AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266176285
Éditeur : Pocket

Note moyenne : 3.71/5 (sur 239 notes)
Résumé :
Paris, 1355. Un homme est brûlé vif en place publique. Nicolas Flamel assiste à l'exécution : l'horreur ne fait que commencer car celui qui deviendra un célèbre alchimiste est sur le point de plonger dans les terribles révélations d'un livre interdit.
Paris, 2007. Le commissaire franc-maçon Antoine Marcas découvre deux crimes rituels commis par l'un des siens, baptisé le "Frère de Sang."Un indice le met rapidement sur la piste d'un secret séculaire, entourant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
tchouk-tchouk-nougat19 juillet 2015
  • Livres 3.00/5
A Paris en 1355 Un juif est brulé vif pour sorcelerie. On murmure qu'il aurait des connaissances en alchimie et qu'il aurait découvert le secret pour fabriquer de l'or... C'est évident un secret qui est convoité et qui lui vaut de mourir sur le buchet et à sa femme d'être soumise à la question.
En 2007, toujours à Paris, un double meurtre frappe une loge de franc-maçonnerie. Antoine Marcas, commisaire et franc-maçon est sur place et n'hésite pas une seule seconde à prendre l'assassin en chasse.
Un premier tome qui ouvre une trilogie sur une sombre histoire de franc-maçonnerie et d'alchimie.
De base je ne suis pas très friande de ses sujets ésotériques, où le mysticisme frole parfois la complexité. Mais là nous avons pour le moment les bases d'un scénario policier. Même si la fabrication de l'or par Nicolas Flamel et les secrets franc-maçons ne sont pas loin.
Antoine Marcas est une jeune homme plutot charismatique. Un héros que l'on va pouvoir suivre avec intérêt. J'ai cru voir qu'un premier diptyque était déjà paru, sur Marcas, maitre Franc Maçon. Je ne les ai pas lu, les histoires semblant vraiment indépendantes même si elles permettent surement de mieux connaitre l'histoire personnelle du héros.
Les dessins sont très ordinaires mais ne déservent pas le récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
marina-76
marina-7611 octobre 2014
Le commissaire Antoine Marcas est franc-maçon depuis plusieurs années déjà. Lors d'un rite d'initiation, ses frères de loge et lui-même découvrent que deux des leurs ont été assassinés par celui qui se proclame le Frère de Sang. Pour retrouver le meurtrier de son ami, Marcas est prêt à tout, quitte à mettre sa propre vie et celle de son fils en danger. Entre le secret de l'or alchimique découvert par Flamel au XIIe siècle, l'implication d'une société secrète intervenant sur le marché de l'or et les aller-retour au dessus de l'Atlantique, Marcas et ses frères ont de quoi s'occuper.
Il s'agit du premier livre que je lis de la série d'Eric Giacometti et de Jacques Ravenne et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié la plume de ces deux auteurs. le style est fluide, les descriptions sont précises mais elles ne "gâchent" pas la lecture et les nombreuses références présentes rendent le récit plus vrai.
Sans révéler le dénouement de l'intrigue, j'avais espéré une fin un peu plus spectaculaire compte tenu du reste du roman.
Quoi qu'il en soit je recommande vivement "Le frère de sang" à tous ceux qui aime que L Histoire intervienne dans le présent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Karinamila
Karinamila03 février 2014
  • Livres 2.00/5
Dans ce nouvel opus , on retrouve le commissaire marcas, 42 ans divorcé et fumeur toujours en proie avec ses démons intérieurs, ses doutes et ses incertitudes.Marcas obligé ici de composer avec un frère, le Frère de Sang, assassin maçon qu'il devra poursuivre dans de rocambolesques turpitudes..
Pourquoi se frère at-il tué deux frères de l'Obédience? Va-t-il recommencer?
Bien entendu je ne vous révèlerai rien de l'intrigue : à vous de découvrir!!. Un indice le met rapidement sur la piste d'un secret séculaire, entourant le mystère de l'or pur. de Paris à New York, une course contre la montre s'engage alors entre le serial killer et le policier, autour de deux lieux hautement symboliques, la statue de la Liberté et la tour Eiffel...
le Frère de Sang reste un ouvrage très agréable à lire, même si l'effet de surprise de l'arrivée de ce personnage de commissaire franc-maçon s'est estompé. Même aussi si l'aspect vulgarisation de la Franc-Maçonnerie est peut-être ici moins prégnant.
Reste une enquête à 3 entrées qui nous amène à nous intéresser aux hauts grades, à l'alchimie au XIVe siècle à Paris, au fameux et mystérieux Nicolas Flamel ,au marché actuel de l'or et nous transporte d'un monument "maçonnique" à l'autre Comme d'habitude, on s'amusera à noter les nombreuses références contenues dans les noms des personnages comme une certaine Annie Besant (du nom d'une célèbre théosophe et Franc-Maçonne), princesse vaudou, un Edmond Canseliet (descendant d'Eugène), un Grand Secrétaire appelé Guy Andrivaux (du nom d'une commanderie de Templiers),...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
angelita.manchado
angelita.manchado23 mars 2016
  • Livres 4.00/5
Un pendu à la Tour Eiffel. Quelques jours auparavant, deux neutres au siège de la Franc-Maçonnerie. Antoine Marcas, en congé, tente de rattraper le tueur qui se volatilise. Antoine manque de mourir.
En mars 1355, Nicolas Flamel assiste avec son voisin à un supplice. Flamel est mandaté par le Tourmenteur de retranscrire les propos de la compagne du supplicié.
Retrouver ce cher Antoine Marcas, qu'est-ce que ça fait du bien. Pour le moment, je ne me lasse pas. Héros récurrent, il me reste pas mal de romans à lire avant la sortie d'une nouvelle enquête au mois de mai, que j'achèterai et conserverai très précieusement jusqu'à ce que je vienne à bout de tout ce qui me reste à lire, petit à petit. Cette édition est enrichie d'une fin alternative. En définitive, je ne sais pas laquelle je préfère. Mais cette seconde fin donne un éclairage nouveau à la fin de l'histoire, car à un moment, un élément m'avait gêné mais j'ai eu les explications dans cette alternative.
Nicolas Flamel, la Tour Eiffel, la Statue de la Liberté, l'Or, le Sang, divers sujets qui font de ce roman un livre que l'on ne lâche absolument pas. J'aime de plus en plus ces romans où parties historiques, romancées, et parties actuelles sont traitées et recoupées. Ce type de roman se base tout de même sur des recherches et des faits réels. Des explications des auteurs sont données à la fin, comme à chaque fois.
Le roman commence par une Tour Eiffel sous le brouillard. On retrouvera donc cet élément à la fin car entre temps, Antoine Marcas devra élucider une enquête, les assassinats au sein de la Franc-Maçonnerie. Une enquête qui l'emmènera aux Etats-Unis, qui lui fera affronter le tueur, le Frère de Sang, mais aussi retour à Paris. Antoine a le temps car il est en congé sabbatique. Nous découvrons une autre facette de son caractère. Malgré son air dur, il a des sentiments, c'est un homme profondément humain. Sentiments pour son fils, qui est devenu un adolescent, mais aussi pour cette personne qui tue car elle a vécu un drame. Mais il devra se faire violence lorsqu'il découvre la réalité. D'ailleurs, le lecteur a eu affaire à deux rebondissements auxquels, personnellement, je ne m'attendais pas. Antoine est également un des seuls à avoir fait des études de profilage. Nous découvrons également qu'il est un fan de James Bond mais pas de Daniel Craig. Outre cet élément humoristique distillé par les auteurs, nous avons également les Japonais et leurs ponchos.
Dans le Frère de Sang, le lecteur voyage. Paris, toujours bien décrite, le Koweit, la Suisse et New York. Il voyage également historiquement avec le détail des interrogatoires, des supplices sur le bûcher, l'Inquisition, le péché de chair, la haine contre les Juifs accusés de tous les maux. le lecteur voyage également économiquement avec ce cours de l'or, ce marché qui explose. L'Or est synonyme de sang car tout le monde le veut, l'obtenir pour tout contrôler.
Quand on lit Eric Giacometti et Jacques Ravenne, il faut aimer donc ce personnage récurrent, les parties historiques documentées et la Franc-Maçonnerie, trois ingrédients synonymes de plaisir pour le lecteur.
Je finirai par deux mots, très importants, LIBERTE et CONNAISSANCE.

Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Philippe67
Philippe6710 juin 2012
  • Livres 4.00/5
Encore une histoire très documentée sur les alchimistes et Nicolas Flamel en particulier et bein sur le commissaire franc-maçon Marca
Ces auteurs nous sortent chaque année leur roman de l'été à lire sur la plage ou autre. Ca se lit très bien on y apprend des choses sur l'histoire, c'est agréable, facile et prenant.
Comme toujours, mais serait-ce une marque de fabrique,la fin est un peu baclée.
Commenter  J’apprécie          90

Les critiques presse (1)
Sceneario23 juin 2015
Cette première partie (sur trois) du titre Le Frère de Sang est une bonne surprise, une bonne adaptation.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
NiradeNirade04 août 2015
Arrivé devant le présentoir, il prit l'épée entre ses mains. Elle n'avait rien de particulier, fine, souple et incapable de transpercer quoi que ce soit. Il examina la poignée. Le manche de métal était lisse, sans aucune inscription. Il la brandit vers le plafond pour inspecter la garde, mais il ne trouva rien du tout. Quand soudain il aperçut sur la lame nue quelques lettres gravées qui ondulaient comme un serpent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
catscicatsci29 juillet 2012
[...]Et pendant qu'elle parlait, Nicolas copiait. Chaque parole prononcée passait dans sa main, ses muscles, jusqu'à sa plume et la fine coulée d"encre sur le parchemin.
Et il lui semblait que c'était tout le corps de la jeune femme qui s'installait ainsi en lui.
Commenter  J’apprécie          30
barjabulettebarjabulette23 octobre 2011
La salle de torture n'était éclairée que de chiches lueurs. L'ombre s'étendait, lourde et lugubre. Seule l'écritoire bénéficiait de la lumière tremblante d'un chandelier. Sur son parchemin, Nicolas avait commencé à écrire. Il s'avait par coeur les formules rituelles qui ouvraient un interrogatoire pour en avoir recopié dans son échoppe. On ne torturait jamais en son nom propre, mais au nom de Dieu et du roi. La main qui donnait la souffrance ne faisait qu'obéir à plus haut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VanceVance12 avril 2013
Il était toujours fasciné d'entendre l'épopée des compagnons d'Eiffel. Ces charpentiers du ciel, ces ingénieurs de l'impossible qui avaient offert à Paris le diadème qui manquait à sa couronne.
Commenter  J’apprécie          30
amanlineamanline05 mars 2015
Il lui avait confié, une seule fois, que lorsqu'un livre inédit surgissait dans la nuit, tout un pan de la pensée humaine revenait à la lumière.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Éric Giacometti (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Giacometti
Vidéo de Eric Giacometti et Jacques Ravenne
autres livres classés : franc-maçonnerieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
813 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .