AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques de Davide Cali (461)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées


Mon papa pirate
  25 juin 2014
Mon papa pirate de Davide Cali
Je vais vous raconter l'histoire de mon papa pirate. Pirate parce qu'il nous laissait, maman et moi, seuls pendant toute une longue année et ne revenait qu'une fois par an, pendant l'été, chez nous en Italie. Il sentait bon la mer. Dès qu'il rentrait, il me racontait toutes ses histoires de navires attaqués, de trésors volés puis cachés. C'est pour ça qu'il ne les ramenait jamais à la maison. Mais surtout il me racontait tous les hommes qui l'accompagnaient. Il y avait Le Tatoué, Cigarillo, le cuisinier, Le Barbu, Riquiqui qui avait la taille d'un enfant, Figaro, l'ancien coiffeur, Le Turc, un homme d'une force incroyable, Bourrasque, Salsiccia et enfin Centime, le perroquet. Il me racontait aussi son navire, le bien-nommé "L'espoir". A chaque fois qu'il rentrait, il me ramenait un cadeau. Pour mes 7 ans, j'ai eu droit à un superbe drapeau de pirate. L'été de mes 9 ans, papa n'est pas rentré. Un télégramme à la main, maman m'apprend qu'on va faire un long voyage pour le retrouver. J'étais tout heureux à l'idée de prendre le bateau. J'étais déçu de voir que l'on allait voyager en train. Où donc était Papa?



Moussaillons, bienvenue à bord de "L'espoir"...

Davide Cali nous embarque dans cet album véritablement touchant où l'amour et l'admiration de ce petit garçon pour son papa sont immenses. Grâce aux histoires qu'il lui raconte et à son imagination débordante, ce fils ne se doute nullement de la vie qu'il mène, des conditions dans lesquelles il travaille réellement. Cet acte valeureux et protecteur de ce papa qui se cache derrière la réalité n'en est que plus émouvant. Une fois la vérité dévoilée, ce petit pirate le découvrira sous un autre jour. L'émotion omniprésente se reflète dans ces magnifiques planches. Le coup de crayon est hachuré, les gueules de ces pirates surprenantes et remarquables et la mise en page singulière. Les couleurs chaudes et rassurantes, tantôt dans les tons rouges tantôt dans les gris, sonnent juste.



Mon papa pirate... à l'abordage!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
L'appel du marais
  28 juin 2019
L'appel du marais de Davide Cali
Au détour d'un pique-nique au bord du marais, un couple qui ne pouvait pas avoir d'enfant découvrit un nouveau-né. Qu'il ait des branchies comme un poisson leur importa peu. Tout ce qu'ils virent, c'est une petite créature, seule, abandonnée, à laquelle ils allaient pouvoir donner tout cet amour dont ils débordaient.



Et c'est ainsi que Boris, ainsi qu'ils le prénommèrent, grandit entouré d'un incommensurable amour.



Pourtant un jour, une brise soudaine rappela à ses narines l'odeur du marais, l'odeur de ses origines. Une foule de question l'assaillit. Était-il vraiment heureux ? Quelle aurait été sa vie s'il n'avait pas été recueilli ? Que voulait-il vraiment ? Autant de question, auxquelles il lui allait falloir trouver des réponses.



L'angoisse lui fit perdre le sommeil, atteint qu'il était d'une insatiable soif. Il se mit donc à marcher jusqu'à atteindre le marais, par son odeur attiré. Enfin, il se sentit chez lui, parmi les siens, là où il devait passer sa vie. Mais au fil du temps, un autre parfum s'empara de lui, celui de la nostalgie…



Quel album magnifique !



Des illustrations au graphisme superbe, une palette de couleurs allant du brun à l'orangé, du gris au bleuté. Mais surtout, un propos tout en nuance, une histoire qui l'air de rien et en quelques pages seulement traite de sujets tels que la différence, la quête des origines et l'importance des liens du coeur qui primeront toujours sur les liens du sang.



L'Appel du marais, une histoire qui va droit au coeur, une pépite, un coup de coeur !





Merci à Babelio et PassePartout Éditions !






Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          331
Mon papa pirate
  17 février 2015
Mon papa pirate de Davide Cali
A chacun de ses retours à la maison, ce papa pirate raconte ses aventures à son fils émerveillé. Mais un jour, une lettre bouleverse les choses, ramenant ce jeune garçon à une réalité plus dure...

L'histoire contée ici est touchante et se dévoile peu à peu : le père, mineur de fond, s'invente une vie pour voir briller les yeux de son fils et survivre à ce travail harassant. Inévitablement, la vision idyllique du fils change, tout comme les illustrations qui passent des tons ocres au noir et gris, mais l'amour qui l'unit à son père est le plus fort.

J'ai apprécié retrouver l'équipage de L'espoir dans toutes ces gueules noires aujourd'hui presque toutes disparues.

Un album à découvrir !
Commenter  J’apprécie          250
Le marchand de bonheur
  18 janvier 2020
Le marchand de bonheur de Davide Cali
D’arbre en arbre, de branche en branche, monsieur Pigeon fait sa tournée. Il exerce un métier-passion. Marchand de bonheur… Un rêve pour un commis-voyageur. Les habitants des bois sont friands de ses bocaux.

Il existe plusieurs types de clients : Les généreux qui veulent partager avec les amis et achètent un gros pot comme madame Caille. Puis il y a Les modestes comme monsieur Rossignol, un peu ric-rac, qui s’offrent tout de même un petit pot. Monsieur Pouillot lui est pingre et encore et encore....

Et de page en page, de portraits en portraits se décline un véritable guide du bonheur adapté à chaque personnalité.

Davide Cali déroule une fable philosophique dans un mouvement simple, rythmé et aérien, avec la sensibilité qu’on lui connait. Les illustrations de .Marco Soma proposent un décor naturel et onirique magnifiques et extraordinaires où se nichent mille détails…Le résultat est sublime et propose déjà en ce début 2020 un instant de lecture traduisant au mieux la littérature jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Les Ravencroft, tome 1 : Chaque chose à sa pl..
  16 février 2019
Les Ravencroft, tome 1 : Chaque chose à sa place de Davide Cali
Une BD jeunesse prenante même si le fond est classique. Frère et sœur, dont les parents viennent de mourir dans un avion, partent vivre chez leur tante et oncle riches et excentriques. Avant de périr, ils ont expédié un colis contenant des statuettes qui vont être volées. Leur enquête démarre... Les visages sont expressifs et couleurs agréables. Mon seul problème est qu’il y a un tome 2 qui n’est pas sorti et quand le temps est long entre les deux, je ne suis pas sûre d’être toujours dans l’histoire.
Commenter  J’apprécie          210
L'amour ? C'est mathématique !
  10 juillet 2013
L'amour ? C'est mathématique ! de Davide Cali
Paul est amoureux de 3 filles : Pauline la brunette, Julie la blonde et Mélissa la gothique. Trop timide et par peur du refus, il n'ose en aborder aucune... Et si la théorie des probabilités lui venait en aide ?

Un très court roman sur les premiers amours de collège et l'épineux problème de comment aborder une fille. Tous les copains de Paul ont une théorie sur ce sujet et c'est avec beaucoup d'humour et de savants calculs que Davide Cali nous brosse le portrait de ces jeunes collégiens pas si différents de nous, à une certaine époque (mais oui, souvenez-vous !).

A partir de 11 ans.
Commenter  J’apprécie          210
3 tyrans + 1 boloss = quelle vie !
  04 octobre 2014
3 tyrans + 1 boloss = quelle vie ! de Davide Cali
Tom a l'habitude des tyrans qui bousculent et rackettent les autres élèves. Avec ruse, il n'en fait qu'une bouchée. Mais cette année, il se retrouve à côté d'Anatole...



Sous un air inoffensif, ce dernier passe son temps à lui donner des coups en douce, "sans faire exprès". D'ailleurs, il s'excuse à chaque fois... mais c'est pour mieux recommencer !



Le jour où Tom se rend compte que son voisin lui vole aussi ses souvenirs, il craque...



Un livre qui a le mérite d'évoquer l'attitude malfaisante de certains élèves mais aussi de voir, dans ces déviances, le signe d'une grande souffrance.



Une jolie fable positive pour voir autrement les jeunes élèves violents et souvent mal aimés ! Une histoire qu'il sera intéressant de partager avec les jeunes...




Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          200
Mon premier (vrai) baiser
  01 juin 2019
Mon premier (vrai) baiser de Davide Cali
Un grand merci à l’opération Masse critique organisée par Babelio et à la maison d’édition Little Urban qui m’ont permis de découvrir cet ouvrage.



On doit ce charmant petit roman, Mon premier (vrai) baiser, à deux talents confirmés : Davide Cali pour le texte et Amélie Graux pour les illustrations. On y retrouve les mêmes personnages que dans Mon premier jour de classe, une bande de copains de CM2, dans la collection Premiers romans destinée aux lecteurs débutants. Cette fois, les enfants sont invités à une fête d’anniversaire, ce qui cause beaucoup d’excitation chez les filles comme chez les garçons, et plus particulièrement chez un des petits garçons : cette fête pourrait bien être l’occasion de son premier baiser… Il faudra avant de s’y rendre respecter plusieurs étapes, et finalement… les jeunes lecteurs décideront de ce qui est arrivé et discuteront des indices qui permettent de l'affirmer !



J’ai bien aimé ce roman pour jeunes lecteurs. Le texte parle à la fois avec légèreté et sérieux de leurs préoccupations en exploitant leur univers. Les illustrations s’attachent à représenter les enfants dans leur diversité tout en leur attribuant des traits communs : leurs très grands yeux tellement expressifs ! Je trouve la mise en page particulièrement soignée. Elle est très variée et contribue à rendre le livre vivant en exploitant toutes les possibilités : texte sur la fausse page et illustration sur la belle page ou l’inverse, illustration-texte puis texte-illustration en regard, double-pages d’illustrations ou de texte ; bref, toute monotonie est exclue. Une mention particulière pour la double-page de l'étape 1 : Comment se coiffer... Je suis certaine que et le sujet et la manière dont il est traité raviront les enfants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Baisers ratés de Venise
  24 avril 2014
Baisers ratés de Venise de Davide Cali
Il y a tout juste un an, je vous avais parlé d'un bel album jeunesse qui nous emmenait sur les traces de deux amoureux qui se baladaient dans tout Paris et cherchaient à s'embrasser sans y parvenir.



Un an après, revoilà ces amoureux de nouveau en goguette, mais maintenant dans une autre ville dédié à l'amour, à savoir la Sérénissime , à savoir Venise, la cité des amoureux par excellence.



Et encore une fois notre amoureux transi mais si timide sera à la recherche d'un endroit idéal pour donner le baiser de ses rêves à sa dulcinée. L'occasion une nouvelle fois de montrer les merveilles de la ville au jeune lecteur, qui bien souvent les découvre pour la première fois : Place Saint-Marc, sur le vaporetto, au musée de l'Accademia, sur l'île de Burano ou celle de Murano? Entre dégustation de risotto, visite de la Fenice, promenade en vaporetto sur la lagune et clair de lune romantique sur le pont des Soupirs, tous les endroits sont a prori idéaux pour être le décor idéal de ce baiser.



L'intrigue de ce bel album sert donc de pretexte à une balade aussi romantique qu'instructive, entre palais églises carnaval, ses ponts et autres merveilles inhérentes à la cité des Doges.



Hélas, si les endroits romantiques ne manquent pas, pressé de tout voir, le couple filera de lieu en lieu en négligeant le baiser. et pensant une fois rentré chez eux qu'ils ont raté l'endroit idéal, le fameux pont des Soupirs. Si mon fils a trouvé le dénouement trop triste car il aurait aimé qu'ils s'embrassent au moins une fois ( aussi romantique que son paternel), je lui ai dit qu'ils s'embrasseront peut etre enfin dans le troisième volet prévu pour prochainement et qui nous amènera... à New York!!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Mon papa pirate
  16 octobre 2013
Mon papa pirate de Davide Cali
Très beau livre sur un père qui travaille dans les mines et qui fait croire à son fils qu'il est pirate, il lui invente tout un univers pas si loin de la vérité pour faire passer son quotidien plus que difficile. A la fois drôle et tendre vous serez forcément touché par cette histoire.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          190
L'amour ? C'est mathématique !
  02 juillet 2013
L'amour ? C'est mathématique ! de Davide Cali
Comment demander à une fille de sortir avec elle? Notre héros va tenter de mettre en place diverses stratégies plus ou moins rationnelles. Il est aidé par ses copains qui ont chacun une théorie sur la manière de si prendre. Et si l'amour devait défier la logique?



Un livre court et aéré, qui évoque un sujet réel et profond, celui de la formulation de la demande. Entre doute et peur c'est toute la fragilité de ce moment qui est ici retranscrit avec bonheur et humour.


Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          190
C'est le chat !
  30 juin 2018
C'est le chat ! de Davide Cali
Il existe trop peu d’albums utilisants très clairement les ressorts du polar et de l’enquête et cette histoire est très bien menée ! Elle sensibilise sur la protection de plus petit que soi en aidant à dépasser les préjugés. Entre album et BD par l’incrustation régulière de bulles et par la mise en page, cette version de David Cali avec Mike, la souris détective, est à lire en parallèle du John Chatterton- chat détective d’Yvan Pommaux. Les nombreux parallèles devraient ravir les petits comme les grands ! Une belle façon de créer des passerelles entre classiques de la litterature jeunesse et succès populaire !
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          180
Le grand livre de la bagarre
  01 décembre 2014
Le grand livre de la bagarre de Davide Cali
Ce superbe album permettra aux lecteurs, petits et grands, de tous savoir sur la bagarre ; son histoire, son éthique, ses causes et conséquences.



L'histoire imaginée par Davide Cali est à la fois drôle et pertinente et fera sourire les enfants et les adultes. Cette lecture permet de dédramatiser les bagarres de cour de récréation tout en rappelant, l'air de rien et en évitant tout moralisme, que ça ne sert à rien.



Les dessins de Serge Bloch sont très réussis. Très graphique et dépouillé, le trait de l'illustrateur est vif et dynamique. L'aspect épuré du dessin donne un aspect intemporel et indémodable à cet album.



En bref, cet album jeunesse est une perle.



Challenge petits plaisirs (3)
Commenter  J’apprécie          180
La reine des grenouilles ne peut pas se mou..
  16 août 2013
La reine des grenouilles ne peut pas se mouiller les pieds de Davide Cali
L'histoire se déroule dans une mare. Des grenouilles occupent leur journée en chantant, en gobant des mouches...

Jusqu'à ce qu'un objet tombe dans l'eau. Tous se précipitent pour aller le repêcher, mais une seule arrive à le récupérer le plus vite. En remontant à le surface, elle découvre une magnifique couronne.

En la posant sur sa tête, elle devient Reine, tous sont heureux de cet évènement et l'acclament.

Mais que doit-elle faire en tant que Reine? Elle ne le sait pas. Ainsi des grenouilles conseillères lui recommande deux ou trois choses: dormir, manger des mouches bien grasses que les grenouilles doivent lui apporter, donner des ordres...

La vie de la mare jusque là joyeuse devint morose: plus de chants...

Des grenouilles contestataires posent alors des questions embarrassantes sur la légitimité du pouvoir de la Reine aux conseillères grenouilles.

Quel sera le dénouement à l'issue d'une compétition de plongeon auquel doit participer la Reine?



J'ai apprécié les illustrations poétiques de cet album avec un côté art déco, un peu rétro. Le texte de Davide Cali permettra à coup sûr de faire réagir les enfants sur le thème du pouvoir et des droits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Mon premier (vrai) baiser
  12 juin 2019
Mon premier (vrai) baiser de Davide Cali
C’est l’anniversaire d’Elise ! Et je suis invité ! Pas facile de savoir quoi lui offrir ! Finalement, mes amis et moi, on trouve qu’il faut lui offrir un (horrible) livre de licornes parce qu’elle aime ça… Il faut aussi une carte de vœux ! Moi, je trouve qu’une carte de Spider-Man serait super ! Ma copine, elle, croit qu’il faudrait lui offrir une carte de Dark Vador. Finalement, nous nous décidons… Ce sera une carte de licorne ! (Beurk !)



Il faut aussi être gentil avec la maman qui nous invite. Peut-être des fleurs ? Non ! Un mug ! Moi, je trouve qu’un mug de Spider-Man serait génial ! Ma copine trouve qu’un mug de Dark Vador serait idéal… Finalement, ce sera un mug de… Licorne ! (Pfff !)



Il faut se préparer au baiser ! Aux fêtes d’anniversaire, on danse, et puis, c’est peut-être… le baiser !





Critique :



Le sujet « Mon premier (vrai ?) baiser » me semble s’adresser plutôt à des 9-12 ans, alors que le traitement est davantage similaire à celui destiné à un public plus jeune. Voilà pour le point de vue de l’instituteur, mais qu’en est-il de l’avis des élèves (âgés de 10 à 12 ans) ?



Tous ceux qui l’ont lu, quatorze élèves jusqu’à présent, autant de garçons que de filles, l’ont apprécié. Cependant, le héros de l’histoire est un garçon aux cheveux longs que la plupart des enfants ont pris pour une fille ! … D’où une certaine incompréhension de la fin de l’histoire…



C’est l’unanimité pour déclarer qu’ils recommanderaient ce livre à un.e ami.e de leur âge. L’histoire est agréable à lire et les illustrations sympathiques. Plusieurs élèves relèvent que le texte est trop court, qu’ils auraient aimé un développement plus important.

Ils regrettent aussi l’absence des prénoms des protagonistes. Ils voient des têtes mais ils aimeraient savoir à qui elles appartiennent.



Merci à Babelio et aux Editions Little Urban.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Il était 3 fois
  05 novembre 2017
Il était 3 fois de Davide Cali
Cette série d'ouvrage qui s'intitule "Il était 3 fois" publié par Nathan en 2015 est une réussite totale, selon moi.



Elle reprend, réécrit un conte traditionnel (ici Les Trois petits cochons) pour nous offrir trois versions totalement décalées de l'histoire archiconnue des petits comme des grands.



Ce qui donne trois nouvelles histoires partant des postulats suivants :

Pour la première : "Et si les trois petits cochons n'étaient pas dans leur maison ?", pour la seconde : "Et si le loup rencontrait 333 333 cochons ?", pour la dernière : "Et si les trois petits cochons avaient un caractère de cochon ?".



Le livre est de très grande taille, les illustrations couvrent les deux pages et sont expressives, le texte est simple mais suffisamment bien écrit pour rendre service à chaque apprenti lecteur ou écouteur d'histoire (syntaxe et lexique).



Une réussite... vraiment. Les enfants adorent, et les grands rigolent avec eux.
Lien : http://justelire.fr/il-etait..
Commenter  J’apprécie          160
Je veux une maman-robot
  15 février 2014
Je veux une maman-robot de Davide Cali
Avoir une mère qui travaille, quelle punition ! Même le samedi, sa présence se limite à un repas prêt sur la table, un billet reprenant un bisou de papier et toujours les mêmes instructions. Notre petit héro en a assez. A-t’elle seulement idée des épreuves qu’il doit endurer ? Une maman robot : voici une solution toute trouvée. Grâce à cette géniale mécanique adieu racketteur de goûter, chiens enragés et bus bondés. A lui frites, pop-corn, overdose de télé et dents toutes gâtées. A l’androïde la cuisine, les devoirs et autres corvées. Par contre pour les plaisirs sensuels, c’est plutôt raté : la maman robot est froide comme une bonbonne de gaz et sent mauvais. Peut-être faudrait-il s’orienter vers un autre type de création et profiter de sa vraie maman quand elle rentre à la maison. A lire.
Commenter  J’apprécie          161
Le grand livre de la bagarre
  28 novembre 2013
Le grand livre de la bagarre de Davide Cali
La bagarre c’est un classique des cours de récré. Avec ce grand livre de la bagarre vous allez tout savoir sur cette activité « née avec les hommes ». A quoi elle sert, comment elle débute, quels sont les différents types de bagarre, combien faut-il être, combien de temps elle dure, quelles sont les phrases magiques pour y mettre fin, pourquoi les adultes posent des questions qui restent sans réponses à son propos, etc.



C’est très drôle, ludique, chaque affirmation sent le vécu à plein nez. On n’oublie pas le rôle de rabat-joie tenu par les parents et les enseignants, on n’oublie pas de dire que les filles aussi se bagarrent, on précise que la vraie bagarre est un jeu et que « si la raison de la bagarre c’est la haine, ce n’est plus du jeu. » Et puis on nous rappelle qu’après une bonne bagarre, les égratignures et les bosses s’exhibent comme des trophées pour épater les copains.



Les illustrations de Serge Bloch (Max et Lili) sont simples et efficaces. Le coté « gribouillage » illustre à merveille l’aspect brouillon des pugilats enfantins. Forcément j’en entends déjà certains s’étrangler à la lecture de cet album, hurler à l’apologie de la violence alors que les brutalités se multiplient à l’école. Personnellement j’aurais envie de leur dire de regarder plus loin que le bout de leur nez. Il y a là une mise à distance salutaire et jubilatoire que les enfants sont tout à fait capables de comprendre. Il me semble que c’est au contraire un bon moyen de dédramatiser ces moments qui rythment, qu’on le veuille ou non, la vie d’une cour de récré.



Et puis bon on s'en fiche des pisse-froid qui ne vont pas aimer, moi j’ai adoré. C'est peut-être politiquement incorrect mais c’est surtout très bien réalisé et franchement rigolo. Tout pour plaire quoi.




Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Vide-grenier
  20 juin 2014
Vide-grenier de Davide Cali
Rien de tel qu'un vide-grenier pour faire le tri parmi toutes ses affaires. Mais quand on replonge dans tous les souvenirs d'enfance qui y sont attachés, pas facile de se résoudre à se débarrasser de ces objets. C'est l'expérience que va faire notre héros, malgré les recommandations de sa femme...

Un album au goût de nostalgie et des bonheurs simples de l'enfance.

Petits et grands se retrouveront dans cette histoire car on a tous des objets auxquels on tient, non pas à cause de leur valeur marchande mais de leur valeur affective !

A partir de 5/6 ans.
Commenter  J’apprécie          140
Pollen : une histoire d'amour
  26 avril 2014
Pollen : une histoire d'amour de Davide Cali
Album jeunesse reçu dans le cadre d'un partenariat lors de la Masse Critique Jeunesse chez Babelio ! Ils sont trop gentils, je suis très gâtée !



Album jeunesse qui comble mes appétits en matières d'illustrations. Je suis fan du travail de certains illustrateurs et suis toujours admirative de leur travail.

Ici c'est Monica Barengo qui nous enchante. Elle a un blog ICI.

Les illustrations sont délicates, sur des tons de beige, sépia avec du noir et blanc.



La jeune femme est belle, au charme délicatement désuet. Le dessin met bien en scène cette douceur et cette sensibilité.



L'histoire quant à elle nous parle d'amour... A nous adulte, après je ne sais pas si un enfant percevra le message... Davide Cali à l'art de parler à plusieurs niveaux sans doute...



Le message m'a fait immédiatement penser à la Rose du Petit Prince sans en avoir la même force...



"Tu devrais aimer par amour,

et non pour donner ou recevoir en échange.

Tu devrais te réjouir de ce que tu as

et non de ce que tu obtiendras."



Même si je trouve qu'il n'a pas la même portée...



L'amour est un échange selon moi ♥

Il faut semer et récolter

et faire s'envoler le pollen !


Lien : http://imagimots.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140




Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox