intérieurs, ses doutes et ses incertitudes.Marcas obligé ici de composer avec un frère, Le frère de sang, assassin maçon qu'il devra poursuivre dans de rocambolesques turpitudes..
    Pourquoi se frère at-il tué deux frères de l'Obédience? Va-t-il recommencer?
    Bien entendu je ne vous révèlerai rien de l'intrigue : à vous de découvrir!!. Un indice le met rapidement sur la piste d'un secret séculaire, entourant le mystère de l'or pur. de Paris à New York, une course contre la montre s'engage alors entre le serial killer et le policier, autour de deux lieux hautement symboliques, la statue de la Liberté et la tour Eiffel...
    Le frère de sang reste un ouvrage très agréable à lire, même si l'effet de surprise de l'arrivée de ce personnage de commissaire franc-maçon s'est estompé. Même aussi si l'aspect vulgarisation de la Franc-Maçonnerie est peut-être ici moins prégnant.
    Reste une enquête à 3 entrées qui nous amène à nous intéresser aux hauts grades, à l'alchimie au XIVe siècle à Paris, au fameux et mystérieux Nicolas Flamel ,au marché actuel de l'or et nous transporte d'un monument "maçonnique" à l'autre Comme d'habitude, on s'amusera à noter les nombreuses références contenues dans les noms des personnages comme une certaine Annie Besant (du nom d'une célèbre théosophe et Franc-Maçonne), princesse vaudou, un Edmond Canseliet (descendant d'Eugène), un Grand Secrétaire appelé Guy Andrivaux (du nom d'une commanderie de Templiers),...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Philippe67, le 10 juin 2012

    Philippe67
    Encore une histoire très documentée sur les alchimistes et Nicolas Flamel en particulier et bein sur le commissaire franc-maçon Marca
    Ces auteurs nous sortent chaque année leur roman de l'été à lire sur la plage ou autre. Ca se lit très bien on y apprend des choses sur l'histoire, c'est agréable, facile et prenant.
    Comme toujours, mais serait-ce une marque de fabrique,la fin est un peu baclée.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Aldanaryel, le 12 juillet 2009

    Aldanaryel
    Un nouveau Giacometti et Ravenne. A l'heure actuelle (je n'ai pas lu le 5, mea culpa), c'est le meilleur de la série.
    Du numéro 1 au trois, nous assistons à une montée en puissance qui nous mène du très bon à excellent !!
    A priori, les aventures d'un commissaire franc-mac peuvent prêter à sourire.
    Pourtant, c'est très bien foutu. Et la série est promu a un grand avenir. D'ailleurs elle compte de plus en plus de lecteurs.
    Un film est prévu et tout ça est français. C'est si rare qu'il faut en faire de la pub.
    Cette fois, les auteurs nous plongent dans les méandres des trafics liés à l'or.
    En parallèle une sorte de récit mi-historique mi-fantasy sur Nicholas Flamel.
    Les mélanges peuvent paraître étrange avec les principes de la série, mais tout cela se mêle parfaitement.
    Les romans se rapprochent de plus en plus de ceux de Ian Flemming (pour les incultes il est connu pour être le papa de James Bond).
    Il y un chapitre sur Casino Royale (en plus y a un rapport avec l'intrigue) que tout fan de 007 se doivent de lire. Il m'a fait tiqué, mais cette impression se confirme avec le 4e roman.
    D'ailleurs après-coup, on trouve des clins d'œil à Goldfinger, forcément...
    Le seul véritable bémol de livre, le grand méchant.
    Lorsque l'on connaît son histoire, on est presque déçu. Mais la c'est franchement pour critiquer quelque chose.
    En bref, jetez-vous dessus.
    Et sur les deux autres aussi. Il n'y a pas vraiment de suite, mais c'est juste pour le plaisir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par akhesa, le 18 août 2013

    akhesa
    Ce n'est pas mon prefere,tout juste bon comme lecture de plage.Je trouve que cet opus ressemble beaucoup a la stucture du da Vinci code.J'aime bien ce genre de divertissement qui nous emmene a la recherche d'une enigme a travers les hauts lieux de l'architecture et de l'histoire;a savoir,la tour eiffel et la statue de la liberte.Un peu de suspens,de sang pour gratiner le recit,et le tour est joue.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

> voir toutes (6)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par catsci, le 29 juillet 2012

    [...]Et pendant qu'elle parlait, Nicolas copiait. Chaque parole prononcée passait dans sa main, ses muscles, jusqu'à sa plume et la fine coulée d"encre sur le parchemin.
    Et il lui semblait que c'était tout le corps de la jeune femme qui s'installait ainsi en lui.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par barjabulette, le 23 octobre 2011

    La salle de torture n'était éclairée que de chiches lueurs. L'ombre s'étendait, lourde et lugubre. Seule l'écritoire bénéficiait de la lumière tremblante d'un chandelier. Sur son parchemin, Nicolas avait commencé à écrire. Il s'avait par coeur les formules rituelles qui ouvraient un interrogatoire pour en avoir recopié dans son échoppe. On ne torturait jamais en son nom propre, mais au nom de Dieu et du roi. La main qui donnait la souffrance ne faisait qu'obéir à plus haut.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Vance, le 12 avril 2013

    Il était toujours fasciné d'entendre l'épopée des compagnons d'Eiffel. Ces charpentiers du ciel, ces ingénieurs de l'impossible qui avaient offert à Paris le diadème qui manquait à sa couronne.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Vance, le 12 avril 2013

    De Descartes à Sherlock Holmes, il y avait là toute une époque de penseurs en chambre pour lesquels résoudre une équation ou une énigme policière ne servait qu'à confirmer la toute-puissance de la raison.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par akhesa, le 18 août 2013

    L'oubli est un merveilleux remede

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
7,52 € (neuf)
4,49 € (occasion)

   

Faire découvrir Le frère de sang par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (404)

> voir plus

Quiz