AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


les Oulipiens

Liste créée par palamede - 16 livres. Thèmes et genres :

Fin novembre 2010, l’Ouvroir de Littérature Potentielle a fêté ses 50 ans… Il est le seul exemple au monde d’un groupe littéraire toujours actif et se renouvelant un demi-siècle après sa création. Fondé autour de l’écrivain Raymond Queneau et du mathématicien François Le Lionnais, l’Oulipo s’est donné pour tâche d’explorer les potentialités du langage, c’est-à-dire de fournir à la littérature des structures, des règles, des formes, bref, des « modes d’emploi » : contraintes qui ont pu aboutir à des oeuvres telles qu’Exercices de style de Raymond Queneau ou La disparition de Georges Perec. (L'Oulipo mode d'emploi, film de Jean-Claude GUIDICELLI)


1 Poils de Cairote
Paul Fournel
9 critiques 20 citations

De novembre 2000 à juin 2003, j'ai vécu au Caire. Cinq fois par semaine, chaque petit matin et sans jamais faillir pendant plus de cinq cents jours, j'ai donné des nouvelles à quatre-vingt-dix-huit amis. Je me levais tôt. J'écrivais à la main. Je tapais sur mon écran. J'envoyais. Sans me retourner, sans me lire ni me relire. Le reste du jour, je me tenais sur le qui-vive, guettant la chose vue, vécue ou entendue, qui serait le "poil de cairote" du lendemain. Je ne savais rien de l'Égypte et je m'y trouvais soudain pour travailler. Je me doutais simplement que c'était un ailleurs fort. De moi, je savais que j'étais une machine occidentale assez finement réglée et que j'enchaînais sur quatre années passées à San Francisco. On ne pouvait guère rêver changement plus radical, ni surtout changement plus radicalement inscrit dans l'Histoire en train de se faire. Mon attention ne s'est pas portée sur les grands mouvements historiques, pas davantage sur le passé de l'Égypte, encore moins sur les mystères fumeux qui enrobent la recherche archéologique lorsqu'elle prétend racoler le grand public. Tout cela m'a intéressé, mais ce n'est pas ce dont le voulais entretenir mes amis. Je souhaitais, plus banalement, leur donner un regard quotidien sur Le Caire, dire ce que je voyais avec mes yeux malhabiles et partisans d'occidental, et le faire avec une régularité de métronome qui garantissait une certaine présence des intermittences du cœur, des sautes d'humeur, des semaines creuses et des jours pleins. Ajouter à mes livres
2 Les vies parallèles de Boris Vian
Noël Arnaud
4 critiques 1 citation

Romancier, poète, dramaturge, ingénieur, trompettiste, auteur de chansons et de films, directeur artistique de maisons de disques, pataphysicien, roi de Saint-Germain-des-Prés... Ce sont bel et bien mille et une vies que Boris Vian sera parvenu à vivre en trente-neuf ans d'existence. De cette trajectoire étincelante, où le bonheur d'écrire et d'aimer croise la hantise de la mort, où les éclats de rire d'un esprit prodigieusement libre accompagnent le bouleversant roman d'amour de L'Écume des jours, aussi bien que la révolte du Déserteur ou de J'irai cracher sur vos tombes, Noël Arnaud se fait ici le biographe éloquent et scrupuleux, rigoureusement documenté. Par-delà la légende qui l'auréole et qui le dissimule, il nous restitue la multiple vérité d'un: homme qui fut d'abord, au sens le plus profond du terme, un créateur. Ajouter à mes livres
3 Cent mille milliards de poèmes
Raymond Queneau
9 critiques 9 citations

« C'est plus inspiré par le livre pour enfants intitulé Têtes de rechange que par les jeux surréalistes du genre Cadavre exquis que j'ai conçu - et réalisé - ce petit ouvrage qui permet à tout un chacun de composer à volonté cent mille milliards de sonnets, tous réguliers bien entendu. C'est somme toute une sorte de machine à fabriquer des poèmes, mais en nombre limité ; il est vrai que ce nombre, quoique limité, fournit de la lecture pour près de deux cent millions d'années (en lisant vingt-quatre heures sur vingt-quatre). » Raymond Queneau. Ajouter à mes livres
4 Si par une nuit d'hiver un voyageur
Italo Calvino
88 critiques 117 citations

Vous, lecteur, vous, lectrice, vous êtes le principal personnage de ce roman, et réjouissez-vous: c'est non seulement un des plus brillants mais aussi un des plus humoristiques qui aient été écrits dans ce quart de siècle. Vous allez vous retrouver dans ce petit monde de libraires, de professeurs, de traducteurs, de censeurs et d'ordinateurs qui s'agitent autour d'un livre. Vous allez surtout vous engager dans des aventures qui vous conduiront chaque fois au point où vous ne pourrez plus retenir votre envie d'en savoir davantage, et là, ce sera à vous de continuer, d'inventer. Bon voyage. Ajouter à mes livres
5 Encyclopædia inutilis
Hervé Le Tellier
1 critique 1 citation

Encyclopédiste de l'inutile, Hervé le Tellier rassemble onze destins extraordinaires, ceux de doux dingues emportés hors du réel par la magie des mots ou des nombres, croisements contre nature du savant Cosinus et du fou littéraire. Onze histoires aussi fictionnelles qu'érudites, aussi cinglées que drôles, qui multiplient les références discrètes à Queneau, Vian, Calvino et consorts. Ajouter à mes livres
6 La Vie mode d'emploi
Georges Perec
66 critiques 25 citations

La Vie mode d'emploi est un livre extraordinaire, d'une importance capitale non seulement dans la création de l'auteur, mais dans notre littérature, par son ampleur, son organisation, la richesse de ses informations, la cocasserie de ses inventions, par l'ironie qui le travaille de bout en bout sans en chasser la tendresse, par sa forme d'art enfin : un réalisme baroque qui confine au burlesque. (Jacqueline Piatier, Le Monde) L'ironie, très douce, imperceptible, fantomatique, moirée, faite d'un détachement extrême, d'une méticulosité et d'une patience qui deviennent de l'amour... En résumé, c'est un prodigieux livre-brocante, qu'on visite sans se presser, à la fois livre fourre-tout, livre promenade. (Jacques©Pierre Amette, Le Point) Et cela donne des romans exotiques, extravagants, des crimes parfaits, des fables érudites, des catalogues, des affaires de moeurs, de sombres histoires de magie noire, des confidences de coureurs cyclistes... Jeux de miroirs et tables gigognes, entrez dans cet immeuble et vous ferez le tour du monde. Un vertige majuscule. Quand on en sort, on est léger comme une montgolfière. (Catherine David, Le Nouvel Observateur) En quelques centaines de pages, fruits de neuf années de travail, Perec opère le ratissage délibéré, systématique, hallucinant du champ romanesque contemporain. Son livre est, sans doute, à la littérature ce que le Robert est à la lexicographie. Ajouter à mes livres
7 La compagnie des zincs
François Caradec
1 citation

La gouaille du petit peuple parisien élevée au rang des Beaux-Arts. Une citation de Queneau placée en exergue de ce livre donne le ton : "On se demande pourquoi, dans les cafés, les joueurs appellent si souvent le garçon Descartes." Caradec a longuement écouté et retranscrit les bons mots, engueulades, moqueries et traits d'esprit fusant d'un côté à l'autre des comptoirs qu'il a toujours fréquentés. Il exhume dans ce court livre tout un monde loufoque, souvent absurde, toujours hilarant, dont on est d'ailleurs pas très sûr qu'il existe encore. De l'exaspération d'une prostituée devant la lenteur d'un de ses clients grabataire aux vastes considérations sur les perroquets ventriloques, en passant par de graves méditations sur l'eau minérale, La Compagnie des zincs fait partie de ces très rares livres qui parviennent à faire pleurer de rire leur lecteur. Ajouter à mes livres
8 Quelque chose noir
Jacques Roubaud
7 critiques 22 citations

Neuf groupes de neuf poèmes, plus un dernier, très bref, intitulé Rien, ainsi se compose Quelque chose noir de Jacques Roubaud. Un seul thème d'inspiration, et il est infiniment douloureux : c'est celui de la mort de la femme aimée. Beaucoup de ces poèmes prennent la forme d'une méditation. L'art de Jacques Roubaud, qui sait jouer de toutes les ressources de la technique poétique, se met ici au service de l'absence, du deuil, de la douleur. Ajouter à mes livres
9 Trilogie des cimes le père, la fille et le capitaine
Olivier Salon
2 critiques

Pourquoi les aventures en montagne ne se déroulent-elles jamais comme prévu ? Ces trois récits hautement singuliers relatent des expériences fort différentes : une expédition tragique au Huascarán dans la cordillère Blanche, l’ascension émerveillée d’El Capitan dans le Yosemite et, au cœur du massif du Mont-Blanc, une traversée Midi-Plan qui tourne au vinaigre. Chaque histoire explore la question de la sensibilité et des réactions de l’homme en altitude en jouant avec les multiples possibilités qu’offre une langue enjouée. Le lecteur se laisse ainsi surprendre, comme par la montagne elle-même, pour le meilleur ou pour le pire… Ajouter à mes livres
10 Maupassant
Albert-Marie Schmidt
1 critique

Ajouter à mes livres
11 La peinture à Dora
François Le Lionnais
2 critiques 2 citations

Ingénieur chimiste de formation, François Le Lionnais aimait se présenter comme mathématicien. Jeune encore, il s'occupe du téléphone automatique. Résistant, il est déporté à Dora où il sabote le système de guidage des V2. Après la guerre, cet ami de Marcel Duchamp fondera, avec Raymond Queneau, l'Oulipo. Ajouter à mes livres
12 Pagnol
Jacques Bens
Ajouter à mes livres
13 Album Malraux
Jean Lescure
«J'ai eu longtemps l'envie de commencer ce livre par la fin, parcourir cette vie à l'envers. Interroger d'abord l'homme âgé, que la vie n'avait pas ménagé, et remonter jusqu'à l'enfance. J'y ai renoncé pour la raison la plus simple. C'est qu'un livre comme celui-ci n'a pas de sens, qu'il peut se lire aussi bien en commençant par le milieu ou par la fin que par le commencement. Si la mort transforme bien en effet une existence en destin, c'est qu'elle en rassemble toute l'histoire en une sorte de moment unique. Ce qui qualifie essentiellement le futur, son caractère d'inconnu inconnaissable, a disparu. L'énigmatique de toute vie n'est plus dans les ténèbres de ce qu'elle va devenir. Il est dans ce qu'elle est et sans doute, aurait dit Malraux, dans la place qu'elle va prendre dans d'autres vies, dans sa métamorphose en la question qu'elle devient et qu'elle va poser à toute conscience qui la considérera. On a bien voulu pourtant que je me passe un peu cette envie-là en commençant par des documents remontant le temps et, d'âge en âge, levant les masques que la vie a posés sur une enfance. Je souhaitais ainsi regagner, de visage en visage, une innocence et une gravité que la fatigue avait recouvertes, et faire paraître alors que cette vie "sanglante et vaine" n'avait pas pu venir à bout d'un "invincible songe".» Jean Lescure. Ajouter à mes livres
14 Une vie brève
Michèle Audin
5 critiques 1 citation

«Dans ce livre, il est question d'une vie brève. Pas de celle d'un inconnu choisi au hasard, parce que j'aurais vu sa photo, son sourire, dans un vieux journal, mais celle de mon père, Maurice Audin. Peut-être avez-vous déjà croisé son nom. Peut-être avez-vous entendu parler de ce que l'on a appelé "l'affaire Audin". Ou peut-être pas. Je le dis d'emblée, ni le martyr, ni sa mort, ni sa disparition ne sont le sujet de ce livre. C'est au contraire de la vie, de sa vie, dont toutes les traces n'ont pas disparu, que j'entends vous parler ici.» Ajouter à mes livres
15 Duchamp du signe
Marcel Duchamp
4 citations

En 1913 j'eus l'heureuse idée de fixer une roue de bicyclette sur un tabouret de cuisine et de la regarder tourner. A New York en 1915 j'achetai dans une quincaillerie une pelle à neige sur laquelle j'écrivis : " En prévision du bras cassé " (In advance of the broken arm). Il est un point que je veux établir très clairement, c'est que le choix de ces ready-mades ne me fut jamais dicté par quelque délectation esthétique. Ce choix était fondé sur une réaction d'indifférence visuelle, assortie au même moment à une absence totale de bon ou mauvais goût... en fait une anesthésie complète. Ajouter à mes livres
16 Des Papous dans la tête. Les Décraqués (L'anthologie)
Jacques André Bertrand
3 critiques

Idée de Patsales. Des Papous dans la tête, Les Détraqués... des émissions-culte sur France Culture depuis bientôt vingt ans. Drôles de noms pour cette confrérie décoiffante qui, autour de Françoise Treussard et Bertrand Jérôme, a adopté le mot d'ordre de Perec: " J'aime jouer ", et décline sur tous les tons jeux littéraires et inventions poétiques. Rabelais part en week-end à Étretat, Gary Cooper écrit à Gandhi et les objets qui nous entourent, flacon de parfum ou verre à pied, ont des états d'âme... Aucun genre n'est épargné le roman devient interactif, les poèmes lipogramment et le dictionnaire rimaille ; le tourisme se fait minimal et le strip-tease littéraire. Des exercices de style et d'humour entre lesquels se dessine un univers virtuose et insolite. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          248

Ils ont apprécié cette liste