AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848656328
Éditeur : Sarbacane (02/10/2013)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Le Tatoué, Le Barbu, Figaro... Ainsi se nomment les hommes d'équipage du grand pirate qu'est le papa du petit garçon de ce livre. C'est d'ailleurs parce qu'il est pirate qu'il est toujours parti... Jusqu'au jour où arrive un mystérieux télégramme. Le petit garçon part avec sa maman pour un long voyage, qui lui fera découvrir une réalité tout autre...

Son papa est bien un héros, mais pas celui qu'il croyait!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  25 juin 2014
Je vais vous raconter l'histoire de mon papa pirate. Pirate parce qu'il nous laissait, maman et moi, seuls pendant toute une longue année et ne revenait qu'une fois par an, pendant l'été, chez nous en Italie. Il sentait bon la mer. Dès qu'il rentrait, il me racontait toutes ses histoires de navires attaqués, de trésors volés puis cachés. C'est pour ça qu'il ne les ramenait jamais à la maison. Mais surtout il me racontait tous les hommes qui l'accompagnaient. Il y avait le Tatoué, Cigarillo, le cuisinier, le Barbu, Riquiqui qui avait la taille d'un enfant, Figaro, l'ancien coiffeur, le Turc, un homme d'une force incroyable, Bourrasque, Salsiccia et enfin Centime, le perroquet. Il me racontait aussi son navire, le bien-nommé "L'espoir". A chaque fois qu'il rentrait, il me ramenait un cadeau. Pour mes 7 ans, j'ai eu droit à un superbe drapeau de pirate. L'été de mes 9 ans, papa n'est pas rentré. Un télégramme à la main, maman m'apprend qu'on va faire un long voyage pour le retrouver. J'étais tout heureux à l'idée de prendre le bateau. J'étais déçu de voir que l'on allait voyager en train. Où donc était Papa?
Moussaillons, bienvenue à bord de "L'espoir"...
Davide Cali nous embarque dans cet album véritablement touchant où l'amour et l'admiration de ce petit garçon pour son papa sont immenses. Grâce aux histoires qu'il lui raconte et à son imagination débordante, ce fils ne se doute nullement de la vie qu'il mène, des conditions dans lesquelles il travaille réellement. Cet acte valeureux et protecteur de ce papa qui se cache derrière la réalité n'en est que plus émouvant. Une fois la vérité dévoilée, ce petit pirate le découvrira sous un autre jour. L'émotion omniprésente se reflète dans ces magnifiques planches. le coup de crayon est hachuré, les gueules de ces pirates surprenantes et remarquables et la mise en page singulière. Les couleurs chaudes et rassurantes, tantôt dans les tons rouges tantôt dans les gris, sonnent juste.
Mon papa pirate... à l'abordage!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
murielan
  17 février 2015
A chacun de ses retours à la maison, ce papa pirate raconte ses aventures à son fils émerveillé. Mais un jour, une lettre bouleverse les choses, ramenant ce jeune garçon à une réalité plus dure...
L'histoire contée ici est touchante et se dévoile peu à peu : le père, mineur de fond, s'invente une vie pour voir briller les yeux de son fils et survivre à ce travail harassant. Inévitablement, la vision idyllique du fils change, tout comme les illustrations qui passent des tons ocres au noir et gris, mais l'amour qui l'unit à son père est le plus fort.
J'ai apprécié retrouver l'équipage de L'espoir dans toutes ces gueules noires aujourd'hui presque toutes disparues.
Un album à découvrir !
Commenter  J’apprécie          250
kanarmor
  15 novembre 2013
Le papa du narrateur est un pirate. Un gentil pirate certes puisqu'il épargne les équipages, mais pirate quand même et même un chef pirate ; il est accompagné d'une troupe fameuse : le Tatoué qui ne parle jamais, le barbu qui est ainsi depuis sa naissance, le Turc à la force incroyable et bien d'autres, sans oublier Centime, le perroquet parlant pour le Tatoué. le papa pirate ne revient donc qu'une fois par an avec des cadeaux, dans un pays qui pourrait être l'Italie. Mais un jour, le papa ne revient pas. L'enfant entreprend un long voyage avec sa maman pour rejoindre le papa, en Belgique. Celui-ci est couché, blessé, sur un lit d'hôpital.
Son papa pirate est mort et avec lui les rêves de l'enfance. Il découvre un autre papa, courageux certes, mais saura-t-il l'aimer comme le précédent ? Et pourquoi ces mensonges ? La famille, unie, rejoindra définitivement la terre natale.
Quelques années passent… L'album se termine de belle manière, par une forme de renaissance du rêve passé.
C'est en fait une histoire d'amour, une histoire de rêve entre un père et un fils. L'adulte a menti à son enfant pour l'aider à supporter l'absence, ce rêve de pirate a évité au garçon l'inquiétude concernant la vie difficile et dangereuse du père en tant que mineur. Même si au bout il y avait la déception et une nécessaire « ré-adoption » de ce nouveau visage du père. D'ailleurs finalement l'enfant semble avoir compris la situation, la scène finale est très symbolique.
Le texte est sobre, touchant, la mise en page est intelligente avec un travail sur l'organisation du texte par rapport à l'image, un jeu avec la typographie, mais sans excès. Les illustrations en crayonnés s'accordent bien avec le texte, avec une belle utilisation de la couleur, dans des tons ocres orangés chaleureux au début de l'histoire puis devenant plus froids par la suite.
Merci aux auteurs pour cette belle réalisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Jumax
  16 octobre 2013
Très beau livre sur un père qui travaille dans les mines et qui fait croire à son fils qu'il est pirate, il lui invente tout un univers pas si loin de la vérité pour faire passer son quotidien plus que difficile. A la fois drôle et tendre vous serez forcément touché par cette histoire.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          190
bibliothequedebracieux
  28 août 2015
Un papa-pirate, très peu présent à cause de sa vie aventureuse... Il raconte à son fils, l'Espoir son navire. Il raconte aussi ses copains : Saucisse, Centime, le Tatoué, Riquiqui, Bourrasque... et ses voyages sur l'océan. Et puis à 9 ans on cesse parfois d'être un enfant lorsque l'on retrouve son papa-pirate sur un lit d'hôpital, dans un pays loin de la mer. Les rêves sont brisés, la vérité est toute autre. Quoique...
Une histoire touchante, elle est racontée par le petit garçon. Un amour inconditionnel pour un père que l'on imagine en héros. Ne l'est-il pas ce père qui mettait des étoiles dans les yeux de son fils? Même si la réalité est tout différente mais pas moins passionnante.
Un bel album au graphisme étrange. Des visages taillés à la serpe, des hommes bruts, qu'ils soient pirates ou non. Un dessin sépia, très réaliste. L'ambiance est pesante mais comme c'est une histoire à hauteur d'enfant l'espoir et l'amour explose dans ce texte qui nous conte la vie et le bonheur d'une manière douce- amère. C'est très beau. Un bel hommage aux pères et aux hommes qui ont des vies difficiles.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
JumaxJumax   15 octobre 2013
Il me racontait l'histoire de son navire, qui s'appelait, L'Espoir.
Et chaque fois je lui demandais : "l'espoir de quoi ?", il me répondait : L'espoir de rentrer à la maison.
Commenter  J’apprécie          120
boumabouma   10 mai 2016
A peine arrivé, il me prenait sur ses genoux.
Il déroulait une grande carte qui sentait la poussière et me montrait un par un tous les endroits où il était allé.
Commenter  J’apprécie          100
JumaxJumax   14 octobre 2013
Le Barbu qui, d'après la légende, portait la barbe à sa naissance.
Riquiqui, qui avait la taille d'un enfant mais n'avait peur de rien...
Commenter  J’apprécie          80
VivrelivreVivrelivre   10 septembre 2014
Mais surtout, ce jour-là, j’ai cessé d’être un enfant.

Je me suis approché, et j’ai eu l’impression de me trouver face à un inconnu. Il m’avait raconté tant de mensonges.
Commenter  J’apprécie          40
kanarmorkanarmor   15 novembre 2013
Mon papa pirate était mort pour de bon.
J’avais devant moi un autre papa.
Un papa courageux qui creusait des galeries, dans le noir et presque sans air, mais il m’avait tellement menti.
Je ne savais pas si je l’aimerais aussi.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Davide Cali (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Davide Cali
La chronique de Mélanie - Blanche neige et les 77 nains
autres livres classés : relation père-filsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr